Avertir le modérateur

  • Les Pomerol de l'année

     

    Château BELLEGRAVE

    Château BELLEGRAVE

    (POMEROL)
    Jean-Marie Bouldy

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 20 47
    Télécopie : 05 57 51 23 14
    Email : chateaubellegrave@wanadoo.fr

    Vignoble de 7,5 ha, sur un plateau de graves fines, 75% Merlot et 25% Cabernet franc. Beau Pomerol 2005, aux notes de mûre et d’humus, de bouche bien charnue, un vin coloré et dense, alliant structure et rondeur, aux tanins riches. Le 2004 est de couleur grenat, savoureux en bouche, structuré, bien marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, aux tanins fins.

    Château BOURGNEUF-VAYRON

    Château BOURGNEUF-VAYRON

    (POMEROL)
    Xavier Vayron

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 42 03
    Télécopie : 05 57 25 01 40
    Email : chateaubourgneufvayron@wanadoo.fr

    Vignoble de 9 ha (90% de Merlot, 10% de Cabernet franc). Une réussite, ce Pomerol 2005, généreux, coloré, au nez dominé par l’humus et les petits fruits rouges, ample et gras en bouche, très équilibré, un vin charnu, d’excellente évolution. Remarquable Pomerol 2004, charnu, aux tanins souples, au nez intense (mûre, épices), très harmonieux.

    Château La CABANNE

    Château La CABANNE

    (POMEROL)
    J.P Estager
    33-41, route de Montaudon
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 04 09
    Télécopie : 05 57 25 13 38

    Au sommet avec ce Pomerol 2005, de belle couleur, bien élevé, aux tanins riches et bien équilibrés, charnu, charpenté, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, qui poursuit son évolution. Beau 2004, au nez complexe où dominent les groseilles et l’humus, associant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins riches. Le 2001, de bouche dense, est un vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs et de réglisse.

    Château Le CAILLOU

    Château Le CAILLOU

    (POMEROL)
    André Giraud

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 06 10
    Télécopie : 05 57 51 74 99

    Un vignoble de 7 ha de vignes d’âge moyen de 30 ans situé sur le plateau de Pomerol, au sol sablo-graveleux riche en crasse de fer, bien typique (75% Merlot et 25% Cabernet franc). Particulièrement apprécié ce Pomerol 2005, très équilibré, riche et subtil au nez comme en bouche, aux notes de fruits macérés et de sous-bois, de belle garde. Savoureux 2004, de couleur grenat, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et de poivre.

    Château CERTAN de MAY de CERTANPOMEROL Château CERTAN de MAY de CERTAN

    Château CERTAN de MAY de CERTAN

    (POMEROL)
    Odette, Jean-Luc, Patrick et Isabelle Barreau

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 41 53
    Télécopie : 05 57 51 88 51
    Email : chateaucertandemay@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucertandemay

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Odette Barreau et ses enfants peuvent être fiers de ce cru hors du commun, l’un des plus grands vins du Bordeaux (et donc du monde), qui possède un atout très rare par rapport à d’autres crus : son exceptionnel rapport qualité-prix-typicité. Humilité et convivialité sont également de mise ici, et tout cela représente ce qu’il y a de meilleur dans le vin. “Le 2007 est un millésime qui m’a stressé, nous avoue Jean-Luc Barreau, j’ai été très surpris par les raisins qui ont mis longtemps à mûrir, et puis, finalement, grâce au soleil de septembre, la nature a repris ses droits et nous avons récolté de très jolis raisins. Nous avons terminé les vendanges fin septembre, et je suis content de mes rendements de 40 hl/ha (34 hl/ha en 2006). C’était très sain, il y a eu un gros travail aux vignes, toute la saison : dédoubler les “yeux”, vendanges vertes, deux éclaircissages... mais le résultat dépasse nos espérances. En cuves, le vin a mis un certain temps à se révéler (toujours une école de patience) mais, par contre, dès le milieu de la fermentation, on a vu une couleur très foncée apparaître. On n’a peut-être pas la texture et la densité du 2005 mais, même après plusieurs mois de barriques, il ne se laisse pas envahir par le boisé, il est toujours sur le fruit, ce qui est très prometteur. On retrouve des notes de fruits noirs (cassis, mûre). En bouche, on a une très bonne densité, c’est plein, gras, avec de la souplesse, un vin très charmeur avec du volume et une finale assez longue.” Pour patienter, il y a ce grand Pomerol 2005, un grand vin aux reflets pourpres, qui développe des arômes de fruits mûrs et de réglisse, de bouche puissante, très ample, charpentée et voluptueuse, de grande évolution. Superbe 2004, associant concentration aromatique et souplesse, corsé et typé. Le 2003 est un grand vin, racé, d’une belle couleur pourpre, charnu et parfumé, au nez persistant de petits fruits rouges mûrs, de cuir et de sous-bois, avec beaucoup de matière, de garde. Le 2002 est remarquable, complexe, de couleur pourpre soutenu, très typé, très corsé, aux tanins puissants et équilibrés, au nez intense, de bouche harmonieuse et persistante, de garde. Splendide 2001, avec des notes de fruits noirs et de cuir, très riche, aux tanins très équilibrés, d’une grande élégance en bouche, où la charpente vient s’allier à la finesse, de grande évolution. On est au sommet.

    Château la CROIXPOMEROL Château la CROIX

    Château la CROIX

    (POMEROL)
    Jean-François Janoueix
    37 rue Pline Parmentier BP 192
    33506 Libourne Cedex
    Téléphone :05 57 51 41 86
    Télécopie : 05 57 51 33 16
    Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
    Ou : www.j-janoueix-bordeaux.com

    Au sommet. Jean-François Janoueix est chaleureux, respecté et respectable, et peut être fier de son Pomerol 2005, un grandissime millésime où la complexité est exacerbée, avec des nuances de cuir, de cacao, de griotte confite, un vin aux tanins fermes et ronds à la fois, gras et corsé d’une belle finale. Le 2004, de couleur grenat, d’une belle concentration en bouche, aux notes de cuir et d’épices, allie distinction et richesse. Superbe 2003, ample et distingué, gras, encore fermé, dense, aux tanins ronds, à la fois riche et souple, d’une belle finale en bouche, avec ces nuances subtilemernt poivrée. Le 2002, d’une grande finesse, développe un nez subtil où dominent les fruits cuits, aux tanins denses, d’une jolie finale, de garde. Superbe 2001, très typé, très représentatif de ce grand millésime où la distinction prédomine, un vin alliant finesse aromatique, ampleur et charpente, avec des tanins puissants et soyeux à la fois. Très beau Pomerol Château La Croix-Toulifaut, typé et intense, au nez de fruits surmûris, épicé, persistant, bien charpenté, de bouche souple et charnue à la fois, associant concentration et finesse, prometteur. Mêmes propriétaires que le Château Haut-Sarpe à Saint-Émilion.

    Château ENCLOS HAUT-MAZEYRES

    Château ENCLOS HAUT-MAZEYRES

    (POMEROL)
    E. Souille de Pedro
    51, chemin de Béquille
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 16 69
    Télécopie : 05 57 51 16 69
    Email : hautmazeyres@wanadoo.fr

    Les générations familiales se sont transmises les 8,5 ha d’un seul tenant de l’exception, géologique qu’est Pomerol. Les vignes prospèrent sur les douces pentes ensoleillées des terrasses de graves mêlées d’argile humectante et de crasse de fer, issues des dernières glaciations du quaternaire (80% Merlot, 15% Cabernet franc et 5% Pressac, avec des vignes de 30 à 40 ans en moyenne). Le tout explique ce Pomerol 2005, tout en bouche, au nez où dominent les groseilles et l’humus, associant puissance et finesse, charnu, un vin très harmonieux et très équilibré, de bonne garde. Excellent 2004, de couleur grenat, aux tanins bien présents, riche en arômes, intense au nez comme en bouche, bien concentré mais très élégant, de garde comme le prouve ce 96, aux nuances fruitées et giboyeuses.

    Château HAUT FERRAND

    Château HAUT FERRAND

    (POMEROL)
    Henry Gasparoux et Fils
    Chemin de la Commanderie
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 21 67
    Télécopie : 05 57 25 01 41
    Email : contact@chateau-ferrand.com
    Ou : www.chateau-ferrand.com

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Un vignoble de 4,5 ha (70% Merlot et 30% Cabernet franc), où l’on élève ce Pomerol 2005, un vin de bouche charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus mais très présents, bien persistant en finale, encore bien jeune. Le 2004 est un vin où la finesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits, aux tanins amples, de belle charpente. Le 2003, au nez puissant et subtil à la fois, aux connotations de petits fruits mûrs et de truffe, est fondu en bouche et prometteur. Leur autre Pomerol Château Ferrand 2005 (12 ha) est un vin de caractère, aux nuances de griotte et de réglisse, charpenté, tout en bouche, aux tanins riches. Savoureux 2004, intense, très parfumé (truffe, griotte, cuir), qui se goûte parfaitement. Beau rapport qualité-prix-plaisir.

    Château LAFLEUR du ROY

    Château LAFLEUR du ROY

    (POMEROL)
    Dubost et Fils
    Catusseau
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 74 57
    Télécopie : 05 57 25 99 95
    Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr

    Une propriété familiale située à 60 m d’altitude, exposée au sud-ouest, qui possède de vieilles vignes de 40 à 45 ans, et l’encépagement à prédominance de Merlot noir (85%) est complété par du Cabernet franc (10%) et du Cabernet-Sauvignon (5%). Valeur sûre avec ce Pomerol 2005, issu d’un terroir typique de sable graveleux comportant une sous-couche de crasse de fer (alios), de robe rubis profonde, avec ces arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir, bien caractéristiques. Un vin charnu et bien charpenté, aux tanins riches et savoureux à la fois. Beau 2004, au nez intense de fruits et d’humus, légèrement épicé comme il se doit, de bonne bouche. Voir le Bordeaux Supérieur Château Bossuet.

    Château MAZEYRESPOMEROL Château MAZEYRES

    Château MAZEYRES

    (POMEROL)
    Direction : Alain Moueix
    56, avenue Georges-Pompidou
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 00 48
    Télécopie : 05 57 25 22 56
    Email : mazeyres@wanadoo.fr
    Ou : www.mazeyres.com

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Un vignoble de 20 ha de vignes qui appartient à la Caisse de retraites de la Société Générale. Le vin est typé par un sol de graves et de sables de la terrasse de Pomerol (sous-sol de graves ou de molasse riche en crasse de fer, 80% Merlot, 20% Cabernet franc). Beau Pomerol 2004, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche corsée, un vin de belle couleur pourpre, bien charpenté, ample. Le 2003 est charnu, aux tanins denses, tout en nuances aromatiques, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de groseille, d’humus et d’épices, de garde.

    Clos du PÈLERIN

    Clos du PÈLERIN

    (POMEROL)
    Josette et Norbert Égreteau
    3, chemin de Sales
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 74 03 66
    Télécopie : 05 57 25 06 17
    Email : egreteau.norbert@orange.fr

    Non loin de passer à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés, avec un rapport qualité-prix remarquable. Ce vignoble de 3,5 ha est dans la famille depuis 3 générations, essentiellement planté de Merlot (80%), le Cabernet franc et le Cabernet-Sauvignon se partageant à parts égales les 20% restants. Josette et Norbert conservent toutes les traditions bordelaises et élaborent leur vin avec talent et enthousiasme. Leur Pomerol 2005, typé, est un vin riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, très charnu, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de cuir et de cassis confit. Le 2004, de couleur rubis, est très équilibré, aux tanins fermes, au nez dominé par les fruits cuits et les sous-bois, de bouche ample. Le 2003 est corsé, puissant, tout en arômes. Goûtez leur excellent Lalande-de-Pomerol Château de La Maréchaude.

    PETRUS

    PETRUS

    (POMEROL)
    Jean-François Moueix
    Duclot - Rue Macau
    33027 Bordeaux Cedex
    Téléphone :05 56 50 25 62
    Télécopie : 05 56 50 85 07

    Il y a bien sûr ce grand et classique 2004, dans la lignée de ces sublimes 2001 et 99, envoûtants de délicatesse. Le 2000 est magistral, mariage subtil des épices, de la truffe et des fruits macérés, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, persistant, qui parvient à peine à maturité. Mon ami (de 30 ans) Jean-François Moueix est le propriétaire de ce cru mythique. Cultivant l’humour et la discrétion comme d’autres le snobisme et l’esbroufe, il poursuit une politique exemplaire, qualitative certes, mais aussi commerciale, puisque c’est lui, et lui seul, qui vend Petrus (le cas est unique ici), notamment au travers de sa prestigieuse maison Duclot, ou de ses nombreuses autres entreprises (boutiques l’Intendant et Badie à Bordeaux, Châteaux Cash & Carry en région parisienne…). On ne peut contester que Petrus fait partie de la petite poignée des plus grands vins rouges du monde, et des 3 ou 4 plus grands crus bordelais, à un prix lui aussi hors normes, certes. C’est l’archétype des grands crus où le terroir crée cette osmose exceptionnelle avec le cépage et les hommes et on comprend qu’il ne puisse qu’aiguiser la jalousie d’un bon nombre de producteurs médiatiques, libournais, médocains ou étrangers, qui ne peuvent, eux, faute de terroir et d’humilité, que se contenter de faire mariner à outrance leur vin dans des barriques en croyant qu’ils font une cuvée digne de ce nom… La surconcentration n’est pas un gage de grand vin et l’élevage abusif en fûts neufs non plus (Petrus n’en utilise que 50% en moyenne). Superficie : 11,4 hectares (95% Merlot, 5% Cabernet franc, argiles noires gonflantes). Environ 30 000 bouteilles. Un terroir unique (butte à 40 m d’altitude sur le fameux plateau de Pomerol aux argiles profondes sur un lit de crasse de fer) sur lequel le cépage Merlot s’épanouit de manière exceptionnelle, lié à une approche viti-vinicole respectueuse des aléas naturels. Fidèle à lui-même, ce Pomerol 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, et l’on ne peut que regretter que ce millésime se situe entre les 2005 et 2003, la mode risquant de le laisser à l’écart. Il dévoile toute sa subtilité, sa complexité, alliant une grande distinction à une matière pleine, un millésime extrêmement charmeur, onctueux, puissant, corsé et souple à la fois, d’une structure de “cathédrale”, très élégant, très riche en arômes avec cette note de truffe fraîche qui le caractérise. L’archétype du vin rare, qui se dévoile dans le temps. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des nuances de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins fermes mais toujours très savoureux, de grande garde. Le 2002 , chaleureux, très charpenté mais très élégant, est de robe intense, aux nuances de vanille et de cassis, un vin racé et corsé, concentré au nez comme en bouche, très équilibré. 2001 : truffe, fruits macérés, humus… sont les premières sensations de ce très grand vin, le “velours” à l’état pur, où cette structure impressionnante sait se fondre dans une distinction incroyable, qui lui confère un potentiel d’épanouissement réellement exceptionnel, de très grande garde. 2000 : puissance et distinction, chaleur et ampleur, une très grande complexité d’arômes (cuir, griotte confite…), un vin d’une grande harmonie, d’une très belle matière en bouche, majestueux, de très grande garde. 99 : la saveur même. Complexe et gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, un beau vin charnu, charmeur, qui fleure les épices et les fruits frais, alliant puissance et finesse, dont le velouté est très caractéristique des vins de Pomerol. 98 : exceptionnel. D’un très grand classicisme, de couleur intense avec des senteurs de truffe, de champignon, un côté animal, de cuir, vraiment superbe, encore jeune, complexe, de lente évolution. 97 : remarquable. De robe pourpre foncé, aux arômes prononcés de musc, de truffe, de fraise des bois, aux tanins soyeux, de bouche généreuse, un vin très savoureux.

    Château PLINCE

    Château PLINCE

    (POMEROL)

    Scev Moreau
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 68 77
    Télécopie : 05 57 51 43 39
    Email : plince@tiscali.fr
    Ou : www.chateauplince.com

    Très bien classé avec ce Pomerol 2005, un beau vin, tout en bouche, avec des nuances de cuir et de griotte confite, un vin gras et corsé, ferme et persistant, de très bonne évolution. Le 2004 est dense et corsé en bouche comme il le faut, subtilement bouqueté, au nez de truffe et de pruneau. Le 2003, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de truffe et d’humus, est bien charnu comme il se doit, de très bonne charpente, aux tanins harmonieux. Excellent 2002, aux nuances de petits fruits macérés, ample et harmonieux, dense et coloré, de fort belle structure. Remarquable 2001, aux tanins très équilibrés, à la fois puissants et savoureux, un vin de couleur pourpre, corsé mais très élégant, ferme et d’une belle intensité en finale comme ce 2000, médaille d’Or, aux senteurs persistantes de fumé, de groseille et de cannelle, tout en bouche, savoureux et complexe.

    Clos RENÉ

    Clos RENÉ

    (POMEROL)
    Scea Garde-Lasserre

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 10 41
    Télécopie : 05 57 51 16 28

    Toujours à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Une propriété familiale de 11 ha (60% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 10% de Malbec). Beau Pomerol 2005, charnu, très parfumé, complexe, alliant charpente et distinction, de belle robe intense, un vin très équilibré, aux nuances subtiles en bouche (truffe, groseille), de très bonne garde. Le 2004, avec ces notes de violette et de fumé, aux tanins souples, est un vin gras et de belle charpente, harmonieux en bouche. Beau Pomerol Château Moulinet-Lasserre 2005, très classique, élégant, avec de la matière, aux arômes de fruits rouges intenses, d’une finale riche.

    Château RÊVE D'ORPOMEROL Château RÊVE D'OR

    Château RÊVE D'OR

    (POMEROL)
    Alain Vigier

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 11 92
    Télécopie : 05 57 51 87 70
    Email : vigier.alain@wanadoo.fr

    Beaucoup apprécié son Pomerol 2005, au nez puissant où se mêlent les épices et les fruits rouges, ample et solide, intense en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, persistant, de garde. Le 2003, de belle robe, allie une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, ample et parfumé, légèrement épicé, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2002, riche en couleur, où se mêlent la griotte et l’humus, dense, aux tanins soyeux, est bien charpenté. Le 2001 est tout en couleur et en matière, au nez subtil dominé par des arômes persistants de fumé, d’humus et de cerise noire, un vin très équilibré, de bouche bien ample et finement tannique. Goûtez son Puisseguin-Saint-Émilion Château Les Magrines, régulièrement réussi.

    Château SAINTE-MARIE

    Château SAINTE-MARIE

    (POMEROL)
    Jacques Pelotier
    41, avenue Georges Pompidou
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 12 27
    Télécopie : 05 57 51 49 37
    Email : jacques.pelotier@tiscali.fr
    Ou : www.chateau-sainte-marie-pomerol.com

    Une propriété familiale depuis 1830. Vignoble de 4,5 ha (65% de Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon, 15% de Cabernet franc, vendanges et tris à la main, élevage en fûts de chêne neufs durant 18 à 24 mois). Ample, typé et structuré, son Pomerol 2005 est de bouche puissante et dense, un vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau, d’humus et de réglisse, tout en harmonie, de garde. Beau 2001, intense, épicé au nez, solide et structuré, de couleur profonde, avec cette bouche où prédominent le cassis bien mûr et le cuir. Le 2000 est excellent aujourd’hui, aux nuances de petits fruits des bois (framboise, groseille), savoureux, concentré et charnu, à dominante de rondeur, d’une longue finale et de belle évolution.

    Château de VALOIS

    Château de VALOIS

    (POMEROL)
    Vignobles Leydet
    Rouilledinat
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 19 77
    Télécopie : 05 57 51 00 62
    Email : frederic.leydet@wanadoo.fr

    Très bien classé. Vignoble de 7,66 ha (âge moyen des vignes 25 ans, 77% Merlot, 19% Cabernet franc, 3% Cabernet-Sauvignon). Bien typé, le Pomerol 2005 est de bouche classique, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime de très bonne évolution. Le 2004, avec ces notes de sous-bois et de griotte, aux tanins fermes et ronds à la fois, fondu en bouche, de très bonne garde comme le 2003, coloré, légèrement épicé, concentré mais très élégant, aux tanins mûrs, tout en bouche, avec des notes de griotte et de cuir, d’une belle longueur. Goûtez le Saint-Émilion GC Château Leydet Valentin.

    • Ajouter GuidedesVins dans votre home page Google

      • Ajoutez GuidedesVins dans votre home page Google
    • Ajouter Millésimes dans votre home page Google

      • Ajouter Millésimes dans votre home page Google
    • Ajouter VinoVox dans votre home page Google

      • Ajouter le widget VinoVox dans votre home page Google

    Millesimes

  • Château de la Rivière


    Château de la RIVIÈREFRONSAC Château de la RIVIÈRE

    Château de la RIVIÈRE

    (FRONSAC)
    James Grégoire
    Château de la Rivière
    33126 La Rivière
    Téléphone :05 57 55 56 56
    Télécopie : 05 57 24 94 39
    Email : info@chateau-de-la-riviere.com
    Ou : www.chateau-de-la-riviere.com

    Au sommet de son appellation. “La clef du succès de ce millésime 2007, précise-t-on, est à rechercher dans le travail fourni au vignoble. En effet, le temps humide a amené avec lui un cortège de maladies contre lesquelles il a fallu lutter de façon incessante pour préserver la récolte et l’intégrité des raisins. Le temps frais n’est pas un facteur favorable à la maturation des raisins ; il a donc fallu mettre en œuvre un travail très lourd pour contrecarrer cet état de fait : ébourgeonnage et dédoublage en avril, épamprage très soigné en mai, effeuillage précoce à la mi-juin, juste après la floraison, vendanges vertes en juillet et août, et enfin deuxième effeuillage en septembre. Le temps estival de septembre et d’octobre nous a permis de repousser de 10 jours les vendanges mais surtout de récolter tranquillement en fonction des maturités des différents terroirs et cépages qui composent les 60 hectares du Château de La Rivière. Ce sont les raisins destinés à l’élaboration du rosé qui ont été cueillis les premiers, le 25 septembre, pour conserver le fruité des raisins qui fait la fraîcheur de ce vin, puis quelques parcelles de jeunes vignes, toujours plus précoces, ont été ramassés du 27 au 30 septembre. Ce n’est que le 1er octobre que les premières parcelles de Merlot ont été vendangées par notre troupe de 40 vendangeurs, durant 8 jours, quand habituellement 6 jours suffisent. Les Cabernets Francs ont suivi le 9 octobre puis nous avons attendu les 15 et 16 octobre pour vendanger les Cabernets-Sauvignons qui ont bénéficié de l’été indien pour mûrir parfaitement. Le travail en amont à la vigne a grandement facilité celui des vinifications qui se sont déroulées dans de très bonnes conditions. À noter des cuvaisons assez longues, 4 à 5 semaines, qui ont permis d’extraire tout le potentiel du raisin.” En attendant, il y a ce Fronsac 2005, de couleur profonde, tout en nuances d’arômes (griotte, cannelle, grillé), dense, aux tanins mûrs, à la fois riche et souples, très équilibré, un vin de bouche intense avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, bien élevé, bien charnu, de très bonne garde. Remarquable 2004, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, très bien élevé, riche et savoureux en bouche, concentré, prometteur. Le 2003, avec ce nez complexe où dominent les groseilles et l’humus, est un vin charnu, aux tanins riches, d’excellente garde. Goûtez leur cuvée Aria, de belle robe pourpre, aux notes de poivre, d’épices et de fumé, aux tanins puissants et savoureux à la fois, complexe, un vin encore dominé par le bois, qu’il faut laisser se faire. À la suite, le Fronsac Sources du Château de la Rivière, bien corsé, riche en couleur comme en matière, au nez de cerise et d’humus. Joli Bordeaux Clairet, franc, friand et rond en bouche, finement bouqueté, qui bénéficie d’un nouvel habillage (bouteille, étiquette et capsule à vis, facilitant l’ouverture et évitant les problèmes de goût de bouchon). - Château PUYNARD : Un beau Premières-Côtes-de-Blaye rouge 2005 (16 ha, plateau sableux, coteaux argilo-calcaires et sous-sol calcaire, 70% Merlot et 30% Cabernet-Sauvignon), un vin gras, corsé, aux tanins puissants et mûrs, qui allie une belle structure tannique à une grande expression aromatique avec ce goût légèrement fumé, de bouche suave et veloutée, d’excellente évolution. - Château BOIS NOIR : Beaucoup aimé ce Bordeaux Supérieur 2005, de bouche puissante, très bien corsé et équilibré, parfumé (griotte, humus...), associant concentration aromatique, finesse des tanins et structure en bouche, légèrement épicé en finale. Le 2004 est de couleur pourpre, charnu comme il se doit, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et d’épices, un vin qui poursuit son évolution. Le 2003 est un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu