Avertir le modérateur

  • Guide 2013 : le Classement de Saint-Emilion récompense les meilleurs rapports qualité-prix-typicité

    643.jpgÀ Saint-Émilion, un certain nombre de crus pratiquent des prix qui ne sont pas justifiés. Certains se flattant ici d’élever des cuvées très “spéciales”, il faut plus que jamais tirer un coup de chapeau aux propriétaires de talent qui élèvent les véritables grands vins de Saint-Émilion, satellites compris, du plus grand des grands crus au plus modeste rapport qualité-prix.

    Outre un Classement “officiel” qui fait plutôt sourire, faisant “monter” certains crus pour le moins incongrument et discréditant d’autres qui ne le méritent vraiment pas, on ne peut aussi qu’être déçu par des vins totalement “fabriqués”, vinifiés par ceux qui croient avoir la “science infuse” et veulent nous faire croire qu’en mettant un vin “200 % en barriques neuves” ou en multipliant les manipulations œnologiques, les concentrations et des “essais”, on sait faire du vin ! Ceux-là se moquent des amateurs et des autres vignerons de l’appellation que nous défendons, qui savent très bien s’il faut mettre 10 %, 20 %, 30 %, 50 % de leurs vins en barriques neuves, ou moins, ou plus, selon la force du millésime et la structure du vin. On ne fait du bon vin, et a fortiori un grand cru, que sur des terroirs propices, de la “crasse de fer” aux argiles profondes, assortis de dépôts marins ou d’alios.

     
     
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en GRIS)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A
    Priorité à la puissance
    CHEVAL BLANC
    TROTTEVIEILLE

    GUADET
    HAUT-SARPE
    LAROQUE

    PIGANEAU
    LA TOUR DU PIN FIGEAC

    CATEGORIE B
    Priorité à l'élégance
    BÉLAIR
    MAGDELAINE

    CANTENAC
    LA MARZELLE
    MAUVINON
    CLOS TRIMOULET

    BALESTARD-LA-TONNELLE
    CADET-BON
    FONROQUE


    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A
    Priorité à la puissance
    CLOS DES PRINCE
    GRAND-CORBIN-DESPAGNE
    ROC DE BOISSEAUX
    LA ROSE POURRET
    TOUR SAINT-PIERRE
    VIEUX-POURRET

    LA CLOTTE*
    GROS CAILLOU*
    GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE*

    CROIX D'ARMENS*
    DARIUS*
    FAUGÈRES*

    BEAURANG
    GUEYROT
    HAUT-ROCHER*
    MONLOT*
    (LA SERRE)
    (LA TOUR-FIGEAC)

    CROIX DE BERTINAT
    (LANIOTE)
    PETIT FAURIE DE SOUTARD
    (PUY-RAZAC)
    SAINT-GEORGES-CÔTE-PAVIE

    CATEGORIE B
    Priorité à l'élégance
    LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS
    CLOS LABARDE
    ORISSE DU CASSE
    CLOS DE SARPE
    VIEUX-SARPE

    CROIX MEUNIER
    FERRAND*
    FRANC-POURRET*
    LA GARELLE*
    LA GRAVE-FIGEAC*
    MANGOT*
    CLOS DES MENUTS*
    VILLEMAURINE*

    CAPDEMOURLIN*
    MELIN
    PASQUETTE*
    PINDEFLEUR*
    ROCHER
    ROSE-TRIMOULET*
    TAUZINAT-L'HERMITAGE
    TOUR GRAND FAURIE*

    (LA COUSPAUDE)
    LE DESTRIER
    HAUT-PLANTEY
    LAPLAGNOTTE-BELLEVUE

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A
    Priorité à la puissance
    BARRAIL-DES-GRAVES
    CADET SOUTARD
    HAUT-SEGOTTES
    LA FLEUR PICON*
    (MAUVEZIN*)
    MONT BELAIR
    (ROL DE FOMBRAUGE*)
    VIEUX-RIVALLON*

    BÉARD-LA-CHAPELLE
    (CARTEAU)
    LA GRACE-DIEU
    GRAVET-RENAISSANCE*
    PETIT MANGOT
    PONTET FUMET

    CATEGORIE B
    Priorité à l'élégance
    DE LA COUR*
    PALATIN*

    BEAULIEU-CARDINAL*
    FRANC-GRACE-DIEU
    HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
    (ROL VALENTIN)

    (FAURIE DE SOUCHARD)
    (FLEUR MORANGE)
    HAUT-VILLET
    LAVALLADE

     

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

     

    Choississez une région pour voir un autre classement : 
    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

    BORDEAUX

    BOURGOGNE

    VAL DE LOIRE

    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    SUD-OUEST-PERIGORD  
  • Le Sauternes sait réserver des surprises à table...

    Château BASTOR LAMONTAGNESAUTERNES Château BASTOR LAMONTAGNE

    Château BASTOR LAMONTAGNE

    (SAUTERNES)
    Directeur : Michel Garat

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 27 66 
    Télécopie : 05 56 76 87 03 
    Email : bastor@bastor-lamontagne.com 
    Site : www.bastor-lamontagne.com 

    Superbe Sauternes 2009, raffiné, tout en arômes (pain d'épice, pomme), un grand vin riche et complexe, très persistant en bouche, qui bénéficie d'un superbe rapport qualité-prix-plaisir. Le 2008 dégage des senteurs complexes, avec des notes de tilleul et d'abricot mûr, d'une belle ampleur, est riche et complexe, de garde, naturellement. Très beau 2007, à forte majorité de Sémillon (90 %), d'une belle matière riche et onctueuse, de grande concentration, aux notes d'agrumes (citron, pamplemousse), un vin bien équilibré et d'une belle élégance. Il y a aussi Les Remparts de Bastor-Lamontagne 2007, pur Sémillon, le Second Vin, 50% élevé en barriques, de belle robe or clair aux reflets dorés, d'une attaque dense au palais, vin séveux à la finale légèrement boisée. Château SAINT-ROBERT Remarquable Graves rouge 2009, corsé, aux senteurs persistantes de petits fruits rouges mûrs avec des notes de musc, typé, aux tanins souples et très équilibrés, un vin qui allie matière et charme, très réussi. Le Graves blanc 2010 (50% Sauvignon et 50% Sémillon), aux notes de pêche, est richement bouqueté, tout en structure et parfums, fraisfranc et fondu. Le Château Saint-Robert cuvée Poncet-Deville blanc 2009 (80% Sauvignon, 20% Sémillon), est de robe paille, avec une belle complexité aromatique de pomelos et de mangue, d'une intensité en bouche soutenue par desarômes de fruits, un vin de caractère, très élégant. Le Château Saint-Robert cuvée Poncet-Deville rouge (60% Merlot, 40%Cabernet-Sauvignon), d'une attaque vive dominée par des nuances puissantes de fruits mûrs et de cuir, est d'une finale longue, souple et savoureuse. Trois chambres d'hôtes sont proposées à Pujols-sur-Ciron. Château BEAUREGARD Au sommet. Cette superbe propriété de 13 ha d'un seul tenant bénéficie d'un emplacement privilégié sur le versant sud du célèbre plateau de Pomerol, sur un solde Graves argileuses, de sables, de graviers et de crasse de fer en sous-sol, qui sont les caractéristiques des meilleurs terroirs de l'appellation. Superbe Pomerol 2009 (80% Merlot et 20% Cabernet francvignes de 35 ans en moyenne), de robe foncée, au nezlégèrement épicé, ample, concentré, riche et parfumé au palais (griotte, mûre, humus), très charnu, d'une bonne longueur en bouche, aux tanins équilibrés et savoureux, de garde, bien sûr. Très typé, le 2008 associe une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, un beau vin dense et velouté, aux tanins fermes mais distingués à la fois, de belle évolution. Le 2007 dégage des arômes prononcés de fruits (fraise, cerise, cassis), un grand vin suave et harmonieux, d'un beau volume en bouche souligné par des tanins fins, d'une grande persistance. Le 2006, qui sent les fruits (mûre, myrtille), est un vinharmonieux, d'un beau volume en bouche souligné par des tanins présents, d'une finale ample et parfumée. Le 2005 est de couleurgrenat, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et d'épices, de belle amplitude en bouche. Le 2004, aux tanins très équilibrés et satinés, est de bouche ample. Le 2001 est superbe actuellement. Remarquable, le Second Vin, Le Benjamin de Beauregard 2009, tout en couleur et en matière, au nez harmonieux, avec des notes très caractéristiques et persistantes de cassis, de sous-bois et d'épices, est tout en bouche. - Château PAVILLON BEL-AIR Superbe Lalande-de-Pomerol 2009, coloré et parfumé (pruneau, violette), alliant rondeur et structure en bouche, séveux, de belle charpente, prometteur. Le 2008, avec des arômes de fruits noirs et d'épices, un vin aux tanins denses, de bouche charpentée, est généreux et persistant, de jolie structure. Le 2007, tout en bouche, au nez complexe où dominent les fruits mûrs, aux tanins fermes et soyeux,généreux et corsé. Remarquable Pavillon Bel Air Le Chapelain (70% Merlot, 30% Cabernet franc), qui développe des arômes très intenses et complexes de fruits rouges et d'épices, avec des notes grillées, de bouche volumineuse, un vin typé et racé.


    Château COUTET

    Château COUTET 

    (SAUTERNES)
    Philippe Baly

    33720 Barsac
    Téléphone :05 56 27 15 46 
    Télécopie : 05 56 27 02 20 
    Email : info@chateaucoutet.com 

    Formidable Sauternes 2007 (79% Sémillon, 20% Sauvignon blanc et 1% Muscadelle), un grandvin rare, qui allie nervosité et gras, où la suavité se mêle à la distinction, aux notes florales subtiles, finement épicé, un vin moelleux à souhait, de grande évolution. Le 2006, aux nuance de rose et de fruits confits, très classique, de bouche savoureuse, alliant gras et finesse, dominé par sa densité aromatique et sa structure, un beau vin harmonieux et très onctueux. Le 2004 est typé, d'une belle couleur dorée, un vin gras, de charpente souple, tout en élégance, avec des arômes complexes de pain grillé, de muscade et de fruits confits, puissant et velouté. Le 2001 est splendide, de belle couleur aux reflets or, très harmonieux, mature, aux arômes de fruits blancs, développant des nuances subtiles de miel, de pain d'épices, de rose et de citron confit, d'une grande persistance.


    Château FILHOTSAUTERNES Château FILHOT

    Château FILHOT 

    (SAUTERNES)
    Comte Gabriel de Vaucelles

    33210 Sauternes
    Téléphone :05 56 76 61 09 
    Télécopie : 05 56 76 67 91 
    Email : filhot@filhot.com 
    Site : www.filhot.com 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. On le comprend avec ce Sauternes 2009, de très belle matière riche et onctueuse, de grande concentration, auxarômes délicats d'agrumes (pêche, pamplemousse), un vin bien équilibré et d'une belle élégance, de garde, évidemment. Le 2008, de bouche suave et puissante, d'une très belle persistance aromatique, avec des nuances d'agrumes et de tilleul, est très structuré en finale. Splendide 2007, d'une grande finesse, un grand vin gras, de bouche intense, très équilibré, avec ces nuances de rose, de pain brioché et de pêche surmûrie, de grande évolution, l'une des plus belles réussites de l'appellation dans ce millésime. Le 2006 d'une belle longueur, typé et puissant au nez comme au palais, aux senteurs délicates mais intenses. Très beau 2005, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes d'agrumes très mûrs et de pain grillé, intense, de bouche pleine et d'une grande élégance, d'une longue finale, de grande évolution. Le 2004 est un grand vin dense, aux connotations florales subtiles, de bouche onctueuse, très gras, avec ces nuances de fleurs(rose), de fruits (pêche mûre) et de miel, tout en persistance, de grande garde, bien entendu. Formidable 2001, d'une belle couleur dorée, au nez, il dégage des arômes d'ananas, en bouche, il est grasonctueux, de charpente souple, tout en élégance, avec des parfums complexes de pain grillé, de muscade et de fruits confits, de grande garde. On peut visiter le parc de cette belle demeure à l'italienne datant de 1845, avec son magnifique pigeonnier de Pineau du XVIIe. Le château organise de nombreuses manifestations durant l'année (expositions, fête du Cheval…) qui méritent une visite. Exceptionnel rapport qualité-prix-typicité, et un accueil exceptionnel.


    Château de MALLE

    Château de MALLE 

    (SAUTERNES)
    Comtesse Nancy de Bournazel

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 62 36 86 
    Télécopie : 05 56 76 82 40 
    Email : accueil@chateau-de-malle.fr 
    Site : www.chateau-de-malle.fr 

    Le Sauternes 2008, de belle couleur dorée aux reflets cuivrés, aux senteurs de fruits et defleurs, avec des notes de pain brioché, allie charme et richesse au palais. Beau 2007, tout en subtilité d'arômes, de belle teinte, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d'abricot, d'une belle ampleur, de garde. Le 2006, aux notes de rose et de petits fruits confits, un vin d'un très bel équilibre, riche et fin à la fois, savoureux, dense et bien velouté, dominé en bouche par des connotations briochées. S'il en reste, faites-vous plaisir avec ce très beau 2001, un grand vin velouté, de belle couleurdorée, au nez riche dominé par des notes de pain grillé et de fruits surmûris, tout en bouche, d'une ampleur imposante, de grandegarde. Excellent Graves Château de Cardaillan rouge 2008, de couleur pourpre soutenu, d'une belle complexité d'arômes (cannelle,fraise des bois...), un vin intense, riche au nez comme en bouche, aux tanins bien fermes, de très bonne garde. Le Graves M de Malleblanc 2009, de robe dorée, au nez d'ananas, dégage des arômes d'agrumes au palais, un vin d'une belle complexité. Le Graves rougeChâteau Pessan 2007 est ample, avec une matière soyeuse, un vin charnu, épicé, tout en bouche, qui poursuit son évolution.

    Château HAUT-BERGERONSAUTERNES Château HAUT-BERGERON

    Château HAUT-BERGERON 

    (SAUTERNES)
    Famille Lamothe

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 24 76 
    Télécopie : 05 56 63 23 31 
    Email : haut-bergeron@wanadoo.fr 
    Site : www.chateauhautbergeron.com 

    Une propriété de 43,55 ha sur des graves argileuses et sablonneuses sur Sauternes et argilo-calcaires sur Barsac (90% Sémillon, 8% Sauvignon et 2%Muscadelle, âge moyen des vignes 50 ans). Vous aimerez comme nous leur Sauternes 2009, aunez de rose et de miel, de bouche onctueuse, un grand vin concentré, où l'abricot confits prédomine en finale, de belle garde. Très savoureux 2008, avec ces nuances où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche savoureuse, de belle couleur, au nez riche et persistant. Très intense, le 2003, est un grand vin aux connotations florales complexes,onctueux aux papilles, gras, qui sent les fleurs et le miel, de garde.

    Cru D'ARCHE-PUGNEAUSAUTERNES Cru D'ARCHE-PUGNEAU

    Cru D'ARCHE-PUGNEAU 

    (SAUTERNES)
    Francis Daney
    24, Le Biton, Boutoc
    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 50 55 et 06 84 84 30 66 
    Télécopie : 05 56 63 39 69 
    Email : francis.daney@free.fr 
    Site : http//arche.pugneau.free.fr 

    Remarquable Sauternes 2007, de bouche suave, tout en subtilité d'arômes, de belle teinte dorée, aux nuances defruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d'abricot, degarde. Le 2006 est très classique, d'une belle robe dorée avec un nez de fruits secs grillés, complexe et très gras en bouche, avec un boisé bien fondu, parfait à déguster à l'apéritif. Beau 1999, dense, tout en bouquet, d'un bel équilibre, aux connotations florales subtiles, à la bouche fondue où se retrouvent des nuances de pain d'épices et de pêche surmûrie, associant puissance et souplesse, idéal sur un foie gras poêlé. Le 1997, très gras, est vraiment remarquable, aux senteurs persistantes, de bouche veloutée, tout en subtilité, de teinte dorée, aux notes de brioche et d'abricot cuit, qui prouve un exceptionnel potentiel de garde.

    Château LAFON

    Château LAFON 

    (SAUTERNES)
    Earl Fauthoux

    33210 Sauternes
    Téléphone :05 56 63 30 82 
    Télécopie : 05 56 63 30 82 
    Email : olivier.fauthoux@wanadoo.fr 
    Site : www.chateaulafon.fr 

    Le château ainsi qu'une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du château d'Yquem. Vignoble de 11 ha. Beau Sauternes cuvée Désir 2009, subtil, persistant, où l'on retrouve des notes franches de grillé, de brioche et de fruits confits, dense et distingué à la fois, très fin et prometteur. Le 2007, au nez complexe où s'entremêlent des nuances de miel, d'acacia, de fruits confits et de fleurs blanches, est concentré et très charmeur à la fois, à la bouche fondue, un beau vin persistant, de belle garde. Le Sauternes 2009, médaille d'Or au concours de Lyon 2011, de jolie robe dorée intense, au nez où s'entremêlent des notes de miel et d'abricot, est tout en arômes, de bouche persistante et suave. Goûtez le Sauternes château Nauton 2009, au nez de fruits confits, d'une belle complexité, gras, tout en onctuosité.

    Château SIMON

    Château SIMON 

    (SAUTERNES)
    Jean Dufour

    33720 Barsac
    Téléphone :05 56 27 15 35 
    Télécopie : 05 56 27 24 79 
    Email : contact@chateausimon.fr 
    Site : www.chateausimon.fr 

    Cinquième génération de vignerons pour ce domaine de 17 ha (85% de Sémillon, 12%Sauvignon et 3% Muscadelle). Depuis Janvier 2011, la sixième génération de la famille Dufour est arrivée sur l'exploitation. Après des études de viticulture-œnologie, de nombreux stages en France et à l'étranger, Anne-Laure Dufour-Bonnard s'est installée sur l'exploitation en tant quejeune agricultrice. Avec 3 générations sur l'exploitation, le château Simon allie tradition et techniques modernes afin de produire des vins de grande qualité. Un domaine de 17 ha (85% de Sémillon, 12% Sauvignon et 3% Muscadelle). Vous aimerez son Sauternes 2008, de bellecouleur dorée, au nez riche dominé par des notes de pain grillé et de fruits macérés, unmillésime de longue évolution. Beau 2007, à la bouche fondue, un vin ample, aux notes discrètes de citron et de fleurs blanches, tout en bouche, tout en finesse, de jolie robe dorée, dominé par des effluves de petits fruits confits et de noisette en finale, de garde. Le 2005,moelleux et frais, d'une belle onctuosité, aux nuances de brioche et de fruits jaunes macérés, un vin tout en finesse, aux senteurs persistantes. Le Graves rouge 2007, élevé en fûts, aux tanins équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, un vin de bouche harmonieuse.

    Château RAYMOND-LAFON

    Château RAYMOND-LAFON 

    (SAUTERNES)
    Famille Meslier

    33210 Sauternes
    Téléphone :05 56 63 21 02 
    Télécopie : 05 56 63 19 58 
    Email : famille.meslier@chateau-raymond-lafon.fr 
    Site : www.chateau-raymond-lafon.fr 

    Au sommet. C'est en 1972 que Francine et Pierre Meslier deviennent propriétaires du Château, donnant ses lettres de noblesse à ce grand vin. Depuis 1990, ce sont leurs enfants, Marie-Françoise, Charles-Henri et Jean-Pierre qui prolongent l'œuvre de leurs parents. Le vignoble s'étend sur 18 ha, dont 16 en production, la majorité des parcelles regroupées autour du Château, sur les communes de Sauternes, Bommes et Preignac, 80%Sémillon et 20% Sauvignonvignes de 35 ans. La vendange est effectuée grain à grain, par tris successifs (3 à 10 passages) de raisinsbotrytisés. Les vins sont élevés 3 ans en barriques de chêne merrain... On comprend mieux ce splendide Sauternes 2009, racé, puissant, tout en arômes (pain brioché, citronnelle), un vin racé, riche et complexe, très persistant, d'une grande onctuosité. Très grand 2007, typé et dense, avec des notes de noisette et de citron, associant souplesse et structure, un vin tout en finesse, d'une longue finale, de belle robe dorée, de bouche complexe (miel, pain grillé), un beau vin de garde. Le 2005, séduisant par son nez de fruitsconfits, ample, d'une belle complexité, bien gras, à la bouche fondue où se retrouvent des nuances de pain d'épices, d'une longue finale.
     
  • Les 10 Bordeaux de la semaine, d'un remarquable rapport qualité-prix-typicité

    CHATEAU D'ESTEAU


    HAUT-MEDOC
    Depuis près de trente ans, Serge PLAYA a entrepris son grand œuvre : restaurer une ancienne propriété déjà connue au XVIIème siècle et lui redonner son lustre passé. En effet, le Château d’ESTEAU existait déjà lorsque BELLEYME, géographe du Roi, traça la première carte du Médoc en 1766. Depuis, les successions, l’urbanisation et, hélas les crises viticoles ont réduit sa superficie mais l’essentiel demeure : 4 ha d’un terroir où la grave garonnaise prédomine, regroupés autour des bâtiments ce qui confère aux vins une typicité unique. La plantation, d’une densité élevée, fait la part belle au Cabernet-Sauvignon. On a banni les désherbants. Tous les travaux du sol sont mécaniques. Les vendanges sont évidemment manuelles ce qui garantit un tri impitoyable des meilleures grappes. La vinification se fait de manière traditionnelle, avec une cuvaison longue qui assure l’extraction des arômes, et l’élevage est effectué pendant 22 mois en moyenne, en barriques de chêne fin de l’Allier renouvelées à raison de 30% par an. La mise en bouteilles, toujours au Château, a lieu en général pendant l’été qui suit cette période et les vins reposent encore un an en bouteilles avant d’être prêts à la commercialisation. Depuis 2009, le Château d’ESTEAU produit un second vin, la cuvée 7 & +,issu principalement de ses jeunes vignes, et dans lequel le Cabernet Sauvignon et le boisé sont moins marqués. Il en résulte un vrai vin-plaisir, très apprécié dans les brasseries parisiennes où il est représenté, mais aussi dans les pays nouveaux consommateurs de vin. Vous pourrez découvrir ce Haut-Médoc 2008, un vin de belle teinte foncée, parfumé (cassis), où la souplesse prédomine, aux tanins fondus mais bien présents, classique de ce millésime, de garde, bien entendu. Le 2006, charnu, avec des arômes de sous-bois et de groseille, est riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs, de couleur profonde, mêlant structure et élégance, de bonne garde. Le 2005, au nez de cerise noire et d’humus, est classique, un vin où la structure s’allie à la finesse, de couleur grenat aux reflets violacés, aux tanins fermes et veloutés, tout en bouche, de garde.
     
     

    CHATEAU HOURBANON


    MEDOC
    Apparue officiellement en 1893, c’est en 1974 que Rémi DELAYAT racheta et réhabilita cette exploitation de 13 ha. Après sa disparition, son épouse Nicole, continua cette réhabilitation toujours dans la quête de la qualité et du respect du terroir. C’est aujourd’hui Hugues, leur fils qui, depuis 1997, poursuit cette quête dans le respect de ces valeurs et de ces traditions, comme en attestent nos pratiques culturales (forte densité de plantation, labours exclusifs des sols, lutte raisonnée puis conversion Bio, vendanges manuelles et table de tri, maîtrise des rendements). Vous pourrez découvrir ce Médoc 2009, qui a collectionné les récompenses (médailles d’Or au concours des Vignerons Indépendants, d’Argent au Mondial du vin, d’Argent au concours International de Bruxelles, de Bronze à l’International Wine Challenge), un vin marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, de bouche ample, aux tanins fermes, alliant structure et fondu. Le 2008 est un bel exemple de la typicité des vins de ce domaine, un grand millésime classique du Médoc, de bouche puissante et dense, qui dégage des nuances de framboise, d’humus et de réglisse, d’une structure soutenue, un vin charnu, aux tanins mûrs mais riches, d’une finale complexe, de garde, bien sûr. Excellent 2007, médaille d’Or au concours des Vignerons Indépendants et d’Argent à l’Interntional Wine Challenge, dense et puissant au nez comme en bouche, avec ses tanins savoureux, au nez de fruits cuits (cassis, myrtille), d’une jolie finale délicatement épicée.
     
     

    CHATEAU CANTENAC


    SAINT-EMILION Grand Cru
    Nicole Roskam-brunot, après des études de droit et d'économie régionale à l'université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son vignoble et d'apporter les soins les plus attentifs à la vinification et au terroir en veillant que le sol dispose de tous les oligo-éléments nécessaire à sa prospérité. Les 12 hectares s'étendent dans le prolongement du coteau saint-émilionnais, dominant la vallée de la Dordogne. Il est composé de 75% de Merlot noir, 20% de Cabernet-franc et 5% de Cabernet-Sauvignon. Le terrain sablo-graveleux et argileux permet une excellente maturation du raisin. Le vin est très élégant, merveilleusement bouqueté et fruité, d'une belle complexité et longueur en bouche. Nicole Roskam-Brunot assistée de son fils ainé Frans Roskam, maîtrise avec finesse l'élevage du vin en barriques. Il faut ajouter au Château Cantenac, le Château Moulin de Grenet, un Lussac-saint-Emilion très fruité qui bénéficie d'une longue macération à froid et la superbe "Sélection Madame" : un vin souple, fruité, très charmeur.
     
     

    CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


    PUISSEGUIN-SAINT-EMILION
    Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). “Le 2007 est une année de vigneron, nous dit Yannick Le Menn, il ne fallait pas partir en week-end en mai ou en juin, il fallait être au travail, c’était prépondérant ! L’été indien a bien achevé la maturation des raisins et c’est aussi grâce à notre deuxième table de tri que nous avons nettement amélioré la pureté de la matière première que nous mettons en cuves. On a oxygéné pour arrondir les polyphénols, ce qui rend les vins plus savoureux, et nos 2007 sont très satisfaisants, le vin est bien fruité, pas trop tannique, il sera agréable dans sa jeunesse, souple et très plaisant. Les 2006 et 2004 sont des millésimes plus atlantiques avec des arômes floraux, alors que 2005 et 2003 sont des vins de type plus méridional, aux arômes de fruits noirs. En fait, les 2006 et 2004 sont des vins plus “féminins”. Ils ont chacun leurs caractères propres mais ils se ressemblent car les conditions climatiques étaient similaires, deux millésimes assez classiques du Bordelais qui présentent une belle élégance et de la complexité. Ils ont été “encadrés” par des millésimes très médiatiques et c’est dommage, car je suis sûr, que, lorsque l’on ouvrira ces bouteilles, dans quelques années, on aura beaucoup de plaisir à les déguster.” En attendant, il y a ce superbe Puisseguin-Saint-Émilion 2005, où s’entremêlent harmonieusement les épices et le cassis, un vin où la souplesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits en finale, aux tanins riches, charpenté, qui poursuit sa belle évolution. Le 2004 est très classique, coloré et corsé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de groseille, d’humus et d’épices. Remarquable 2003, de bouche classique, corsé et gras, aux tanins présents et fondus à la fois, un vin où dominent les fruits mûrs et le poivre. Savoureux 2002, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Et un excellent second vin, la cuvée Moulin Saint-Clair.
     
     

    CHÂTEAU CAILLAVET


    COTES DE BORDEAUX CADILLAC
    Dès l’arrivée au Château, on sent la force de la présence féminine. Oui, cette histoire est celle d’une femme, Léontine de Caillavet. Epouse d’un riche armateur bordelais, qui construisait des frégates pour l’Empereur de Russie et pour la France, elle a marqué l’histoire du Château par sa romance passionnée avec Anatole France, Prix Nobel de Littérature. Egérie de l’homme de lettre, elle a inspiré deux de ses ouvrages Thaïs et Le lys Rouge. Son salon littéraire parisien accueillait d’illustres écrivains, philosophes, hommes politiques et artistes du moment tels… Pierre et Marie Curie, Marcel Proust, Sarah Bernhardt, Georges Clémenceau, Jean Jaurès … Le domaine d’un seul tenant s’étend sur 54 ha. Il se situe à Capian, à 8 km de la Garonne, et 20 km de Bordeaux. Le domaine est conduit selon le principe de l’agriculture raisonnée. Le Château de Caillavet 1ères côtes de Bordeaux Cuvée Arman 2007 présente des tanins soyeux, un bouquet ample (violette, pruneau) et une bouche harmonieuse.


    CLOS TRIMOULET


    SAINT-EMILION Grand Cru
    Situé au nord de Saint-Emilion, le "Clos Trimoulet" est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont répartis en plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont ramassés à parfaite maturité et grâce à une longue cuvaison qui extrait au maximum les tanins, le "clos trimoulet" est un excellent vin de garde. Toute la production est mise en bouteilles à la propriété à partir de 18 mois d'élevage qui s'effectue en barriques de chêne. Ce Grand Cru riche et généreux, coloré, dense et ferme en bouche au nez caractéristique où dominent les fruits rouges mûrs, les épices et l'humus, de belle évolution, est vraiment remarquable. Goûtez l'excellent Montagne-Saint-Emilion Château Chevalier-Saint-Georges, dont la vinification et l'élevage sont similaires au Clos Trimoulet, et où l'exposition du vignoble et son terroir essentiellement argileux en font un vin au caractère et à la personnalité différents, charnu et typé, qui bénéficie d'un remarquable rapport qualité-prix-plaisir.


    CHATEAU PONT LES MOINES


    BLAYE COTES-DE-BORDEAUX
    Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. Cela donne ce Premières-Côtes-de-Blaye rouge 2007, une réussite, de robe intense, au nez persistant, corsé et dense, très équilibré en bouche. Le 2006, de couleur intense, au nez de fruits noirs (cassis, mûre), avec des tanins très équilibrés, est un vin qui poursuit son évolution. Très joli Bordeaux blanc Sauvignon Château Pont les Moines 2009, aux arômes floraux et fruités, harmonieux, subtil et puissant à la fois, bien représentatif de ce grand millésime. Découvrez également les vins de leur autre propriété, le Château Bran de Compostelle. Le Bordeaux Supérieur cuvée Louisa 2008, élevé en fûts de chêne 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes de 25 ans en moyenne, 65% Merlot et 35% Cabernet-Sauvignon, sur sol argilo-calcaire) est charnu, épicé, aux tanins concentrés, tout en bouche, avec des nuances de mûre et de fumé, de très bonne évolution. Le 2007, charpenté mais très élégant, de robe intense, aux nuances de vanille et de cassis, est bien corsé, concentré au nez comme en bouche, très équilibré. Le 2006 est savoureux, de très bonne base tannique, gras, très équilibré, riche et charnu, au nez dominé par le cassis mûr et le fumé. Le rapport qualité-prix-plaisir évite toute hésitation.
     

    CHATEAU DE LUGAGNAC


    BORDEAUX SUPERIEUR
    C'est à la guerre de Cent Ans que le Château de Lugagnac est construit. On trouve, dans les soubassements des murs d'enceinte, les traces d'une ancienne forteresse. C'est aujourd'hui une splendide demeure savamment rénovée avec le goût et le talent de Maurice et Mylène Bon. Situé à la limite de partage des eaux entre Dordogne et Garonne et bénéficiant d'un climat tempéré et particulièrement sec l'été, les 80 hectares du vignoble sont plantés sur un relief élevé, en pente douce composé d'argile ferrugineuse sur un sous-sol calcaire pour les deux tiers environ et de calcaire coquillier pour le reste. Cette diversité de terroir donne une belle personnalité aux vins de Lugagnac qui sont vinifiés selon la méthode traditionnelle. Une très belle entité qui produit des Bordeaux Supérieurs d'excellente facture, régulièrement médaillés. Depuis 1994, François Bon, leur fils les seconde, il vinifie un Château Lugagnac blanc, très typé sauvignon, très fruité, un vin qui remporte déjà un certain succès. Le château de Lugagnac est un "vin de goutte" très pur, coloré, ample, équilibré et rond en bouche, avec des arômes de fruits rouges frais, intense et savoureux qui présente une belle aptitude au vieillissement. Les vins du Château de Lugagnac sont des vins harmonieux et de qualité régulière. Ce sont des vins de "goutte" garanti sans vin de presse et mis en bouteilles après deux hivers de vieillissement. Présenté dans des bouteilles lourdes de teinte antique, très raffinées et qui assure un excellent vieillissement. Le Bordeaux rosé est remarquable.
     

    CHATEAU LA CROIX MEUNIER


    SAINT-EMILION GC
    Cette propriété familiale, exploitée par la SCEA Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au GFA Meunier. C’est la 5ème génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Emilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, après avoir déterminé la date de récolte par analyses et dégustation des baies. Les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis sont égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation. J’ai beaucoup apprécié leur Saint-Émilion GC cuvée Georges Meunier 2009, de robe pourpre soutenu, superbe, aux notes de truffe, d’une grande harmonie, parfumé, séveux, généreux et persistant, de garde comme le 2008, qui développe des arômes de musc et de griotte, aux tanins enrobés mais riches, bien charnu. Le 2006 se goûte particulièrement bien, de couleur profonde, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, un vin corsé et dense, de très bonne évolution.


    CHATEAU TOULOUZE


    GRAVES DE VAYRES
    Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans.
     
  • Les Lalande-de-Pomerol que vous ne pouvez pas manquer

    642.jpgChâteau BOURSEAU

    Situé sur une croupe graveleuse dans la partie sud de la commune de Lalande-de-Pomerol. Le terrainargileux où dominent les cailloux est très pauvre en humus, un sol où se plaisent particulièrement les cépages traditionnels Merlot et Cabernet franc. Un vaste cuvier permet une vinification avec contrôle des températures. Le vin est ensuite soutiré en barriques de chêne pour y être conservé 18 mois. Le millésime 2011, m'explique Jérôme Gaboriaud, s'est caractérisé par un beau début de cycle au printemps avec une pousse très importante, sans coulure, suivi par la sortie de belles grappes assez abondantes, l'été très maussade a ralenti cette progression, et a freiné un peu la maturité. Heureusement, une belle arrière saison a permis des vendanges sous un beau soleil. Nous avons commencé par une parcelle un peu sensible qui avait un peu plus souffert des caprices du temps et qui demandait une vendange rapide. Une pause, puis nous avons continué avec les Merlots pour finir par les Cabernets. Une culture avec peu de traitements, et seulement 2 écimages au lieu de 4. La vigne a été très généreuse, et nous avons obtenu de bons rendements dans l'ensemble. Nous avons effectué deux tris, un premier sur pied, puis un second sur table, la vendange n'étant pas très homogène, il fallait être rigoureux pour avoir une belle matière première. Ce millésime 2011 est un très beau millésime en quantité. Il me rappelle en cela peut-être un peu le 2008. Il y aura moins de concentration que dans les deux derniers millésimes (2009, 2010), mais nous avons effectué un beau travail de vinification avec des saignées pour rééquilibrer, nous sommes très satisfaits et verrons mieux cela dans quelques temps, le vigneron doit être patient et ce millésime 2011 devrait réserver de belles surprises et beaucoup de plaisir." Vous aimerez comme moi ce Lalande-de-Pomerol 2010, très parfumé, classique, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé en finale comme il se doit. Tout en bouche, le 2009, aux senteurs d'humus et de cassis mûr, est un vin gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, cuir, sous-bois) comme en structure. Le 2008, où s'entremêlent des notes de fruits et de bruyère, riche et parfumé, de belle robe, est un vin très équilibré, de garde bien entendu. Beau 2007, d'un rouge profond avec des arômes intenses de fruits rouges frais, un vin souple, de belle base tannique, corsé et charpenté comme il le faut. Il y a aussi, toujours disponibles, les millésimes suivants du Château Matras Saint-Émilion GCC : le 2007, de robe pourpre, est riche au nez comme en bouche, avec des notes de fraise des bois, d'épices et d'humus, aux tanins très équilibrés et soyeux, d'une très jolie finale. Beau 2006, aux senteurs de cassis mûr et d'épices, un vin puissant etharmonieux, aux tanins fermes et savoureux à la fois, très bien élevé, avec des connotations de fruits à noyau et de cannelle, finement toastées. Beau 2003, tout en finesse aromatique (cerise noire, groseille, poivre), de robe intense, typé, mêlant structure et finesse, de belle évolution. Pas la moindre hésitation.

    Vignobles Gaboriaud-Bernard

     

    Château CANON-CHAIGNEAU

    Dès le début du XVe siècle, les moines de la région exploitèrent cette propriété. Un domaine de 21 ha d'un seul tenant sur le plateau de Néac. Terrain maigre argilo-sablonneux sur un tapis de crasse de fer(60% Merlot, 35% Cabernet, 5% Pressac). "En 2011, nous précise Suzanne Marin, les vendanges ont été plus tardives que nos prévisions en regard de la précocité de la vigne. La météo très capricieuse a pourtant favorisé un beau développement des raisins. Les traitements phytosanitaires ont été réduits et nous n'avons pas eu à souffrir de la grêle ou de gros orages dévastateurs. La vigne était très fructifère et, pour la première fois depuis trois ans, nous avons fait de très bons rendements. La vendange a donc débuté mi-septembre dans de bonnes conditions, par contre, le taux d'humidité de la nuit et les journées chaudes nous ont obligés à vendanger non-stop afin de protéger l'état sanitaire du raisin. Cette fraîcheur nocturne était plutôt favorable aux vinifications qui se sont avérées plus faciles que pour les trois derniers millésimes. Les vins sont de belles couleurs, avec beaucoup de rondeur, une bonne structure et un bon équilibre, ils me semblent proches des 2000 ou 2001 par le degré, et du 2005 pour la rondeur et la facilité à les boire. Nous sommes donc très satisfaits de ce millésime 2011 qui donnera beaucoup de plaisir à la dégustation." On patiente avec ce Lalande-de-Pomerol 2009, l'une des plus joliesbouteilles de cette appellation, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d'épices, très élégant, aux tanins bien présents auxquels il faut donner le temps de se fondre. Un millésime qui a largement sa médaille d'Or à Bordeaux et un Coup de coeur en Chine ! Le 2007,charnu, d'une grande finesse, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, aux taninsdenses et puissants, est gras en bouche, d'une très jolie finale. Remarquable 2006, au nez complexe où dominent les groseilles et l'humus, de bouche bien charnue, un vin coloré et dense, qui allie puissance et finesse. Beau 2005, vraiment délicieux actuellement, très charmeur, au nez subtil où dominent le cuir et le pruneau confit, d'une très jolie concentration, aux tanins réels et fins, légèrement épicé comme il se doit. Le 2002 est très bon, au nez où s'entremêlent des notes d'épices et de fruits mûrs, un vin riche, très équilibré, d'une belle longueur, de bouche puissante. Le 2000 est remarquable, riche et subtil au nezcomme en finale, aux nuances de fruits macérés et de sous-bois, de garde. Le 1999 est vraiment très agréable aujourd'hui, très coloré, où se mêlent la griotte et l'humus, aux nuances épicées, dense, d'une base tannique souple, de très bonne charpente comme ce 1997, avec des notes de fruits noirs et d'épices, aux tanins mûrs et très équilibrés, un vin qui mêle charpente et souplesse au palais. Beau rapport qualité-prix-typicité. Pas la moindre hésitation.

    Famille Marin-Audra

    BP 2
    33500 Pomerol
    Tél. : 05 57 24 69 13
    Fax : 05 57 24 69 11
    Email : suzanne.marin@wanadoo.fr
    www.canon-chaigneau.com

    Voir son classement dans le Guide des Vins

    Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins 

    Château de ROQUEBRUNE

    Propriété familiale depuis plus de 5 générations, de 7,5 ha sur un plateau sablo-limoneux et caillouteux. L'encépagement se compose de 65% de Merlot, 15% de Cabernet-Sauvignon et de 20% de Cabernetfranc, vendanges manuelles. Beau Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2009, bien charnu, complexe et subtil à la fois, aux tanins puissants, au nez où dominent le cassis bien mûr et des nuances de fumé. Le 2008, un vin de couleur profonde, aux tanins fondus mais bien présents, avec des senteurs de fruitsmacérés et de musc, est soyeux et dense, de belle charpente, d'excellente garde. Le 2007 est vraiment une réussite, charmeur, au nez intense de petits fruits rouges mûrs (cassis, mûre) et d'humus, auxtanins soyeux, à la fois puissants et fins, un joli vin mêlant rondeur et structure, où l'élégance prédomine. Le 2006, de teinte brillante, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, tout en nuancesaromatiques en finale. Aucune hésitation non plus.

    Florent Guinjard

     

    Château MONCETS

    Cette propriété est l'une des rares de l'appellation Lalande-de-Pomerol à arborer sur ses terres un château, grande et belle demeure du XIXè siècle qui possède notamment un magnifique parc ombragé où la Confrérie des Vins de Lalande-de-Pomerol a coutume de se réunir. Pour la maîtrise desrendements, Louis-Gabriel de Jerphanion préfère une démarche plus naturelle, plus traditionnelle, du travail de la vigne. Aucun traitement ni fumure systématiques, mais une culture raisonnée, adaptée aux besoins réels de chaque parcelle... Beau Lalande-de-Pomerol 2009, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration représentative du millésime, un vin charnu et charpenté, de gardebien sûr. Le 2008, de couleur grenat, riche en arômes, où dominent les fruits rouges frais et une note poivrée, est un vin qui mérite un peu de patience. Le 2007, de robe grenat, est un beau vin équilibré et ample, puissant, avec ces notes caractéristiques de petits fruits rouges frais, d'épices et de truffe, auxtanins d'une grande suavité et une belle longueur en bouche, très persistant, de belle évolution. Savoureux 2006, généreux, très coloré, au nez dominé par le pruneau et la cannelle, ample, complexe etgras en bouche, un vin charnu et structuré, d'excellente évolution. Goûtez le Montagne-Saint-Émilion Château La Bastidette 2009, charnu et bien typé, au nez persistant de petits fruits rouges mûrs et de sous-bois. Le 2008 est classique, tout en couleur et en matière, au nez concentré, est riche, tout en nuances aromatiquesferme et soyeux, avec une bouche puissante et persistante. Excellent 2007, parfumée (pruneau, violette), séveuse, de bonne charpente, avec des tanins mûrs, un vin typé et de très bonne évolution. Toujours aucune hésitation.

    Mr De Jerphanion

     

    Château BÉCHEREAU

    Propriété familiale depuis le milieu du XIXe siècle, le Château Béchereau est une exploitation viticole de 25 ha dont 9 ha en Bordeaux Supérieur, 10.5 ha en Montagne-Saint-Emilion et 5.50 ha en Lalande-de-Pomerol. Remarquable Lalande-de-Pomerol cuvée Spéciale 2010 (Merlot 60%, le reste à parts égales de Cabernet franc et Cabernet-Sauvignon), élevé en fûts de chêne, aux arômes d'épices, de violette et de poivre, un vin alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d'une très jolie final. Beau 2009, intense au nez comme en bouche, bien concentré mais tout en souplesse, au nez complexe et subtil dominé par la cerise confite et l'humus, un vin corsé. Le 2008, de robe grenat, est équilibré et ample, charmeur, avec des nuances fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves. Le 2006 est un vin riche et généreux, ferme à dominante de pruneau, de cannelle, d'une grande intensité avec des taninssoyeux, un vin qui allie distinction et richesse en bouche, de grande évolution. Le 2005, médaille d'Or au concours de Bordeaux des Vins d'Aquitaine, parfumé, très harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, aux tanins bien équilibrés, charnu et concentré, de belle évolution. Goûtez leur Montagne-Saint-Émilion cuvée Spéciale 2010, élevé en fût de chêne, de robe pourpre et soutenue, d'une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé, long, séduisant, prometteur. Beau 2009, où l'on retrouve des notes de framboise, de violette et d'humus, légèrement épicé, de bonne charpente, bien charnu. Remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Spéciale 2010, Remarquable rapport qualité-prix-plaisir. Pas la moindre hésitation.

    Sce Bertrand J.D

    96, rue des Vignerons
    33570 Les Artigues-de-Lussac
    Tél. : 05 57 24 34 29 et 06 80 75 66 80
    Fax : 05 57 24 34 69
    Email : contact@chateaubechereau.com
    www.vinsdusiecle.com/chateaubechereau
    www.chateaubechereau.com

    Voir son classement dans le Guide des Vins
    Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins 
     

    Château des MOINES

    Une exploitation familiale depuis plusieurs générations de 20 ha dont 1,30 ha en Bordeaux. Travail traditionnel (labour, enherbement...), techniques modernes viticoles (pressoir pneumatique, thermorégulation, table de tri, vibreur...), des cépages variés (72% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet franc et 3% Malbec)... Un remarquable Lalande-de-Pomerol Prestige 2010, élevé en fûts neufs, coloré, aux notes de mûre et de poivre, aux tanins très bien équilibrés, de bouche bien corsée et parfumée, un vin d'excellente charpente tannique. Le 2009 dégage un nez de cerise confite et d'humus, de charpente puissante mais très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, encore trèsjeune. Complexe 2008, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, un vin velouté et riche, d'une belle persistance et de très bonne garde. La cuvée Tradition 2010 est corsée, au nez de groseille et de cuir, de robe brillante, avec ces notes de framboise et de violette au palais, aux tanins fermes et mûrs à la fois. Le 2009 est de robe légèrement pourprée, au nez de violette, associé aux arômes fruités de fraise et de framboise, tout en bouche, un vin structuré, charnu comme il se doit. Le 2008 est un vinbien corsé, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur. Le 2007, aux senteurs de petits fruits confits et de sous-bois, est riche en couleur comme en matière, aux tanins ronds mais bien présents, un beauvin charnu et souple à la fois. Aucune hésitation.

    Scea Du Château des Moines Patrick Merle et Jean Darnajou


    33500 Lalande-de-Pomerol
    Tél. : 05 57 51 40 41
    Fax : 05 57 25 04 21
    Email : contact@chateaudesmoines.com
    www.chateaudesmoines.com

    Voir son classement dans le Guide des Vins

    Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins 

    Château BELLES-GRAVES

    Situé sur une croupe graveleuse orientée plein sud, le vignoble du Château Belles-Graves couvre aujourd'hui 17 ha, complantés de Merlot pour 88% et de 12% de Cabernet franc. Beau Lalande-de-Pomerol 2009, médaille d'Or au concours de Bordeaux 2011, très parfumé, aux tanins souples etsoyeux, au nez complexe et subtil dominé par le cassis mûr et l'humus, très réussi (17,40 €). Beau 2008, au nez de sous-bois, de groseille et d'épices, de bouche riche, tout en arômes, charnu et souple à la fois, aux tanins mûrs, de très bonne évolution (16,20 €). Le 2007, médaille d'Or au concours deBordeaux 2010, aux senteurs complexes de fruits rouges à noyau et d'épices, est un vin de bonne basetannique, ample et solide (16,40 €). Le 2006, aux tanins bien fondus et harmonieux, au bouquet délicat où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et les épices, a une très bonne charpente et une belle harmonie au palais (16 €). Goûtez la cuvée Calypso 2008, avec la photo du commandant Cousteau sur l'étiquette, tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), associant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d'une finale très élégante et veloutée (25 €). Pas de quoi hésiter bien longtemps.

    Xavier Piton

     

    Château BROUARD

    Un vignoble de 3,5 ha sur des terres argilo-graveleuses, accompagnées de crasses de fer. Coup de coeur pour ce Lalande-de-Pomerol 2010, qui allie puissance et distinction, un vin gras, bien corsé, intense au nez comme en bouche avec des nuances de cerise noire et de truffe. Savoureux 2009, bien caractéristique de son terroir, finement épicé, un vin intense, de bouche puissante où se retrouvent lesfruits noirs, chaleureux. Le 2008, aux tanins fermes et soyeux, au nez complexe (cerise, truffe), alliant rondeur et charpente, est très équilibré, de bouche ample, de très bonne garde. Le 2007, médaille de Bronze au concours de Bordeaux vins d'Aquitaine, épicé comme il se doit, est un vin qui développe unnez où dominent les groseilles et l'humus, mêlant puissance et finessecharnu. Le 2006, de bellecouleur grenat, une cuvée charpentée, au nez caractéristique de fruits macérés et d'épices, de bouche riche et fondue à la fois, avec des notes de griotte et de cuir, d'une belle finale. Goûtez le Lussac-Saint-Émilion Château Le Bourdil 2009, issu d'un domaine de 10 ha sur des coteaux argilo-calcaires, de bellecouleur grenat, une cuvée charpentée, au nez caractéristique de fruits macérés et d'épices, de bouche riche et fondue à la fois, avec des notes de griotte et musc, d'une belle finale. Excellent 2008, corsé, ample au nez comme au palais avec des nuances de cerise noire, de structure à la fois riche et ronde. Excellent 2007, ample, séveux, associant structure et finesse, de bonne garde. Le 2006 se goûte particulièrement bien, aux tanins soyeux comme à son habitude, est un vin séduisant qui associe une charpente réelle à une jolie rondeur. Aucune hésitation.

    Scea des Vignobles Bonhomme

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu