Avertir le modérateur

  • Château Seguin : coup de cœur 2009

    Château SEGUINPESSAC-LÉOGNAN Château SEGUIN

    Château SEGUIN

    (PESSAC-LÉOGNAN)
    Moïse Ohana et Jean Darriet
    Chemin de la House
    33610 Canéjan
    Téléphone :05 56 75 02 43
    Télécopie : 05 56 89 35 41
    Email : chateau-seguin@wanadoo.fr
    Ou : www.chateau-seguin.com

    Atteint une place très enviée dans le Classement 2009, ce qui vient récompenser un rapport qualité-prix-plaisir indéniable. “Ma volonté était de produire des vins de grande qualité, précise Moïse Ohana, président du groupe immobilier Foncière Loticis qui a investi dans Château Seguin en 1999. Nous avons enherbé les rangs de vigne, replanté une série de haies pour régénérer tout une faune autour du vignoble et limiter les prédateurs. Nous mettons l’accent sur le respect de la matière première, c’est pourquoi nous portons nos efforts dans les pratiques viticoles de façon à optimiser les potentialités du terroir. La climatologie a été très difficile en 2008. Il a fallu redoubler d’attention, se donner des moyens considérables de suivi de la vigne. La fin de saison a contribuer à parfaire la maturation des raisins, on a pris des risques inconsidérés en repoussant la récolte. Nous avions pris déjà ce risque en 2004, 2006 et 2007, et le résultat prouve que nous avons eu raison. Le 2008 est très surprenant, il dépasse nos éspérances et a de quoi surprendre plus d’un.” On patiente donc avec ce superbe Pessac-Léognan rouge 2007, typé, tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), associant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d’une finale très élégante et veloutée, d’excellente garde. Le 2006 est remarquable, riche et généreux, bien charnu, de bouche ample légèrement épicée, aux tanins concentrés, à la fois fermes et soyeux, à dominante de pruneau et de cannelle, de bonne évolution. Le 2005, qui a bien mérité sa médaille d’Or à Paris, est de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de cassis et d’humus, ferme et persistant en bouche, un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs, qui allie charpente et distinction. Savoureux 2004, au nez complexe où dominent les groseilles et l’humus, associant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins riches, de belle évolution. Excellent second vin, l’Angelot de Seguin, au nez persistant (griotte, violette), très équilibré, aux tanins savoureux, un vin très agréable et très abordable.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu