Avertir le modérateur

  • Les 4 Premières Côtes de Bordeaux au Top

    Les 4 Premières Côtes de Bordeaux au Top

    Château ANNICHE

    Château ANNICHE

    (PREMIÈRES CÔTES DE BORDEAUX)
    Scea Vignobles Michel Pion

    33550 Haux
    Téléphone :05 56 23 05 15
    Télécopie : 05 56 23 35 64
    Email : vignobles-pion@anniche-vin.com

    Une réussite avec ce Premières-Côtes-de-Bordeaux 2008, concentré, ample, velouté et fruité en bouche, avec des tanins souples et bien fermes à la fois, encore jeune mais prometteur. Le 2007, aux arômes de fruits rouges mûrs dominants, est de bouche ronde et ample soutenue par de jolis tanins, un vin classique et bien charpenté. Joli blanc sec 2009, au bouquet délicat, très fruité (poire, mangue), rond et souple, de bouche fraîche et bien équilibrée, très réussi.

    Château BRETHOUS

    Château BRETHOUS

    (PREMIÈRES CÔTES DE BORDEAUX)
    François et Denise Verdier
    28, Chemin du Jonc
    33360 Camblanes-et-Meynac
    Téléphone :05 56 20 77 76
    Télécopie : 05 56 20 08 45
    Email : brethous@libertysurf.fr
    Site : www.brethous.com

    François et Denise Verdier ont acquis la propriété en 1963 et l'ont totalement rénovée. Après de sérieuses études en œnologie, c'est aujourd'hui leur fille, Cécile, qui maintient l'esprit familial et artisanal du respect du client et de la qualité du produit. Leur Premières-Côtes-de-Bordeaux cuvée Prestige rouge 2007 est une réussite, bien coloré, au nez subtil et puissant, avec ses notes délicates de fruits rouges mûrs et de fumé, il associe structure et élégance, un vin intense et distingué, prometteur. Beau 2006, charpenté, bien charnu, de belle robe soutenue, ample en bouche, au nez légèrement épicé, aux tanins fondus. Le 2005, classique, tout en couleur et en matière, au nez concentré, est riche, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche puissante et persistante, de garde comme le prouve ce 2003, ample au nez comme en bouche, au nez de fruits noirs, aux tanins fondus, qui poursuit une belle évolution. La cuvée Classique 2007 est très aromatique, bien charnue, aux nuances de pruneau cuit et d'humus, aux tanins très équilibrés, à la fois puissants et savoureux. Excellent 2006, de robe grenat soutenu, aux tanins très équilibrés, un vin qui associe une charpente réelle à une jolie souplesse en bouche. Remarquable Bordeaux Clairet 2009, un vin gourmand et fruité (groseille, fraise, poire…), avec juste ce qu'il faut d'acidité, il est franc et frais en bouche, un des meilleurs dégusté cette année.


    Château GÉNISSON

    Château GÉNISSON

    (PREMIÈRES CÔTES DE BORDEAUX)
    Antoine Arrivet

    33490 Saint-Germain-de-Grave
    Téléphone :05 56 76 41 01
    Télécopie : 05 56 76 45 39
    Email : jf.arrivet@voila.fr
    Site : www.chateau-genisson.com

    Valeur sûre avec ce Premières-Côtes-de-Bordeaux cuvée Claire Boutet 2006, riche en couleur comme en matière, aux notes d'humus et de fruits rouges cuits, de bouche ample et fondue, très classique, un vin fin mais charpenté, équilibré. Le 2005 est très réussi, charnu, volumineux, riche et structuré, au nez épicé, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur au palais. Excellent Premières-Côtes-de-Bordeaux Tradition 2007, aux notes persistantes de sous-bois et de prune, aux tanins souples et soyeux, tout en bouche, charmeur. Le 2004, d'un beau rouge profond, au nez complexe (cassis, fumé...), est tout en finesse tannique, ample et de bonne structure, très savoureux. S'il en reste, goûter l'excellent Cadillac blanc Grains Nobles 2003, tout en bouche, ample, un vin développant des senteurs de fruits confits, mêlant finesse et structure au palais, avec des notes miellées.

    Château des MILLE ANGES

    Château des MILLE ANGES

    (PREMIÈRES CÔTES DE BORDEAUX)
    Heather Van Ekris

    33490 Saint-Germain-de-Grave
    Téléphone :05 56 76 41 04
    Télécopie : 05 56 76 46 72
    Email : Acvanekris@aol.com
    Site : www.milleanges.com

    Le vignoble de 27 ha est situé sur les collines qui surplombent la vallée de la Garonne. Plusieurs fois médaillé, ce Premières-Côtes-de-Bordeaux 2007 est un vin à dominante de Merlot, bien élevé en barriques de chêne dont 1/3 est renouvelé chaque année, aux tanins fermes et soyeux à la fois, aux arômes complexes d'épices, de fruits noirs et de cuir, de bouche bien structurée, de très bonne évolution. Savoureux 2005, aux tanins enrobés, classique comme on les aime, un vin alliant rondeur et charpente, de bouche concentrée, aux arômes de griotte confite et de sous-bois. Beau 2004, charnu, riche en couleur, aux tanins savoureux, au nez intense de fruits cuits (fraise des bois, mûre) et d'humus, tout en bouche, de très bonne garde.

  • Dix Saint-Emilion qui valent le détour.

    Dix Saint-Emilion qui valent le détour. À Saint-Émilion, le 2007 est très classique et charmeur. Beaux millésimes 2008 (un ton en-dessous), 2006, 2004 et 2001, éclipsés à tort par les 2005 et 2003. Quelques crus ont remarquablement réussi le 2003, d’autres beaucoup moins, notamment ceux qui sont trop “confiturés”. Débouchez les millésimes 2000 à 1990 en ce moment, et notamment le grandissime 1995. Certaines bouteilles de 1994 et 1993, notamment, sont surprenantes d’évolution.


    Château CANTENACSAINT-ÉMILION Château CANTENAC

    Château CANTENAC

    (SAINT-ÉMILION)
    Nicole Roskam-Brunot

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 51 35 22
    Télécopie : 05 57 25 19 15
    Email : nicole.roskam@chateau-cantenac.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucantenac
    Site : www.chateau-cantenac.fr

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés, ce qui n'est pas rien. La chaleureuse Nicole Roskam-Brunot qui, aidée de son fils Frans Roskam, ingénieur-œnologue, maîtrise l'élaboration de son vin et l'élevage en barriques. Les 12,5 ha s'étendent dans le prolongement du coteau saint-émilionnais, dominant la vallée de la Dordogne. Il est composé de 75% de Merlot, de 24% de Cabernet franc et 1% de Cabernet-Sauvignon, dont la moyenne d'âge atteint actuellement 35 ans, planté sur un terrain sablo-graveleux sur argile qui permet une excellente maturation du raisin et donc une meilleure régularité dans les millésimes. Vous aimerez comme nous ce Saint-Émilion GC Château Cantenac Climat 2007, de bouche ample et bien parfumée, très légèrement épicé comme il se doit, tout en arômes (petits fruits noirs), tout en charme, bien charnu, de robe soutenue. Le 2006, au nez dominé par des arômes de fumé, d'humus et de cerise noire, un vin très équilibré, de bouche bien ample, ferme et persistant, de garde comme le 2005, tout en couleur et en matière, au nez subtil, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de griotte, de fumé et d'épices, tout en bouche, charnu comme il se doit, de belle charpente. Beau 2004, long en bouche, au nez légèrement épicé, finement tannique, avec des notes caractéristiques et persistantes de mûre et d'épices. Le Château Cantenac Sélection Madame 2006 est très savoureux, coloré, où dominent les épices et l'humus, de bouche ample, bien charpenté. Goûtez aussi le Lussac-Saint-Émilion Château Moulin de Grenet, au bouquet ample, riche, aux arômes de réglisse et de mûre.

    Château DARIUS

    Château DARIUS

    (SAINT-ÉMILION)
    GFA Des Pommier Michel et Odette Pommier

    33330 Saint-Laurent-des-Combes
    Téléphone :05 56 61 31 56
    Télécopie : 05 56 61 33 52
    Email : vignoblespommier@aol.com

    Particulièrement apprécié leur Saint-Émilion GC Darius 2006, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche fondue, tout en charme, un vin riche et coloré, d'excellente évolution. Le 2005, tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, épices), associant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, de garde. Le 2004 est un vin bien charpenté, bien charnu, de belle robe soutenue, ample en bouche, au nez légèrement épicé, aux tanins fondus. Beau 2003, médaille d'Argent au concours de Bordeaux 2006, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un vin qui commence juste à se fondre.


    Château de FERRAND

    Château de FERRAND

    (SAINT-ÉMILION)
    Directeur : Thomas Guibert
    A Saint-Hippolyte
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 74 47 11
    Télécopie : 05 57 24 69 08
    Email : info@chateaudeferrand.com
    Site : www.chateaudeferrand.com

    Un domaine de 30 ha de vignes d'un seul tenant. Tout en bouche, le Saint-Émilion GC 2007, de couleur rubis soutenu, corsé, équilibré, très parfumé, aux tanins fermes, d'une belle persistance, de bouche fondue et parfumée, intense, au nez complexe, gras, de bonne charpente. Le 2006 dégage une belle harmonie entre rondeur et charpente, un vin corsé et typé, très parfumé (humus, griotte, mûre), aux tanins denses et savoureux, alliant souplesse et charpente, d'excellente garde. Beau 2005, tout en finesse d'arômes, très équilibré, où la structure prédomine, un vin ample et corsé à la fois. Le 2004, de robe foncée, tout en nuances, aux tanins riches, au nez de petits fruits noirs bien mûrs, légèrement épicé, un vin typé et tout en bouche.

    Château FERRAND LARTIGUESAINT-ÉMILION Château FERRAND LARTIGUE

    Château FERRAND LARTIGUE

    (SAINT-ÉMILION)
    Maxime Bontoux
    Lieu dit Lartigue
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 56 67 78 02
    Télécopie : 05 56 08 01 89
    Email : ferrandlartigue@vitisvintage.com
    Site : www.vitisvintage.com

    Coup de cœur pour ce Saint-Émilion GC 2006, charpenté et charnu, aux senteurs de griotte, de framboise et de cuir, de bouche ample, aux nuances de cassis et d'épices, aux tanins harmonieux mais structurés à la fois, un vin de bouche soyeuse, de couleur profonde, qui poursuit son évolution. Le 2005 est riche au nez comme au palais, légèrement épicé comme il se doit, un vin coloré et puissant, de garde. Le 2004 se goûte très bien, charnu, mêlant richesse et finesse, aux notes de fruits mûrs caractéristiques (griotte, pruneau), un vin tout en bouche et charmeur, bien typique de ce millésime qui mérite d'être pris au sérieux. Même propriétaire que le Château Grand Lartique et du Château Tourteau-Chollet (voir région Graves).
    Château FONROQUE

    Château FONROQUE

    (SAINT-ÉMILION)
    Direction : Alain Moueix

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 60 02
    Télécopie : 05 57 24 74 59
    Email : info@chateaufonroque.com
    Site : www.chateaufonroque.com

    Beau Saint-Émilion GCC 2007 (88% Merlot et 12% Cabernet franc, vin issu de raisins en conversion vers l'agriculture biologique), d'une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d'épices et de vanille, un vin ample, d'un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de souplesse, très réussi. Le 2006, typé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, est un grand vin puissant et toujours dominé par l'élégance, avec des senteurs de groseille et de fumé, de très bonne garde. Le 2005, aux nuances de mûre et de grillé, aux tanins d'une grande suavité et d'une belle longueur en bouche, est un vin riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, de garde. Le 2004 est charnu et charpenté, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois), tout en rondeur, ample et distingué. Le 2003 poursuit son évolution, riche et gras, un vin dominé par des notes de réglisse, tout en couleur et en structure.

    Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE

    Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE

    (SAINT-ÉMILION)
    Sylvie Courreaud-Fompérier
    La Gaffelière
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 74 46 92
    Télécopie : 05 57 74 49 16
    Email : lecellierdesgourmets@wanadoo.fr

    Vignoble sur sol et sous-sol argilo-calcaires (62% Merlot noir, 25% Cabernet franc, 10% Cabernet-Sauvignon et 3% Malbec), avec une moyenne d'âge des vignes de 30 ans (labour des sols, vendanges manuelles triées, élevage en barriques...). Le Saint-Émilion GC 2007 est un vin très élégant, tout en bouche, bien épicé, avec des notes de groseille et de cuir, et des tanins bien enrobés, de robe grenat, mariant rondeur et structure. Excellent 2006, aux tanins savoureux, bien corsé et gras, avec cette pointe d'épices et cette charpente à la fois puissante et souple, à déguster sur un pavé de bœuf. Le 2005, est d'une grande maturité et de bel équilibre, ample et velouté en bouche, avec des notes de fruits rouges à l'alcool, un vin qui séduit par son authenticité et sa longueur, encore jeune. Excellent 2003, qui se goûte très bien aujourd'hui, de couleur profonde, charnu, aux nuances de pruneau, alliant charpente et rondeur, le tout à des prix très sages.

    Château HAUT-ROCHER

    Château HAUT-ROCHER

    (SAINT-ÉMILION)
    Jérôme de Monteil
    Saint-Etienne-de-Lisse
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 40 18 09
    Télécopie : 05 57 40 08 23
    Email : info@haut-rocher.com
    Site : www.haut-rocher.com

    Jean et Elisabeth de Monteil prennent une retraire méritée, et c'est le frère de Jean, Jérôme, avec son épouse, Béatrice, qui, aidés du fils de Jean, Christophe, reprennent le flambeau familial. Très classique, ce Saint-Émilion GC 2007 (vignoble de 9 ha, vignes de 37 ans, 65 % Merlot, 20% Cabernet franc, 12% Cabernet-Sauvignon et 3% Malbec), est bien corsé, aux senteurs de violette et de framboise, associant puissance et finesse, aux tanins savoureux, de bouche délicate où prédominent le cassis et les sous-bois, très charmeur. Le 2006 est de robe pourpre soutenu, d'une belle concentration, aux notes de griotte mûre et d'épices, un vin qui mêle harmonie et richesse, typicité et souplesse, de très bonne garde. Le 2005 est intense, harmonieux, aux connotations fruitées (griotte, cassis) et épicées, un vin savoureux et typé, aux nuances de mûre et d'humus en finale, de très bonne garde. Le 2004, avec ses senteurs de cassis mûr et de cannelle, harmonieux, aux tanins soyeux, est très réussi, de bouche complexe. Le 2003 est coloré et très parfumé, d'une jolie concentration en bouche, aux notes de fruits rouges et de réglisse, charnu, aux tanins bien souples mais bien riches. Le 2002, où domine le pruneau, est très équilibré, avec des tanins ronds mais bien présents, de bouche persistante, d'excellente évolution. Le 2001, aux tanins très élégants mais très fermes également, est légèrement épicé en finale. Le 2000 est de couleur soutenue et intense, au nez de mûre et d'humus, un vin charnu, aux tanins riches, qui commence à s'apprécier pleinement sur un confit de porc, par exemple. Goûtez son Saint-Émilion Pavillon du Haut-Rocher 2006, avec des notes de fruits bien mûrs, de cassis et de framboise, aux tanins ronds et présents, fin et charnu à la fois. Le Côtes-de-Castillon Château Bréhat 2005 (8,5 ha sur terroir argilo-limono-sableux sur sous-sol calcaire, 65% Merlot, 15% Cabernet franc et 20% Cabernet-Sauvignon), est de robe brillante, développant des parfums de fruits rouges cuits, avec une bouche riche qui dévoile une base tannique bien présente, un joli vin classique, qui poursuit son évolution.

    Clos LABARDE

    Clos LABARDE

    (SAINT-ÉMILION)
    Nicolas Bailly
    Bergat
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 74 43 39
    Télécopie : 05 57 74 40 26
    Email : nicolasbailly.closlabarde@sfr.fr

    Le vignoble (4,6 ha) est planté à l'est de Saint-Émilion, sur un coteau argilo-calcaire. Les méthodes de culture sont à l'ancienne : on pratique le labour et on n'utilise pas de désherbant, les vendanges sont faites manuellement, les grappes sont triées sur tapis et éraflées, le chai a été rénové, parfaitement équipé pour pratiquer des cuvaisons longues contrôlées par thermorégulation. L'élevage dure de 18 à 22 mois dans des barriques de chêne dont 1/3 renouvelé chaque année. Beaucoup aimé ce Saint-Émilion GC 2007, long en bouche, au nez légèrement épicé, finement tannique, avec des notes spécifiques et persistantes de mûre et d'épices. Le 2006, au nez légèrement vanillé, allie une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, parfumé, chaleureux et corsé, exhalant au palais des notes de baies sauvages, de très bonne évolution. Le 2005, de couleur grenat intense, est charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, bien corsé, de garde. Le 2004, aux arômes de fruits mûrs (groseille, cerise) et d'épices, présente des tanins souples et bien présents à la fois, un vin de bouche chaleureuse. Le 2003 est un vin de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe. Le 2002, très parfumé, bien typé, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois, est de très bonne bouche, à déboucher sur une entrecôte à la moëlle. Redégusté cette année, le 99 est un bel exemple de la typicité de ce cru et de son potentiel d'évolution : très parfumé (cassis, fraise des bois), d'une belle structure, ample et volumineux, aux tanins veloutés, bien charnu comme il se doit.

    Château LAROQUESAINT-ÉMILION Château LAROQUE

    Château LAROQUE

    (SAINT-ÉMILION)
    Direction : Bruno Sainson
    Saint-Christophe-des-Bardes
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 77 28
    Télécopie : 05 57 24 63 65
    Email : contact@chateau-laroque.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaularoque
    Site : www.chateau-laroque.com

    Classé Premier Grand Vin. Depuis plus de quarante ans le Château appartient à la famille Beaumartin. Cette superbe demeure féodale du XIIe reconstruite sous Louis XIV, lui vaut le surnom de "Petit Versailles". “Le millésime 2009, beaucoup le comparent au 2005, nous précise Bruno Sainson, mais la construction de Vin est différente, les Ph sont plus dans la norme, 2009 sera un Vin plus complet, plus aimable que 2005. Nous avons attendu la maturité des tanins, ce qui était très important. Le 2009 prend très bien le bois, il est peu marqué par les premiers passages en barriques. Il y aura très peu de notre Second Vin, Les Tours de Laroque, dans ce superbe 2009 : pratiquement tout passe dans le premier Vin ! Le 2008 est un peu plus puissant, plus généreux que 2007, plus vif, plus typé Bordelais avec une plus forte acidité qui soutient bien la structure. Il me fait penser au 2001, avec une belle minéralité, de beaux tanins, un fruité présent, c'est un beau Vin bien construit, très complet, de garde. Le 2007 est un Vin gourmand aux arômes de fruits mûrs, avec un toasté bien intégré, attaque suave, tanins bien enrobés, belle harmonie en bouche et finale persistante avec un beau retour. C'est un Vin harmonieux, élégant, d'une approche plus tendre, les tanins sont plus fins, plus évolués, il n'y a aucune fermeté, garde moyenne. Un Vin très agréable à table.” On se fait vraiment plaisir en effet avec ce Saint-Émilion GCC 2007, à la fois fin et corsé, avec ses notes très caractéristiques et très persistantes de mûre, de violette et d'épices, aux tanins veloutés, un Vin tout en bouche, vraiment charmeur. Puissant 2006, de bouche ample et corsée, un Vin gras et typé, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré où se mêlent des senteurs de mûre, de moka et de cannelle en finale. Le 2005, aux arômes caractéristiques d'épices (cannelle, poivre rose) et de griotte bien mûre, très charnu, de couleur grenat, savoureux au palais, concentré, un Vin gras et persistant, avec un beau volume en finale, de garde, bien sûr. Beau 2004, riche en couleur, corsé, charpenté, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir, rond et charpenté, un Vin encore bien jeune, de très belle garde. Le 2003 est remarquable, de bouche étoffée, alliant ce gras caractéristique de l'appellation à des notes finement épicées, un Vin puissant, de très bonne garde. Le 2002, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, aux tanins puissants et soyeux à la fois, commence à s'ouvrir. Particulièrement séduisant aujourd'hui, le 2001, dense, gras, alliant puissance et distinction, d'une grande finesse, où dominent les fruits cuits et les épices, intense au nez comme en bouche avec des nuances de cerise et de truffe. Le 2000, gras, de robe soutenue, est charnu, aux notes de groseille surmûrie, de vanille et d'humus bien caractéristiques. Parfait en ce moment, le 99 est tout en bouche, avec cette belle robe aux légers reflets pourpres, un nez profond de fruits rouges et noirs mûrs avec des notes épicées, un Vin plein de finesse à la matière tendre, bien structuré. Remarquable 98, de belle structure tannique, puissante et fondue à la fois, d'une belle concentration, aux notes de fruits rouges macérés et de muscade, un Vin très représentatif de ce grand millésime classique. Très beau rapport qualité-prix-typicité.
    Clos des MENUTS Famille Rivière

    Clos des MENUTS Famille Rivière

    (SAINT-ÉMILION)
    Philippe Rivière
    Rue de l’Abbé-Bergey
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 55 59 59
    Télécopie : 05 57 55 59 51
    Email : mriviere@riviere-stemilion.com

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Sympathique et passionné, Philippe Rivière s'attache à élever des Vins qui restent dans un excellent rapport qualité-prix-typicité. Sa propriété s'étend sur 25 ha. Le sol, en partie argilo-calcaire et principalement argilo-sableux à sous-sol d'alios avec crasse de fer, permet un excellent drainage (75% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc). Le Saint-Émilion GC 2007 est très parfumé, bien typé, fort bien élevé, marie couleur et matière, au nez expressif à dominante de fruits frais et d'humus, aux tanins moelleux, un vin ferme et charmeur. Le 2006, très classique, de couleur intense et sombre, avec des arômes puissants et subtils où s'entremêlent les épices, les fruits rouges et les baies sauvages, un vin de bouche complexe, ronde, charnue et structurée, d'une longue finale. Le 2005, riche en arômes, d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux senteurs de fruits cuits, de cannelle et d'humus, est très équilibré au nez comme en bouche. Le 2004, de couleur grenat, est savoureux au palais, concentré, bien marqué par son terroir, gras et persistant, riche en arômes comme en structure, aux tanins fins.
    TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES VINS DE BORDEAUX
  • Mes Bordeaux Supérieurs préférés

    Château BOSSUET

    Château BOSSUET

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Dubost Laurent

    33500 Catusseau
    Téléphone :05 57 51 74 57
    Télécopie : 05 57 25 99 95
    Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr

    Un superbe Bordeaux Supérieur 2007, qui a largement mérité sa médaille d'or au concours Agricole Paris 2009, de couleur grenat, riche et puissant, de bouche fondue, aux tanins équilibrés, corsé, aux notes de pruneau et de sous-bois, légèrement épicé, persistant, de très bonne charpente, d'une belle harmonie en finale. Dans la lignée, le 2006, bien charnu, de bouche ample et parfumée, est tout en persistance d'arômes (fruits rouges mûrs, cannelle), tout en charme, à apprécier toujours sur une omelette aux truffes. Le 2005, médaille d'or au Concours Général Agricole à Paris, bien corsé, sent bon la fraise des bois mûre et l'humus, d'un beau rouge profond, avec des tanins souples et fermes à la fois. Goûtez le séduisant blanc Château Pâquerette, au nez subtil dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, suave en bouche, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, ample et charmeur, qui se débouche sur un plateau de fruits de mer. Beau rapport qualité-prix. Même propriétaire que le Pomerol Château Lafleur du Roy.
    Château GAYON

    Château GAYON

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Scea Jean Crampes et Fils
    6 Château Gayon
    33490 Caudrot
    Téléphone :05 56 62 81 19
    Télécopie : 05 56 62 71 24
    Email : contact@chateau-gayon.com
    Site : www.chateau-gayon.com

    Incontestablement au sommet de son appellation. Le sympathique Jean Crampes élève sur son domaine de 30 ha ce beau Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2006, médaille d'or au concours des vins d'Aquitaine 2009, charpenté, corsé, de belle robe soutenue, un vin ample et distingué en bouche, au nez légèrement épicé, aux tanins riches et fondus à la fois, d'une jolie finale complexe. Le 2005, médaille d'Argent au concours des vins d'Aquitaine 2007, est de couleur soutenue, charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, vanille), de bouche dominée par les fruits mûrs, le cuir et les sous-bois, aux tanins doux, avec une finale persistante, de garde. Séduisant Côtes-de-Bordeaux Saint-Macaire blanc sec 2008, médaille de bronze au concours des vins d'Aquitaine 2009, très bien équilibré, subtil, vif et franc comme on les aime, un vin qui allie richesse aromatique et persistance en bouche, avec des notes de rose et de noisette en finale. Goûtez aussi le Côtes-de-Bordeaux Saint-Macaire blanc 2006 (50% Sémillon et 50% Sauvignon), issu d'une vinification en barriques neuves et d'un élevage sur lies durant 9 mois, tout en finesse, aux notes de fleurs, de fruits frais et de noisette, suave et très parfumé en finale. Un très beau gîte permet de s'installer dans le pavillon du XVIIIe siècle, une bonne occasion de visiter la région.

    Château BOUTILLON

    Château BOUTILLON

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Filippi-Gillet propriétaire

    33540 Mesterrieux
    Téléphone :05 56 71 41 47
    Télécopie : 05 56 71 32 21
    Email : lofilippi@wanadoo.fr

    Incontestablement au sommet de son appellation avec ce Bordeaux Supérieur cuvée Anne-Sophie 2006, élevé en fûts de chêne, bien corsé, aux senteurs persistantes de petits fruits rouges mûrs avec des notes de musc, typé, aux tanins souples et très équilibrés, un vin qui allie structure et charme, très réussi. Le 2005, élevé en fûts de chêne, bien corsé, aux senteurs persistantes de petits fruits rouges mûrs avec des notes de musc, typé, aux tanins souples et très équilibrés, un vin qui allie structure et charme, très réussi. Le 2004, à la robe profonde, aux arômes d'épices, de cuir et de myrtilles, est d'une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, et des notes fondues en finale. Le Bordeaux Supérieur cuvée Traditionnelle 2007 est toujours très réussi, bien aromatique, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, d'une très jolie concentration en bouche, aux tanins présents et fins, légèrement épicé comme il se doit. Le 2006 est un vin de jolie robe grenat intense, avec ce bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, riche et souple. Excellent Bordeaux rosé cuvée Manou 2008, médaille d'Argent au concours Vins d'Aquitaine, une cuvée en hommage à Mme Filippi aux senteurs persistantes, au nez comme en bouche, avec ces nuances de fruits frais et de rose, un vin charmeur, tout en rondeur, à ouvrir sur les charcuteries ou des gougères, notamment. Remarquable rapport qualité-prix.
    Château de LUGAGNACBORDEAUX SUPÉRIEUR Château de LUGAGNAC

    Château de LUGAGNAC

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Famille Bon

    33790 Pellegrue
    Téléphone :05 56 61 30 60
    Télécopie : 05 56 61 38 48
    Email : chateaudelugagnac@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudelugagnac
    Site : www.chateaudelugagnac.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. C'est à la guerre de Cent Ans que le Château de Lugagnac est construit. On trouve, dans les soubassements des murs d'enceinte, les traces d'une ancienne forteresse. C'est aujourd'hui une splendide demeure savamment rénovée avec le goût et le talent de Maurice et Mylène Bon. Situé à la limite de partage des eaux entre Dordogne et Garonne et bénéficiant d'un climat tempéré et particulièrement sec l'été, les 80 ha du vignoble sont plantés sur un relief élevé, en pente douce composé d'argile ferrugineuse sur un sous-sol calcaire pour les deux tiers environ et de calcaire coquillier pour le reste. Aujourd'hui, leur fils, François-Thomas, s'attache à profiter de ces atouts, et renforce la personnalité de Lugagnac. “Le 2008 (50% Merlot et 50% Cabernet-Sauvignon) se révèle excellent, nous dit-il, nous avions terminé nos vendanges mi novembre, ce qui est assez rare afin d' attendre la pleine maturité des Cabernets-Sauvignons. Ce cépage était particulièrement réussi et apporte beaucoup de finesse et un bon potentiel de vieillissement au vin. Associé à des Merlots bien mûrs, il donne des Vins Vins ronds. Nous avons bien maîtrisé l'élevage en bois. Les arômes sont charnus finement soulignés par des tanins fins et soyeux avec en plus beaucoup de fraîcheur, résultat le 2008 est un vin très plaisant. Le 2007, je le définis en trois mots : finesse, fruit, charme. Un millésime qui va donner du plaisir aux consommateurs qui n'ont pas de cave et qui souhaitent déguster un vin apte à être apprécié dans sa jeunesse. On parle des 2003, 2005 et 2009 qui sont des millésimes de très grande concentration et doivent vieillir en bouteille plusieurs années avant d'être à leur apogée. On se fera plus plaisir maintenant en dégustant un 2007. Nous avons environ 50.000 clients directs, et tous n'ont pas forcément de cave pour stocker les Vins, donc un 2007 tombe à point nommé. Nous avons fait le choix de sélectionner les meilleurs parcelles (70 ha) et nous avons concentré nos efforts sur les meilleurs terroirs. Nos vignes sont plantées sur la croupe tout autour du Château. Nous avons trois types de sols très définis : une zone calcaire rocheuse devant le Château notamment : il a même fallu 400 kilos d'explosif pour replanter le vignoble que Maurice Bon avait planté il y a 40 ans. Les plaques de roche affleurent les sols, il y a le plateau, et l'année prochaine, nous replanterons sur les strates de calcaire riches en fer. Nous utilisons trois porte-greffes différents avec les clones les plus qualitatifs, réintroduisons la Carménère, un cépage difficile que nous installons sur un coteau sud très caillouteux, nous avons aussi un peu de Petit Verdot. Cela augmente la complexité de nos Vins et la palette aromatique. On se fait donc vraiment plaisir avec son superbe Bordeaux Supérieur cuvée Eos 2006, de robe soutenue, avec une structure solide en tanins, aux arômes de baies rouges, structuré, un vin aux tanins riches qui se fondent bien. Le 2005 commence à peine à s'ouvrir, dense au nez comme en bouche, très équilibré avec ses tanins savoureux, au nez de fruits mûrs (myrtille). Très séduisante, la cuvée Eos blanc 2007 est tout en persistance, au nez subtil (fleurs blanches, fruits exotiques), un vin vif et rond à la fois, bien parfumé, tout en bouche. Le Château de Lugagnac classique 2007, de belle charpente, au nez complexe (groseille, violette...), est tout en rondeur, avec des arômes persistants de fruits rouges mûrs au palais. Excellent 2006, qui allie structure et fruité en bouche, de couleur rubis, aux tanins souples, au nez à dominante de petits fruits mûrs, d'excellente évolution. Il y a aussi le Bordeaux Château de Lugagnac blanc sec 2008, tout en fraîcheur, aux nuances de fleurs et de pêche, vif et souple à la fois, tout en bouche comme le rosé 2008, franc et parfumé, fondu au palais. À la suite, la gamme Bordeaux Tricépage, dont le rouge (Cabernet-Sauvignon, Merlot, Cabernet franc) tout en rondeur et fruité, est à boire sous la tonnelle. Très joli Tricépage rosé, avec des notes de fruits rouges frais, doté d'une belle fraîcheur. Le Tricépage blanc (Sauvignon gris et blanc, et Sémillon) d'une robe or pâle, au nez délicat de fruits blancs, est de bouche tendre. Superbe rapport qualité-prix et une multitude de récompenses obtenues.
    LE TOP DES VINS DE BORDEAUX
    Château PANCHILLE

    Château PANCHILLE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Pascal Sirat

    33500 Arveyres
    Téléphone :05 57 51 57 39 et 06 17 49 77 63
    Télécopie : 05 57 51 57 39
    Email : siratpascal@aol.com

    Coup de cœur pour son Bordeaux Supérieur 2007, de bouche classique, intense, aux notes de cassis mûr et de fraise des bois, tout en arômes et structure, d'une belle ampleur, un vin corsé, très bien élevé. Beau 2006, de robe foncée et brillante, un vin tout en bouche, persistant et très bien équilibré, au nez complexe où dominent les fruits mûrs, parfait sur les grillades. Le 2005 de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques, d'un bel équilibre, est ample et riche, un vin bien charnu comme on les aime. Le Bordeaux Supérieur cuvée Alix, une sélection de vieilles vignes, très bien élevé en partie en fûts de chêne, mêle structure et finesse, charpenté, de bouche puissante, un vin gras et corsé, très harmonieux, de belle évolution.

    Château PARENCHÈRE

    Château PARENCHÈRE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Directeur : Richard Curty
    BP 57
    33220 Ligueux
    Téléphone :05 57 46 04 17
    Télécopie : 05 57 46 42 80
    Email : info@parenchere.com
    Site : www.parenchere.com

    Savoureux Bordeaux Supérieur cuvée Raphaël 2007, de bouche puissante, aux nuances de fruits rouges à noyau frais, charnu et bien classique, tout en bouche, de couleur profonde, aux tanins riches et savoureux à la fois, un peu de patience devrait affiner son potentiel. Le Bordeaux Supérieur 2006 est de teinte grenat, un vin aux nuances de cerise noire et d'épices caractéristiques, avec cette bouche chaleureuse, aux tanins savoureux, qui allie rondeur et structure, bien équilibré, d'une longue finale. Joli Bordeaux Clairet 2008, franc et fruité, un vin qui dégage des notes de fleurs fraîches et d'abricot, bien équilibré en bouche, très aromatique, tout en finesse. Très agréable blanc sec 2008, de jolie robe limpide, aux connotations subtiles d'agrumes et de fleurs blanches, une bonne harmonie fruit-acidité, idéal avec les huîtres.
    Château THURON

    Château THURON

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Famille Lallement

    33190 Pondaurat
    Téléphone :05 56 71 23 92
    Télécopie : 05 56 71 01 89
    Email : contact@chateauthuron.com
    Site : www.chateauthuron.com

    Une place toujours très enviable et largement méritée dans le Classement 2010 pour cette propriété familiale depuis le XVIIe siècle d'environ 6 ha, dont le sol est formé de graves, d'argiles et de galets (60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc). Cultivée raisonnablement, avec une taille et un épamprage draconiens, la vigne produit une vendange qualitative, récoltée avec minutie à l'optimum de sa maturité. Vinifié de manière traditionnelle avec ses propres levures, ni collé, ni filtré, son Bordeaux Supérieur 2006, charnu, tannique, où dominent la fraise des bois bien mûre et l'humus, est parfait sur un onglet. Le 2005, médaille d'Or au Concours des Vignerons Indépendants, est de belle couleur, un vin corsé et bien typé comme on les aime, tout en parfum, avec ces nuances de sous-bois, de cassis et d'épices, aux tanins fermes et ronds à la fois, de très bonne garde. Dans la lignée, le 2004, médaille d'Argent est un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise confite et d'humus, aux tanins mûrs. Le 2003 est une belle réussite, avec ces notes persistantes de fumé et d'épices, aux tanins puissants mais très fins, un vin complet comme nous les aimons. Goûtez la cuvée Prestige Saint-Martin-de-Monphélix, de bouche ample et parfumée, un vin à la fois puissant et fin, aux tanins amples. Le Cattleya de Thuron (le cattleya étant une race d'orchidée chère à Marcel Proust), est un très joli Clairet, sec et suave à la fois, qui associe la vivacité à l'élégance, de bouche subtilement parfumée et persistante, ample, à ouvrir sur une cuisine épicée.
    Château PENIN

    Château PENIN

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Patrick Carteyron
    39, impasse de Couponne
    33420 Génissac
    Téléphone :05 57 24 46 98 et 06 07 43 15 74
    Télécopie : 05 57 24 41 99
    Email : vignoblescarteyron@wanadoo.fr
    Site : www.chateaupenin.com

    Superbe Bordeaux Supérieur Grande Sélection 2007, médaille d'Or au Concours général agricole à Paris, très bien élevé, de belle couleur, ample et bouqueté, corsé, aux tanins enrobés, harmonieux, de très bonne évolution. Excellent Bordeaux Supérieur rouge Les Cailloux 2007, bien charpenté, de robe foncée, parfumé, avec des senteurs de sous-bois et de griotte, aux tanins fermes et ronds à la fois, fondu, d'une jolie concentration en bouche mais également tout en finesse. Joli Bordeaux rosé 2009, de jolie teinte soutenue, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante, d'une belle finesse aromatique, souple et sec à la fois, bien équilibré, une belle expression de ce millésime. Goûtez le Château Penin Clairet 2008, plus rond, ample et gourmand et cette nouvelle cuvée Château Penin Nature, un vin vinifié et conservé sans ajout de soufre, qui se boit légèrement frais et révèle des arômes de fruits rouges originels et puissants, d'une structure tannique soyeuse, parfait sur les cuisines estivales.

    Château LAGRANGE les TOURS

    Château LAGRANGE les TOURS

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Michel et Pierre Choquet
    30, rue de Bernescut
    33240 Cubzac-Les-Ponts
    Téléphone :05 57 43 04 96
    Télécopie : 05 57 43 04 96
    Email : vignobles.choquet@wanadoo.fr

    Beaucoup apprécié leur Bordeaux Supérieur Les Cent Rangs 2007 est de couleur pourpre intense, très séduisant avec des notes de framboise et de griotte très mûres et une pointe d'épices, un vin classique et riche, qui allie finesse et structure. Le 2005, médaille d'Or au Concours Mondial du vin Bruxelles 2007 et d'Argent au Challenge International du vin à Bourg 2007, est tout en bouche, aux tanins puissants, de charpente élégante, aux connotations de griotte, de musc et de poivre, un vin velouté et dense à la fois. Le Bordeaux Supérieur 2007 est coloré, bien corsé, de bouche puissante, au nez de griotte cuite, un vin épicé en bouche, aux tanins amples mais soyeux. Le Clairet de Bordeaux L'Idée Claire est un vin très charmeur, toujours l'un des meilleurs de son appellation, à la fois friand et structuré, de bouche épicée.
    Château PRIEURÉ MARQUETBORDEAUX SUPÉRIEUR Château PRIEURÉ MARQUET

    Château PRIEURÉ MARQUET

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Famille Despujol

    33910 Saint-Martin-du-Bois
    Téléphone :06 17 19 41 45
    Télécopie : 05 57 49 41 70
    Email : fred.despujol@voila.fr
    Site : www.prieure-marquet.com

    Effeuillage et vendanges manuels, égrappoir, table de tri, fermentation malolactique et élevage en barriques... tout explique ce Bordeaux Supérieur rouge 2008, gras, avec des arômes de fruits cuits, de jolie robe brillante, un vin riche en bouquet comme en matière, dense et bien charnu. Excellent 2007, très réussi, riche au nez comme en bouche, légèrement épicé comme il se doit, un vin coloré et puissant. Plus intense, la cuvée Renaissance 2006, une sélection des meilleures vignes, est un vin dense, aux nuances de fumé, de violette et de fraise des bois, de belle robe soutenue, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins présents, d'excellente garde. Le 2005, médaille d'Or au Challenge international du vin 2007, est un vin de couleur profonde aux reflets violacés, avec des arômes aux nuances bien particulières de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire...), de cuir et de truffe, un vin ample et complexe.
    Château LAJARRE

    Château LAJARRE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Grégory Lovato
    24, avenue des Châteaux
    33350 Mouliets-et-Villemartin
    Téléphone :05 57 40 50 59
    Télécopie : 05 57 40 71 20
    Email : gregory.lovato@hotmail.fr
    Site : www.chateau-lajarre.com

    Dirigé par Grégory Lovato depuis 2005, jeune médecin et viticulteur, la propriété familiale de 55 ha, dont 31 ha de vignes d'un seul tenant, sur sol graveleux-siliceux, a fait l'objet d'investissements importants, plantations ou replantations raisonnées (70% de Merlot, 20% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon, rendements privilégiant la qualité, vinification avec macérations longues... On y goûte ce Bordeaux Supérieur cuvée Eléonore 2008, fort bien élevé (macération de 30 jours, 30% barriques, 70% cuves) concentré, aux connotations de cassis et de poivre noir, coloré et complexe, très bien structuré, aux tanins présents mais fondus, qui demande un peu de patience pour exprimer tout son potentiel. Belle cuvée Révélation 2007, élevée en fûts de chêne 12 mois, de robe grenat soutenu, est parfumé (pruneau, violette), séveux, de bonne charpente, avec des tanins mûrs, de très bonne évolution. Excellent 2006, au nez où dominent les fruits mûrs et le poivre, alliant charpente et rondeur, de couleur rubis intense, un vin qui associe richesse et harmonie.

    Château PERAYNE

    Château PERAYNE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Henri Lüddecke

    33490 Saint-André-du-Bois
    Téléphone :05 57 98 16 20
    Télécopie : 05 56 76 45 71
    Email : chateauperayne@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauperayne

    Le domaine s'étend sur 24 ha, dont 20 ha de vignes idéalement exposées. Son terroir argilo-calcaire est enrichi par la présence de graves, de superbes cailloux vieux de cinq millions d'années. Son alliance avec la douceur du climat océanique donne des vins colorés, charpentés et riches en tanins. Les propriétaires actuels, Henri et Monique Luddecke, ont acquit le domaine en 1994 et depuis œuvrent avec passion pour que la renommée du Château Perayne, le plus important domaine viticole de Saint André du Bois au XIXe siècle, retrouve toute sa splendeur. À l'aube de sa carrière de vigneron, Henri fait figure d'outsider dans le milieu viticole où les terres et les savoir-faire se transmettent de génération en génération, où les traditions perdurent. Vierge de tout préjugé concernant l'art et la manière de travailler ses vignes, d'élaborer son vin, il est gourmand de techniques nouvelles et fait preuve d'un talent hardi. Sa décision d'essayer un bouchon de dernière génération, qui n'a jamais été utilisé dans la région auparavant, était révolutionnaire et révèle un peu plus son esprit audacieux ! Au sommet de son appellation avec ce Bordeaux Supérieur 2006, élevé en fûts de chêne durant 12 mois (30% Merlot, 70% Cabernets franc et Sauvignon), au nez complexe (fruits cuits, humus), de bouche bien charnue, un vin complexe et harmonieux. Goûtez le Bordeaux rouge cuvée Henri 2004, avec ce nez intense et fruité (groseille, cassis et vanille), un vin tendre. Séduisant Bordeaux blanc sec cuvée Apollon 2007, vinifié et élevé 8 mois en barriques, de robe jaune pâle brillante, de bouche ronde (pêche), tout en finale. Excellent Bordeaux rouge cuvée Artemis, jumelle d'Apollon, authentique, direct et naturel sont les qualités du vin qui porte son nom, son goût pur et clair est dû à une vinification en cuve Inox sans collage ni filtration.
    Château de LISENNES

    Château de LISENNES

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Jean-Luc Soubie

    33370 Tresses
    Téléphone :05 57 34 13 03
    Télécopie : 05 57 34 05 36
    Email : contact@lisennes.fr
    Site : www.lisennes.fr

    Belle propriété de 57 ha de vignes d'un seul tenant. Beau Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2006 (90% Merlot), avec ce charnu et cette pointe d'épices caractéristique, très bien équilibré, un vin où élégance et puissance en bouche s'harmonisent très bien, charmeur. À ses côtés, L'Esprit de Lisennes 2006, 100% Cabernet Sauvignon et 12 mois d'élevage en barriques, charpenté, parfumé, d'une très belle concentration, aux notes de fruits noirs mûrs (griotte, cassis) et de torréfaction, alliant distinction et richesse, un vin typé et harmonieux aux tanins mûrs et délicats. Le Clairet de Lisennes 2009, est d'une belle robe cerise lumineuse, bien fruité, de bouche friande avec une belle vivacité en finale. Goûtez le joli Entre-Deux-Mers Blanc de Lisennes 2009, sec et souple à la fois, au nez puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche ample.

    Château PASCAUD

    Château PASCAUD

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    M. Avril
    BP 12
    33133 Galgon
    Téléphone :05 57 84 32 11
    Télécopie : 05 57 74 38 62
    Email : chpascaud@aol.com

    Ce propriétaire sympathique propose ce beau Bordeaux Supérieur Réserve 2007, bien élevé en fûts de chêne (100% Merlot), riche en couleur comme en arômes, aux connotations de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche, un vin charpenté et savoureux, tout en nuances, au boisé harmonieux. Excellent 2006, qui poursuit son évolution, un vin coloré, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs, avec des tanins souples et très équilibrés, un vin typé, comme à son habitude. Le 2005 est bien charnu comme il se doit, au nez riche dominé par les petits fruits noirs mûrs, tout en harmonie, un vin aux tanins soyeux et savoureux, d'excellente évolution. Le Bordeaux Supérieur Tradition 2007 (95% Merlot et 5% Cabernet franc) est corsé et parfumé, aux notes de prune et d'épices, aux tanins équilibrés et mûrs, de bouche ample.
    Château LAUDUC

    Château LAUDUC

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Richard et Régis Grandeau
    Domaine de Bellevue
    33370 Tresses
    Téléphone :05 57 34 43 56
    Télécopie : 05 57 34 43 58
    Email : m.grandeau@lauduc.fr
    Site : www.lauduc.fr

    Un beau Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2007, élevé en barriques durant 15 mois, de couleur pourpre, tout en bouche, souple avec une attaque délicate et complexe à la fois de petits fruits rouges, un vin très rond avec des tanins amples et structurés, très “sur le fruit”, bien équilibré. Savoureux 2006, bien charnu, coloré, ample et souple à la fois, de bonne base tannique, au nez concentré où dominent la violette et le cassis, tout en nuances. Le 2005 est puissant, charnu, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, tout en nuances, d'excellente garde. Le 2004, de couleur profonde, dévoile des arômes de fruits bien mûrs, un vin franc, de bouche généreuse, d'une belle structure, bien équilibré. La cuvée Tradition est plus souple, corsée comme il le faut. Excellent Bordeaux Clairet, tout en rondeur, de belle teinte, très fruité, classique de cette appellation, parfait sur une terrine de lièvre.

    Château LESTRILLE-CAPMARTIN

    Château LESTRILLE-CAPMARTIN

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Jean-Louis Roumage
    15, route de Créon
    33750 Saint-Germain-du-Puch
    Téléphone :05 57 24 51 02
    Télécopie : 05 57 24 04 58
    Email : jlroumage@lestrille.com
    Site : www.lestrille.com

    Vignoble de 40 ha. Le Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2006 (60% Merlot et 40% Cabernet-Sauvignon), très bien élevé en barriques, est corsé comme on les aime, de belle robe soutenue, ample et distingué, de bouche fine et charnue à la fois, avec des notes de fruits cuits. Goûtez le Bordeaux Supérieur cuvée Tradition 2006 (97% Merlot et 3% Cabernet-Sauvignon), classique, tout en rondeur, tout en bouche, alliant distinction et structure, finement tannique, aux notes de cerise confite et de sous-bois, de bouche chaleureuse. Joli Bordeaux Clairet, pur Merlot, de teinte soutenue, fruité au nez comme en bouche.

  • Six coups de cœur à Bordeaux, à prix très doux

    J’aime les vrais vins de Bordeaux, du plus grand au plus modeste, et les consommateurs comme les producteurs savent que je défends ce qui les intéresse, et les distingue : le rapport qualité-Prix-typicité. Si l’on fait un grand Margaux ou un Pomerol racé à 40 ou 80 €, il les vaut bien. Idem pour une gamme plus abordable, en Graves, dans les Satellites, les Côtes ou en Bordeaux Supérieur, où les progrès sont exceptionnels.

    En-dehors de quelques crus mythiques pour lesquels le Prix n’est plus un facteur estimatif (on entre alors dans le monde du luxe), ce qui n’est pas du tout justifié aujourd’hui, et on l’a vu -hélas- avec les augmentations de Prix du millésime 2005, c’est un Saint-Émilion “fardé” comme un acteur du carnaval de Venise à 80 € (voire bien plus), un “simple” Médoc à 25 €, un “bon” machin à 30 € ou un Bordeaux Supérieur ultra-barriqué à 15 €.

    Le point sur les millésimes
    Pour les rouges

    - les grands : 2009, 2008, 2005, 2004, 2003, 2001, 2000, 1998, 1996, 1995, 1990, 1989, 1988, 1986, 1985, 1983, 1982, 1978, 1976, 1971, 1970, 1966, 1961.

    - les bons : 2007, 2006, 2002, 1999, 1997, 1994, 1993, 1981, 1979, 1975, 1964.

    Pour les blancs (surtout liquoreux)

    - les grands : 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2001, 1999, 1996, 1995, 1990, 1989, 1986, 1983, 1978, 1976, 1970.

    - les bons : 2004, 2003, 2000, 1998, 1997, 1994, 1988, 1979.

    CADILLAC

    CHÂTEAU DU JUGE

    CHÂTEAU DU JUGEIl est vraisemblable que le vignoble du Château du Juge ait été apprécié pour ses qualités dès le début de l’ère chrétienne. Le domaine du Juge voit le jour à la fin du XIXème siècle, grâce à Camille Mathelot, co-fondateur de l’école de viticulture de Cadillac. C’est un esprit brillant et un viticulteur qui doit sa renommée à son Cru Quinette. Dès 1880, il décide de diversifier sa production et agrandit sa propriété à 30 hectares d’un seul tenant, sur lesquels il édifie le Château actuel dix ans plus tard. Il obtient sa première médaille d’or au Concours Agricole de Paris en 1898, et construit le chai en 1907, le dotant d’équipements modernes. Il a laissé en héritage son domaine, mais également son savoir-faire et son goût pour l’innovation. Les vins du domaine tendent à mieux s’exprimer après quelques années, et une décantation lors du service. Vinifiés avec un grand respect du fruit, leur texture veloutée leur confère une souplesse remarquable dans leur prime jeunesse. Leur fraîcheur aromatique et la granulosité délicate des tanins leur permet d’être gardés une quinzaine d’années. Découvrez cet excellent Cadillac 2006, un vin fin et savoureux, ample et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de petits fruits macérés.

    COORDONNEES
    Nom du propriétaire : Pierre Dupleich
    Nom du responsable : Pierre Dupleich
    Adresse : Route de Branne 33410 Cadillac-sur-Garonne
    Téléphone : 05 56 62 17 77
    Télécopie : 05 56 62 17 59
    E-Mail : chateau-du-juge@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateau-du-juge
    Site personnel : www.chateau-du-juge.com

    LIRE LA SUITE

     

    PREMIERES COTES-DE-BLAYE

    CHÂTEAU PONT LES MOINES

    CHÂTEAU PONT LES MOINESPropriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois.
    Cela donne ce Premières-Côtes-de-Blaye rouge 2007, une réussite, de robe intense, au nez persistant, corsé et dense, très équilibré en bouche. Le 2006, de couleur intense, au nez de fruits noirs (cassis, mûre), avec des tanins très équilibrés, est un vin qui poursuit son évolution. Très joli Bordeaux blanc Sauvignon Château Pont les Moines 2009, aux arômes floraux et fruités, harmonieux, subtil et puissant à la fois, bien représentatif de ce grand millésime.
    Découvrez également les vins de leur autre propriété, le Château Bran de Compostelle. Le bordeaux supérieur cuvée Louisa 2008, élevé en fûts de chêne 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes de 25 ans en moyenne, 65% Merlot et 35% Cabernet-Sauvignon, sur sol argilo-calcaire) est charnu, épicé, aux tanins concentrés, tout en bouche, avec des nuances de mûre et de fumé, de très bonne évolution.?Le 2007, charpenté mais très élégant, de robe intense, aux nuances de vanille et de cassis, est bien corsé, concentré au nez comme en bouche, très équilibré. Le 2006 est savoureux, de très bonne base tannique, gras, très équilibré, riche et charnu, au nez dominé par le cassis mûr et le fumé.? Le rapport qualité-prix-plaisir évite toute hésitation.

    COORDONNEES
    Nom du propriétaire : Delphine Barrat
    Nom du responsable : Eric Barrat, Vignobles Gagne et Barrat
    Adresse : La Maçonne 33760 Frontenac
    Téléphone : 05 56 23 98 50
    Télécopie : 05 56 23 98 50
    E-Mail : chateaupontlesmoines@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

    LIRE LA SUITE

     

    GRAVES DE VAYRES

    CHÂTEAU TOULOUZE

    CHÂTEAU TOULOUZELes terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir.
    Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans.

    COORDONNEES
    Nom du propriétaire : SC de Frégent Yves et Alain Cailley
    Nom du responsable : Jérôme et Alain Cailley
    Adresse : 10/12, rue de la Ruade 33450 Saint-Sulpice-et-Cameyrac
    Téléphone : 05 56 30 85 47
    Télécopie : 05 56 30 87 29
    E-Mail : chateautoulouze@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateautoulouze
    Site personnel : www.chateauxcailley.com

    LIRE LA SUITE

     

    LUSSAC SAINT-EMILION

    CHÂTEAU LA PERRIERE

    CHÂTEAU LA PERRIEREAu Moyen Âge, le château la Perrière était un monastère ; les moines défricheurs plantèrent les premiers pieds de vigne sur le coteau calcaire.?Celui-ci est drainé par le petit ruisseau la Perrière qui régule favorablement la nappe phréatique. Ce vignoble de 14 hectares (74% Merlot 24% Cabernet Franc 2% Cabernet Sauvignon) est le plus ancien de l’appellation Lussac Saint-Emilion. La conduite de l’exploitation y est raisonnée. La propriété, bien ensoleillée, jouit d’une situation remarquable et bénéficie d’un sous-sol calcaire dont la roche mère, affleurante, est recouverte d’une couche argilo-calcaire délitée n’excédant pas 30 cm d’épaisseur. La Rose Perrière est élaboré en collaboration avec le Docteur Alain Raynaud.
    Découvrez le Lussac Saint-Emilion château La Perrière 2005, de couleur rubis, au nez de fruits rouges, joli volume en bouche, puissant et le 2004 au bouquet de fruits rouges avec des notes de vanille, souple et rond en bouche. Excellent Lussac Saint-Émilion château la Rose Perrière 2006 (80 % Merlot et 20 % Cabernet Franc) vendanges manuelles, élevage sur lies en barriques neuves à 80% et 20% en fûts d’un vin, au nez d’épices et de sous-bois, exhalant des notes sauvages et persistantes, aux tanins bien équilibrés qui commencent à se fondre. Le Saint-Émilion GC Clos les Grandes Versannes 2006 (55 % Merlot, 17 % Cabernet-Sauvignon et 28 % Cabernet Franc), est dense, très bien charpenté, riche et rond à la fois, parfumé, aux notes de fruits mûrs, fondu mais puissant en bouche.

    COORDONNEES
    Nom du propriétaire : Jean-Luc Sylvain
    Nom du responsable : Vignobles JL Sylvain
    Adresse : 33570 Lussac
    Téléphone : 05 57 74 51 33
    Télécopie : 05 57 74 52 14
    E-Mail : chateau-laperriere@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateau-laperriere

    LIRE LA SUITE

     

    PUISSEGUIN-SAINT-EMILION

    CHÂTEAU HAUT-SAINT-CLAIR

    CHÂTEAU HAUT-SAINT-CLAIRCes propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...).
    “Le 2007 est une année de vigneron, nous dit Yannick Le Menn, il ne fallait pas partir en week-end en mai ou en juin, il fallait être au travail, c’était prépondérant ! L’été indien a bien achevé la maturation des raisins et c’est aussi grâce à notre deuxième table de tri que nous avons nettement amélioré la pureté de la matière première que nous mettons en cuves. On a oxygéné pour arrondir les polyphénols, ce qui rend les vins plus savoureux, et nos 2007 sont très satisfaisants, le vin est bien fruité, pas trop tannique, il sera agréable dans sa jeunesse, souple et très plaisant. Les 2006 et 2004 sont des millésimes plus atlantiques avec des arômes floraux, alors que 2005 et 2003 sont des vins de type plus méridional, aux arômes de fruits noirs. En fait, les 2006 et 2004 sont des vins plus “féminins”. Ils ont chacun leurs caractères propres mais ils se ressemblent car les conditions climatiques étaient similaires, deux millésimes assez classiques du Bordelais qui présentent une belle élégance et de la complexité. Ils ont été “encadrés” par des millésimes très médiatiques et c’est dommage, car je suis sûr, que, lorsque l’on ouvrira ces bouteilles, dans quelques années, on aura beaucoup de plaisir à les déguster.”
    En attendant, il y a ce superbe Puisseguin-Saint-Émilion 2005, où s’entremêlent harmonieusement les épices et le cassis, un vin où la souplesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits en finale, aux tanins riches, charpenté, qui poursuit sa belle évolution. Le 2004 est très classique, coloré et corsé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de groseille, d’humus et d’épices. Remarquable 2003, de bouche classique, corsé et gras, aux tanins présents et fondus à la fois, un vin où dominent les fruits mûrs et le poivre. Savoureux 2002, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Et un excellent second vin, la cuvée Moulin Saint-Clair.

    COORDONNEES
    Nom du propriétaire : Yannick et Andréa Le Menn
    Nom du responsable : Yannick et Andréa Le Menn
    Adresse : 33570 Puisseguin
    Téléphone : 05 57 74 66 82
    Télécopie : 05 57 74 51 50
    E-Mail : chateauhautsaintclair@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair

    LIRE LA SUITE

     

    PESSAC-LEOGNAN

    DOMAINE DE GRANDMAISON EARL

    DOMAINE DE GRANDMAISON EARLUn domaine de 18 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires.
    Le Pessac-Léognan rouge 2005, allie une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, parfumé, chaleureux, corsé, de très bonne évolution, avec une finale dominée par des notes de groseille et de griotte. Remarquable 2004, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant en bouche. Le 2003, de robe grenat, au bouquet intense (notes de sous-bois et de griotte mûre), est de bouche ronde et riche. Excellent 2002, de robe soutenue, aux tanins puissants, au nez où dominent les fruits rouges à noyau mûrs, de garde. Tout en bouche actuellement, le 2001 est riche, charmeur, bien marqué par son terroir, parfumé, aux notes complexes où dominent les épices et l’humus, d’excellente évolution comme le 2000, de robe intense, au nez persistant, aux tanins fermes, équilibré, gras, d’une grande ampleur en bouche. Beau Pessac-Léognan blanc 2006, de robe d’un bel aspect jaune et or, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, avec des nuances de pêche fraîche en bouche, un vin savoureux et charmeur. Le 2005 est de belle couleur jaune ambré, finement épicé, subtil et suave en bouche, très élégant, bien persistant, d’une jolie finesse, très harmonieux en finale avec des nuances de noix fraîche et de citron. Le 2004, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, est tout en persistance aromatique, d’une belle longueur. Le 2003, plein de délicatesse, allie puissance et finesse, au nez de fleurs et de pamplemousse, parfait sur un turbot comme sur un poulet à la crème. Le blanc 2002, complexe, aux nuances de fleurs blanches et de fruits secs, est tout en bouche.

    COORDONNEES
    Nom du propriétaire : Jean et François Bouquier
    Nom du responsable : Jean et François Bouquier
    Adresse : 182, avenue de la Duragne 33850 Léognan
    Téléphone : 05 56 64 75 37
    Télécopie : 05 56 64 55 24
    E-Mail : domaine-de-grandmaison@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
    Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr

    LIRE LA SUITE


  • Top Montagne Saint-Emilion

    Avec ses 250 propriétés, et une surface d’exploitation inférieure à 5 ha, cette appellation témoigne d’une viticulture totalement orientée vers la qualité. Le vignoble (1 570 ha) s’inscrit dans le prolongement géographique de ceux de Pomerol et de Saint-Émilion. Les sols y sont argilo-calcaires ou limono-argileux sur le plateau et les coteaux. Le Merlot dominant (70 %) est complémenté de Cabernet franc, de Cabernet-Sauvignon et parfois de Malbec. Saint-Georges représente 190 ha environ.

    Château JURA-PLAISANCE
    Château la GRANDE-BARDE
    Château VIEILLE TOUR MONTAGNE
    Château VIEUX MONTAGNE

    VIEUX CHÂTEAU CALON

    Bannière

  • Le Top Sauternes de l'année

    Le vignoble de Sauternes bénéficie d’une grande homogénéité (70 % de Sémillon, 25 % deSauvignon, 5 % de Muscadelle), grâce à des sols et des sous-sols très diversifiés, graveleux, calcaires ou argilo-calcaires, qui donnent leur spécificité et leur personnalité aux différents crus. En dehors du terroir, le Ciron joue un rôle considérable. Né dans les Landes, couvert d’une voûte de feuillage tout au long de son cours, il crée, grâce à ses eaux plus froides que celles de la Garonne, un microclimat caractéristique dans la région du confluent, avec en automne des brumes matinales qui précèdent un soleil chaud à midi. Ces brouillards favorisent la prolifération d’un minuscule champignon, le Botrytis Cinerea, qui a le pouvoir d’augmenter la teneur en sucredes raisins. Ce phénomène, appelé “pourriture noble”, est la condition sine qua non de ce raisin confit, récolté quasiment grain par grain, par tris successifs, de rendements très faibles. Ces vendanges à haut risque expliquent le prix de ces vins, largement justifié. Cinq communes bénéficient de l’appellation : Sauternes, Fargues-de-Langon, Bommes, Preignac et Barsac (voir surtout le Classement).


    Les meilleurs de l'année (cliquez sur le nom pour accéder aux commentaires de dégustation) :
    Bannière
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu