Avertir le modérateur

  • Top Lalande-de-Pomerol

    Château BÉCHEREAU

    Château BÉCHEREAU 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Joël et Chantal Dupas
    3, Bechereau
    33570 Les Artigues-de-Lussac
    Téléphone :05 57 24 34 29 
    Télécopie : 05 57 24 34 69 
    Email : contact@chateaubechereau.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaubechereau 
    Site : www.chateaubechereau.com 

    Propriété familiale depuis le milieu du XIXe siècle, le Château Béchereau est une exploitation de 25 ha dont 9 ha en Bordeaux Supérieur, 10.5 ha en Montagne-Saint-Emilion et 5.50 ha enLalande-de-Pomerol. Remarquable Lalande-de-Pomerol cuvée Spéciale 2009, (Merlot 60%, le reste à parts égales de Cabernet franc et Cabernet-Sauvignon), élevé en fûts de chêne, intense au nez comme en bouche, bien concentré mais tout en souplesse, au nez complexe et subtil dominé par la cerise confite et l'humus, un vin corsé, savoureux, vraiment réussi comme le 2008, très représentatif du millésime, derobe grenat, un vin équilibré et ample, charmeur, avec des nuances fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves. Le 2006 est un vin riche et généreuxferme à dominante de pruneau, de cannelle, d'une grande intensité avec des tanins soyeux, un vin qui allie distinction et richesse en bouche, de grande évolution. Beau 2005, médaille d'Or au concours de Bordeaux des Vins d'Aquitaine 2007, parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, aux tanins bien équilibrés, charnu et concentré, de belle évolution comme le prouve le 2003, d'une couleur profonde, d'une grande subtilité, complet, aux tanins soyeux, d'une belle finale. Goûtez leur Montagne-Saint-Émilion cuvée Spéciale 2009, élevée en fût de chêne, où l'on retrouve des notes de framboise, de violette et d'humus, légèrement épicé, aux tanins bien présents, de bonne charpente, ample et bien charnu. Le 2008 est riche enarômes, d'une belle structure, avec beaucoup d'élégance, aux notes de fruits cuits et d'humus, très équilibré. Le Montagne Saint-Émilion 2009, alliant charpente et velouté en bouche, est un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois. Remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Spéciale 2009, élevé en fûts de chêne, avec des tanins présents et savoureux, un vin tout enarômes et structure, d'une belle ampleur.


    Château BELLES-GRAVES

    Château BELLES-GRAVES 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Xavier Piton

    33500 Néac
    Téléphone :05 57 51 09 61 
    Télécopie : 05 57 51 01 41 
    Email : x.piton@belles-graves.com 
    Site : www.belles-graves.com 

    Un vignoble de 17 ha, complanté de Merlot pour 88% et de 12% de Cabernet franc. Toujours très bien classé avec son Lalande-de-Pomerol 2009, très parfumé, aux tanins souples et soyeux, au nez complexe et subtil dominé par le cassis mûr et l'humus, très réussi. Beau 2008, au nezde sous-bois, de groseille et d'épices, de bouche riche, tout en arômescharnu et souple à la fois, aux tanins mûrs, de très bonne évolution. Le 2007, aux senteurs complexes de fruitsrouges à noyau et d'épices, est un vin de bonne base tannique, ample et solide. Le 2006, auxtanins bien fondus et harmonieux, au bouquet délicat où s'entremêlent des notes de petits fruitsrouges bien mûrs et les épices, a une très bonne charpente et une belle harmonie au palais. Beau 2005, bien élevé, au nez intense (sous-bois), qui développe en bouche des arômes de cassis et d'épices, avec des tanins mûrs et bien équilibrés. Le 2004 commence à s'ouvrir, de belle couleur grenat, finement parfumé (framboise, épices), ample, corsé en bouche.


    Château BOURSEAULALANDE-DE-POMEROL Château BOURSEAU

    Château BOURSEAU 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Vignobles Gaboriaud-Bernard

    33500 Lalande-de-Pomerol
    Téléphone :05 57 51 52 39 
    Télécopie : 05 57 51 70 19 
    Email : chateau.bourseau@wanadoo.fr 

    Situé sur une croupe graveleuse dans la partie sud de la commune de Lalande-de-Pomerol. Le terrain argileuxoù dominent les cailloux est très pauvre en humus, unsol où se plaisent particulièrement les cépages traditionnels Merlot et Cabernet franc. Un vaste cuvier permet une vinification avec contrôle des températures. Le vin est ensuite soutiré enbarriques de chêne pour y être conservé 18 mois. Le millésime 2011, nous explique Jérôme Gaboriaud, s'est caractérisé par un beau début de cycle au printemps avec une pousse très importante, sans coulure, suivi par la sortie de belles grappes assez abondantes, l'été très maussade a ralenti cette progression, et a freiné un peu la maturité. Heureusement, une belle arrière saison a permis des vendanges sous un beau soleil. Nous avons commencé par une parcelle un peu sensible qui avait un peu plus souffert des caprices du temps et qui demandait une vendange rapide. Une pause, puis nous avons continué avec les Merlots pour finir par les Cabernets. Une culture avec peu de traitements, et seulement 2 écimages au lieu de 4. La vigne a été très généreuse, et nous avons obtenu de bons rendements dans l'ensemble. Nous avons effectué deux tris, un premier sur pied, puis un second sur table, la vendange n'étant pas très homogène, il fallait être rigoureux pour avoir une belle matière première. Ce millésime 2011 est un très beau millésime en quantité. Il me rappelle en cela peut-être un peu le 2008. Il y aura moins de concentration que dans les deux derniers millésimes (2009, 2010), mais nous avons effectué un beau travail de vinification avec des saignées pour rééquilibrer, nous sommes très satisfaits et verrons mieux cela dans quelques temps, levigneron doit être patient et ce millésime 2011 devrait réserver de belles surprises et beaucoup de plaisir.” Pour l'instant, il y a ce remarquable Lalande-de-Pomerol 2009, aux senteurs d'humus et de cassis mûr, un vin de bouche ample et fondue, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, cuir, sous-bois) comme en structure. Le 2008, où s'entremêlent des notes de fruits et de bruyère, riche et parfumé, de belle robe, est un vin très équilibré, de garde bien entendu. Beau 2007, d'un rouge profond avec des arômes intenses de fruits rouges frais, un vin souple, de belle base tanniquecorsé et charpenté comme il le faut. Il y a aussi, toujours disponibles, lesmillésimes suivants du Château Matras Saint-Émilion GCC : le 2007, de robe pourpre, est riche au nez comme en bouche, avec des notes de fraise des bois, d'épices et d'humus, aux tanins très équilibrés et soyeux, d'une très jolie finale. Beau 2006, aux senteurs decassis mûr et d'épices, un vin puissant et harmonieux, aux tanins fermes et savoureux à la fois, très bien élevé, avec des connotations de fruits à noyau et de cannelle, finement toastées. Beau 2003, tout en finesse aromatique (cerise noire, groseille, poivre), de robeintense, typé, mêlant structure et finesse, de belle évolution.


    Château BROUARDLALANDE-DE-POMEROL Château BROUARD

    Château BROUARD 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Scea des Vignobles Bonhomme

    33500 Lalande-de-Pomerol
    Téléphone :05 57 51 17 75 
    Télécopie : 05 57 74 04 46 
    Email : vignobles-bonhomme@orange.fr 

    Un propriétaire sympathique qui couve son vignoble de 3,5 ha sur des terres argilo-graveleuses, accompagnées de crasse de fer. Très savoureux Lalande-de-Pomerol2009, bien caractéristique de son terroir, finement épicé, un vin intense, de bouche puissante où se retrouvent lesfruits noirs, chaleureux. Le 2008, aux tanins fermes etsoyeux, au nez complexe (cerise, truffe), alliant rondeur et charpente, est très équilibré, de bouche ample, de très bonne garde. Le 2007, médaille de Bronze au concours de Bordeaux vins d'Aquitaine, épicé comme il se doit, est un vin qui développe un nez où dominent les groseilles et l'humus, mêlant puissance et finessecharnu. Le 2006, de belle couleur grenat, une cuvée charpentée, au nez caractéristique de fruitsmacérés et d'épices, de bouche riche et fondue à la fois, avec des notes de griotte et de cuir, d'une belle finale. Goûtez le Lussac-Saint-Émilion Château Le Bourdil 2009, issu d'un domaine de 10 ha sur des coteaux argilo-calcaires, de belle couleur grenat, une cuvée charpentée, au nez caractéristique de fruits macérés et d'épices, de bouche riche et fondue à la fois, avec des notes de griotte et musc, d'une belle finale. Excellent 2008, corsé, ample au nez comme au palais avec des nuances de cerise noire, de structure à la fois riche et ronde. Excellent 2007, ample, séveux, associant structure et finesse, de bonnegarde.

    Château CANON-CHAIGNEAULALANDE-DE-POMEROL Château CANON-CHAIGNEAU

    Château CANON-CHAIGNEAU 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Famille Marin-Audra
    BP 2
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 24 69 13 
    Télécopie : 05 57 24 69 11 
    Email : suzanne.marin@wanadoo.fr 
    Site : www.canon-chaigneau.com 

    “En 2011, nous précise Suzanne Marin, les vendanges ont été plus tardives que nos prévisions en regard de la précocité de la vigne. La météo très capricieuse a pourtant favorisé un beau développement des raisins. Les traitements phytosanitaires ont été réduits et nous n'avons pas eu à souffrir de la grêle ou de gros orages dévastateurs. La vigne était très fructifère et, pour la première fois depuis trois ans, nous avons fait de très bons rendements. La vendange a donc débuté mi-septembre dans de bonnes conditions, par contre, le taux d'humidité de la nuit et les journées chaudes nous ont obligés à vendanger non-stop afin de protéger l'état sanitaire du raisin. Cette fraîcheur nocturne était plutôt favorable aux vinifications qui se sont avérées plus faciles que pour les trois derniers millésimes. Les vins sont de belles couleurs, avec beaucoup de rondeur, une bonne structure et un bon équilibre, ils me semblent proches des 2000 ou 2001 par le degré, et du 2005 pour la rondeur et la facilité à les boire. Nous sommes donc très satisfaits de ce millésime 2011 qui donnera beaucoup de plaisir à la dégustation.” On patiente avec ce Lalande-de-Pomerol 2009, l'une des plus jolies bouteilles de cette appellation, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d'épices, très élégant, aux tanins bien présents auxquels il faut donner le temps de se fondre. Un millésime qui a largement sa médaille d'Or à Bordeaux et un Coup de cœur en Chine ! Le 2007, charnu, d'une grande finesse, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, aux tanins denses et puissants, est gras en bouche, d'une très jolie finale. Remarquable 2006, au nez complexe où dominent les groseilles et l'humus, de bouche bien charnue, un vin coloré et dense, qui allie puissance et finesse. Beau 2005, vraiment délicieux actuellement, très charmeur, au nez subtil où dominent le cuir et le pruneau confit, d'une très jolie concentration, aux tanins réels et fins, légèrement épicé comme il se doit. Le 2002 est très bon, au nez où s'entremêlent des notes d'épices et defruits mûrs, un vin riche, très équilibré, d'une belle longueur, de bouche puissante. Le 2000 est remarquable, riche et subtil au nezcomme en finale, aux nuances de fruits macérés et de sous-bois, de garde. Le 1999 est vraiment très agréable aujourd'hui, très coloré, où se mêlent la griotte et l'humus, aux nuances épicées, dense, d'une base tannique souple, de très bonne charpente comme ce 1997, avec des notes de fruits noirs et d'épices, aux tanins mûrs et très équilibrés, un vin qui mêle charpente et souplesse au palais.

    Domaine du GRAND ORMEAULALANDE-DE-POMEROL Domaine du GRAND ORMEAU

    Domaine du GRAND ORMEAU 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Jean-Paul Garde

    33500 Néac
    Téléphone :05 57 51 40 43 
    Télécopie : 05 57 51 33 93 
    Email : garde@domaine-grand-ormeau.com 
    Site : www.domaine-grand-ormeau.com 

    Ce Lalande-de-Pomerol 2009, généreux, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassiscannelle), bien équilibré avec ses tanins savoureux, est un vin typé, d'une belle harmonie. Le 2008, où s'entremêlent les fruits mûrs et l'humus, est très classique, corsé, aux tanins présents et savoureux, d'un bel équilibre, qui demande un peu de patience. Le 2007 est très parfumé, tout en bouche, savoureux et complexe, aux tanins fermes etsoyeux à la fois, un vin très équilibré, qui mêle concentration aromatique et souplesse en bouche, avec des arômes subtils d'épices et de griotte. Le 2006, alliant charpente et velouté en bouche, est très réussi, un vin qui poursuit son évolution et développe des arômesséduisants de cassis et de sous-bois. Très beau 2005, avec ce nez marqué par des notes de petits fruits noirs très mûrs, un vin tout encouleur et en matière, aux nuances persistantes de groseille et d'humus. Il y a aussi le Montagne-Saint-Émilion Château Vieux-Goujan, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau et une touche de violette, structuré, avec des tanins soyeux, tout en rondeur. Goûtez aussi le Pomerol Château La Truffe 2008, Merlot majoritaire et parts égales de Cabernet franc et Cabernet-Sauvignon, tout en bouche, corsé et savoureux, très racé, de couleur grenat, d'une belle concentration, un cru qui allie distinction et richesse aux tanins équilibrés.

    Château MARCHESSEAU

    Château MARCHESSEAU 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Frédéric Garde
    2, Marchesseau
    33500 Néac
    Téléphone :05 57 51 40 43 
    Télécopie : 05 57 51 33 93 
    Email : contact@chateau-marchesseau.com 
    Site : www.chateau.marchessea.com 

    Au sommet de son appellation avec ce Lalande-de-Pomerol 2009, d'un beau rouge profond, ample et structuré, riche en fruits (griotte, mûre), de belle rondeur, tout en finesse tannique, très parfumé au palais, vraiment remarquable. Le 2008, très classique, de robe pourpre, aux connotations de cassis et de musc, est un vin fondu mais puissant, un vin structuré, aux taninsriches et veloutés à la fois. Savoureux 2007, parfumé (épices, réglisse...), un beau vin corsé, concentré, aux tanins amples, de robe intense, harmonieux, de bouche dominée par les petitsfruits rouges cuitssoyeux. Le 2006, aux notes de sous-bois et de mûre, allie charpente et souplesse, et se goûte très bien.

    Château des MOINESLALANDE-DE-POMEROL Château des MOINES

    Château des MOINES 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Scea Du Château des Moines Patrick Merle et Jean Darnajou

    33500 Lalande-de-Pomerol
    Téléphone :05 57 51 40 41 
    Télécopie : 05 57 25 04 21 
    Email : contact@chateaudesmoines.com 
    Site : www.chateaudesmoines.com 

    Très bien classé, et c'est bien mérité. Une exploitation familiale depuis plusieurs générations de 20 ha dont 1,30 ha en Bordeaux. Un travail traditionnel (labour, enherbement...), des techniques modernes viticoles (pressoir pneumatique, thermorégulation, table de tri, vibreur...), des cépages variés (72% Merlot, 15%Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet franc et 3% deMalbec)... Remarquable Lalande-de-Pomerol Prestige 2009, élevé en fûts neufs, très équilibré, au nez de cerise confite et d'humus, de charpente puissante mais très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, encore très jeune. Complexe 2008, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, un vin velouté et riche, d'une belle persistance et de très bonne garde. La cuvée Tradition 2009, de robe légèrement pourprée, au nez de violette, associé aux arômes fruités de fraise et de framboise, est tout en bouche, un vin structuré, charnu comme il se doit. Le 2008 est un vin bien corsé, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur. Le 2007, aux senteurs de petits fruits confits et de sous-bois, est riche en couleur comme en matière, aux tanins ronds mais bien présents, un beau vin charnu et souple à la fois.

    Château MONCETSLALANDE-DE-POMEROL Château MONCETS

    Château MONCETS 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Mr De Jerphanion

    33500 Néac
    Téléphone :05 57 51 19 33 
    Télécopie : 05 57 51 56 24 
    Email : moncets@moncets.com 
    Site : www.moncets.com 

    Depuis cinq générations, la famille de Louis-Gabriel de Jerphanion est enracinée au Château Moncets (20 hectares de vignes), à la croisée desappellations prestigieuses que sont Pomerol, Lalande de PomerolSaint-Émilion et Montagne-Saint-Émilion. Cette propriété est l'une des rares de l'appellation Lalande-de-Pomerol à arborer sur ses terres un Château, grande et belle demeure du XIXe siècle qui possède un magnifique parc ombragé où la Confrérie des Vins de Lalande-de-Pomerol a coutume de se réunir. Vous apprécierez ce Lalande-de-Pomerol 2009, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration représentative du millésime, un vin charnu et charpenté, de garde bien sûr. Le 2008, de couleur grenat, riche en arômes, où dominent les fruits rouges frais et une note poivrée, est un vin qui mérite un peu de patience. Le 2007, de robe grenat, est un beau vin équilibré et ample, puissant, avec ces notes caractéristiques de petits fruits rougesfrais, d'épices et de truffe, aux tanins d'une grande suavité et une belle longueur en bouche, très persistant, de belle évolution. Savoureux 2006, généreux, très coloré, au nez dominé par le pruneau et la cannelle, ample, complexe et gras en bouche, un vincharnu et structuré, d'excellente évolution. Goûtez le Montagne-Saint-Émilion Château La Bastidette, charnu et bien typé, au nezpersistant de petits fruits rouges mûrs et de sous-bois.

    Château de ROQUEBRUNE

    Château de ROQUEBRUNE 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Florent Guinjard
    Les Galvesses
    33500 Lalande-de-Pomerol
    Téléphone :05 57 51 44 54 
    Télécopie : 09 79 94 86 30 
    Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com 
    Site : www.chateauderoquebrune.com 

    Une propriété familiale depuis plus de 5 générations, de 7,5 ha sur un plateau sablo-limoneux et caillouteux. L'encépagement se compose de 65% de Merlot, 15% de Cabernet-Sauvignon et de 20% de Cabernet franc, vendanges manuelles. Beau Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2009, bien charnu, complexe et subtil à la fois, aux tanins puissants, au nez où dominent le cassisbien mûr et des nuances de fumé. Le 2008, un vin de couleur profonde, aux tanins fondus mais bien présents, avec des senteurs de fruits macérés et de musc, est soyeux et dense, de belle charpente, d'excellente garde. Le 2007 est vraiment une réussite, charmeur, au nez intense de petits fruits rouges mûrs (cassis, mûre) et d'humus, aux tanins soyeux, à la fois puissants et fins, un joli vin mêlant rondeur et structure, où l'élégance prédomine. Le 2006, de teinte brillante, aunez complexe où dominent la cerise noire et les épices, tout en nuances aromatiques en finale.

    Domaine de VIAUDLALANDE-DE-POMEROL Domaine de VIAUD

    Domaine de VIAUD 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Lucette Bielle

    33500 Lalande-de-Pomerol
    Téléphone :05 57 51 06 12 
    Télécopie : 05 57 25 10 14 
    Email : bielle@wanadoo.fr 
    Site : www.viaud.com 

    Cette charmante propriétaire élève ce beau Lalande-de-Pomerol 2009, structuré, bien corsé, ample en bouche, aux nuances de cassis et de poivre, aux tanins fondus mais présents à la fois, de belle couleur pourpre. Beau 2008, au nez complexe dominé par la cerise et l'humus, unvin coloré et complet, de bouche puissante, avec ces nuances de mûre et de musc en finale, de garde. Le 2007, aux tanins fermes etsoyeux à la fois, de bouche corsée, un vin de belle couleur pourpre, bien charpenté, ample, légèrement épicé, d'une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûries. Excellent 2006, de teinte grenat foncé, avec ce nez d'épices et de fruitsrouges à noyau très mûrs, parfumé en bouche, aux tanins bien présents mais soyeux, un vin persistant et riche. Le 2005, de couleursoutenue, est puissant, un vin étoffé où prédominent des arômes de sous-bois et de framboise, de très bonne évolution. Le 2004 est de teinte rubis, très équilibré, aux tanins bien fermes, aux senteurs de pruneau, opulent, mêlant finesse et concentration. Le 2003 est de bonne bouche, où dominent les épices et les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, chaleureux.
     
  • Les Pessac-Léognan incontournables

    Domaine de CHEVALIERPESSAC-LÉOGNAN Domaine de CHEVALIER

    Domaine de CHEVALIER 

    (PESSAC-LÉOGNAN)
    Olivier Bernard

    33850 Léognan
    Téléphone :05 56 64 16 16 
    Télécopie : 05 56 64 18 18 
    Email : olivierbernard@domainedechevalier.com 
    Site : www.domainedechevalier.com 

    Incontestablement à la tête des Premiers Grands VinsClassés, en blanc comme en rouge, ce qui n'est pas rien. Un très grand Pessac-Léognan rouge 2010, l'une des plus belles réussites de toute la région dans ce millésime, à la fois intense, puissant et très velouté, ample et riche au nezcomme en bouche, aux arômes envoûtants de mûre fraîche et de champignons, de lente évolution. Superbe 2009, volumineux, d'une belle matière en bouche, aux notes de cuir et decassis, qui allie distinction et richesse, un grand vin très savoureux, puissant, gourmand, encore fermé, naturellement. “En 2009, nous dit Olivier Bernard, l'été a été chaud mais pas trop, c'est le secret d'un grand millésime : des journées ensoleillées avec des nuits fraîches avec un peu de vent nord-est, et c'est ce que nous avons eu globalement avec de belles saison et arrière-saison. La vendange a été très homogène en maturité. Les Cabernets-Sauvignons ont eu une véraison extrêmement compacte en huit jours. Nous avons ramassé plus tard que prévu car nous avons “senti” que le raisin pouvait gagner encore en maturité, effaçant ainsi l'aspect variétal. Le 2009 est “grand” par son côté très naturel, que ce soit en blanc comme en rouge l'expression aromatique est fabuleuse. C'est un vin qui a beaucoup de grâce, d'éclat.” Exceptionnel 2008, de couleur pourpre profond, qui développe un nez intense et complexe dominé par les fruits rouges cuits, un beau vin de belle matière, très équilibré, avec des taninsriches et savoureux à la fois, encore fermé, naturellement, de garde. Le 2007, de très belle robe, développe au nez des senteurs délicates de petits fruits rouges mûrs et d'humus, est de bouche charnue, un vin délicat et généreux, bien épicé. Le 2006 est dans la lignée, possédant sa propre spécificité, bien sûr, très élégant, soyeux, d'une diversité et complexité d'arômesintenses, dominées par la griotte et la framboise mûre, un vin où le terroir s'exprime parfaitement aussi avec cette pointe balsamique très réussie, d'une belle longueur en finale. Exceptionnel 2005, séducteur, puissant, ample, avec des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et de cannelle au nezcharnu comme on les aime, avec beaucoup de structure, tout en bouche, marqué par les fruits compotés légèrement épicés (griotte, cassis...) et de réglisse, d'évolution lente. Le 2004, d'un rouge très foncé, puissant, d'une grande complexité, aux tanins très soyeux, est un vin où tout est merveilleusement fondu, dont l'équilibre est vraiment parfait, extrêmement typé Graves Pessac-Léognan avec des notes de fumé, des senteurs très complexes. Remarquable 2003, typé Cabernet-Sauvignon, très douxcar les Cabernets étaient très mûrs, aux senteurs persistantes et subtiles de petits fruits rouges mûrs à noyau, très structuré, avec des tanins amples, un vin tout en distinction, d'excellente évolution. Superbe Pessac-Léognan blanc 2010, aux senteurs de lis et d'agrumes mûrs, vraiment charmeur, de bouche ample et finement parfumée, un vin complexe, très prometteur. Le 2009 mêle finesse et structure, une belle rondeur et un bouquet aux connotations de narcisse, de musc et de pamplemousse, d'une richesse aromatique et persistance, de bouche riche, longue, ample. Le 2008 est très racé, marqué par le Sauvignon et son terroir qui lui transmet des notes minérales, tout en finesse aromatique, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, dominé par des notes de petites fleurs blanches et de poire. Le 2007 est formidable, vraiment exceptionnel avec une attaque puissante, le Sauvignon(85%) explose en bouche, le vin est très volumineux, complexe, ample et soutenu par une fraîcheur exceptionnelle, avec une longueur très puissante, certainement l'un des plus beaux Vins blancs de toute la région. Le 2006, une très belle réussite, est riche et distingué, aux nuances de pamplemousse et d'amande grillée, alliant finesse et persistance, un vin gras et nerveux à la fois, dense et complexe au nez comme en bouche, d'une grande ampleur, suave. Le 2005 est d'un bel or pâle brillant, très équilibré, d'une fraîcheur persistante, un vin classique qui développe un nez puissant d'agrumes mûrs, au boisé bien fondu, dominé par une puissancearomatique tenace, de bouche intense où l'on retrouve l'acacia et les agrumes. Le 2004 est splendide, au nez subtil (acacia, noisette), tout en distinction et persistance en bouche, avec cette fraîcheur caractéristique, un millésime parfait, d'un bel équilibre, les Vinsblancs n'aimant pas les millésimes trop chauds.


    Domaine de GRANDMAISONPESSAC-LÉOGNAN Domaine de GRANDMAISON

    Domaine de GRANDMAISON 

    (PESSAC-LÉOGNAN)
    Jean et François Bouquier
    182, avenue de la Duragne
    33850 Léognan
    Téléphone :05 56 64 75 37 
    Télécopie : 05 56 64 55 24 
    Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison 
    Site : www.domaine-de-grandmaison.fr 

    Un domaine de 19 ha issu d'un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d'argilesgraveleuses parsemées de moellons calcaires. “Le 2011 est une année où le terroir a eu toute son importance, nous explique François Bouquier. C'était une année globalement sèche où lesterroirs frais ont été privilégiés. La précocité du développement de la vigne s'est confirmée tout au long du cycle. Un cycle végétatif qui s'est déroulé sans stress, avec peu de traitements, une très faible pression maladive quasi nulle au mildiou et une vigilance normale pour l'oïdium. Les vendanges ont débuté le 29 août pour finir le 20 septembre par les Cabernets-Sauvignons. Lesrendements de 48 hl/ha pour les blancs et 45 hl/ha pour les rouges sont en dessous de 3 à 4 hl/ha en moyenne, ce qui est de l'ordre du raisonnable. Un bémol peut-être, la vendange sous de fortes chaleurs risque de fragiliser les vins par des phénomènes d'enzime oxydase. Restons prudents et laissons le temps faire son travail. Les vins blancs sont très réussis, trèsaromatiques avec de belles structures, à la hauteur des 2010, avec peut-être moins d'opulence et de mâche. Les rouges seraient plus proches des 2006 et 2008 par l'équilibre et la puissance, mais pas du niveau des 2009 et 2010. Beaucoup de satisfactions donc à attendre de ce millésime 2011”. Belle valeur sûre avec ce Pessac-Léognan rouge 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l'humus, un vin charnucharpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d'épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec destanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale, prometteur également. Le 2007, de couleur grenat aux reflets violine, il est tout en bouche, avec beaucoup de structure, bien équilibré, au nez de cerise et d'humus, de charpente très élégante. Le 2006, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l'humus, aux tanins soyeux, est bien charnu, ample et structuré, de garde. Le 2005, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, est chaleureux, de très bonne évolution. Beau Pessac-Léognan blanc 2010, rond, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, puissant mais très fin, un vin tout en finale. Le 2009, avec ces arômes de fruits frais, de grillé et de fleurs, mêle nervosité et gras au palais, un vin toute en nuances et distinction. Le 2008, avec des senteurs de noisette et de chèvrefeuille, est ferme et suave, tout en harmonie, vraiment très agréable. Excellent 2007, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, où s'entremêlent des notes d'amande, de fruitsmûrs et de bruyère, de bouche puissante.


    Château HAUT-LAGRANGE

    Château HAUT-LAGRANGE 

    (PESSAC-LÉOGNAN)
    Francis Boutemy
    89, avenue de La Brède
    33850 Léognan
    Téléphone :05 56 64 09 93 
    Télécopie : 05 56 64 10 08 
    Email : contact@hautlagrange.com 
    Site : www.hautlagrange.com 

    Propriété créée par Francis Boutemy en 1989, sur un terroir mentionné en 1763 sur la carte de Belleyme. Vignoble de 8,5 ha, enherbage partiel, densité 7 700 pieds/ha, par égrappage, la production est volontairement ramenée, selon les années, de moins de 10 à 20% en dessous des rendements autorisés. Le Pessac-Léognan rouge 2009 (45 % Merlot, 55% Cabernet-Sauvignon, dont 1/3 de la récolte est élevée 12 mois 30% en barriques neuves, le reste en cuves, durée totale de l'élevage 20 mois), dégage un bouquet très développé avec des nuances épicées, un vin complet, de très jolie bouche où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide. Excellent 2008, avec des arômes de fruits rouges et de fumé, un vin complexe et charnu, aux tanins structurés et bien soyeux, de très bonne évolution. Le 2007 est riche encouleur, sent bon la prune, la framboise mûre et les sous-bois, de bouche puissante et parfumée, et commence à très bien s'apprécier. Beau 2006, avec ce nez d'épices et de fruitsrouges à noyau très mûrs, bien charpenté, parfumé, de très bonne évolution. Le Pessac-Léognan blanc 2009 (Sauvignon et Sémillon à parts égales), avec ce bouquet d'agrumes frais, d'un bel or pâle brillant, est d'une belle fraîcheur persistante, un vin classique, tout en bouche. Le 2008 allie structure et vivacité, un vin d'une jolie complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de pomme, de tilleul et de citron.


    Château HAUT-PLANTADE

    Château HAUT-PLANTADE 

    (PESSAC-LÉOGNAN)
    Plantade Père et Fils

    33850 Léognan
    Téléphone :05 56 64 07 09 
    Télécopie : 05 56 64 02 24 
    Email : hautplantade@wanadoo.fr 

    Le vignoble naquit en 1975, fruit de l'amour d'un homme pour sa terre (8,50 ha divisés en 15 parcelles), sur un sol de graviers et de sables en surface et en dessous viennent des calcaires friables gréseux et siliceux, répartis en rouge 7,10 ha, blanc 1,40 ha (culture raisonnée, labour à la charrue vigneronne). Vous aimerez ce Pessac-Léognan rouge 2010, coloré, au nez subtil, aux senteurs persistantes de fumé, de cerise mûre et d'épices, aux tanins puissants, complet et prometteur. Le 2009, de belle robebrillante, avec ces notes de framboise et de violette au palais, dégage des tanins savoureux, un beau vin gras et ample. Très classique, le 2008 est un vin dense, au nez épicé, aux tanins présents qui commencent à se fondre, typé comme on les aime, d'excellente garde. Le Pessac-Léognan blanc 2009 développe ces notes de fumé bien spécifiques, un vin très bien vinifié, de robebrillante et limpide, nez de fougère et d'acacia, d'une jolie rondeur, suave et persistant. Beau 2008, aux arômes floraux et fruitésintenses, un vin harmonieux, puissant, d'excellente évolution.

    Château LAFARGUE

    Château LAFARGUE 

    (PESSAC-LÉOGNAN)
    Jean-Pierre Leymarie
    5, Impasse de Domy
    33650 Martillac
    Téléphone :05 56 72 72 30 
    Télécopie : 05 56 72 64 61 
    Email : contact@chateau-lafargue.com 
    Site : www.chateau-lafargue.com 

    Un savoureux Pessac-Léognan rouge 2009, charpenté, élégant, avec des notes de mûre, un vinample avec des tanins très soyeux, légèrement épicé comme il le faut. Le Pessac-Léognancuvée Alexandre blanc 2010, au fruité persistant avec cette touche de pêche et de citronnelle, de bouche suave, est très séduisant, d'une finale longue et fraîche. Goûtez le Pessac-Léognancuvée Prestige rouge 2009, encore fermé, de robe pourpre, intense, aux tanins puissants, à la fois riche et souple, très équilibré, trèscharnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe.

    Château LUCHEY-HALDEPESSAC-LÉOGNAN Château LUCHEY-HALDE

    Château LUCHEY-HALDE 

    (PESSAC-LÉOGNAN)
    Régisseur : Arnaud Magne
    17, avenue du Maréchal Joffre
    33700 Mérignac
    Téléphone :05 56 45 97 19 
    Télécopie : 05 56 45 33 79 
    Email : info@luchey-halde.com 
    Site : www.luchey-halde.com 

    On comprend sa place dans le Classement quand on débouche ce Pessac-Léognan rouge 2009 (19 ha, 55% de Cabernet-Sauvignon, 35% de Merlot, 5% de Cabernetfranc et 5% de Petit Verdot), structuré, élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout enfinesse aromatique (cuir, groseille...), un vin de robe grenat soutenu, bien corsé, qui poursuit son évolution. Remarquable 2008, très classique comme il se doit, corsé, aux senteurs persistantes de petits fruits rouges mûrs avec des notes de musc, typé, aux tanins amples et très équilibrés, un vin qui allie structure et charme. Le 2007 est fin, de bouche puissante etcharnue, parfumé (griotte, humus...), ou l'intensité s'allie à la souplesse. Le Pessac-Léognanblanc 2009 (4 ha, 50% Sauvignon et 50% Sémillon), tout en nuances, au nez de fleurs et d'agrumes frais, riche et sec à la fois, est tout en bouche. Le 2008 de robe dorée, d'une jolie finale, avec des notes de rose et d'aubépine, est un vin très élégant.

    Château MALARTIC-LAGRAVIÈREPESSAC-LÉOGNAN Château MALARTIC-LAGRAVIÈRE

    Château MALARTIC-LAGRAVIÈRE 

    (PESSAC-LÉOGNAN)
    Alfred-Alexandre Bonnie
    43, avenue de Mont de Marsan
    33850 Léognan
    Téléphone :05 56 64 75 08 
    Télécopie : 05 56 64 99 66 
    Email : malartic-lagraviere@malartic-lagraviere.com 
    Site : www.malartic-lagraviere.com 

    Beau Pessac-Léognan rouge 2009, de belle robe foncée, de bonne base tannique, riche et persistant, gras, aux notes de prune et de sous-bois, d'excellente évolution. Le 2008, intense en couleur comme en arômes, fleure bon les fruits mûrs et les épices, un vin aux tanins bien fermes et soyeux à la fois, auquel il faut laisser du temps pour s'exprimer. Très savoureux 2007, très structuré, puissant, aux arômes subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, avec des tanins soyeux, un vin tout en distinction. Beau 2006, dégageant une rondeur en bouche persistante, ample et parfumé, légèrement épicé, d'une très jolie finale avec ces notes de fumé et de petits fruits noirs surmûris. Remarquable Pessac-Léognan blanc 2009, riche au nez, d'une grande complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de noix, de citron et de pomme, qui dégage une bouche puissante et une longue finale. Beau 2008, aux arômes flatteurs d'agrumes, de tilleul, de genêt et de miel, est de bouche ample, florale, de jolie teinte, tout en fruité et distinction, avec cette finale poivrée très élégante, toujours l'un des meilleurs de l'appellation. Le 2007 est un vin aux notes finement fruitées, où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en persistancearomatique.

    Château MIREBEAU

    Château MIREBEAU 

    (PESSAC-LÉOGNAN)
    Cyril Dubrey

    33650 Martillac
    Téléphone :05 56 72 61 76 
    Email : contact@chateau-mirebeau.com 
    Site : www.chateau-mirebeau.com 

    Un excellent Pessac-Léognan rouge 2008, un vin où la concentration aromatique et la souplesse dominent, avec des notes de griotte mûre, de groseille et d'humuscharnu, de bouche soyeuse. Le 2007, tout en couleur et en matière, au nez subtil, avec ses notes caractéristiques et très persistantes de fumé et d'épices. Le 2006, de bouche intense, riche encouleur comme en arômes, sent les fruits cuits et les épices. Le Pessac-Léognan blanc 2009, derobe brillante et limpide, est un vin où la structure s'allie à l'élégance, aux nuances d'agrumes et de chèvrefeuille.

    Château SEGUINPESSAC-LÉOGNAN Château SEGUIN

    Château SEGUIN 

    (PESSAC-LÉOGNAN)
    Moïse Ohana et Jean Darriet
    Chemin de la House
    33610 Canéjan
    Téléphone :05 56 75 02 43 
    Télécopie : 05 56 89 35 41 
    Email : contact@chateauseguin.com 
    Site : www.chateauseguin.com 

    “Ma volonté était de produire des vins de grande qualité, précise Moïse Ohana, président du groupe immobilier Foncière Loticis qui a investi dans Château Seguin en 1999. Nous mettons l'accent sur le respect de la matière première, c'est pourquoi nous portons nos efforts dans les pratiques viticoles de façon à optimiser les potentialités du terroir...” Goûtez le Pessac-Léognan rouge 2010, avec des senteurs de fruitsrouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, auxtanins savoureux et puissants à la fois, d'excellente évolution. Beau 2009, aux notes de griotte mûre, coloré, charnu, de bouche soyeuse, un vin aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé en finale comme il se doit. Excellent 2008, tout en couleur et en matière, au nezconcentré, riche, ferme et soyeux, avec une bouche savoureuse et persistante. Le 2007, typé, au nez délicat (cassis mûr, cuir), mêle puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d'une finale très élégante et veloutée, d'excellente évolution. Excellent Second Vin, l'Angelot de Seguin, tout en nuances aromatiquesferme et soyeux, avec une bouche puissante et souple.
     
  • CHARME ET PUISSANCE AU CHATEAU MALARTIC LAGRAVIÈRE

    En 1803, le Domaine appartenait à la famille du Comte de Maurès de Malartic, grand serviteur du Roi de France qui guerroyait contre les anglais au Québec et dans l’Océan Indien. Aujourd’hui, Alfred-Alexandre Bonnie fête ses 15 ans ici, et l’on pratique ici la “haute couture du vin” : terroir, cépages, clones, porte-greffe... tout est analysé dans les moindres détails pour mettre la technologie au service de la tradition, notamment en manipulant le moins possible le raisin. Du grand art.

     

    L’atout majeur du Château Malartic Lagravière est son terroir situé sur une terrasse profondément entaillée par le ruisseau de l’Eau Blanche, un terroirparticulièrement réputé, une superbe croupe bien exposée composée d’îlots graveleux datant de l’ère du Quaternaire, le nom même du vin évoquant déjà le sol chargé de belles graves. C’est en 1997, qu’Alfred-Alexandre Bonnie, homme d’affaires belge et son épouse Michèle, rachètent ce Grand Cru classé et se lancent dans un ambitieux projet de rénovation. Le résultat est remarquable : Château, parc, vignoble, modernisation du chai, cuvier octogonal qui abrite de nombreuses petites cuves correspondant à chaque parcelle qui reçoit une vinification très personnalisée, superbe chai à barriquesde chêne renouvelées régulièrement chez les meilleurs tonneliers... Aujourd’hui, le vignoble représente 46 ha de rouge (Merlot,Cabernet-SauvignonCabernet Franc et Petit Verdot) et 7 ha de blanc(dominance du Sauvignon, 20% de Sémillon) et l’âge moyen des vignes est de 30 ans. Il est sous la houlette du fils d’Alfred-Alexandre Bonnie, Jean-Jacques, et de son épouse, Séverine. Ici, chaque cep de vigne, chaque parcelle, font l’objet d’analyses, de prélèvements pour répondre à une recherche de qualité optimale. Le Second Vin s’appelle la Réserve de Malartic (anciennement appelé le Sillage), en rouge et enblanc. “L’enracinement en profondeur, précise Jean-Jacques Bonnie, oblige la plante à puiser ses ressources profondément dans un sous-sol particulièrement intéressant par sa diversité géologique qui confère aux vins de complexes saveurs. Cela évite à la plante de trop souffrir en cas de grosse chaleur ou de sécheresse, les racines trouvent de la fraîcheur en profondeur et en cas de pluie, notre terroir de graves devient drainant. La maturité desraisins est donc lente et progressive, un gage de qualité certain. L’ensemble du vignoble est labouré toute l’année, aucun désherbant ni insecticide ne sont utilisés et chaque pied fait l’objet de soins méticuleux. Des amendements, d’origine exclusivement organique, sont prodigués avec parcimonie afin de maintenir la vigne proche d’un état de carence savamment dosé. Notre gestion parcellaire a notamment permis de mieux cibler les protections à apporter au vignoble. Ce suivi constant à la vigne nous permet de prendre les bonnes décisions au moment opportun avec beaucoup de précision et en suivant les principes les plus récents de la lutte intégrée.” Il suffit de déguster les derniers millésimes pour se rendre compte que le rouge se situe parmi les meilleurs de l’appellation, ainsi que leblanc, des vins de garde. Pour le millésime 2011, au printemps, nous avons connu une importante période de sécheresse à Pessac-Léognan, de fin mars à mi-juillet, la vigne a souffert, poursuit Jean-Jacques Bonnie. Ensuite, heureusement, il y a eu quelques pluies salutaires en août qui ont permis à la vigne de reprendre son cycle végétatif pour le terminer sous un chaud soleil du 25 août à la fin octobre. Nous avons soigné nos vignes et avons été patients pour ne récolter que les baies mûres. Les maturités se sont faites un peu plus lentement qu’en 2009 et 2010, où tout avait été facile. Il fallait en 2011 être très attentif au déroulement du cycle végétatif, prendre les précautions d’usage, et surtout beaucoup observer les vignes et les accompagner. Nous avons été très vigilants au moment des vendanges, en sélectionnant la parcelle mûre à point, patientant pour une autre..afin d’avoir la récolte la plus homogène possible. L’accueil des raisins sur la table de tri nous a permis de ne sélectionner que le meilleur, ce qui explique nos rendements faibles. Il a fallu ensuite être délicat au début de la vinification, lors des macérations, cela en valait la peine car nous sommes agréablement surpris de constater la belle évolution du vin à l’élevage, il se révèle délicieux, dépassant nos espérances ! Le 2011 est un vin d’un très beau potentiel, très équilibré. Les 2009 et 2010 sont deux millésimes magnifiques. Le 2009 est d’une grande puissance avec une belle matière, de la rondeur, un vin qui traduit le bel été que nous avons connu. Le 2010 est plus classique avec des acidités bien présentes. Le vin a beaucoup de profondeur, de puissance, 2010 est un “monstre” ! Deux millésimes qui se valent en qualité intrinsèque, chacun avec sa spécificité : 2009 est un peu plus exotique, 2010 un peu plus classique, typiquement bordelais. Il y a de superbes potentiels tanniques dans les deux, la différence se situe au niveau des taux d’acidité. Il y en a un peu plus dans le 2010, avec une belle longueur en bouche, quand le 2009, lui, est très charnu et rond en milieu de bouche.”

       

     

    Château MALARTIC-LAGRAVIÈRE 

    (PESSAC-LÉOGNAN)
    Alfred-Alexandre Bonnie
    43, avenue de Mont de Marsan
    33850 Léognan
    Téléphone : 05 56 64 75 08
    Télécopie : 05 56 64 99 66
    Email : malartic-lagraviere@malartic-lagraviere.com
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu