Avertir le modérateur

  • TOP VINS DES SAINT-EMILION SATELLITES

    - Saint-Georges-Saint-Émilion

    Le vignoble de Saint-Georges bénéficie d’une belle exposition, le versant nord de la colline étant orienté sud-sud-ouest, et sa situation de pente le fait bénéficier d’une régulation hydrique naturelle. Le sol argilo-calcaire incite chaque cep à aller puiser en profondeur les arômes les plus secrets. Sur ces sols, plein sud, le Merlot s’est naturellement imposé (70 à 80 %), avec sa faculté de développer des tanins soyeux beaucoup plus que sur des graves.

    - Montagne-Saint-Émilion

    Avec ses 250 propriétés, et une surface d’exploitation inférieure à 5 ha, cette appellation témoigne d’une viticulture totalement orientée vers la qualité. Le vignoble (1 570 ha) s’inscrit dans le prolongement géographique de ceux de Pomerol et de Saint-Émilion. Les sols y sont argilo-calcaires ou limono-argileux sur le plateau et les coteaux. Le Merlot dominant (70 %) est complémenté de Cabernet franc, de Cabernet-Sauvignon et parfois de Malbec. Saint-Georges représente 190 ha environ.

    - Puisseguin-Saint-Émilion

    Le vignoble de Puisseguin-Saint-Émilion s’étend sur 750 ha de collines arrondies. Il conjugue les atouts d’un microclimat sec, attesté par la présence de nombreux chênes verts, d’expositions sud dominantes et de sols argilo-calcaires où la vigne peut ­s’enraciner profondément. 130 viticulteurs, dont une cinquantaine de coopérateurs, y totalisent une production annuelle de 40 000 hl. Le Merlot représente 70 % de l’encépagement du vignoble, aux côtés du Cabernet franc (20 %) et du Cabernet-­Sauvignon.

    - Lussac-Saint-Émilion

    Établi sur 1 490 ha, le vignoble de Lussac-Saint-Émilion se caractérise par la variété de ses paysages et la diversité de ses sols : argilo-graveleux dans les vallons, sablo-argileux sur les plateaux, argilo-calcaires à flancs de coteaux. Sur ces terrains bien drainés et exposés, 215 propriétaires et récoltants totalisent une production moyenne annuelle de 69 000 hl. Le Merlot représente 65 % de l’encépagement du vignoble, aux côtés du Cabernet franc (20 %) et du Cabernet-Sauvignon (15 %).

    VOIR LE CLASSEMENT

     

    ET AUSSI

    Actualité du vignoble
    Classement Médoc
    Classement Saint Emilion
    Classement Saint Emilion Satellites
    Classement Pomerol
    Classement Graves
    Classement Sauternes
    Classement Côtes-de-Bordeaux
    Classement Bordeaux Supérieur
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés

  • Aquitaine : l'accord idéal des vins et des mets

     

    208.jpgLa simple évocation des régions landaise et bordelaise met nos papilles gustatives en état d’alerte. Nous sommes prêts à succomber à une bonne tranche de foie gras agrémentée d’une bonne bouteille. Eh oui, il n’y a pas que ces mets réputés à juste titre, il y en a d’autres : l’agneau de Pauillac, celui du Béarn, les poulets et canards de Barbarie des Landes, les bovins provenant du Béarn, les oies et le petit gibier, grives, ortolans, palombes, lapins de garenne, sans oublier le porc qui, comme vous le verrez plus loin, est utilisé sous forme de jambons principalement dans les Pyrénées et le Périgord.

    En dehors des foies gras d’oie et de canard au demeurant succulents, relevons comme autres spécialités le cou d’oie farci, les confits d’oie du Périgord, ceux de canard du Lot-et-Garonne, de nombreux jambons, dont le fameux jambon de Bayonne, les andouillettes du Béarn et du Périgord. Cette dernière se différencie de la précédente par sa préparation : on utilise une partie de l’estomac qui la compose hachée, l’autre partie étant coupée en fines lanières. Dans le Béarn, en revanche, l’andouillette est essentiellement composée de lanières de panse de porc. Cette région culinaire n’a pas oublié la recette du boudin, avec une particularité, celui de Quercy préparé à base d’orange.

    Dans le Bordelais on trouve également les grattons, morceaux de porc confits dans la graisse. Cette spécialité se retrouve en Périgord, où ils sont appelés grillons. Les tripes sont également fort appréciées dans ces régions. Goûtez celles produites dans le Bordelais, au sauternes ; d’autres au safran que l’on trouve dans le Quercy, ou liées au jaune d’œuf à Tarbes. Le gras-double n’est pas non plus oublié et chaque région a ses propres accommodements. A Bayonne on lui rajoute du jambon, des poireaux, tomates, et autres légumes, le tout relevé de piment rouge. A Bagnères-de-Bigorre, les tripes sont mélangées aux abats de veau et sont présentées sous forme de tresses, d’où leur nom de « trescats ». Cette région est riche en spécialités charcutières, ainsi trouve-t-on de l’« ambote gascone » composée de poumons, foie, cœur, ris d’agneau mis à cuire avec du vinaigre, des épices, des câpres et des cornichons. Une autre spécialité typique, l’« amanguette » des Landes, est composée d’abats de pieds de mouton qui cuisent dans le gras du jambon. Une recette qui allie bon mets et bon vin : les « abignades de la Chalosse », boudins d’oie mijotés dans le vin rouge.

    Quant aux poissons, ils ne sont pas réellement exempts de cette tradition culinaire. Outre la baudroie, le mulet, le merlu, la morue, c’est surtout le thon qui remporte tous les suffrages. Et principalement à Saint-Jean-de-Luz où l’on pratique la pêche thonaire. Un pêcheur guette sur une hauteur l’arrivée d’un banc de thons, le signale aux bateaux mis en attente. Ceux-ci entourent alors le banc, déploient leurs filets et poussent les poissons vers la rive où ils sont harponnés.

    Arcachon est réputé pour ses huîtres, c’est le fief de la région. Les amateurs peuvent venir en déguster même en dehors des mois autorisés, c’est-à-dire les mois en « R ». Cette région regorge de rivières, il est donc bien naturel que les poissons d’eau douce aient leur place dans la tradition culinaire. On y trouve des saumons, murènes, carpes, anguilles, sandres, brèmes, aloses, sans négliger les gardons, goujons, vairons et la lamproie qu’il est agréable de déguster « à la bordelaise ».


    Guide des vins
    Guide des vins

    En ce qui concerne les soupes, un seul nom revient pour le Béarn et la Gascogne : tourin. Il est fait à l’ail, cuit dans la graisse d’oie saupoudré de farine, recouvert d’eau, mis à cuire dix minutes puis lié au blanc d’œuf, ailleurs au gruyère ou à la tomate avec du tapioca, ou encore avec des oignons ou des tomates. Il existe différentes variantes de tourin, comme par exemple l’ouillat, spécialité béarnaise dont la composition s’apparente à la précédente mais avec adjonction d’eau de cuisson, de fèves ou de haricots. Tous ces ingrédients sont cuits dans un pot en terre dénommé ouille. Dans le Périgord, on trouve le célèbre pot-au-feu de poule ou la soupe de couennes aux lentilles. La région périgourdine nous propose encore la soupe aux choux farcis, celle au lièvre liée au sang, ou une autre à base d’eau de cuisson de tête de porc aux légumes. Retenons encore une soupe de poissons originaire du bassin d’Arcachon, liée avec une sorte d’aïoli.

    Les fromages ne sont pas en reste. Le plus connu est le bleu des Causses, du Quercy, des Pyrénées. Ils sont tous préparés à base de lait de vache. Au lait de brebis, un fromage fabriqué par les moines de l’abbaye de Bellac, ou les cabécous de chèvre, brebis, ou chèvre et vache mélangées. Ils sont plus ou moins forts, mais il faut les déguster frais ou secs. Les religieuses de la Trappe ont elles aussi leurs spécialités : l’échourgnac, un fromage au lait de vache, le poustagnac, au lait de brebis et de vache, légèrement fermenté mais fortement épicé.

    Pour déguster tous ces fromages, quelques pains : vous avez le choix entre les pains basques au maïs ou au seigle, la fougasse que l’on trouve en Dordogne, faite avec du maïs, ou les spécialités de Pâques : le « coucoud’io » de Sarlat, un petit régal, ou la « hilloulé » en forme de tresse, originaire des Landes.

    Les friandises de ces régions sont fabriquées à partir des produits cultivés sur place. Les gâteaux sont essentiellement faits à partir des prunes, châtaignes, noix, noisettes, le tout relevé par de l’Armagnac. Comme autre gâteau traditionnel, nous pouvons déguster le fameux gâteau basque dont il existe plusieurs variantes : le « rasimat » agrémenté de noix, de raisins, de citron, de coings, le gâteau à la frangipane de Saint-Astier, les croquants à l’anis, aux noix et noisettes, et les macarons du Pays basque.

    Dans le Périgord c’est le règne des gaufres à l’anis et du millasson, cake précuit sur le feu avant d’être mis au four. Il ne faut pas manquer, à Périgueux, les millasses, variété de tartes au flan, et, à Cahors, la brioche de Pâques à base de fleur d’oranger, la cogue. Mont-de-Marsan propose les chaussons aux pommes trempés dans l’armagnac, les pastis. Enfin, au pays de d’Artagnan, dénichez la tourte à la broche faite dans des moules en forme de cône qui tournent sur une broche et dans lesquels est versée la pâte en couches fines pendant au moins deux heures (parfois pendant cinq heures).

    Les friandises, elles, sont souvent à base d’amandes. Vous goûterez les tourons basques ou ceux aux pignons, et le nougat en provenance de Tarbes. Côté chocolat, les chocolats à la cannelle, les pralines de Blaye ou les « cruchades » beignets bordelais. Le « corniote », quant à lui, allie biscuit et fromage blanc. Laissez-vous tenter par les fruits au Cognac ou à l’Armagnac, et surtout par les raisins, macérés dans l’eau-de-vie puis enrobés de chocolat, un vrai petit délice…

     

    LES VINS DE BORDEAUX

     

    - Si les vins du Médoc sont réputés, ce n’est pas pour être des vins intouchables à cause de leur Prix ou des micro-cuvées qui n’existent que pour rafler de bonnes notes à des concours et ne correspondent plus à la grande tradition médocaine. Ces pratiques sont une honte pour la majorité des grands vins de la région, qui sont des vins fermés dans leur jeunesse, typés par leur terroir, et qui demandent d’évoluer dans le temps pour s’exprimer, en fonction de chaque millésime, respectant ainsi la nature. La force du terroir est la base de tout. Les autres sont sans intérêt, et les Prix sont souvent déments.

    - À Pomerol, il y a des vins splendides, très typés par le Merlot qui se plaît à merveille dans ces territoires diversifiés. Il faut noter que, les exceptions et les excès confirmant la règle, les vinsbénéficient d’un rapport qualité-Prix-typicité justifié par la rareté comme par la convivialité et l’amour du vin.

    - À Saint-Émilion, on revient dans les histoires de clochers, et à beaucoup trop de frime. Outre un Classement “officiel” qui fait plutôt sourire, faisant “monter” certains crus pour le moins incongrument et discréditant d’autres (Guadet, Faurie, Cadet-Bon, Lamarzelle, Petit Faurie de Soutard, La Tour du Pin Figeac...) qui ne le méritent vraiment pas, on ne peut aussi qu’être déçu par des vins totalement “fabriqués”, vinifiés par ceux qui croient avoir la “science infuse” et veulent nous faire croire qu’en mettant un vin “200 % en barriques neuves” ou en multipliant les manipulations œnologiques, les concentrations et des “essais”, on sait faire du vin ! Ceux-là se moquent des amateurs et des autres Vignerons de l’appellation que nous défendons,qui savent très bien s’il faut mettre 10 %, 20 %, 30 %, 50 % de leurs vins en barriques neuves, ou moins, ou plus, selon la force du millésime et la structure du vin. On ne fait du bon vin, et a fortiori unGrand Cru, que sur des terroirs propices, de la “crasse de fer” aux argiles profondes, assortis de dépôts marins ou d’alios. Gare à certains Prix, totalement injustifiés.

    - Les meilleurs vins de Montagne, Puisseguin, Lussac ou Saint-Georges se retrouvent dans le Classement des “Satellites” de Saint-Émilion, et proviennent de terroirs spécifiques, limitrophes ou rapprochables d’autres sols d’appellations plus prestigieuses, ce qui leur permet de devenir de grands vins à part entière.

    - Bien que certains tentent de les mélanger, les deux appellations Canon-Fronsac et Fronsacpartagent à la fois des différences et des similitudes. Là aussi, des vins sont surcotés et beaucoup plus marqués par leurs vinifications que par un terroir.

    - Pour les Graves, il existe une variété importante de styles de vins. Cela va des crus réellement (et historiquement) exceptionnels, issus des territoires de Pessac, Martillac ou Léognan, mais aussi ceux de Podensac ou Portets, certains d’entre eux, dans les appellations Pessac-Léognan comme dans celle des Graves, bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-Prix-plaisir, d’autrescrus atteignant des Prix difficilement cautionnables. C’est évidemment le berceau des grandsvins blancs de la région bordelaise.

    - Dans les appellations de Côtes, qui se cherchent toujours, il s’agit de choisir entre les vinstypés comme nous les aimons, et d’autres cuvées très spéciales, dépersonnalisées (à ne pas confondre avec les cuvées de prestige retenues), faisant la part belle à des vinifications trop sophistiquées, peu propices à mettre un terroir en avant, s’il existe.

    - En Bordeaux Supérieur, les progrès sont réguliers depuis plus de dix ans, et, loin de la démence des Prix de certains autres “cuvées Spéciales”, on savoure de nombreux vinsremarquables pour leur rapport qualité-Prix-plaisir. La plupart des propriétaires retenus élèvent aussi de jolis Bordeaux blancs qui ont du mal à se faire une image.

    - À Sauternes (et Barsac), l’équilibre géologique et climatique de la région en fait un milieu naturel idéal pour cette fascinante biologie qu’est le Botrytis Cinerea. L’appellation a connu une série de millésimes très différents, du plus exceptionnel (2007, 2004, 2001) au plus difficile (2002). Attention au passerillage, qui n’a rien à voir avec le Botrytis...

    - En liquoreux, les appellations situées face à Sauternes, recèlent des vins onctueux, qui ont du mal à se faire un nom, pourtant d’un très bon rapport qualité-Prix-plaisir... LIRE LA SUITE

    Millesimes
    Millesimes

    Le point sur les millésimes

    Pour les rouges

    les grands : 2009, 2008, 2005, 2004, 2003, 2001, 2000, 1998, 1996, 1995, 1990, 1989, 1988, 1986, 1985, 1983, 1982, 1978, 1976, 1971, 1970, 1966, 1961.

    les bons : 2007, 2006, 2002, 1999, 1997, 1994, 1993, 1981, 1979, 1975, 1964.

    Pour les blancs (surtout liquoreux)

    les grands : 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2001, 1999, 1996, 1995, 1990, 1989, 1986, 1983, 1978, 1976, 1970.

    les bons : 2004, 2003, 2000, 1998, 1997, 1994, 1988, 1979.

    Globalement, les meilleurs millésimes à boire actuellement (voir la Vintage Code) : 2007, 2006, 2004, 2002 et 2001. Ceux qu’il faut attendre : 2008, 2005. Le plus décevant : 2003. Si l’on entre dans le détail, il y a bien sûr une différence entre les vins de la rive droite (ceux du Libournais) et ceux de la rive gauche (Médoc et Graves). On retrouve des “paires” de millésimes où la qualité est inversée : le 1995 est bien meilleur que le 1996 à Saint-Emilion et c’est le 1996 qui prime en Médoc. Il y en a d’autres.

    - Dans le Médoc, Misez sur les 2007, 2006, 2004 et 2002 (supérieur au 2003), voire 2001, très classiques, et faites-vous plaisir avec les 1999, 1997, 1996 ou 1990. La priorité, c’est de laisser s’exprimer son terroir, en respectant la vigne, en limitant les rendements, en pratiquant la lutte raisonnée, en laissant faire la nature… Il y a une dizaine d’années, le travail des vignes avait été délaissé dans certains crus, au profit de la vinification et d’expériences à outrance. Si les techniques modernes sont souvent remarquables, les propriétaires traditionnels continuent de faire ce qu’ils savent faire, en se servant des progrès mais sans masquer leur typicité. DePauillac à Saint-Estèphe, de Moulis à Margaux, à Listrac comme à Saint-Julien, en Haut-Médoc et en Médoc, les coups de cœur sont nombreux. En parallèle, les Prix très exagérés de certainsvins renommés sont difficilement cautionnables, surtout pour les 2007 et 2005.

    Pomerol. Structure, charme, intensité, distinction, les plus grands vins de Pomerol sont particulièrement sensibles et marqués par leurs sols, très diversifiés. Ici, nul besoin de s’escrimer à vouloir abuser de la barrique neuve ou d’une surconcentration pour faire un grand vin, c’est le terroir qui prime, et signe la distinction. Les 2007, 2006, 2004, 2003 et 2002 sont très savoureux (le 2002, peut-être même supérieur), le 2001 remarquable, plus fin, le 2000 parvient à maturité. Plus anciens, les grands font la différence, comme le 1995, voire le 1990.

    - À Saint-Émilion, le 2007 est très classique et charmeur. Beaux millésimes 2008 (un ton en-dessous), 2006, 2004 et 2001, éclipsés à tort par les 2005 et 2003. Quelques crus ont remarquablement réussi le 2003, d’autres beaucoup moins, notamment ceux qui sont trop “confiturés”. Débouchez les millésimes 2000 à 1990 en ce moment, et notamment le grandissime 1995. Certaines bouteilles de 1994 et 1993, notamment, sont surprenantes d’évolution.

    - Mes dégustations en Pessac-Léognan comme en Graves, des millésimes 2008 à 2001, confirment mon Classement, les valeurs sûres, où le talent des hommes s’associe à la race du terroir. Gare à certains Prix néanmoins, et à une concentration outrancière chez certains, au détriment de la typicité, notamment dans le millésime 2005, pour les rouges, où l’on peut tomber sur une véritable “confiture” au détriment de l’élégance. Les blancs 2008, 2006, 2005, 2004, 2001, 2000, 1998 ou 1997 sont excellents. Des crus réellement exceptionnels, issus des territoires de Pessac, Martillac, Léognan, mais aussi ceux de Podensac, Portets ou Saint-Morillon, certains d’entre eux, dans les appellations Pessac-Léognan comme dans celle desGraves, bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-Prix-plaisir.

    - Dans ces appellations de Côtes, on peut acheter les millésimes 2008 à 2000, avec l’opportunité des excellents 2006 et 2004, même s’il y a de tout, de grands vins racés et d’autres cuvées issues de vinifications trop sophistiquées, peu propices à mettre un véritable terroir en avant. Les meilleurs vins se trouvent à Bourg et à Blaye, et les rares valeurs sûres des Premières Côtes sont incontournables. Castillon fait souvent des vins plus “modernes”.

    - En Bordeaux Supérieur, les dégustations des millésimes 2008 à 2000 confirment l’exceptionnel plaisir que procurent aujourd’hui ces vins, même si, comme ailleurs, la différence des terroirs et l’élevage sont toujours prépondérants. Attention également aux cuvées trop boisées ou trop concentrées (et bien trop chères), qui n’ont aucun intérêt. Les meilleurs tiennent la distance avec des millésimes 2001, 2000, ou 1996, excellents actuellement.

    - À Sauternes, il y a des styles de vins qui me séduisent plus que d’autres. Je privilégie lafinesse au côté sirupeux, préfère la fraîcheur à la liqueur. Ici, le millésime 2007 est formidable, dans la lignée du 2001. Plusieurs millésimes, en dehors du 2002 (où le plaisir est bien rare), comme les 1999 ou 1998 sont de toute beauté. Les 2006, 2005 et 2003 sont réussis, les 2005 et 2003 certainement moins typés, et le 2004 particulièrement savoureux et classique. Les plus grandes bouteilles à leur apogée sont aujourd’hui celles des millésimes 1996, 1995 ou 1989, où l’on atteint le grand art.

    Pour tout savoir sur les vins de Bordeaux, cliquez ICI

    Pour les Classements des meilleurs vins de Bordeaux, cliquez :

    Classement Médoc
    Classement Saint Emilion
    Classement Saint Emilion Satellites
    Classement Pomerol
    Classement Graves
    Classement Sauternes
    Classement Côtes-de-Bordeaux
    Classement Bordeaux Supérieur

    Pour le Top Vignerons de Bordeaux, cliquez ICI

     

     

    LES VINS DU SUD-OUEST

    (voir aussi Région Midi Toulousain - Pyrénées)

    Pour tout savoir sur les vins du Sud-Ouest, cliquez ICI

    Pour les Classements des meilleurs vins du Sud-Ouest, cliquez ICI

    Pour le Top Vignerons du Sud-Ouest, cliquez ICI

     

     

    LE VIN DE A à Z

    Cliquez sur une LETTRE pour avoir accès au vocabulaire et à l'Encyclopédie mondiale du vin. 


    ABCDEFGHIJ KLMNOPQRS TUVWXYZ

     

  • Les Vins des Côtes qui comptent

    Les Vins des Côtes qui comptent

     

    Château PUYFROMAGE

    Château PUYFROMAGE

    (BORDEAUX-CÔTES DE FRANCS)
    Philippe Marque

    33570 Saint-Cibard
    Téléphone :05 57 40 61 08 
    Télécopie : 05 57 40 66 46 
    Email : puyfromage@wanadoo.fr
    Site : www.puyfromage.com

    Au sommet de son appellation. Situé sur un haut plateau, 2e point culminant de la Gironde, l'actuel château Puyfromage a été construit en 1574, non loin d'un donjon du XIe siècle et d'un colombier royal parfaitement conservés à ce jour. Un vignoble de 45 ha. Remarquable Bordeaux Côtes-de-Francs 2007, issu du Merlot (60 %), duCabernet-Sauvignon (25 %) et du Cabernet franc (15 %), de couleur soutenue grenat avec des reflets rubis, un vin decaractère au nez épicé bien caractéristique, aux tanins bien fondus mais puissants, encore jeune mais prometteur. Le 2006, aux tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre, légèrement épicé comme il se doit, est un vin ferme,franc, complet, qui commence à peine à s'ouvrir. Beau 2005, tout en charpente, d'une belle ampleur, bien équilibré, qui sent les fraises des bois et l'humus, de bouche charpentée et souple à la fois, de très bonne garde, à déboucher sur une palombe. Le tout est à un prix défiant toute concurrence.

    Château CASTEGENS

    Château CASTEGENS

    (CÔTES DE CASTILLON)
    Benoît de Fontenay

    33350 Belvès-de-Castillon
    Téléphone :05 57 47 96 71 
    Télécopie : 05 57 47 96 71 
    Email : fontenay1@hotmail.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucastegens
    Site : www.castegens.com

    Les origines de la propriété remontent au début du XVe siècle, et le château de Castegens se transmet dans la même famille depuis 1862. Le site est durant l'été le théâtre de la reconstitution à grand spectacle (600 acteurs), de la bataille de Castillon (1453) qui marque la fin de la guerre de cent ans. Le propriétaire actuel, s'attache à maintenir une harmonie entre culture traditionnelle, respectueuse de l'environnement, et vinification moderne. Beau Côtes-de-Castillon 2007 (65% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 5% de Cabernet-Sauvignon), riche en couleur, tout en nuances aromatiques en bouche, où se mêlent la griotte et l'humus, ample et fondu, aux tanins savoureux, un vinqui mêle finesse et structure. Excellent 2006, de robe brillante et soutenue, aux senteurs de fruits rouges cuits, avec une bouche riche qui dévoile des tanins fondus mais bien présents, d'une belle longueur. Le 2005 est concentré, ample, veloutéet fruité en bouche, avec des tanins souples et bien fermes à la fois. Goûtez la cuvée La Croix de Castegens, élevage de 12 mois en cuves, de bouche corsée et parfumée (framboise mûre), charpentée, très abordable.

    Château HAUT-BEYNAT

    Château HAUT-BEYNAT

    (CÔTES DE CASTILLON)
    Florence et Paul R. Cardoso
    Lieu dit Lartigue
    33350 Belvès-de-Castillon
    Téléphone :05 57 47 92 76 
    Télécopie : 05 57 47 92 76 
    Email : paul.cardoso@aliceadsl.fr
    Site : www.chateau-haut-beynat.com

    Propriété familiale de 12 ha. Remarquable Côtes-de-Castillon 2006, élevé en fûts dechêne, un vin de couleur grenat intense, au nez dominé par les épices et les petitsfruits rouges à noyau, velouté, de bonne bouche, aux tanins présents et fondus à la fois, de bonne garde. Le 2005 est une réussite, de belle robe foncée, au nez où se mêlent la griotte et l'humus, associant concentration et délicatesse, de bouche ample et fondue, de très bonne garde. Le Tradition 2007 est très réussi, aux tanins bien présents, au parfum de cerise et de sous-bois, de bouche puissante, persistante, unvin souple et charnu à la fois. Le 2006, corsé, classique, avec des nuances de mûre, de sous-bois et d'épices, est parfait sur les grillades. Joli Bordeaux Clairet 2009, de belle robe soutenue, aux notes de framboise, de bouche florale et fruitée, tout en harmonie, à ouvrir sur un bouquet de crevettes ou une quiche.

    Château la CROIX DAVIDS

    Château la CROIX DAVIDS

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Didier Meneuvrier

    33710 Lansac
    Téléphone :05 57 94 03 94 
    Télécopie : 05 57 94 03 90 
    Email : chateau.la-croix-davids@wanadoo.fr

    Valeur sûre. La propriété est un ancien monastère lazariste de la fin de l'époque gallo-romaine, le domaine constituait une étape incontournable sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le château appartient à la famille des propriétaires actuels depuis 1800. Un beau Côtes-de-Bourg Prestige 2007, issu d'un vignoble de 40 ha (Merlot noir et Cabernets), de robe grenat intense, aux notes de cassis bien mûr, corsé, un vin typé, avec ses notes persistantes de fumé et de cerise noire, d'une belle finale. Excellent 2006, de couleur soutenue, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, très bien vinifié, riche et ample. Le 2005 est riche en couleurcorsé et typé, au nez de fruits confits et d'humus, un beau vinsouple et dense, généreux et rond. Le 2004 est un vin de couleur profonde, parfumé (cassis), où la souplesse prédomine, aux tanins fondus mais bien présents. Goûtez aussi le Côtes-de-Bourg Tradition, corsé et complexe, aux nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d'épices.

    Château GRAND-MAISON

    Château GRAND-MAISON

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Jean Mallet et Hervé Romat
    Valades
    33710 Bourg-sur-Gironde
    Téléphone :06 08 88 10 69 et 06 07 15 84 84 
    Email : cht.grandmaison-bourg@wanadoo.fr

    Le domaine de 6,5 ha d'une seule unité est situé sur les hauteurs dominant presque toute l'appellation. Viticulture raisonnée, traçabilité totale, vignes de 30 à 40 ans sursol argilo-calcaire... donnent ce Côtes-de-Bourg 2007, avec des notes caractéristiques d'humus et de griotte bien mûre, de bonne base tannique, ample en bouche, un vin classique et dense, prometteur. Le 2006, aux arômes de fruits mûrs (cerise noire) et d'épices (cannelle), légèrement poivré, riche et coloré, est de belle teinte pourpre, dense au nez comme en bouche. Le 2005, charpenté, de bouche puissante, un vin gras et corséharmonieux, qu'il faut savoir attendre pour mieux profiter de son potentiel.

    Château de GRISSAC

    Château de GRISSAC

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Bernadette Cottavoz

    33710 Prignac-et-Marcamps
    Téléphone :05 57 68 31 65 
    Télécopie : 05 57 68 31 65 
    Email : chateaudegrissac@aol.com

    Un vignoble de 21 ha planté sur des sols argilo-calcaires. Le Côtes de Bourg 2007 (65% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec), élevé en fûts de chêne, est intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, de robe grenat soutenu, de bonne charpente, avec des tanins mûrs, un vin ample et de très bonne évolution. Beau 2005, tout en couleur et en matière, avec ces petites notes de poivre, de groseille et d'humus, aux tanins très équilibrés et savoureux à la fois, bien corsé et gras. Le 2004, de base tannique importante mais bien répartie, est un vin dense, au nez complexe et subtil à la fois, avec des notes de groseille et de cassischarnu comme nous les aimons. Remarquable 2003, au nez intense de sous-bois et d'épices, onctueux et persistant, de bouche riche, tout en arômes comme le 2001, aux tanins très élégants mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, mûre), qui commence à s'ouvrir.

    Château HAUT-MACÔ

    Château HAUT-MACÔ

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Famille Mallet

    33710 Tauriac
    Téléphone :05 57 68 81 26 
    Télécopie : 05 57 68 91 97 
    Email : hautmaco@wanadoo.fr
    Site : www.hautmaco.com

    Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine qui s'étend sur quelque 49 ha (50 % Merlot, 40 % Cabernet-Sauvignon et 10 %Cabernet franc, éraflage, contrôle des températurescuvaisons longues, collageau blanc d'œuf…). Exceptionnel Côtes-de-Bourg cuvée Jean-Bernard 2007 (70 %Merlot et 30 % Cabernet-Sauvignon, issu de vignes âgées de 30 ans en moyenne), très bien élevé en barriques neuves, au nez concentré (violette et cassis), de robefoncée, de bouche souple et charnue à la fois, un vin tout en arômes, associant richesse et souplesse, délicatement boisé. Le 2006 est bien charnu, très parfumé, aunez légèrement poivré, de jolie teinte pourpre, associant structure et élégance, auxtanins fondus mais très présents, de garde évidemment. Intense et savoureux, le 2005, aux arômes de violette, de groseille et d'épices, aux tanins souples et présents à la fois, est un vin avec beaucoup de structure, concentré mais très fin, de très belle évolution. Très beau 2004, riche en couleur comme en matière, au nez intense defruits et d'humus, très parfumé (fruits mûrs, vanille...), tout en bouche, de garde. Le 2003 est classique des belles réussites de l'appellation, de couleur rubis, puissant et savoureux, au nez à dominante de cerise noire et de mûre, légèrement épicé, auxtanins qui commencent à peine à se fondre. Le Côtes-de-Bourg traditionnel 2007 est de bouche parfumée, un vin charnu, riche en couleur, aux tanins savoureux, au nezintense de fruits et d'humus. Excellent 2006, de couleur grenat, aux tanins parfumé (mûre, épices…), un vin qui associe puissance et finesse. Beau 2005, de bellecouleur, parfumé, aux notes de sous-bois et de griotte, très bien structuré, fondu, de très bonne garde. Leur Clairet de Bordeaux 2008, 70% Merlot et 30% Cabernet-Sauvignon, élevé sur lies fines, est toujours l'un des meilleurs de l'appellation, avec cette vivacité associée à une belle suavité en bouche, ce qui fait tout son charme. Superbe rapport qualité-prix-typicité.

    Château HAUT-MOUSSEAU

    Château HAUT-MOUSSEAU

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Famille Briolais

    33710 Teuillac
    Téléphone :05 57 64 34 38 
    Télécopie : 05 57 64 31 73 
    Email : aurorebriolais@vignobles-briolais.com

    Un vignoble de 33 ha planté sur des sols argilo-calcaires et graveleux. Le Côtes-de-Bourg cuvée Prestige 2007 (60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon, issu d'une sélection de vieilles vignes sur sol argilo-calcaire, élevage en fûts durant 14 à 16 mois), est riche et parfumé en bouche, avec des nuances de pruneau confit, alliant structure et velouté en bouche, tout en finesse aromatique, de belle robe soutenue. Le 2006 est un vin de belle charpente, de couleur grenat, au nez délicat qui développe des notes de fruits noirs mûrs (groseille, mûre) et d'épices, un vin qui allie rondeur et densité, prometteur. Le 2005, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, est structuré, ample, avec des tanins marqués mais qui se fondent délicatement, de garde. Goûtez l'Optimus du Château Pontac-Gadet, vindense aux arômes très complexes de fruits mûrs, opulent et élégant, d'une belle longueur.

    Château L'HOSPITAL

    Château L'HOSPITAL

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Christine et Bruno Duhamel
    Earl ALVITIS
    33710 Saint-Trojan
    Téléphone :05 57 64 33 60 
    Télécopie : 05 57 64 33 60 
    Email : alvitis@wanadoo.fr

    Vignoble de 8 ha sur terroir argilo-limoneux (culture raisonnée sans emploi de désherbant ni d'insecticide, vendanges manuelles, éraflage à 100%, élevage en fûts24 mois...). Le Côtes-de-Bourg 2006, élevé en fûts de chêne, de belle matière, est un vin de couleur soutenue, au nez puissant de cassis et de sous-bois, où la distinction s'associe à la richesse, vraiment réussi. Excellent 2005, de bonne bouche, au nez où dominent les fruits cuits, un vin de couleur profonde, bien parfumé (cassis), où la souplesse prédomine et qui poursuit une belle évolution. Le 2004, de robe pourpre, intense, aux taninspuissants, est un vin à la fois riche et souple, au parfum de fruits confits et d'humus, légèrement épicé, tout en bouche. Goûtez la cuvée L'Estocade 2005, un vin fort en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample et persistant en bouche, aux tanins enrobés.

    Château du MOULIN VIEUXCÔTES-DE-BOURG Château du MOULIN VIEUX

    Château du MOULIN VIEUX

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Jean-Pierre et Cédric Gorphe

    33710 Tauriac
    Téléphone :05 57 68 26 21 
    Télécopie : 05 57 68 29 75 
    Email : chateau.du.moulin.vieux@wanadoo.fr

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La propriété s'étend sur 24 ha à l'ouest de la commune de Tauriac, sur l'un des meilleurs terroirs argilo-calcaires de l'appellation (55 % Merlot, 40% de Cabernetfranc et Sauvignon et 5% de Malbec pour la cuvée sélection). On y goûte ce superbeCôtes-de-Bourg Clos 2007, issu des meilleures parcelles (vieilles vignes de plus de 50 ans plantées pour 50% de Merlot, 30% de Cabernet-Sauvignon et 20% deMalbecrendement moyen de 25 hl/ha), très bien élevé en barriques, de couleur pourpregénéreuxcorsé, aux taninssavoureux et riches à la fois, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau en finale. Beau 2006, de robe pourpre et brillante, aux nuances marquées par l'humus et les petits fruits rouges, de bouche généreuse. Lacuvée Sélection 2007 (bien élevée 8 à 14 mois en barriques) est un vin d'un beau rouge profond, ample, velouté et fruité, avec des tanins ronds. Le 2006 est de belle robe soutenue, aux tanins mûrs et présents à la fois, très parfumé, corsé,harmonieux et persistant. La qualité des millésimes est d'une grande régularité. On le voit avec le 2004, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et des arômes de petits fruits rouges intenses (cassis, cerise), d'une jolie finale, très classique comme le 2003, coloré et charpenté, un très beau vin, puissant comme on les aime, aux tanins très riches et bien équilibrés, de jolie robe grenat, d'une belle harmonie avec ces notes de fruits rouges cuits et sa touche poivrée caractéristique. Savoureux 2002, ux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, corsé et très équilibré, ample et tannique. 2001, d'une grande expression aromatique avec ce goût légèrement fumé, de bouche veloutée, d'excellente évolution. Superbe rapport-qualité-prix-typicité.

    le CLOS du NOTAIRECÔTES-DE-BOURG le CLOS du NOTAIRE

    le CLOS du NOTAIRE

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Roland Charbonnier

    33710 Bourg-sur-Gironde
    Téléphone :05 57 68 44 36 
    Télécopie : 05 57 68 32 87 
    Email : infos@clos-du-notaire.fr
    Site : www.clos-du-notaire.fr

    Incontestablement à la tête des Premiers Grands VinsClassés. Superbe Côtes-de-Bourg cuvée Notaris 2006, au nez de petits fruits cuits, qui allie puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, trèsaromatique en bouche, aux tanins très équilibrés, classique et prometteur. Remarquable 2005, très bien élevé, exceptionnel millésime, tout encouleur et en matière, au nez subtil dominé par des arômes persistants de fumé, d'humus et de cerise noire, de bouche ample, de belle présence tannique, un grand vin, très prometteur. La cuvée Notaris 2004, au nez où s'entremêlent des notes d'épices et de fruits mûrs, est riche, d'une belle longueur, un vin puissant et harmonieux, avec ces notes de cassis et de réglisse en bouche, de charpente souple et structurée, de jolie garde. La cuvée Notaris 2003 est de robe intense, aux tanins à la fois riches et souples, très équilibrée, bien charnue, aunez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante. Le Côtes-de-Bourg 2007 est un vin généreux, très aromatique, avec des tanins soyeux, de bouche dominée par des nuances persistantes de griotte, de cannelle et de fumé. Plus charnu, le 2006 est un vin comme on les aime, aux tanins très élégants mais riches également, de jolie robe grenat, d'une belle harmonie avec ces notes de petits fruits rouges mûrs, de bonne charpente. Beau 2005, corsé et savoureux, aux tanins riches, souples et très bien équilibrés, un vin au nezintense (mûre, groseille, épices...), de bouche persistante, de belle garde. Très classique, le 2004 est puissant, de belle robe grenat, de très bonne base tanniquegras, très équilibré, riche et charnu, au nez dominé par le cassis. Beau 2003, aux notes de fruits mûrs avec des nuances d'épices et de truffe en bouche, aux tanins bien présents. Le 2002 est d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux senteurs de fruits, de cannelle et d'humus, bien structuré au nez comme en bouche. Le 2001, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d'épices et de fumé, très bien élevé, est riche et savoureux en bouche, concentré, parfumé, bien marqué par son terroir. Formidable rapport qualité-prix-typicité.

    Château TOUR de COLLIN

    Château TOUR de COLLIN

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Denis Levraud

    33710 Bourg-sur-Gironde
    Téléphone :05 57 68 46 26 
    Télécopie : 05 57 68 37 16 
    Email : denis.levraud33@orange.fr

    Un vignoble de 15 ha planté dans un sol argilo-calcaire et graveleux. Beau Côtes-de-Bourg 2006, bouqueté et persistant, aux tanins riches, équilibrés, un vin qui allie une charpente réelle à une jolie rondeur, de bouche parfumée (mûre, humus...), d'une belle finale. Le 2005 est tout en arômes et structure, d'une belle ampleur, bien équilibré, un vin qui sent la fraise des bois et l'humus, aux tanins fermes et soyeuxà la fois, de bouche complexe. Le 2004, de couleur grenat, aux tanins bien présents, est riche en arômes (fruits noirs, sous-bois...), tout en souplesse. Le 2003 est dense et généreux, avec des nuances de fruits rouges mûrs, légèrement épicé en bouche, et commence à très bien se goûter comme ce 2002, très parfumé, aux tanins soyeuxet fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par la cerise confite et l'humus.

    Château BERTHENON

    Château BERTHENON

    (PREMIÈRES CÔTES DE BLAYE)
    Thérèse Ponz Szymanski
    3, le Barrail
    33390 Saint-Paul-de-Blaye
    Téléphone :05 57 42 52 24 
    Télécopie : 05 57 42 52 24 
    Email : info@chateauberthenon.com
    Site : www.chateauberthenon.com

    Un vignoble de 32 ha, composé de 80% de Merlot et de 20% de Cabernet-Sauvignon. Ce Premières-Côtes-de-Blaye rouge cuvée Chloé 2007, éraflage total de la vendange, fermentation malolactique en fûts, élevage sur lies fines en barriquesneuves durant 18 mois, d'une belle couleur rubis très prononcé, aux notes fruitées et agréablement épicées, est un vin bien corsé, qui allie finesse et structure, de bonnegarde. Excellent Premières-Côtes-de-Blaye Tradition 2007, de belle attaque ronde etcharnuegénéreux et persistant, aux arômes prononcés de fruits rouges, un vinsuave et harmonieux, très séduisant. Le 2006, au nez de petits fruits rouges (groseille), est un vin charpenté, de bouche riche et persistante, qui commence à s'ouvrir. Beau Premières-Côtes-de-Blaye cuvée Henri 2006, un vin typé comme on les aime, avec de la charpente, aux notes de griotte et d'humus, de couleur soutenue, de bouche ronde, aux tanins bien équilibrés et soyeux, vraiment réussi.

    Château CANTINOT

    Château CANTINOT

    (PREMIÈRES CÔTES DE BLAYE)
    Yann et Florence Bouscasse

    33390 Cars
    Téléphone :05 57 64 31 70 
    Télécopie : 05 57 64 29 13 
    Email : chateau.cantinot@wanadoo.fr
    Site : www.chateaucantinot.com

    Vignoble de 10 ha d'un seul tenant, sur sol de graves, de sables et argilo-calcaire(vignes de 18 ans en moyenne, 55% Merlot, 35% Cabernet-Sauvignon et 10%Cabernet franc). Valeur sûre pour ce Premières-Côtes-de-Blaye Tour de Cantinot 2007 (60 % Cabernet-Sauvignon, 30 % Cabernet franc et 10 % Merlot), de bouche très parfumée, un vin bien corsé, riche en couleur, aux tanins savoureux, au nez intense de fruits cuits et d'humus, prometteur. Excellent Château Cantinot 2005, d'un beau rouge profond, concentré et fruité, avec des tanins souples, et unnez où dominent la groseille et les épices. Goûtez le Premières-Côtes-de-Blaye cuvée Grammont 2007, alliant rondeur et charpente, de bouche concentrée aux arômes de griotte confite et de sous-bois, avec des tanins ronds.

    Château HAUT-BOURCIER

    Château HAUT-BOURCIER

    (PREMIÈRES CÔTES DE BLAYE)
    Philippe Bourcier
    7, Coudonneau
    33390 Saint-Androny
    Téléphone :05 57 64 43 74 
    Télécopie : 05 57 64 41 35 
    Email : infos@chateau-haut-bourcier.com
    Site : www.chateau-haut-bourcier.com

    Un vignoble de 30 ha, avec une moyenne d'âge des vignes de 15 ans, sur sol argilo-calcaire, composé de 90% de Merlot et 10% de Cabernet. Excellent Premières-Côtes-de-Blaye 2007, médaillé à Mâcon, mêlant finesse et structure, de couleurintense aux reflets noirs, avec de puissants arômes de fruits rouges et d'épices, unvin alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante. Beau 2006, élevé en fûts de chêne 12 mois, médaille d'Argent au Concours Général Agricole de Paris 2007 et d'Or au Concours de Bordeaux, un vin qui sent la mûre et les sous-bois, riche en arômes, exhalant des notes sauvages et puissantes, aux tanins bien répartis, classique et corsé, de très bonne évolution. Le 2005, médaille d'Or à Paris, est de robe grenat, au nez persistant (griotte, violette), un vin très équilibrégras, auxtanins savoureux, de bouche ample avec des nuances de mûre et de poivre, alliant une finesse tannique à une rondeur séduisante.

    Château LAGARDE

    Château LAGARDE

    (PREMIÈRES CÔTES DE BLAYE)
    Paul-Henry Nerbusson

    33390 Cars
    Téléphone :05 57 42 91 56 et 05 49 28 46 77 
    Email : vignobles.nerbusson@wanadoo.fr

    Un vignoble de 12 ha en bio, et une réussite avec le Premières-Côtes-de-Blaye rougeExcellence 2005, élevé en fûts de chêne, avec des arômes d'humus et de groseille cuite, gras et persistant en bouche, aux tanins fins et mûrs, est un vin de bellecouleur, bien charpenté. Excellent Premières-Côtes-de-Blaye Tradition 2006, un vinde bouche puissante, aux connotations de mûre et de violette, très fin, bien corsé etéquilibré, c'est classique et très bon.

    Château LARRAT

    Château LARRAT

    (PREMIÈRES CÔTES DE BLAYE)
    M.Larrat
    5, Grillet
    33710 Pugnac
    Téléphone :05 57 68 80 64 
    Télécopie : 05 57 68 82 65 
    Email : dom.grillet@wanadoo.fr

    Un très savoureux Premières-Côtes-de-Blaye 2005, élévé en fûts de chêne, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassiscannelle), bien équilibréavec des tanins savoureux, un vin typé, d'une belle harmonie, d'excellente évolution comme en atteste le 2003, un vin riche en couleur, classique et concentré, alliantfinesse et structure, ample et long en bouche, aux tanins enrobés.

    Château PONT les MOINES

    Château PONT les MOINES

    (PREMIÈRES CÔTES DE BLAYE)
    Vignobles Gagné et Barrat
    La Maçonne
    33760 Frontenac
    Téléphone :05 56 23 98 50 
    Télécopie : 05 56 23 98 50 
    Email : brancompostelle@aol.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

    Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s'étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d'une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignesont une moyenne d'âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70%Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et rondsen bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. On se fait vraiment plaisir avec leur Premières-Côtes-de-Blaye rouge 2006, très équilibré, de couleur intense, au nez de fruits noirs (cassis, mûre), avec des tanins très équilibrés, un vin qui poursuit son évolution. Très joli Bordeaux blanc Sauvignon Château Pont les Moines 2009, aux arômes florauxet fruités intenses, harmonieux, subtil et puissant à la fois, bien représentatif de ce grand millésime. Même propriétaire que le Château Bran de Compostelle (voir Bordeaux Supérieur).

    Château VALENTIN

    Château VALENTIN

    (PREMIÈRES CÔTES DE BLAYE)
    Dominique Revaire

    33390 Cars
    Téléphone :05 57 42 12 16 
    Télécopie : 05 57 42 38 26 
    Email : dominique.revaire@wanadoo.fr

    Bien apprécié son Premières-Côtes-de-Blaye rouge 2006, élevé en fûts de chêne, de belle robe rubis, au nez où dominent les fruits mûrs et le poivre, alliant charpente et rondeur en bouche, très bien élevé, un vin distingué et puissant à la fois. Goûtez le Premières-Côtes-de-Blaye rouge 2006, de bouche ample et parfumée, très légèrement épicé, tout en arômes, très agréable sur une grillade. Le 2005 est derobe intense, au nez persistant (griotte, cuir), un vin équilibrégras, aux taninssavoureux, de bouche classique, de structure soutenue. Le 2004 est bien charnu, decouleur profonde, ample, au nez légèrement épicé, aux tanins fondus, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur.

    Château ANNICHE

    Château ANNICHE

    (PREMIÈRES CÔTES DE BORDEAUX)
    Scea Vignobles Michel Pion

    33550 Haux
    Téléphone :05 56 23 05 15 
    Télécopie : 05 56 23 35 64 
    Email : vignobles-pion@anniche-vin.com

    Une réussite avec ce Premières-Côtes-de-Bordeaux 2008, concentré, ample, veloutéet fruité en bouche, avec des tanins souples et bien fermes à la fois, encore jeunemais prometteur. Le 2007, aux arômes de fruits rouges mûrs dominants, est de bouche ronde et ample soutenue par de jolis tanins, un vin classique et biencharpenté. Joli blanc sec 2009, au bouquet délicat, très fruité (poire, mangue), rondet souple, de bouche fraîche et bien équilibrée, très réussi.

    Château BRETHOUS

    Château BRETHOUS

    (PREMIÈRES CÔTES DE BORDEAUX)
    François et Denise Verdier
    28, Chemin du Jonc
    33360 Camblanes-et-Meynac
    Téléphone :05 56 20 77 76 
    Télécopie : 05 56 20 08 45 
    Email : brethous@libertysurf.fr
    Site : www.brethous.com

    François et Denise Verdier ont acquis la propriété en 1963 et l'ont totalement rénovée. Après de sérieuses études en œnologie, c'est aujourd'hui leur fille, Cécile, qui maintient l'esprit familial et artisanal du respect du client et de la qualité du produit. Leur Premières-Côtes-de-Bordeaux cuvée Prestige rouge 2007 est une réussite, bien coloré, au nez subtil et puissant, avec ses notes délicates de fruits rouges mûrs et de fumé, il associe structure et élégance, un vin intense et distingué, prometteur. Beau 2006, charpenté, bien charnu, de belle robe soutenue, ample en bouche, aunez légèrement épicé, aux tanins fondus. Le 2005, classique, tout en couleur et en matière, au nez concentré, est riche, tout en nuances aromatiquesferme et soyeux, avec une bouche puissante et persistante, de garde comme le prouve ce 2003, ample au nez comme en bouche, au nez defruits noirs, aux tanins fondus, qui poursuit une belle évolution. La cuvée Classique 2007 est très aromatique, biencharnue, aux nuances de pruneau cuit et d'humus, aux tanins très équilibrés, à la fois puissants et savoureux. Excellent 2006, de robe grenat soutenu, aux tanins très équilibrés, un vin qui associe une charpente réelle à une jolie souplesse en bouche. Remarquable Bordeaux Clairet 2009, un vin gourmand et fruité (groseille, fraise, poire…), avec juste ce qu'il faut d'acidité, il est franc et frais en bouche, un des meilleurs dégusté cette année.

    Château GÉNISSON

    Château GÉNISSON

    (PREMIÈRES CÔTES DE BORDEAUX)
    Emmanuel et Olivier Behaghel

    33490 Saint-Germain-de-Grave
    Téléphone :05 56 76 41 01 
    Télécopie : 05 56 76 45 39 
    Email : jf.arrivet@voila.fr
    Site : www.chateau-genisson.com

    Valeur sûre avec ce Premières-Côtes-de-Bordeaux cuvée Claire Boutet 2006, riche en couleur comme en matière, aux notes d'humus et de fruits rouges cuits, de bouche ample et fondue, très classique, un vin fin mais charpentééquilibré. Le 2005 est très réussi, charnu, volumineux, riche et structuré, au nez épicé, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur au palais. Excellent Premières-Côtes-de-Bordeaux Tradition 2007, aux notes persistantes de sous-bois et de prune, aux taninssouples et soyeux, tout en bouche, charmeur. Le 2004, d'un beau rouge profond, aunez complexe (cassis, fumé...), est tout en finesse tannique, ample et de bonne structure, très savoureux. S'il en reste, goûter l'excellent Cadillac blanc Grains Nobles2003, tout en bouche, ample, un vin développant des senteurs de fruits confits, mêlant finesse et structure au palais, avec des notes miellées.

    Château des MILLE ANGES

    Château des MILLE ANGES

    (PREMIÈRES CÔTES DE BORDEAUX)
    Heather Van Ekris

    33490 Saint-Germain-de-Grave
    Téléphone :05 56 76 41 04 
    Télécopie : 05 56 76 46 72 
    Email : Acvanekris@aol.com
    Site : www.milleanges.com

    Le vignoble de 27 ha est situé sur les collines qui surplombent la vallée de la Garonne. Plusieurs fois médaillé, ce Premières-Côtes-de-Bordeaux 2007 est un vin à dominante de Merlot, bien élevé en barriques de chêne dont 1/3 est renouvelé chaque année, aux tanins fermes et soyeux à la fois, aux arômes complexes d'épices, de fruits noirs et de cuir, de bouche bien structurée, de très bonne évolution. Savoureux 2005, aux tanins enrobés, classique comme on les aime, un vin alliant rondeur et charpente, de bouche concentrée, aux arômes de griotte confite et de sous-bois. Beau 2004, charnu, riche en couleur, aux tanins savoureux, au nezintense de fruits cuits (fraise des bois, mûre) et d'humus, tout en bouche, de très bonne garde.
  • Les Bordeaux Supérieurs qui méritent un coup de chapeau !

    Nous le savions -et vous aussi- depuis longtemps, mais il est incontestable que, désormais, les plus beaux vins de l’appellation font frémir d’autres crus plus connus (et bien plus chers). Cela veut dire que l’on ne s’est pas trompé quand nous avons créé le Classement des Bordeaux Supérieur, qui venait, déjà, récompenser le talent et les efforts de ces producteurs. Si les grandes valeurs sûres confortent leur place, quelques-uns les rejoignent quand d’autres sont moins intéressants...

     

    LE TOP GUIDE DES VINS 2011

    Guide des vins
    Guide des vins

    Classement Bordeaux Supérieur
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés

    Partagez cet article Ajouter: BORDEAUX%3A+SELECTION+DES+MEILLEURS+VINS+BORDEAUX+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B Ã Face Book Ajouter: BORDEAUX%3A+SELECTION+DES+MEILLEURS+VINS+BORDEAUX+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B Ã Wikio Ajouter: BORDEAUX%3A+SELECTION+DES+MEILLEURS+VINS+BORDEAUX+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B Ã Digg Ajouter: BORDEAUX%3A+SELECTION+DES+MEILLEURS+VINS+BORDEAUX+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B Ã Delicious/ Ajouter: BORDEAUX%3A+SELECTION+DES+MEILLEURS+VINS+BORDEAUX+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B Ã Yahoo! Ajouter: BORDEAUX%3A+SELECTION+DES+MEILLEURS+VINS+BORDEAUX+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B Ã Google Ajouter: BORDEAUX%3A+SELECTION+DES+MEILLEURS+VINS+BORDEAUX+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B Ã Technorati Ajouter: BORDEAUX%3A+SELECTION+DES+MEILLEURS+VINS+BORDEAUX+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B Ã Live-MSN

    LE TOP MILLESIMES 2011

    Château BELLEVUE-FAVEREAU

    Château BELLEVUE-FAVEREAU

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Vignobles Michel Galineau et Fils Earl
    Moulin de Favereau
    33790 Pellegrue
    Téléphone :05 56 61 32 49
    Télécopie : 05 56 61 32 49
    Email : vignobles.galineau@wanadoo.fr

    Une place enviable dans le Classement pour ce domaine de 50 ha (2e génération), cultivé en lutte raisonnée. Le Bordeaux Supérieur 2007 est une réussite, épicé, généreux, corsé, aux tanins savoureux, ample et distingué, de bouche riche, avec des nuances de mûre et d'humus, de bouche prometteuse. Le 2006 est dense et parfumé, de bonne base tannique, tout en bouche, avec des notes bien caractéristiques de fruits rouges mûrs et d'épices, très bien élevé, d'excellente évolution. Le 2005 a largement mérité sa médaille d'Or au concours de Paris, un vin charnu, de couleur grenat, aux tanins bien présents, riche en arômes, intense au nez comme en bouche, bien concentré mais tout en rondeur, prometteur. Beau 2004, de belle robe soutenue, de bonne base tannique, gras, aux connotations de fruits frais et de sous-bois, très bien équilibré, riche, aux notes de fruits mûrs, aux tanins puissants et soyeux à la fois, très harmonieux, de bonne garde. Joli Bordeaux blanc, au nez d'agrumes frais, mêlant rondeur et vivacité, très aromatique en finale et d'un bel équilibre.

    Château de BONHOSTE

    Château de BONHOSTE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Colette et Bernard Fournier
    N°5 Bonhoste
    33420 Saint-Jean-de-Blaignac
    Téléphone :05 57 84 12 18
    Télécopie : 05 57 84 15 36
    Email : contact@chateaudebonhoste.com
    Site : www.chateaudebonhoste.com

    Avec ses 44 ha, le Château s'étend sur les coteaux dominant la vallée de la Dordogne. Sol argilo-calcaire, conduite de la vigne en lutte raisonnée avec sélection et maîtrise des rendements, et vieillissement en caves souterraines de pierre naturelle. Beau Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2006, de belle robe grenat, dense et charpenté, très savoureux, un vin qui présente des tanins puissants et soyeux à la fois, aux nuances de mûre et de sous-bois. La cuvée Traditionnelle 2006 est plus ronde et bien corsée. Joli Bordeaux rosé 2008, franc, fruité et charmeur. Excellent Côtes-de-Bergerac Château La Moulière rouge 2005, aux tanins souples et équilibrés, de bouche ronde, au nez de mûre et d'épices est un vin bien typé et de très bonne évolution. Goûtez le Côtes-de-Bergerac Château La Moulière blanc 2007, un vin fruité et persistant, intense au nez comme en bouche, associant fraîcheur et rondeur, idéal sur des crustacés, bien équilibré en acidité. À noter : chaque année, le 8 mai, marché à la ferme au Château, avec des producteurs et artisans de France.

    Château BOSSUET

    Château BOSSUET

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Dubost Laurent

    33500 Catusseau
    Téléphone :05 57 51 74 57
    Télécopie : 05 57 25 99 95
    Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr

    Un superbe Bordeaux Supérieur 2007, qui a largement mérité sa médaille d'or au concours Agricole Paris 2009, de couleur grenat, riche et puissant, de bouche fondue, aux tanins équilibrés, corsé, aux notes de pruneau et de sous-bois, légèrement épicé, persistant, de très bonne charpente, d'une belle harmonie en finale. Dans la lignée, le 2006, bien charnu, de bouche ample et parfumée, est tout en persistance d'arômes (fruits rouges mûrs, cannelle), tout en charme, à apprécier toujours sur une omelette aux truffes. Le 2005, médaille d'or au Concours Général Agricole à Paris, bien corsé, sent bon la fraise des bois mûre et l'humus, d'un beau rouge profond, avec des tanins souples et fermes à la fois. Goûtez le séduisant blanc Château Pâquerette, au nez subtil dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, suave en bouche, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, ample et charmeur, qui se débouche sur un plateau de fruits de mer. Beau rapport qualité-prix. Même propriétaire que le Pomerol Château Lafleur du Roy.

    Château BOUTILLON

    Château BOUTILLON

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Filippi-Gillet propriétaire

    33540 Mesterrieux
    Téléphone :05 56 71 41 47
    Télécopie : 05 56 71 32 21
    Email : lofilippi@wanadoo.fr

    Incontestablement au sommet de son appellation avec ce Bordeaux Supérieur cuvée Anne-Sophie 2006, élevé en fûts de chêne, bien corsé, aux senteurs persistantes de petits fruits rouges mûrs avec des notes de musc, typé, aux tanins souples et très équilibrés, un vin qui allie structure et charme, très réussi. Le 2005, élevé en fûts de chêne, bien corsé, aux senteurs persistantes de petits fruits rouges mûrs avec des notes de musc, typé, aux tanins souples et très équilibrés, un vin qui allie structure et charme, très réussi. Le 2004, à la robe profonde, aux arômes d'épices, de cuir et de myrtilles, est d'une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, et des notes fondues en finale. Le Bordeaux Supérieur cuvée Traditionnelle 2007 est toujours très réussi, bien aromatique, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, d'une très jolie concentration en bouche, aux tanins présents et fins, légèrement épicé comme il se doit. Le 2006 est un vin de jolie robe grenat intense, avec ce bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, riche et souple. Excellent Bordeaux rosé cuvée Manou 2008, médaille d'Argent au concours Vins d'Aquitaine, une cuvée en hommage à Mme Filippi aux senteurs persistantes, au nez comme en bouche, avec ces nuances de fruits frais et de rose, un vin charmeur, tout en rondeur, à ouvrir sur les charcuteries ou des gougères, notamment. Remarquable rapport qualité-prix.

    Château BRAN de COMPOSTELLE

    Château BRAN de COMPOSTELLE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Vignobles Gagne et Barrat
    La Maconne
    33760 Frontenac
    Téléphone :05 56 23 98 50
    Télécopie : 05 56 23 98 50
    Email : brancompostelle@aol.com
    Site : www.vinsdusiècle.com/chateaupontlesmoines

    Une place très enviable dans les Classements respectifs. Beau Bordeaux Supérieur cuvée Louisa 2007, élevé en fûts de chêne 12 mois (vignes de 25 ans en moyenne, 65% Merlot et 35% Cabernet-Sauvignon, sur sol argilo-calcaire), charpenté mais très élégant, de robe intense, aux nuances de vanille et de cassis, un vin racé et corsé, concentré au nez comme en bouche, très équilibré. Le 2006 est de belle teinte, savoureux, de très bonne base tannique, gras, très équilibré, riche et charnu, au nez dominé par le cassis mûr et le fumé. Le Bordeaux blanc Sauvignon, à dominante de fleurs fraîches et de tilleul, est rond au nez comme en bouche, un vin qui se marie aussi bien avec des fruits de mer que sur une sole grillée, vraiment réussi. Même propriétaire que le Château Pont Les Moines (voir région Côtes).

    Château CORNEMPS

    Château CORNEMPS

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Henri-Louis Fagard

    33570 Petit-Palais-et-Cornemps
    Téléphone :05 57 69 73 19
    Télécopie : 05 57 69 73 75
    Email : vignobles.fagard@wanadoo.fr
    Site : www.vignobles.fagard.com

    Vous aimerez comme nous ce Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2007, bien charnu, au nez délicat où se mêlent le pruneau et le cassis, un vin ample et solide, de bouche soyeuse, de robe grenat. Le 2006, médaille d'argent au concours des Grands vins de Mâcon, est dense, généreux, très aromatique, avec des tanins soyeux, de charpente solide et fine à la fois, un vin qui emplit bien la bouche et se débouche sur un navarin. Le 2005, médaille d'Or au Concours Mondial de Bruxelles 2007, de belle robe soutenue et brillante, d'une belle concentration d'arômes (cassis, épices...), est ample, complexe et subtil à la fois, harmonieux et riche au nez comme en bouche. Le Cornemps Tradition 2007 est très réussi, souple, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges, de bonne bouche, parfumé et persistant. Goûtez également le Lussac-Saint-Émilion Château La Jorine 2007, d'une belle structure, ample et volumineux, aux tanins veloutés, bien charnu comme il se doit, Le 2006, avec des notes de framboise et de cuir, d'un beau rouge profond, est un vin intense, aux tanins fermes et bien équilibrés, d'excellente évolution.

    Château de CRAIN

    Château de CRAIN

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Famille Fougère

    33750 Baron
    Téléphone :05 57 24 50 66
    Télécopie : 05 57 24 14 07
    Email : fougere@chateau-de-crain.com
    Site : www.chateau-de-crain.com

    Le Château de Crain a été bâti au XIIIe siècle par le roi Edouard IV d'Angleterre; c'est l'un des plus vieux châteaux féodaux d'Aquitaine. Coup de cœur pour ce Bordeaux Supérieur 2007 (57% Merlot, 27% Cabernets et 16% Malbec) au nez complexe où dominent les groseilles et de sous-bois, de bouche bien charnue, un vin coloré et dense, qui allie puissance et finesse, subtilement épicé en finale. Excellent 2006, complet, tout en subtilité, au nez intense de pruneau et d'humus, un vin qui se goûte très bien aujourd'hui, de bonne garde. Le 2005 est charpenté, aux notes de fruits cuits (groseille, fraise des bois), fondu mais puissant en bouche, avec ces nuances de cassis et d'épices, associant rondeur et structure. Le 2004, de bouche parfumée, est un vin riche et délicat à la fois, où se mêlent la framboise et l'humus, avec des tanins soyeux. Goûtez leur remarquable Entre-Deux-Mers, issu d'une macération pelliculaire courte, puis d'un élevage sur lies, à la robe brillante d'un beau jaune vert, au nez subtil dominé par des nuances de pamplemousse et de petits fruits secs.

    Château GAYON

    Château GAYON

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Scea Jean Crampes et Fils
    6 Château Gayon
    33490 Caudrot
    Téléphone :05 56 62 81 19
    Télécopie : 05 56 62 71 24
    Email : contact@chateau-gayon.com
    Site : www.chateau-gayon.com

    Incontestablement au sommet de son appellation. Le sympathique Jean Crampes élève sur son domaine de 30 ha ce beau Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2006, médaille d'or au concours des vins d'Aquitaine 2009, charpenté, corsé, de belle robe soutenue, un vin ample et distingué en bouche, au nez légèrement épicé, aux tanins riches et fondus à la fois, d'une jolie finale complexe. Le 2005, médaille d'Argent au concours des vins d'Aquitaine 2007, est de couleur soutenue, charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, vanille), de bouche dominée par les fruits mûrs, le cuir et les sous-bois, aux tanins doux, avec une finale persistante, de garde. Séduisant Côtes-de-Bordeaux Saint-Macaire blanc sec 2008, médaille de bronze au concours des vins d'Aquitaine 2009, très bien équilibré, subtil, vif et franc comme on les aime, un vin qui allie richesse aromatique et persistance en bouche, avec des notes de rose et de noisette en finale. Goûtez aussi le Côtes-de-Bordeaux Saint-Macaire blanc 2006 (50% Sémillon et 50% Sauvignon), issu d'une vinification en barriques neuves et d'un élevage sur lies durant 9 mois, tout en finesse, aux notes de fleurs, de fruits frais et de noisette, suave et très parfumé en finale. Un très beau gîte permet de s'installer dans le pavillon du XVIIIe siècle, une bonne occasion de visiter la région.

    Château AUX-GRAVES-DE-LA-LAURENCE

    Château AUX-GRAVES-DE-LA-LAURENCE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    M. et Mme Hébrard
    42, route de Libourne
    33450 Saint-Loubès
    Téléphone :05 57 84 61 03
    Télécopie : 05 57 84 61 03
    Email : h.auxgravesdelalaurence@yahoo.fr

    Le château est un ancien domaine viticole situé au nord de Bordeaux, où, compte tenu de sa petite production, le travail peut se faire “à l'ancienne”. Savoureux Bordeaux Supérieur 2007 (vendanges et tris manuels), de belle robe soutenue, un vin très parfumé, au nez de griotte et de cassis mûrs, bien typé, corsé, de belle charpente, généreux, alliant structure et rondeur en bouche. Le 2006 est un vin bien charnu, au nez concentré où dominent la violette et le cassis, aux tanins souples et équilibrés. Le 2005 est charpenté, au nez de fruits rouges surmûris (cerise, cassis), de bouche puissante et corsée, légèrement épicé en finale, de robe grenat intense, tout en nuances, idéal sur un salmis de palombes. Goûtez le Bordeaux 2006, un vin de plaisir, non boisé, fruité et gourmand, très réussi comme leur charmeur Bordeaux Clairet 2009.

    Château HAUT CRUZEAU

    Château HAUT CRUZEAU

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Régis Chevalier

    33370 Fargues-Saint-Hilaire
    Téléphone :05 56 21 11 11
    Télécopie : 05 56 21 11 11
    Email : cruzeau@wanadoo.fr

    Particulièrement apprécié son Bordeaux Supérieur 2007, très bien élevé, un vin ferme et très équilibré, tout en bouche, dominé par les petits fruits rouges à noyau et la muscade, tout en charme, vraiment réussi. Excellent 2006, élevé en fûts de chêne, encore très jeune, bien coloré, un vin corsé et gras, aux tanins puissants, très équilibré, persistant, au nez où dominent le pruneau et la groseille, tout en présence. Beau 2005, de robe soutenue, ample, finement épicé avec des arômes de mûre, tout en charpente, d'excellente garde. Le 2004, de jolie robe grenat, est intense, aux tanins mûrs mais très structurés, un vin qui sent bon la groseille, le pruneau et l'humus, bien structuré.

    Château LAGRANGE les TOURS

    Château LAGRANGE les TOURS

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Michel et Pierre Choquet
    30, rue de Bernescut
    33240 Cubzac-Les-Ponts
    Téléphone :05 57 43 04 96
    Télécopie : 05 57 43 04 96
    Email : vignobles.choquet@wanadoo.fr

    Beaucoup apprécié leur Bordeaux Supérieur Les Cent Rangs 2007 est de couleur pourpre intense, très séduisant avec des notes de framboise et de griotte très mûres et une pointe d'épices, un vin classique et riche, qui allie finesse et structure. Le 2005, médaille d'Or au Concours Mondial du vin Bruxelles 2007 et d'Argent au Challenge International du vin à Bourg 2007, est tout en bouche, aux tanins puissants, de charpente élégante, aux connotations de griotte, de musc et de poivre, un vin velouté et dense à la fois. Le Bordeaux Supérieur 2007 est coloré, bien corsé, de bouche puissante, au nez de griotte cuite, un vin épicé en bouche, aux tanins amples mais soyeux. Le Clairet de Bordeaux L'Idée Claire est un vin très charmeur, toujours l'un des meilleurs de son appellation, à la fois friand et structuré, de bouche épicée.

    Château LAJARRE

    Château LAJARRE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Grégory Lovato
    24, avenue des Châteaux
    33350 Mouliets-et-Villemartin
    Téléphone :05 57 40 50 59
    Télécopie : 05 57 40 71 20
    Email : gregory.lovato@hotmail.fr
    Site : www.chateau-lajarre.com

    Dirigé par Grégory Lovato depuis 2005, jeune médecin et viticulteur, la propriété familiale de 55 ha, dont 31 ha de vignes d'un seul tenant, sur sol graveleux-siliceux, a fait l'objet d'investissements importants, plantations ou replantations raisonnées (70% de Merlot, 20% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon, rendements privilégiant la qualité, vinification avec macérations longues... On y goûte ce Bordeaux Supérieur cuvée Eléonore 2008, fort bien élevé (macération de 30 jours, 30% barriques, 70% cuves) concentré, aux connotations de cassis et de poivre noir, coloré et complexe, très bien structuré, aux tanins présents mais fondus, qui demande un peu de patience pour exprimer tout son potentiel. Belle cuvée Révélation 2007, élevée en fûts de chêne 12 mois, de robe grenat soutenu, est parfumé (pruneau, violette), séveux, de bonne charpente, avec des tanins mûrs, de très bonne évolution. Excellent 2006, au nez où dominent les fruits mûrs et le poivre, alliant charpente et rondeur, de couleur rubis intense, un vin qui associe richesse et harmonie.

    Château LAUDUC

    Château LAUDUC

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Richard et Régis Grandeau
    Domaine de Bellevue
    33370 Tresses
    Téléphone :05 57 34 43 56
    Télécopie : 05 57 34 43 58
    Email : m.grandeau@lauduc.fr
    Site : www.lauduc.fr

    Un beau Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2007, élevé en barriques durant 15 mois, de couleur pourpre, tout en bouche, souple avec une attaque délicate et complexe à la fois de petits fruits rouges, un vin très rond avec des tanins amples et structurés, très “sur le fruit”, bien équilibré. Savoureux 2006, bien charnu, coloré, ample et souple à la fois, de bonne base tannique, au nez concentré où dominent la violette et le cassis, tout en nuances. Le 2005 est puissant, charnu, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, tout en nuances, d'excellente garde. Le 2004, de couleur profonde, dévoile des arômes de fruits bien mûrs, un vin franc, de bouche généreuse, d'une belle structure, bien équilibré. La cuvée Tradition est plus souple, corsée comme il le faut. Excellent Bordeaux Clairet, tout en rondeur, de belle teinte, très fruité, classique de cette appellation, parfait sur une terrine de lièvre.

    Château LESTRILLE-CAPMARTIN

    Château LESTRILLE-CAPMARTIN

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Jean-Louis Roumage
    15, route de Créon
    33750 Saint-Germain-du-Puch
    Téléphone :05 57 24 51 02
    Télécopie : 05 57 24 04 58
    Email : jlroumage@lestrille.com
    Site : www.lestrille.com

    Vignoble de 40 ha. Le Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2006 (60% Merlot et 40% Cabernet-Sauvignon), très bien élevé en barriques, est corsé comme on les aime, de belle robe soutenue, ample et distingué, de bouche fine et charnue à la fois, avec des notes de fruits cuits. Goûtez le Bordeaux Supérieur cuvée Tradition 2006 (97% Merlot et 3% Cabernet-Sauvignon), classique, tout en rondeur, tout en bouche, alliant distinction et structure, finement tannique, aux notes de cerise confite et de sous-bois, de bouche chaleureuse. Joli Bordeaux Clairet, pur Merlot, de teinte soutenue, fruité au nez comme en bouche.

    Château de LISENNES

    Château de LISENNES

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Jean-Luc Soubie

    33370 Tresses
    Téléphone :05 57 34 13 03
    Télécopie : 05 57 34 05 36
    Email : contact@lisennes.fr
    Site : www.lisennes.fr

    Belle propriété de 57 ha de vignes d'un seul tenant. Beau Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2006 (90% Merlot), avec ce charnu et cette pointe d'épices caractéristique, très bien équilibré, un vin où élégance et puissance en bouche s'harmonisent très bien, charmeur. À ses côtés, L'Esprit de Lisennes 2006, 100% Cabernet Sauvignon et 12 mois d'élevage en barriques, charpenté, parfumé, d'une très belle concentration, aux notes de fruits noirs mûrs (griotte, cassis) et de torréfaction, alliant distinction et richesse, un vin typé et harmonieux aux tanins mûrs et délicats. Le Clairet de Lisennes 2009, est d'une belle robe cerise lumineuse, bien fruité, de bouche friande avec une belle vivacité en finale. Goûtez le joli Entre-Deux-Mers Blanc de Lisennes 2009, sec et souple à la fois, au nez puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche ample.

    Château de LUGAGNACBORDEAUX SUPÉRIEUR Château de LUGAGNAC

    Château de LUGAGNAC

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Famille Bon

    33790 Pellegrue
    Téléphone :05 56 61 30 60
    Télécopie : 05 56 61 38 48
    Email : chateaudelugagnac@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudelugagnac
    Site : www.chateaudelugagnac.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. C'est à la guerre de Cent Ans que le Château de Lugagnac est construit. On trouve, dans les soubassements des murs d'enceinte, les traces d'une ancienne forteresse. C'est aujourd'hui une splendide demeure savamment rénovée avec le goût et le talent de Maurice et Mylène Bon. Situé à la limite de partage des eaux entre Dordogne et Garonne et bénéficiant d'un climat tempéré et particulièrement sec l'été, les 80 ha du vignoble sont plantés sur un relief élevé, en pente douce composé d'argile ferrugineuse sur un sous-sol calcaire pour les deux tiers environ et de calcaire coquillier pour le reste. Aujourd'hui, leur fils, François-Thomas, s'attache à profiter de ces atouts, et renforce la personnalité de Lugagnac. “Le 2008 (50% Merlot et 50% Cabernet-Sauvignon) se révèle excellent, nous dit-il, nous avions terminé nos vendanges mi novembre, ce qui est assez rare afin d' attendre la pleine maturité des Cabernets-Sauvignons. Ce cépage était particulièrement réussi et apporte beaucoup de finesse et un bon potentiel de vieillissement au vin. Associé à des Merlots bien mûrs, il donne des Vins Vins ronds. Nous avons bien maîtrisé l'élevage en bois. Les arômes sont charnus finement soulignés par des tanins fins et soyeux avec en plus beaucoup de fraîcheur, résultat le 2008 est un vin très plaisant. Le 2007, je le définis en trois mots : finesse, fruit, charme. Un millésime qui va donner du plaisir aux consommateurs qui n'ont pas de cave et qui souhaitent déguster un vin apte à être apprécié dans sa jeunesse. On parle des 2003, 2005 et 2009 qui sont des millésimes de très grande concentration et doivent vieillir en bouteille plusieurs années avant d'être à leur apogée. On se fera plus plaisir maintenant en dégustant un 2007. Nous avons environ 50.000 clients directs, et tous n'ont pas forcément de cave pour stocker les Vins, donc un 2007 tombe à point nommé. Nous avons fait le choix de sélectionner les meilleurs parcelles (70 ha) et nous avons concentré nos efforts sur les meilleurs terroirs. Nos vignes sont plantées sur la croupe tout autour du Château. Nous avons trois types de sols très définis : une zone calcaire rocheuse devant le Château notamment : il a même fallu 400 kilos d'explosif pour replanter le vignoble que Maurice Bon avait planté il y a 40 ans. Les plaques de roche affleurent les sols, il y a le plateau, et l'année prochaine, nous replanterons sur les strates de calcaire riches en fer. Nous utilisons trois porte-greffes différents avec les clones les plus qualitatifs, réintroduisons la Carménère, un cépage difficile que nous installons sur un coteau sud très caillouteux, nous avons aussi un peu de Petit Verdot. Cela augmente la complexité de nos Vins et la palette aromatique. On se fait donc vraiment plaisir avec son superbe Bordeaux Supérieur cuvée Eos 2006, de robe soutenue, avec une structure solide en tanins, aux arômes de baies rouges, structuré, un vin aux tanins riches qui se fondent bien. Le 2005 commence à peine à s'ouvrir, dense au nez comme en bouche, très équilibré avec ses tanins savoureux, au nez de fruits mûrs (myrtille). Très séduisante, la cuvée Eos blanc 2007 est tout en persistance, au nez subtil (fleurs blanches, fruits exotiques), un vin vif et rond à la fois, bien parfumé, tout en bouche. Le Château de Lugagnac classique 2007, de belle charpente, au nez complexe (groseille, violette...), est tout en rondeur, avec des arômes persistants de fruits rouges mûrs au palais. Excellent 2006, qui allie structure et fruité en bouche, de couleur rubis, aux tanins souples, au nez à dominante de petits fruits mûrs, d'excellente évolution. Il y a aussi le Bordeaux Château de Lugagnac blanc sec 2008, tout en fraîcheur, aux nuances de fleurs et de pêche, vif et souple à la fois, tout en bouche comme le rosé 2008, franc et parfumé, fondu au palais. À la suite, la gamme Bordeaux Tricépage, dont le rouge (Cabernet-Sauvignon, Merlot, Cabernet franc) tout en rondeur et fruité, est à boire sous la tonnelle. Très joli Tricépage rosé, avec des notes de fruits rouges frais, doté d'une belle fraîcheur. Le Tricépage blanc (Sauvignon gris et blanc, et Sémillon) d'une robe or pâle, au nez délicat de fruits blancs, est de bouche tendre. Superbe rapport qualité-prix et une multitude de récompenses obtenues.

    Château PANCHILLE

    Château PANCHILLE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Pascal Sirat

    33500 Arveyres
    Téléphone :05 57 51 57 39 et 06 17 49 77 63
    Télécopie : 05 57 51 57 39
    Email : siratpascal@aol.com
    Site : www.chateaupanchille.com

    Coup de cœur pour son Bordeaux Supérieur 2007, de bouche classique, intense, aux notes de cassis mûr et de fraise des bois, tout en arômes et structure, d'une belle ampleur, un vin corsé, très bien élevé. Beau 2006, de robe foncée et brillante, un vin tout en bouche, persistant et très bien équilibré, au nez complexe où dominent les fruits mûrs, parfait sur les grillades. Le 2005 de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques, d'un bel équilibre, est ample et riche, un vin bien charnu comme on les aime. Le Bordeaux Supérieur cuvée Alix, une sélection de vieilles vignes, très bien élevé en partie en fûts de chêne, mêle structure et finesse, charpenté, de bouche puissante, un vin gras et corsé, très harmonieux, de belle évolution.

    Château PARENCHÈRE

    Château PARENCHÈRE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Directeur : Richard Curty
    BP 57
    33220 Ligueux
    Téléphone :05 57 46 04 17
    Télécopie : 05 57 46 42 80
    Email : info@parenchere.com
    Site : www.parenchere.com

    Savoureux Bordeaux Supérieur cuvée Raphaël 2007, de bouche puissante, aux nuances de fruits rouges à noyau frais, charnu et bien classique, tout en bouche, de couleur profonde, aux tanins riches et savoureux à la fois, un peu de patience devrait affiner son potentiel. Le Bordeaux Supérieur 2006 est de teinte grenat, un vin aux nuances de cerise noire et d'épices caractéristiques, avec cette bouche chaleureuse, aux tanins savoureux, qui allie rondeur et structure, bien équilibré, d'une longue finale. Joli Bordeaux Clairet 2008, franc et fruité, un vin qui dégage des notes de fleurs fraîches et d'abricot, bien équilibré en bouche, très aromatique, tout en finesse. Très agréable blanc sec 2008, de jolie robe limpide, aux connotations subtiles d'agrumes et de fleurs blanches, une bonne harmonie fruit-acidité, idéal avec les huîtres.

    Château PASCAUD

    Château PASCAUD

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    M. Avril
    BP 12
    33133 Galgon
    Téléphone :05 57 84 32 11
    Télécopie : 05 57 74 38 62
    Email : chpascaud@aol.com

    Ce propriétaire sympathique propose ce beau Bordeaux Supérieur Réserve 2007, bien élevé en fûts de chêne (100% Merlot), riche en couleur comme en arômes, aux connotations de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche, un vin charpenté et savoureux, tout en nuances, au boisé harmonieux. Excellent 2006, qui poursuit son évolution, un vin coloré, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs, avec des tanins souples et très équilibrés, un vin typé, comme à son habitude. Le 2005 est bien charnu comme il se doit, au nez riche dominé par les petits fruits noirs mûrs, tout en harmonie, un vin aux tanins soyeux et savoureux, d'excellente évolution. Le Bordeaux Supérieur Tradition 2007 (95% Merlot et 5% Cabernet franc) est corsé et parfumé, aux notes de prune et d'épices, aux tanins équilibrés et mûrs, de bouche ample.

    Château PENIN

    Château PENIN

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Patrick Carteyron
    39, impasse de Couponne
    33420 Génissac
    Téléphone :05 57 24 46 98 et 06 07 43 15 74
    Télécopie : 05 57 24 41 99
    Email : vignoblescarteyron@wanadoo.fr
    Site : www.chateaupenin.com

    Superbe Bordeaux Supérieur Grande Sélection 2007, médaille d'Or au Concours général agricole à Paris, très bien élevé, de belle couleur, ample et bouqueté, corsé, aux tanins enrobés, harmonieux, de très bonne évolution. Excellent Bordeaux Supérieur rouge Les Cailloux 2007, bien charpenté, de robe foncée, parfumé, avec des senteurs de sous-bois et de griotte, aux tanins fermes et ronds à la fois, fondu, d'une jolie concentration en bouche mais également tout en finesse. Joli Bordeaux rosé 2009, de jolie teinte soutenue, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante, d'une belle finesse aromatique, souple et sec à la fois, bien équilibré, une belle expression de ce millésime. Goûtez le Château Penin Clairet 2008, plus rond, ample et gourmand et cette nouvelle cuvée Château Penin Nature, un vin vinifié et conservé sans ajout de soufre, qui se boit légèrement frais et révèle des arômes de fruits rouges originels et puissants, d'une structure tannique soyeuse, parfait sur les cuisines estivales.

    Château PERAYNE

    Château PERAYNE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Henri Lüddecke

    33490 Saint-André-du-Bois
    Téléphone :05 57 98 16 20
    Télécopie : 05 56 76 45 71
    Email : chateauperayne@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauperayne

    Le domaine s'étend sur 24 ha, dont 20 ha de vignes idéalement exposées. Son terroir argilo-calcaire est enrichi par la présence de graves, de superbes cailloux vieux de cinq millions d'années. Son alliance avec la douceur du climat océanique donne des vins colorés, charpentés et riches en tanins. Les propriétaires actuels, Henri et Monique Luddecke, ont acquit le domaine en 1994 et depuis œuvrent avec passion pour que la renommée du Château Perayne, le plus important domaine viticole de Saint André du Bois au XIXe siècle, retrouve toute sa splendeur. À l'aube de sa carrière de vigneron, Henri fait figure d'outsider dans le milieu viticole où les terres et les savoir-faire se transmettent de génération en génération, où les traditions perdurent. Vierge de tout préjugé concernant l'art et la manière de travailler ses vignes, d'élaborer son vin, il est gourmand de techniques nouvelles et fait preuve d'un talent hardi. Sa décision d'essayer un bouchon de dernière génération, qui n'a jamais été utilisé dans la région auparavant, était révolutionnaire et révèle un peu plus son esprit audacieux ! Au sommet de son appellation avec ce Bordeaux Supérieur 2006, élevé en fûts de chêne durant 12 mois (30% Merlot, 70% Cabernets franc et Sauvignon), au nez complexe (fruits cuits, humus), de bouche bien charnue, un vin complexe et harmonieux. Goûtez le Bordeaux rouge cuvée Henri 2004, avec ce nez intense et fruité (groseille, cassis et vanille), un vin tendre. Séduisant Bordeaux blanc sec cuvée Apollon 2007, vinifié et élevé 8 mois en barriques, de robe jaune pâle brillante, de bouche ronde (pêche), tout en finale. Excellent Bordeaux rouge cuvée Artemis, jumelle d'Apollon, authentique, direct et naturel sont les qualités du vin qui porte son nom, son goût pur et clair est dû à une vinification en cuve Inox sans collage ni filtration.

    Château PEYFAURES

    Château PEYFAURES

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Nicole Godeau

    33420 Génissac
    Téléphone :05 57 55 06 77
    Télécopie : 05 57 25 16 63
    Email : chateau.peyfaures@wanadoo.fr
    Site : www.chateau-peyfaures.com

    Un remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Dame de Cœur 2006, médaille d'Or au Challenge International de Bourg, de très belle robe d'un grenat brillant, aux senteurs de fruits rouges avec de subtiles notes grillées et vanillées, un vin corsé et velouté à la fois, bien équilibré, très réussi. Le 2005, dense, au nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l'humus, est très bien élevé, de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime riche, de très bonne garde. Excellent Bordeaux Supérieur Château Peyfaures 2007, médaille d'Argent au concours agricole de Paris et d'Or aux Vignerons Indépendants (85% Merlot, 15% Cabernet franc et Cabernet-Sauvignon), corsé et typé, au nez de fruits confits et d'humus, un vin où la souplesse prédomine. Goûtez son Bordeaux Supérieur L'Alpha du Château Peyfaures 2003, à maturité, charnu, au nez de sous-bois et de fruits rouges bien mûrs, riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs mais très équilibrés, à déboucher sur un magret.

    Château PIERRAIL

    Château PIERRAIL

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Alice, Jacques et Aurélien Demonchaux

    33220 Margueron
    Téléphone :05 57 41 21 75
    Télécopie : 05 57 41 23 77
    Email : alice.pierrail@orange.fr
    Site : www.chateaupierrail.com

    Établi sur un promontoire rocheux, le Château Pierrail domine une petite vallée où serpente la Fonchotte, petite rivière qui prend sa source sur la propriété (XVIIe siècle). Le Bordeaux Supérieur 2007 (87% Merlot, 13% Cabernet), élevé en fûts de chêne, a reçu pas moins de trois médailles d'Or pour ce millésime : Paris 2009, Grands vins de Mâcon et Bordeaux vins d'Aquitaine (bravo !). Le vin est d'une belle couleur profonde avec des arômes de fruits noirs et une touche de poivre, complexe, tout en harmonie, tout en rondeur et structure, de très bonne évolution, à ouvrir sur des brochettes de magret de canard. Goûtez le Bordeaux blanc cuvée Prestige 2008, issu des Sauvignon blanc et Sauvignon gris, bien équilibré en acidité, alliant vivacité et rondeur, marqué par la pêche et le tilleul. Il y a aussi le Bordeaux Supérieur Les Hauts de Naudon 2007, cuvée fruitée, ronde et souple dominée par le cassis. Joli Bordeaux blanc sec 2009, d'un bel équilibre, d'une très bonne acidité, d'une belle fraîcheur persistante, un vin classique. Le Bordeaux rosé 2009 est franc, floral, très agréable, idéal sur un soufflé au fromage.

    Château de PIOTE

    Château de PIOTE

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Virginie Aubrion

    33240 Aubie-Espessas
    Téléphone :05 57 43 96 10
    Télécopie : 05 57 43 96 10
    Email : chateau.piote-aubrion@wanadoo.fr
    Site : www.chateaudepiote.fr

    Propriété de 14 ha dont 10 de vignes sur des terres très argileuses avec présence de «crasse de fer» sur les 2/3 des parcelles, et 2 parcelles argilo-limoneuses. Le Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2006, d'une jolie structure en tanins, aux arômes de baies rouges, d'une belle robe pourpre, très typé, de bouche subtilement épicée dominée par la prune, un vin complexe, d'une longue finale. Goûtez le Bordeaux rouge cuvée Tradition, aux notes de fruits frais et d'humus, de très bonne évolution. Joli Bordeaux blanc sec cuvée Prestige 2008, d'une robe or pâle, au nez délicat de fruits blancs, de bouche tendre. Goûtez aussi le Bordeaux Clairet, parfait sur une cuisine épicée, et le Bordeaux rosé 2009, de belle teinte, floral, avec cette pointe de nervosité agréable, subtilement épicé, séduisant par sa finesse d'arômes, qui se débouche sur des poissons grillés, notamment.

    Château PRIEURÉ MARQUETBORDEAUX SUPÉRIEUR Château PRIEURÉ MARQUET

    Château PRIEURÉ MARQUET

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Famille Despujol

    33910 Saint-Martin-du-Bois
    Téléphone :06 17 19 41 45
    Télécopie : 05 57 49 41 70
    Email : fred.despujol@voila.fr
    Site : www.prieure-marquet.com

    Effeuillage et vendanges manuels, égrappoir, table de tri, fermentation malolactique et élevage en barriques... tout explique ce Bordeaux Supérieur rouge 2008, gras, avec des arômes de fruits cuits, de jolie robe brillante, un vin riche en bouquet comme en matière, dense et bien charnu. Excellent 2007, très réussi, riche au nez comme en bouche, légèrement épicé comme il se doit, un vin coloré et puissant. Plus intense, la cuvée Renaissance 2006, une sélection des meilleures vignes, est un vin dense, aux nuances de fumé, de violette et de fraise des bois, de belle robe soutenue, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins présents, d'excellente garde. Le 2005, médaille d'Or au Challenge international du vin 2007, est un vin de couleur profonde aux reflets violacés, avec des arômes aux nuances bien particulières de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire...), de cuir et de truffe, un vin ample et complexe.

    Château du SIRON

    Château du SIRON

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Annie Ginelli
    2, Le Siron
    33490 Saint-Martin-de-Sescas
    Téléphone :05 56 76 44 79
    Télécopie : 05 56 76 43 10
    Email : contact@chateausiron.com
    Site : www.chateausiron.com

    Exploitation familiale (2e génération) de 57 ha sur sol graveleux et argilo-calcaire (50% Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon et une infime partie en Cabernet franc). Excellent Bordeaux rouge Château Le Siron 2007, médaille d'Or, au nez subtil, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fumé, de groseille et d'épices, tout en bouche, encore jeune mais prometteur. Le Bordeaux Supérieur Quercus 2006, très bien élevé, un vin au bouquet subtil et intense à la fois, dominé par l'humus et les petits fruits noirs frais, est ample et complexe. Tout en bouche, le 2005, avec des senteurs intenses de fruits surmûris, est gras et corsé, ferme et épicé, avec des tanins bien présents. Joli Bordeaux blanc sec, marqué par son Sauvignon, de belle robe brillante et limpide, aux notes d'amande et de bruyère, tout en fraîcheur. Le Bordeaux rosé est de jolie robe fuschia, au nez délicat d'agrumes et de fruits frais, tout en rondeur et fraîcheur.

    Château THURON

    Château THURON

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Famille Lallement

    33190 Pondaurat
    Téléphone :05 56 71 23 92
    Télécopie : 05 56 71 01 89
    Email : contact@chateauthuron.com
    Site : www.chateauthuron.com

    Une place toujours très enviable et largement méritée dans le Classement 2010 pour cette propriété familiale depuis le XVIIe siècle d'environ 6 ha, dont le sol est formé de graves, d'argiles et de galets (60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc). Cultivée raisonnablement, avec une taille et un épamprage draconiens, la vigne produit une vendange qualitative, récoltée avec minutie à l'optimum de sa maturité. Vinifié de manière traditionnelle avec ses propres levures, ni collé, ni filtré, son Bordeaux Supérieur 2006, charnu, tannique, où dominent la fraise des bois bien mûre et l'humus, est parfait sur un onglet. Le 2005, médaille d'Or au Concours des Vignerons Indépendants, est de belle couleur, un vin corsé et bien typé comme on les aime, tout en parfum, avec ces nuances de sous-bois, de cassis et d'épices, aux tanins fermes et ronds à la fois, de très bonne garde. Dans la lignée, le 2004, médaille d'Argent est un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise confite et d'humus, aux tanins mûrs. Le 2003 est une belle réussite, avec ces notes persistantes de fumé et d'épices, aux tanins puissants mais très fins, un vin complet comme nous les aimons. Goûtez la cuvée Prestige Saint-Martin-de-Monphélix, de bouche ample et parfumée, un vin à la fois puissant et fin, aux tanins amples. Le Cattleya de Thuron (le cattleya étant une race d'orchidée chère à Marcel Proust), est un très joli Clairet, sec et suave à la fois, qui associe la vivacité à l'élégance, de bouche subtilement parfumée et persistante, ample, à ouvrir sur une cuisine épicée.

    Château la VIEILLE TOUR

    Château la VIEILLE TOUR

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Vignobles Boissonneau

    33190 Saint-Michel-de-Lapujade
    Téléphone :05 56 61 72 14
    Télécopie : 05 56 61 71 01
    Email : vignobles@boissonneau.fr
    Site : www.boissonneau.fr

    On élève ici ce Bordeaux Supérieur Château de la Vieille Tour Réserve 2007, avec ce nez complexe où dominent la mûre, la groseille et l'humus, de très belle robe d'un grenat profond, un vin chaleureux, avec de la matière, d'une jolie finale au boisé fondu. Excellent Bordeaux blanc 2009, franc, fruité (agrumes) et persistant, aux nuances de fleurs blanches et de noisette, un vin qui allie fraîcheur et souplesse. Le Bordeaux Supérieur 2007, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, est un vin charpenté, aux tanins denses, tout en bouche, légèrement épicé en finale. Excellent Bordeaux rosé 2009, avec cette pointe de nervosité agréable, subtilement épicé, charmeur par sa finesse d'arômes.

    Yvon MAU et FilsBORDEAUX SUPÉRIEUR Yvon MAU et Fils

    Yvon MAU et Fils

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Direction : Philippe Laquèche
    BP 1
    33190 Gironde-sur-Dropt
    Téléphone :05 56 61 54 54
    Télécopie : 05 56 61 54 61
    Email : info@ymau.com
    Site : www.ymau.com

    Au sommet, bien sûr. Beau Bordeaux Supérieur Château Ducla rouge 2007, issu d'une agriculture biologique, au nez persistant où dominent des notes de griotte et de poivre, un vin de fort belle expression, de belle robe intense, très équilibré au nez comme en bouche, d'une belle finale. Le Château Ducla Entre-Deux-Mers 2008 allie nervosité et gras, où la suavité se mêle à la distinction, aux notes florales subtiles. Le Château Ducla Expérience Bordeaux blanc 2006, à prononcer à l'anglaise, un hommage à Jimmy Hendrix, dont la vinification en barriques et une large part faite au Sauvignon donne un vin alliant puissance et volupté, où s'entremêlent des notes d'amande, de pêche et de bruyère, harmonieux en bouche, très séduisant, d'une très jolie finale aromatique.

  • Vins de Graves : le terroir avant tout

    LE TERROIR DES GRAVES

    Vignoble de clairière, au milieu des forêts protectrices, entre Garonne et plateau landais, les Graves sont situées sur une large bande de terre de 55 km de long sur 10 de large, longeant la rive gauche de la Garonne, entre le nord de Bordeaux et le sud de Langon. Le terroir des Graves se compose principalement de terrasses construites par la Garonne lors des grandes crues millénaires. Celles-ci ont charrié une grande variété de graviers, de galets fluviaux ou glaciaires roulés dans les eaux, de débris caillouteux de taille et de couleurs fort différentes. Réfléchissant parfaitement le rayonnement solaire, la grave réchauffe le raisin à la saison venue, contribuant ainsi à la parfaite maturité des grappes. Ces cailloux silicieux (Graves venant des Pyrénées ou de l’ancien lit de la Garonne) reposent en couches parfois profondes (de 50cm à 3m de profondeur) sur un sous-sol très divers : d’abord une base de calcaire, c’est-à-dire des roches à astéries, marquées par les traces anciennes de coquillages (terre idéale pour les vins rouges); puis une couche d’argile, plus ou moins imperméable, où la vigne trouve un peu d’humidité, mêlée par endroit d’alios, un sable durci par un ciment ferrugineux noirâtre (favorable aux vins blancs). Les terrasses en gravières, bien exposées, que l’on doit au fleuve, ont été entaillées par les petits affluents de la rive gauche. Ceux-ci ont sculpté le pays en croupes harmonieuses séparées par de petites vallées. Le plateau des Graves est une succession d’ondulations topographiques dont le drainage naturel est excellent pour la vigne. Les Graves sont à l’abri de la forêt des landes girondines, leur frontière naturelle à l’ouest. La forêt de pins protège le vignoble et fait écran contre les grosses intempéries. La Garonne, toujours à moins de 10 km des pieds de vigne, joue un rôle prépondérant.

    CEUX QUI COMPTENT SONT :

    Château d'ARDENNES

    Château d'ARDENNES

    (GRAVES)
    François Dubrey

    33720 Illats
    Téléphone :05 56 62 53 80 et 06 08 99 27 95
    Télécopie : 05 56 62 43 67
    Email : contact@chateau-ardennes.com
    Site : www.chateau-ardennes.com

    Savoureux Graves rouge 2007, issu de vignes traitées sans produits chimiques, de belle robe grenat, de bonne base tannique, gras, souple et charnu, au nez dominé par le cassis, le cuir et les sous-bois. Le 2006, riche en couleur, est harmonieux, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (pruneau, cerise noire), dense et velouté, de bouche complexe. Beau 2005, de belle couleur pourpre, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche corsée, un vin charpenté, très classique. Le 2004, de bouche pleine, est ample et velouté, d'une belle concentration mais très fin. Joli Graves blanc 2008, alliant puissance et finesse, au nez de fleurs et de pamplemousse, tout en bouche.

    Château D'ARRICAUD

    Château D'ARRICAUD

    (GRAVES)
    Mme Labarthe

    33720 Landiras
    Téléphone :05 56 62 51 29
    Télécopie : 05 56 62 41 47
    Email : chateaudarricaud@wanadoo.fr

    Un excellent Graves rouge Prestige 2007, aux tanins puissants et soyeux à la fois, très parfumé, tout en bouche, bien corsé, un vin savoureux et complexe. Le 2006 est charnu comme on les aime, gras, bien charpenté, un vin avec des nuances de prune et de violette, au nez ample, suave et puissant, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante en bouche. Le 2005, dense, de robe soutenue, est un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique importante et très équilibrée.

    Château BICHON-CASSIGNOLS

    Château BICHON-CASSIGNOLS

    (GRAVES)
    Marie et Jean-François Lespinasse
    50, avenue Capdeville
    33650 La Brède
    Téléphone :05 56 20 28 20
    Télécopie : 05 56 20 20 08
    Email : bichon.cassignols@wanadoo.fr
    Site : www.bichonvins.com

    Une exploitation familiale de 12 ha où l'on applique une agriculture raisonnée. Vous aimerez leur Graves rouge 2005 (55% Merlot et 45% Cabernet-Sauvignon), aux tanins amples et ronds à la fois, tout en nuances aromatiques, d'une jolie concentration, aux notes de groseille, d'humus et d'épices. Séduisant Graves blanc 2008, 60% Sémillon et 40% Sauvignon), tout en bouche, aux senteurs persistantes de chèvrefeuille et de coing, d'une finale fruitée.

    Château BRONDELLE

    Château BRONDELLE

    (GRAVES)
    Jean-Noël Belloc

    33210 Langon
    Téléphone :05 56 62 38 14
    Télécopie : 05 56 62 23 14
    Email : chateau.brondelle@wanadoo.fr

    Son Château Brondelle Grand Vin rouge 2005, est riche en arômes, aux notes de fruits, de cannelle et d'humus, très équilibré au nez comme en bouche, servi par une belle structure, très prometteur. Le Brondelle blanc sec 2009 est très aromatique aux notes minérales, un Vin riche, complexe et gras. Goûtez aussi le Château Brondelle classique rouge 2007, de bouche ample où se mêlent la griotte et l'humus, un très joli Vin, dense, aux tanins soyeux, de bonne charpente. Le Bordeaux Supérieur Bras d'Argent 2007 est très réussi, un Vin bien charpenté et charnu, de robe soutenue et brillante, avec ce nez légèrement épicé, ample et distingué. Le Clairet de Bras d'Argent est issu de saignées de Cabernet-Sauvignon et Merlot, aux arômes de fraise mûre. Joli Sauternes Château Fontaine 2008, qui offre une belle fraîcheur, un Vin très facile à boire.

    Château CALENS

    Château CALENS

    (GRAVES)
    Franck Artaud
    6, rue des Mages
    33640 Beautiran
    Téléphone :05 56 67 05 48
    Télécopie : 05 56 67 04 72
    Email : fils.artaud@wanadoo.fr
    Site : www.vignoble-artaud.fr

    Bien apprécié ce Graves rouge 2008, issu d'un vignoble de 6 ha (60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon, sols de Graves argilo-calcaire et sablonneuse), bien élevé en fûts (30% neufs), au nez intense, de couleur profonde, très classique de ce millésime, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), avec des tanins mûrs et fermes à la fois. Le 2006 se goûte très bien, marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, riche et ample au palais, de robe grenat profond, aux tanins mûrs et d'une belle finale

    Château CHANTEGRIVEGRAVES Château CHANTEGRIVE

    Château CHANTEGRIVE

    (GRAVES)
    Sas des vignobles Lévèque
    Domaine de Chantegrive - BP 27
    33720 Podensac
    Téléphone :05 56 27 17 38
    Télécopie : 05 56 27 29 42
    Email : chateauchantegrive@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauchantegrive
    Site : www.chantegrive.com

    Au sommet. Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation. C'est une superbe exploitation dotée des meilleurs équipements inspirés à la fois par la tradition et les techniques modernes. Chantegrive est enfin conduit par une famille sympathique et passionnée par le vin, soucieuse du travail bien fait, respectueuse du client et responsable de la qualité des vins qu'elle produit. “Nous aimons produire des vins typés, précise Françoise Lévêque, élégants et de très grande qualité, nous sommes d'ailleurs fiers de retrouver nos vins dans les palmarès, c'est un encouragement pour continuer.” Coup de cœur pour ce Graves rouge 2007, de belle couleur soutenue, saveur élégante de petits fruits mûrs, tanins ronds et déjà un peu souple ; beaucoup de fruit pour un vin qui s'annonce très charmeur avec une structure parfaitement équilibrée. Le 2006, puissant, structuré, très élégant, de bouche ample, tout en arômes, avec des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et d'épices, de belle évolution. Le 2005 est charpenté et charnu, aux nuances de cassis et d'épices, aux tanins harmonieux mais structurés à la fois, un vin de bouche soyeuse, de couleur profonde, de garde. Le 2003 est savoureux, très représentatif de ce millésime, de teinte pourpre intense, élégant, aux tanins mûrs, tout en bouche, avec des notes de framboise et de cuir. Le Chantegrive blanc 2009, aux arômes très fins (agrumes, genêt), de robe d'un bel aspect limpide et brillant, de bouche friande. Remarquable blanc Caroline 2008, de bouche subtile aux nuances de pamplemousse et d'amande fraîche, suave comme il se doit et d'excellente évolution, un vin qui mérite une cuisine raffinée. Il y a aussi cette Cuvée Henri Lévêque 2007, en hommage à Henri Lévêque, qui est à l'origine de cette belle propriété. Très bien élevé, le vin est de robe rubis profond, avec ces arômes de fruits surmûris, d'épices, de cuir, un vin charnu et charmeur, aux tanins savoureux. Exceptionnel Cérons 2005 (proposé uniquement dans les grands millésimes), vendanges manuelles avec tris successifs, élevage en barriques 12 mois, d'une suavité exceptionnelle, aux senteurs de fleur d'acacia et de miel.

    Château GRAND ABORD

    Château GRAND ABORD

    (GRAVES)
    Vignobles Dugoua
    56, route des Graves - BP 7
    33640 Portets
    Téléphone :05 56 67 50 75
    Télécopie : 05 56 67 22 23
    Email : dugoua.ph@wanadoo.fr
    Site : www.vignobles-dugoua.fr

    Une propriété de 20 ha plantés sur un sol de graves et de pierres lisses du tertiaire. Belle réussite avec ce graves rouge 2007, de belle charpente, riche en couleur comme en matière, un vin équilibré et souple, charnu, avec des arômes fondus de sous-bois et de cassis, de bonne garde. La cuvée Passion 2006, de couleur pourpre, complexe et charnue, fort bien élevée, avec des tanins savoureux, avec ce nez où dominent les fruits rouges mûrs et les épices, est un vin structuré et harmonieux. Très séduisant graves blanc 2008, d'un bel or pâle brillant, de bouche intense où l'on retrouve l'acacia et les agrumes, charmeur et persistant, parfait sur un bar grillé.

    Château du GRAND BOSGRAVES Château du GRAND BOS

    Château du GRAND BOS

    (GRAVES)
    André Vincent

    33640 Castres
    Téléphone :05 56 67 39 20
    Télécopie : 05 56 67 16 77

    Au sommet. En 1988, André Vincent, précédemment propriétaire du château La Haye, cru bourgeois supérieur de Saint-Estèphe en Médoc au classement de 1932, achetait le Grand Bos qui ne faisait plus de vin depuis 1950. Après avoir restauré les bâtiments, planté, et surtout acquis de vieilles vignes dans le prolongement de sa veine de grave profonde qui redouble la chaleur du soleil et qui est posée sur une assise calcaire tertiaire, il a équipé la propriété en matériel moderne. À la suite d'extensions successives des chais et cuviers en 1992, 1996 et 2000, il a donné à l'exploitation sa physionomie actuelle en 2004 et 2005, par la construction d'un chai souterrain d'une capacité de 500 barriques, et par la réhabilitation du cuvier primitif, désormais au service d'un vignoble couvrant 18,30 ha sur une superficie totale de près de 42 ha. Une réussite, ce Graves 2007, intense en couleur comme en arômes, tannique, très prometteur avec des notes de petits fruits rouges surmûris et d'épices, charnu comme il le faut. Le 2006 mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de cuir et de fruits légèrement cuits, d'excellente évolution. Le 2005, charpenté, avec ces senteurs bien marquées de cerise mûre, de poivre et de musc, de bouche souple et fondue, aux tanins très équilibrés et enrobés, est un vin avec beaucoup de matière, de belle garde. Le 2004, aux arômes de fruits rouges cuits, de truffe, d'épices et de sous-bois, est un vin ample, d'un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de matière, de garde, naturellement. Le 2003 est un vin puissant, aux tanins fermes et bien équilibrés, aux notes de griotte mûre. Le 2002 est de robe rubis pourpre, charnu, savoureux, un vin qui allie intensité et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d'excellente évolution. Le 2001, de belle robe sombre, est un vin de bouche puissante et dense, aux connotations caractéristiques de petits fruits mûrs légèrement épicés (griotte, cassis...) et de réglisse. Beau 2000, parfumé, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, qui évolue parfaitement.

    Château des GRAVIÈRES

    Château des GRAVIÈRES

    (GRAVES)
    Vignobles Labuzan Earl

    33640 Portets
    Téléphone :05 56 67 15 70 et 05 56 67 62 33
    Télécopie : 05 56 67 07 50
    Email : vignobles-labuzan@wanadoo.fr

    Un excellent Graves rouge Prestige 2008, bien charnu, épicé, aux tanins concentrés, un vin tout en bouche, avec des nuances de mûre et de fumé, de bonne garde. Le 2006 est riche en couleur comme en arômes, aux notes de sous-bois et de griotte, très bien structuré, fondu, d'un remarquable équilibre en bouche. Le 2005, de couleur grenat, de bonne charpente, aux senteurs de fruits macérés, aux tanins structurés, est riche et bien équilibré.

    Château HAUT-CALENSGRAVES Château HAUT-CALENS

    Château HAUT-CALENS

    (GRAVES)
    Thierry Yung

    33640 Beautiran
    Téléphone :05 56 67 05 25
    Télécopie : 05 56 67 05 25
    Email : vignobles.tyung@orange.fr

    À la tête des Deuxièmes Grands Vin Classés. Beau Graves Château Haut-Calens rouge cuvée Prestige 2007, au nez puissant et subtil à la fois, avec ses notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et une touche poivrée, un Vin riche, de bouche dense qui commence à peine à se fondre. Excellent 2006, de couleur pourpre intense, savoureux et élégant, aux tanins mûrs et complets, un Vin très agréable par sa souplesse, tout en bouche, d'une belle finale. Le 2005 est de couleur brillante, charpenté, élégant, tout en bouche, aux tanins amples, un Vin à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois et de cerise cuite, d'excellente garde. Beau 2004, aux nuances d'humus et de cassis, un Vin de bouche complexe et fondue, qui commence à se goûter parfaitement, de très bonne garde. Le 2003 est de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, cuir, sous-bois) comme en structure, aux tanins mûrs. Le Graves Tradition rouge 2006, très réussi, corsé, d'une belle harmonie tannique, un Vin ferme et soyeux à la fois. Excellent 2005, parfumé, associant couleur et matière, très équilibré, au nez de cassis et d'épices, prometteur. Le 2004, charnu, de robe soutenue, aux tanins soyeux comme à son habitude, est un Vin séduisant qui associe une charpente réelle à une jolie rondeur, de bonne garde. Le 2003 réunit concentration aromatique et souplesse en bouche, aux notes de griotte mûre, coloré, charnu, de bouche soyeuse.

    Château de MAUVESGRAVES Château de MAUVES

    Château de MAUVES

    (GRAVES)
    Famille Bouche
    25, rue François Mauriac
    33720 Podensac
    Téléphone :05 56 27 17 05
    Télécopie : 05 56 27 24 19
    Email : chateaudemauves@wanadoo.fr
    Site : www.chateaudesmauves.fr

    Classé 1er Grand Vin avec un rapport qualité-prix-plaisir exceptionnel, associé à une convivialité exemplaire de la famille Bouche, pour qui leurs clients sont aussi des amis. Un vrai coup de cœur pour leur Graves rouge 2008, actuellement en élevage, c'est un très beau millésime, à rapprocher du 2005 (petits rendements). La couleur est très intense, le Vin est rond, très parfumé, avec un joli potentiel de garde. Le 2007, coloré et très aromatique, d'une grande subtilité en bouche, aux senteurs de cassis, de fraise et de cuir, corsé, bien charpenté, aux tanins fermes mais distingués. Savoureux 2006, de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, sous-bois) comme en structure, aux tanins mûrs, d'excellente garde. Beau 2005, classique, parfumé (framboise, mûre), un Vin bien charpenté, bien charnu, de robe soutenue, suave au palais, légèrement épicé en finale, aux tanins fondus, très charmeur. Le 2004 est très classique, un Vin riche, de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), avec des tanins mûrs et bien fermes à la fois, idéal sur des brochettes d'agneau. Le 2003, très réussi, se goûte particulièrement bien aujourd'hui, un Vin bien charnu, de robe soutenue, ample en bouche, au nez légèrement épicé, finement tannique. Le Graves blanc 2008, pur Sémillon, est très parfumé (pomme, citron, tilleul), un Vin qui mêle la fraîcheur à l'élégance, de robe pâle limpide, de bouche souple, bien élevé et très abordable. Très joli 2007, de jolie robe jaune paille, aux nuances de fleurs, finement poivré, bien équilibré, de bouche ample. Le 2006 est fin et délicat, de bouche suave et dense, au nez de fleurs et de pamplemousse, un Vin savoureux et séduisant, à ouvrir sur une sole meunière. Excellent Bordeaux rosé 2008, de belle robe rose pâle, au nez subtil de fraise, de bouche gourmande et légère, et une finale fraîche et franche, très réussi.

    Château LA ROSE SARRON

    Château LA ROSE SARRON

    (GRAVES)
    Philippe Rochet

    33210 Saint-Pierre-de-Mons
    Téléphone :05 56 76 29 42
    Télécopie : 05 56 63 52 31
    Email : contact@la-rose-sarron.com
    Site : www.la-rose-sarron.com

    L'histoire viticole de cette propriété, datant du 19è siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C'est actuellement Philippe Rochet aidé par ses deux enfants Damien et Anaïs qui veille à la pérennité du vignoble. Ce domaine s'étend sur 35 ha, dont 25 ha de Graves rouge (5 ha destinés à la production de la Cuvée Damien, vin élevé 12 mois en fûts de chêne) et 10 ha de Graves blanc dont 2 ha destinés à la production de la Cuvée Anaïs, vin vinifié et élevé 9 mois en fûts de chêne. Beau Graves rouge Cuvée Damien 2007, riche, puissant et bouqueté, aux notes complexes où dominent les épices(vanille), la groseille et une touche de fumé, aux tanins soyeux, un vin rond, d'excellente évolution. Le Graves blanc Cuvée Anaïs 2008 est suave, d'une très belle persistance aromatique en bouche, avec des nuances de poire et de tilleul, très bien équilibré en finale. Plus vif, le Graves blanc La Rose Sarron 2008, est d'une belle robe dorée, au nez persistant où s'entremêlent des notes de fleurs blanches et d'agrumes, un vin franc et harmonieux, bien classique du millésime.

    Château ROUGEMONT

    Château ROUGEMONT

    (GRAVES)
    Dominique Turtaut
    50, rue Jean-Cabos
    33210 Toulenne
    Téléphone :05 56 63 19 06
    Télécopie : 05 56 76 22 74
    Email : chteaurougemont@yahoo.fr

    Bien apprécié le Graves rouge 2007, de couleur grenat, aux arômes de fruits rouges et noirs (fraise des bois, cassis) et aux tanins fondus mais présents, un vin riche et bien équilibré. Le 2005, aux senteurs de fruits rouges et d'humus, velouté, aux tanins puissants et souples à la fois, est un vin de belle couleur pourpre, charpenté, ample, de garde. Le 2003 est puissant et complexe, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d'épices. Excellent Graves Supérieur blanc 2007, au nez élégant dominé par les fleurs blanches et le citron vert, de bouche ample, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable.

    Château SAINT-AGRÈVES

    Château SAINT-AGRÈVES

    (GRAVES)
    Earl Landry
    17, rue Joachim-de-Chalup Lieu dit Artigues
    33720 Landiras
    Téléphone :05 56 62 50 85
    Télécopie : 05 56 62 42 49
    Email : saint.agreves@orange.fr

    Bien apprécié ce Graves rouge 2006, bien classique et puissant, un vin fin et élégant, avec de la matière, d'une belle couleur soutenue, il développe des arômes de fruits rouges intenses, d'une jolie finale persistante. Le 2005, médailles de Bronze au Concours des Vignerons Indépendants 2007 ainsi qu'au Concours de Bordeaux vins d'Aquitaine, de couleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges et d'épices, aux tanins bien enrobés, est un vin riche et généreux, d'une belle finale aromatique. Excellent 2004, savoureux, aux notes de groseille et d'humus, de bonne évolution. Le 2003 est un vin de bouche puissante, corsé et équilibré, parfumé (griotte, humus...). Le Graves blanc 2007, tout en finesse d'arômes, où s'entremêlent des notes d'amande, de fruits blancs et de bruyère, est harmonieux, bien équilibré en acidité et très élégant, d'excellente évolution comme le montre le 2003, à dominante de tilleul et de petits fruits secs, un vin puissant mais tout en finesse, persistant, de bouche intense.

    Château TOURTEAU-CHOLLETGRAVES Château TOURTEAU-CHOLLET

    Château TOURTEAU-CHOLLET

    (GRAVES)
    Maxime Bontoux
    3, chemin de Chollet - BP 18
    33640 Arbanats
    Téléphone :05 56 67 47 78
    Télécopie : 05 56 67 40 09
    Email : tourteauchollet@vitisvintage.com
    Site : www.vitisvintage.com

    Classé 1er Grand Vin. Un domaine sous agriculture raisonnée. Vous ne pourrez qu'aimer ce Graves rouge 2007 (55% Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot), un Vin de caractère, de robe soutenue au reflets noirs et brillants, ample en bouche, au nez expressif dominé par les fruits rouges, légèrement épicé, aux tanins fondus, très réussi. Beau 2006, d'un beau rouge profond, ample et structuré, riche en fruits (griotte, mûre), de belle rondeur, tout en finesse tannique, très parfumé au palais, vraiment remarquable. Le 2005 est riche en couleur comme en matière, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, intense au nez comme en bouche avec des nuances de petits fruits noirs et de truffe, un Vin bien corsé mais très fin, de bouche puissante, de garde. Le 2004 est remarquable, de robe soutenue et brillante, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle fraîcheur représentative du millésime, un Vin charnu et charpenté, de bonne garde bien sûr. Le 2003 est structuré, bien charnu, ample en bouche, aux nuances de cassis et de poivre, aux tanins fondus mais structurés à la fois. Excellent 2002, un Vin de couleur intense, son bouquet révèle une belle osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins, un Vin rond et souple, de bouche soyeuse, d'une belle persistance aromatique. Belle robe or aux reflets verts, pour le Graves blanc 2008 (90% Sauvignon blanc, 10% Sémillon, élevage 100% bois neuf), au nez délicat et persistant d'agrumes, un Vin harmonieux, long en bouche avec des notes vanillées caractéristiques, bien classique du millésime. Le 2007 est tout en finesse, tout en arômes, aux senteurs de lis et de poire, de bouche suave et délicate, d'une belle persistance, parfait sur un crabe farci. Le Vin est d'excellente évolution comme le démontre ce 2006, Trophée Prestige au Concours International des Citadelles du Vin, de belle couleur jaune pâle, avec un nez d'agrumes, très bien équilibré en bouche avec des nuances toastées, un Vin très expressif, puissant et d'une longue finale. Savoureux 2005, aux arômes fins et délicats, de robe d'un bel aspect jaune et or, de bouche friande et fruitée, c'est un Vin puissant au nez comme en bouche. À ses côtés, le Château Chollet Graves rouge 2007, aux tanins souples, est harmonieux, au nez de mûre et d'épices, et ce puissant Château Tourteau Graves rouge 2006, marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement boisées, de bouche riche et suave, aux tanins fondus mais riches, d'excellente évolution. Nombreuses récompenses obtenues et un très beau rapport qualité-prix-typicité.

    Château le TUQUETGRAVES Château le TUQUET

    Château le TUQUET

    (GRAVES)
    Paul Ragon

    33640 Beautiran
    Téléphone :05 56 20 21 23
    Télécopie : 05 56 20 21 83
    Email : chateauletuquet@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauletuquet

    Au sommet, également. Le Tuquet et son vignoble figurent déjà sur les cartes royales de belleyme au début du XVIIIe siècle. La chartreuse fut construite vers 1730 (façade sud de Victor Louis). Dans la première édition du Féret (Ch. Cocks 1868) Le Tuquet est classé premier vin de la commune de Beautiran, ce qui sera confirmé par les éditions successives jusqu'à aujourd'hui. A la fin du XIXe siècle, le domaine appartient à la famille du Père de Foucauld qui y séjournera à plusieurs reprises avant son départ pour le Maroc. Il a appartenu ensuite à une grande maison du négoce bordelais, puis fût racheté en 1963 par la famille Ragon, actuellement propriétaire. D'importants travaux ont été faits dans les chais en 1991 : 3 200 hl de cuverie inox supplémentaires, construction d'un nouveau chai à barriques, thermorégulation de l'ensemble de la cuverie et climatisation des locaux de stockage. Superbe Graves rouge 2006, de couleur intense aux reflets noirs, un vin généreux, avec des senteurs de fruits rouges et d'épices, des tanins bien enrobés, très classique et vraiment réussi. Le 2005, charnu comme on les aime, gras, bien structuré, est complexe, avec ces connotations épicées, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante, de bouche fondue et parfumée. Remarquable 2004, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, un vin d'excellente évolution et d'une bonne longueur. Si vous en trouvez, le 2000 est remarquable, de robe grenat, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme, de garde. Le Graves blanc cuvée Spéciale 2009, bien typé par son Sémillon (95%), au bouquet de fleur d'acacia et d'agrumes, est un vin rond et persistant, harmonieux en bouche, d'une belle fraîcheur persistante, une belle réussite de ce millésime. Avec des arômes floraux et fruités intenses, le 2008 est subtil et puissant à la fois, un vin comme on les aime, où s'entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche.
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu