Avertir le modérateur

  • L'exemplaire Château TOULOUZE

     

    Au sommet. "Les terres du Château Toulouze, m'expliquent ces propriétaires sympathiques, dépendaient d'un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier, édifié au xiiie siècle à l'emplacement d'un oppidum gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri iv. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d'un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d'un vaste domaine viticole et d'élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du xiiie siècle, à la suite de la Révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l'expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l'on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. "Rien de bien particulier en 2012, me raconte Alain Cailley, si ce n'est une floraison plus tardive qui a entrainé un décalage dans le cycle et a retardé le commencement de la vendange, qui était très saine. On n'a pas eu de pression demildiou ou d'oïdium sur notre vignoble. En revanche, une vendange relativement déficitaire en quantité. Chez nous,il y a deux raisons à cela : tout d'abord, l'année 2012, n'est pas une grande année fructifère, nous venons d'avoir trois millésimes généreux et je pense que la vigne avait besoin de souffler un peu; ensuite nous avions choisi de faire une taille très sévère. taille sévère donc peu de fruits... nous avons fait une récolte à 50% de moins mais une très belle récolte, ce qui primordial. Au niveau de la maturation, en raison du temps peu clément, juillet et août pas très beau, septembre enfin du beau temps ! Notre gros problème était : quand commencer les vendanges ? Il y avait deux écoles, celle des brillants oenologues qui nous conseillent qu'il faut toujours attendre plus de maturité, et celle, dont je suis, qui est de dire que le beau temps ne va pas durer jusqu'à Noël... Nous avons donc commencé les vendanges le 28 septembre pour finir le 5 octobre, soit le dernier jour de beau temps du mois d'octobre. On a tout entendu, qu'on allait faire des vins herbacés, des vinsdurs, des vins verts, et je ne sais trop quoi... Eh bien, nous avons un 2012 magnifique ! Une année à nouveau à fort degré alcoolique, puisque forcément nous n'avons pas eu de dilution, une très belle matière, avec beaucoup de fruit, des vins très charnus, avec des degrés alcooliques compris entre 13,5 et 14°. Je me félicite de cette année 2012, qui donnera des vins de garde, avec de très bon Phaux alentours de 3,5 et 3,6. Nous avons, depuis 2006, 2007 et 2008, des vins très typés Bordeaux, des vins que j'aime ! Des vins de fraîcheur, fruités, des vins caressants, avec un peu de légèreté peut-être, mais pour moi je trouve que c'est de l'intelligence ! Et puis on a eu 2009, 2010 et 2012, desvins plus solaires, plus corsés. En 2011, on renoue avec cette tradition bordelaise : des vins de fruit, avec des structures qui ne sont pas agressives, des vins tendres, et j'aime beaucoup le 2011, il me rappelle ces années passées. Actuellement, nous finissons le 2009, on va entamer les 2010 puis 2011. Les 2011 seront des vins qui vont s'ouvrir vite, je ne pense pas qu'ils seront de grande garde. Ce sont des vins de plaisir que j'aime beaucoup. Les grands savants de la dégustation viennent nous dire avec beaucoup de morgue que ce sont des vins de soif ! Non, au contraire, ce sont desvins très charmeurs avec de la finesse, j'en trouve de moins en moins dans les vins de Bordeauxon essaie de forcer la matière au détriment de l'intelligence et de la délicatesse, justement. Notre fils aîné Jérôme depuis le second semestre 2011 a pris le contrôle du vignoble et des vinifications. Les valeurs qui nous ont accompagnés jusque là seront conservées voire accrues (agriculture raisonnée, vendanges manuelles...). Vinification classique (avec un peu de rafle), contrôle des températures et élevage hors bois. Pour conclure, ce millésime apporte beaucoup de satisfaction auvigneron passionné que je suis." On comprend sa place dans le Classement en débouchant ceGraves de Vayres Grande cuvée 2010 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise enbouteille 18 mois après les vendanges, filtration douce), structuré et tout en charme, est riche et persistant, avec des tanins veloutés et des nuances de griotte mûre et d'humus, vraiment prometteur. Beau 2009, avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d'épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, d'excellente garde. Beau 2008, charpenté, bien charnu, avec des senteurs de prune et de groseille, gras, aux taninssavoureux, qui dégage en bouche des connotations de cerise noire et d'humus, de garde. ExcellentGraves de Vayres rouge Fûts de Chêne 2010, de bouche puissante, très fin, bien charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...), bien classique. Le 2009 est riche en couleur comme en arômes, sent les fruits cuits et les épices, un vin bien ferme en bouche. Le 2008 est bien typé, charnu, d'une belle ampleur, bien équilibré, qui sent la fraise des bois et l'humus, de bouche charpentée et souple à la fois, de garde. Goûtez le Bordeaux Supérieur Château Le Maine Martin Sélection Vieilles Vignes 2010 (65% Merlot, 20% Cabernet franc, et 15% Cabernet-Sauvignon), parfumé (cassisfraise des bois), d'une belle structure, ample et volumineux, aux tanins fondus et veloutés, bien charnu comme il se doit. Le Bordeaux Supérieur cuvée Nouvelle Génération 2010 (Merlot 75 %, 25 % de Cabernets, vendanges manuelles, vinification parcellaire, cuves ciment et inox, macération post fermentaire 15 à 20 jours...), un vin de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi présents, dominé par le cuir, le cassis et la framboise, charnu comme il le faut, remarquable. Formidable rapport qualité-prix-typicité. Pas la moindre hésitation.

    Évelyne et Alain Cailley

  • GUIDE VINS 2014 : le nouveau Classement des Bordeaux Supérieur

     

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSES

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    BÉCHEREAU
    BOSSUET
    BRAN DE COMPOSTELLE
    CRAIN
    FILLON
    HAUT-CRUZEAU
    LAGRANGE LES TOURS
    PANCHILLE
    PARENCHÈRE
    THURON
    BELLEVUE-FAVEREAU
    GADRAS (BX)
    LISENNES
    PASCAUD
    PIERRAIL*
    PIOTE*
    ARRAS
    BRANDILLE
    FONTBONNE
    LAVERGNE DULONG*
    (REIGNAC*)
    CHANTEMERLE
    FRACHET
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    BOUTILLON
    CORNEMPS
    GASSIES-GAUTEY (BX)
    LAUBERTRIE (BX)
    LAUDUC
    PENIN
    SIRON
    AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
    BELLE GARDE
    BERNADON (BX)
    DUCLA
    ENTRE-DEUX-MONDES
    GRAND FRANÇAIS
    LAJARRE
    MALEDAN (BX)
    PERAYNE
    BASTIAN
    BONHOSTE
    CROIX DE QUEYNAC*
    GAYON
    JAYLE
    LARTIGUE-CÈDRES
    LUANA*
    MAZETIER*
    TUILERIE du PUY
    BEAU RIVAGE
    ELIXIR de GRAVAILLAC*
    FONT-VIDAL (BX)



    DEUXIEMES GRANDS VINS
     CLASSES

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    CANTEMERLE*
    LAMOTHE VINCENT*
    PEYFAURES
    (TROCARD)
    CAZENOVE
    MAUBATS
    PERTIGNAS
    GRAND VERDUS
    VIEILLE TOUR
    CANET (BX)
    GALAND
    LA GALANTE
    HAUT-BRANA
    L'HERMITAGE
    (LAVILLE)
    LESTRILLE CAPMARTIN
    MONICORD
    COMMANDERIE DE QUEYRET
    (SÉNAILHAC)
    VRAI CAILLOU
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    HAUT-MONGEAT*
    MAISON NOBLE
    PRIEURÉ MARQUET*
    FONTENILLES (BX)
    GABACHOT
    GRAND-MONTEIL*
    (GRAVELIER)
    LES MARÉCHAUX (BX)
    PEYRERE DU TERTRE
    BLANCHET
    FRANQUINOTTE (BX)
    LE MAINE MARTIN
    FARIZEAU (BX)
    (FERRAN (Bx))
    Cave de GÉNISSAC
    LASCAUX
    La MARÉCHALE (BX)

    TROISIEMES GRANDS VINS CLASSES

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    BOUILLEROT
    (CROIX DE ROCHE*)
    (PEYAU)
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    BRANDE-BERGÈRE*
    UNION DE LUGON

     

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

     

    Choississez une région pour voir un autre classement : 
    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

    BORDEAUX

    BOURGOGNE

    VAL DE LOIRE

    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    SUD-OUEST-PERIGORD
  • GUIDE DES VINS 2014 : le nouveau Classement de SAINT-EMILION

     

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    CHEVAL BLANC
    TROTTEVIEILLE
    HAUT-SARPE
    LAROQUE
    GUADET
    GRAND-CORBIN-DESPAGNE
    PIGANEAU
    LA TOUR DU PIN FIGEAC
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    BÉLAIR
    MAGDELAINE
    CANTENAC
    FONROQUE
    MAUVINON
    BALESTARD-LA-TONNELLE
    CADET-BON
    LA MARZELLE
    CLOS DES MENUTS*
    CLOS TRIMOULET



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    CLOS DES PRINCE
    (FONPEGLADE)
    ROC DE BOISSEAUX
    LA ROSE POURRET
    TOUR SAINT-PIERRE
    VIEUX-POURRET
    CROIX D'ARMENS*
    FRANC-LARTIGUE*
    (GRAND CORBIN MANUEL)
    GROS CAILLOU*
    GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE*
    LAUDES*
    LA CLOTTE*
    DARIUS*
    BEAURANG
    HAUT-ROCHER*
    MONLOT*
    PUYMOUTON
    (LA SERRE)
    (LA TOUR-FIGEAC)
    CROIX DE BERTINAT
    (LANIOTE)
    PETIT FAURIE DE SOUTARD
    (PUY-RAZAC)
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS
    CLOS LABARDE
    ORISSE DU CASSE
    CLOS DE SARPE
    VIEUX-SARPE
    CROIX MEUNIER
    FRANC-LARTIGUE*
    LA GARELLE*
    LA GRAVE-FIGEAC*
    LAUDES*
    MANGOT*
    CAPDEMOURLIN*
    FRANC-POURRET*
    MELIN
    ROCHER
    TAUZINAT-L'HERMITAGE
    DE LA COUR*
    LE DESTRIER
    PUYMOUTON
    (VILLEMAURINE)

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    HAUT-SEGOTTES
    LA FLEUR PICON*
    GUEYROT
    (MAUVEZIN*)
    MONT BELAIR
    (ROL DE FOMBRAUGE*)
    VIEUX-RIVALLON*
    BÉARD-LA-CHAPELLE
    (CARTEAU)
    LA GRACE-DIEU
    GRAVET-RENAISSANCE*
    PETIT MANGOT
    PONTET FUMET
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    (FERRAND)
    HAUT-PLANTEY
    LAPLAGNOTTE-BELLEVUE
    PALATIN*
    ROSE-TRIMOULET*
    BEAULIEU-CARDINAL*
    FRANC-GRACE-DIEU
    HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
    (ROL VALENTIN)
    (FAURIE DE SOUCHARD)
    (FLEUR MORANGE)
    HAUT-VILLET
    LAVALLADE

     

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

     

    Choississez une région pour voir un autre classement : 
    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

    BORDEAUX

    BOURGOGNE

    VAL DE LOIRE

    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    SUD-OUEST-PERIGORD  
  • Le Clos des MENUTS passe dans la catégorie des Premiers Grands Vins Classés cette année

     

    La Maison Rivière cultive et valorise plus de 100 ha dans la région bordelaise. En trente ans, Jean-Pierre et Philippe Rivière ont constitué un vrai domaine, fait de propriétés distinctes, chacune ayant sa spécificité. Dans les années 50, le Clos des Menuts, ne comptait qu'un seul hectare. Aujourd'hui, il s'étend sur 25 ha tout près des remparts de la cité médiévale, pour l'essentiel à l'ouest de la commune. Situé au coeur même de Saint-Émilion, le Clos des Menuts possède de superbes caves médiévales monolithes à température constante de 12°. Il y règne une "religiosité" propice au vieillissement de ces grandscrus en fûts de chêne. En 1978, il s'agrandit d'installations rénovées à l'extérieur du village. Le Closdes Menuts, fleuron des frères Rivière, est le laboratoire expérimental de l'ensemble des propriétés. Ainsi, en 1997, il a bénéficié en précurseur de vendanges manuelles en cagettes qui seront plus tard appliquées à toutes les exploitations, comme la culture raisonnée, généralisée en 2001 à l'ensemble du Clos des Menuts. "Toutes nos terres ne se ressemblent pas, précise-t-on ici. Depuis 2001, nous avons repensé nos méthodes de culture en fonction de ses différences, dues principalement à leurs particularités géologiques. C'est ainsi que nos traitements phytosanitaires sont particulièrement contrôlés et compatibles avec les bonnes pratiques de la culture raisonnée. Ainsi, la plupart de nos parcelles sont enherbées, ce qui a pour principal avantage de réduire significativement les doses d'herbicide, d'une part, alors que l'herbe retient les produits de traitements, d'autre part. Tous les traitements utilisés sont estampillés "respectueux de l'environnement" et afin d'assurer une totale traçabilité sur la conduite des vignobles, chaque intervention est soigneusement consignée. C'est en tenant compte de la nature même de chaque terre, que ce travail prendra pleinement son sens. Ainsi, un sol de graves comme celui de notre Château Moulin de Lavaud, est peu propice à l'enherbement et devra donc faire l'objet de vendanges vertes en juillet et en Août, visant à éliminer les raisins en surnombre. Nécessairement plus "sévères", elles sont garantes d'un strict contrôle desrendements. Ce sont parfois des travaux d'envergure comme la reconstitution des parcelles, le drainage comme cela fut entrepris pour le Château Haut-Piquat ou le remplacement complet desvignes qui permettront aux terroirs d'exprimer tout leur potentiel. Les bonnes pratiques doivent également se retrouver pendant toute la conduite du vignoble et lors, de ce moment si particulier, que constitue les vendanges. Pour le Clos des Menuts, c'est un effeuillage manuel, 45 jours avant la récolte qui viendra soutenir la maturité de nos raisins. La Taille Guyot double, les vendanges manuelles transportées en cagettes jusqu'au cuvier où s'opère un second tri des meilleures grappes…" Vous aimerez comme moi ce Saint-Émilion GC Clos les Menuts l'Excellence 2010 (belle étiquettes orange vif), issu des plus anciennes parcelles, avec ces arômes caractéristiques d'épices et de griotte, un vin superbe, bien charnu, typé, de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, graset persistant, avec un beau volume en finale, vraiment savoureux. Le Saint-Émilion GC 2010, avec des notes de prune surmûrie, dense et bien corsé, ferme en bouche, aux tanins veloutés mais bien présents. Le 2009, parfumé, persistant, associe finesse et richesse aromatique, au nez de pruneau, de cannelle et d'humus, de bouche veloutée, d'excellente évolution. Remarquable 2008, structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de griotte et d'épices, un joli vin long en bouche, très classique, d'excellente évolution. Le 2007, très parfumé, typé, fort bien élevé, marie couleur et matière, un vin au nez expressif à dominante de pruneau et d'humus, aux tanins moelleux, charmeur. Le 2006 commence à se goûter très bien, de couleur intense et sombre, avec des arômes puissants et subtils où s'entremêlent les épices, les fruits rouges et les baies sauvages, un vin de bouche complexe, rondecharnue et bien structurée, d'une longue finale, de belle garde. Goûtez aussi le graves Château de Callac rouge 2010, de couleur rubis, très bien élevé, très équilibré,tannique, au nez où dominent les fruits mûrs et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, régulièrement réussi comme le Lalande-de-Pomerol Château Moulin de Lavaud, bien classique, corsé, avec des tanins riches et veloutés à la fois, tout en charpente, le BordeauxSupérieur Rouge Château de Lavagnac rouge 2010, de robe pourpre soutenu, d'une belle concentration, aux notes de griotte mûre et d'épices, allie harmonie et richesse, et le Montagne-Saint-Émilion Château de Beaulieu ou le Lussac-Saint-Émilion Château Haut-Piquat (voir Lussac). Les prix sont très sages. Pas la moindre hésitation.

    Philippe Rivière

    Rue de l’Abbé-Bergey
    33330 Saint-Émilion
    Tél. : 05 57 55 59 59
    Fax : 05 57 55 59 51
    Email : mriviere@riviere-stemilion.com
    www.maisonriviere.fr

    Voir son classement dans le Guide des Vins
    Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins 

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu