Avertir le modérateur

  • Les Satellites de Saint-Emilion incontournables


    - Saint-Georges-Saint-Émilion

    Le vignoble de Saint-Georges bénéficie d’une belle exposition, le versant nord de la colline étant orienté sud-sud-ouest, et sa situation de pente le fait bénéficier d’une régulation hydrique naturelle. Le sol argilo-calcaire incite chaque cep à aller puiser en profondeur les arômes les plus secrets. Sur ces sols, plein sud, le Merlot s’est naturellement imposé (70 à 80 %), avec sa faculté de développer des tanins soyeux beaucoup plus que sur des graves.

     
    - Montagne-Saint-Émilion

    Avec ses 250 propriétés, et une surface d’exploitation inférieure à 5 ha, cette appellation témoigne d’une viticulture totalement orientée vers la qualité. Le vignoble (1 570 ha) s’inscrit dans le prolongement géographique de ceux de Pomerol et de Saint-Émilion. Les sols y sont argilo-calcaires ou limono-argileux sur le plateau et les coteaux. Le Merlot dominant (70 %) est complémenté de Cabernet franc, de Cabernet-Sauvignon et parfois de Malbec. Saint-Georges représente 190 ha environ.

     
    - Puisseguin-Saint-Émilion

    Le vignoble de Puisseguin-Saint-Émilion s’étend sur 750 ha de collines arrondies. Il conjugue les atouts d’un microclimat sec, attesté par la présence de nombreux chênes verts, d’expositions sud dominantes et de sols argilo-calcaires où la vigne peut ­s’enraciner profondément. 130 viticulteurs, dont une cinquantaine de coopérateurs, y totalisent une production annuelle de 40 000 hl. Le Merlot représente 70 % de l’encépagement du vignoble, aux côtés du Cabernet franc (20 %) et du Cabernet-­Sauvignon.

     
    - Lussac-Saint-Émilion

    Établi sur 1 490 ha, le vignoble de Lussac-Saint-Émilion se caractérise par la variété de ses paysages et la diversité de ses sols : argilo-graveleux dans les vallons, sablo-argileux sur les plateaux, argilo-calcaires à flancs de coteaux. Sur ces terrains bien drainés et exposés, 215 propriétaires et récoltants totalisent une production moyenne annuelle de 69 000 hl. Le Merlot représente 65 % de l’encépagement du vignoble, aux côtés du Cabernet franc (20 %) et du Cabernet-Sauvignon (15 %).

     
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    MONTAGNE
    SAINT-EMILION
    BÉCHEREAU
    CHEVALIER-SAINT-GEORGES
    JURA PLAISANCE
    ROC DE CALON
    VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
    CÔTES DE BONDE
    FARGUET
    LA FLEUR GRANDS-LANDES
    GRAND-CORMIER
    TOUR MONT D'OR
    DES MOINES
    ROUDIER
    VEDELAGO
    VIEUX CHÂTEAU CALON
    PUISSEGUIN
    SAINT-EMILION

    HAUT-SAINT-CLAIR
    CHÊNE-VIEUX
    VAISINERIE
    LE BERNAT
    DURAND-LAPLAGNE

    LUSSAC
    SAINT-GEORGES
    SAINT-EMILION

    TOUR DU PAS SAINT-GEORGES
    GRENIÈRE
    MACQUIN
    MOULIN DE GRENET
    POITOU
    TOUR DE GRENET
    La CLAYMORE
    DUMON-BOURSEAU
    LA JORINE
    VIEUX-BUSQUET

    HAUT-MILON
    HAUT-PIQUAT

     

    VOIR LA SUITE DU CLASSEMENT

  • L'IRRESISTIBLE POMEROL Château CERTAN de MAY de CERTAN

    Château CERTAN de MAY de CERTANPOMEROL Château CERTAN de MAY de CERTAN

    Château CERTAN de MAY de CERTAN

    (POMEROL)
    Odette Barreau

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 41 53 
    Télécopie : 05 57 51 88 51 
    Email : chateaucertandemay@vinsdusiecle.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucertandemay 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Odette Barreau nous a toujours fasciné par sa gentillesse, sa force de caractère, son humilité et sa volonté d'élever un très grand vin racé, tans tenir compte des modes et des “olibrius” que l'on rencontre dans le vignoble. Son vin est évidemment l'un des plus grands crus du Bordelais, de grande évolution, même si, et c'est l'apanage d'un grand Pomerol, le vin est toujours charmeur dans sa jeunesse. Les enfants d'Odette veillent sur le domaine : son fils Jean-Luc, qui assume les vinifications, aux côtés de son autre fils, Patrick, et de sa fille Isabelle. 
    Splendide Pomerol 2010, d'une belle complexité aromatique fruité et élégant, bouche croquante, beaucoup de chair. Exceptionnel 2009, de belle couleur profonde, nez fruité, très belle attaque, dense, charnu, joli fruité. Bonne concentration beaucoup de fraîcheur en finale, encore fermé, bien sûr. Superbe 2008, avec ce nez où domine le pruneau, associant structure et élégance, parfumé, dense, aux tanins bien présents, bien corsé, finement épicé, classique de son appellation, un vin riche et complet. “Pour le 2008, nous raconte Jean-Luc Barreau, j'avais vendangé tard, les 4 et 6 octobre pour le Merlot et le 11 au matin pour le Cabernet franc et l'après-midi par le Cabernet-Sauvignon. La maturité s'était beaucoup accélérée à partir du 15 septembre, nous avons eu des journées chaudes et, grâce à nos très faibles rendements (32 hl/ha), nous obtenons une très belle qualité. Nous avions moins de décalage de maturité par rapport au 2007. Depuis six ans, nous travaillons en agriculture raisonnée et avons le label Terra Vitis. Nous avons été très vigilants durant tout l'été car nous ne traitons pas n'importe comment, c'est très précis et contraignant. Nous avions pris la précaution de ne pas trop extraire et, malgré cela, la couleur est très foncée, preuve d'une belle maturité. Nous avions des taux d'anthocyanes très élevés, supérieurs au 2007. J'avais commencé ma vinification tout en douceur, privilégiant des remontages fréquents et très courts (7 à 8 remontages par jour durant 4 à 5 minutes). Notre équipement en remontage automatique, avec thermorégulation, permet plus de souplesse et de précision.”
    Le 2007, riche en couleur, bien charnu, qui sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche puissante, vraiment réussi, un vin qui allie ampleur et souplesse. Superbe 2006, dans la lignée du 2005, qui a une robe sombre et violine, le nez révèle un joli fruit, avec des nuances toastées, un vin d'une grande finesse et élégance. En bouche, il est charnu, d'une belle structure, bien équilibré, un vin tout en “dentelle” avec une belle finale soyeuse et veloutée, d'un très beau potentiel de garde, à boire avant le 2005. Exceptionnel 2005,corsé et généreux, de bouche puissante et ample, avec ces nuances bien caractéristiques de fruits mûrs et de réglisse, de charpente solide et fine à la fois, de grande évolution. Superbe 2004, associant concentration aromatique et souplesse, corsé et typé. Le 2003 est un grand vin, racé, d'une belle couleur grenat, charnu et parfumé, au nez persistant de petits fruits rouges mûrs, de cuir et de sous-bois, avec beaucoup de matière, de garde. Le 2002 est remarquable, complexe, de couleur pourpre soutenu, très typé, très corsé, auxtanins puissants et équilibrés, au nez intense, de bouche harmonieuse et persistante, de garde. Splendide 2001, avec des notes defruits noirs et de cuir, très riche, aux tanins très équilibrés, d'une grande élégance au palais, où la charpente vient s'allier à la finesse. Même propriétaire que le Lussac-Saint-Émilion Château Poitou.
     

  • Le nouveau Classement des Sauternes et Liquoreux

    Les meilleurs blancs liquoreux du bordelais

     

     
    - Sauternes et Barsac

    Le vignoble bénéficie d’une grande homogénéité (70 % de Sémillon, 25 % de Sauvignon, 5 % de Muscadelle), grâce à des sols et des sous-sols très diversifiés, graveleux, calcaires ou argilo-calcaires, qui donnent leur spécificité et leur personnalité aux différents crus. En dehors du terroir, le Ciron joue un rôle considérable. Né dans les Landes, couvert d’une voûte de feuillage tout au long de son cours, il crée, grâce à ses eaux plus froides que celles de la Garonne, un microclimat caractéristique dans la région du confluent, avec en automne des brumes matinales qui précèdent un soleil chaud à midi. Ces brouillards favorisent la prolifération d’un minuscule champignon, le Botrytis cinerea, qui a le pouvoir d’augmenter la teneur en sucre des raisins. Ce phénomène, appelé “pourriture noble”, est la condition sine qua non de ce raisin confit, récolté quasiment grain par grain, par tris successifs, de rendements très faibles. Ces vendanges à haut risque expliquent le prix de ces vins, largement justifié. Cinq communes bénéficient de l’appellation : Sauternes, Fargues-de-Langon, Bommes, Preignac et Barsac (voir surtout le Classement).

     
    - Loupiac

    Le vignoble s’étend sur la rive droite de la Garonne, sur des pentes au sous-sol argilo-calcaire, argileux ou graveleux. L’appellation est réservée aux vignes de coteaux, à l’exclusion des terres d’alluvions et de palus, et le ruisseau du Chay, petit affluent de la Garonne, est l’un des facteurs du développement, en automne, des brouillards matinaux nécessaires au Botrytis cinerea.

     
    - Sainte-Croix-du-Mont

    Le vignoble s’étend sur les plateaux et les coteaux aux sols argilo-calcaires qui dominent la rivière en face de Sauternes. 



    Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition
    Accédez GRATUITEMENT aux commentaires de dégustation du GUIDE 2014 en cliquant sur le nom (en rouge)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    YQUEM (Hors Classe)
    RAYMOND-LAFON
    COUTET (B)
    LOUPIAC GAUDIET (Loupiac)
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    FILHOT
    BASTOR-LAMONTAGNE
    HAUT-BERGERON
    LA TOUR BLANCHE
    MAILLES (Sainte-Croix-du-Mont)



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    Clos JEAN (Loupiac)*
    CLOSIOT (B)
    CROS (Loupiac)*
    TUYTTENS
    PICK-LABORDE
    BROUSTET (B)
    CAILLOU (B)*
    GRILLON (B)
    (GUIRAUD)
    (PIADA)
    SIGALAS-RABAUD
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    ANNA (B)
    ARCHE PUGNEAU
    ARROUCATS (Sainte-Croix-du-Mont)
    BEL AIR (Sainte-Croix-du-Mont)*
    (CLIMENS (B)*)
    MALLE*
    LA BOUADE
    LAMOTHE-DESPUJOLS
    TRENQUINE
    VALGUY
    (COY)
    LAFON

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    (LA GARENNE*)
    (LAVILLE)
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    (SAHUC LÉSTOUR (B))

     

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
  • Les 8 Médoc de l'année !

    Château BOIS CARRÉ

    Château BOIS CARRÉ 

    (MÉDOC)
    David Renouil
    1, rue de Mazails
    33340 Saint-Yzans-de-Médoc
    Téléphone :05 56 09 08 12 et 06 08 68 45 61 
    Télécopie : 05 56 09 04 21 
    Email : vanesdav@hotmail.fr 

    Un vignoble de 6 ha (50 % Merlot, 50 % Cabernet-Sauvignon), planté sur des croupes caillouteuses, sablo-argileuses et argilo-calcaires
    Valeur sûre avec ce Médoc 2009 (1/3 de barriques neuves), typé, de belle robe pourpre, avec des arômes de griotte et d'humus, un vin très savoureux, de bouche ample, gras, très classique. Puissant 2008, charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, vanille), un vin complexe où dominent les fruits mûrs, le cuir et les sous-bois, avec une finale persistante, de garde. Le 2007, médaille de Bronze à Mâcon, allie structure et présence aromatique, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, riche en couleurcomme en matière.

    Château le BOURDIEU

    Château le BOURDIEU 

    (MÉDOC)
    Guy Bailly
    1, route de Troussas
    33340 Valeyrac
    Téléphone :05 56 41 58 52 
    Télécopie : 05 56 41 36 09 
    Email : guybailly@lebourdieu.fr 
    Site : www.lebourdieu.fr 

    Vignoble de 38 ha planté sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d'argile (c'est ce que l'on appelle des “croupes”). 
    Bien typé comme il se doit, ce Médoc 2010, de robe grenat, intense, généreux au nez comme en bouche, avec ces notes de fruits mûrs (prune, cerise), d'épices et d'humus, aux tanins fermes, de bouche puissante, est un vin qu'il faut attendre, naturellement. Le 2009, au nez subtil dominé par des arômes persistants de fumé, d'humus et de cerise noire, est un vin charnu,velouté, très équilibré, ample, de belle présence tannique. Le 2008 est ferme et persistant, aux senteurs de mûre et de poivre, aux tanins très bien équilibrés, alliant structure et élégance en bouche où prédominent le cassis et les sous-bois, un vin de garde. Le 2007, de bouche dense, avec des notes prononcées de mûre et de griotte, riche en couleur, développe des taninsfondus et très savoureux. Beau 2006, médaille de Bronze au Challenge International des Vinsde Blaye 2009, charpenté, aux nez de mûre et de sous-bois, aux nuances d'humus et de cassis en finale. Le 2005 est puissant, coloré et intense au nez comme en bouche (fruits mûrs et poivre), ample, avec de la matière, aux tanins riches, et commence à s'apprécier.

    Château des BROUSTERAS

    Château des BROUSTERAS 

    (MÉDOC)
    Renouil Frères
    2, rue de L'Ancienne Douane
    33340 Saint-Yzans-de-Médoc
    Téléphone :05 56 09 05 44 
    Télécopie : 05 56 09 04 21 
    Email : chateaudesbrousteras@terre-net.fr 
    Site : www.chateau-des-brousteras.com 

    Le vignoble de 26 ha, cultivé, avec amour et passion, par la famille Renouil depuis 1960, se situe à quelques foulées de l'estuaire de la Gironde. Ici les vinifications se font dans le respect des méthodes ancestrales. Il en est de même pour le vieillissement qui s'effectue en barriquesde chêne merrain 12 à 18 mois selon le millésime
    Un vrai coup de cœur pour ce Médoc Cru Bourgeois 2010, issu de 50% Merlot, 45% Cabernet-­Sauvignon, 5% Cabernet franc, de bellecouleur pourpre, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche corsée, un vin ample et velouté, d'une belle concentration, avec des senteurs de fruits noirs et d'épices, il est très représentatif de ce très beau millésime, un vin très harmonieux, de garde. Le 2009, médaille d'Or à Mâcon, est élégant, avec des arômes de fruits rouges intenses et de fumé, de bouche dense, tout en finesse, un vin decouleur profonde, tout en nuances d'arômes (cassiscannelle) en finale. Le 2008, complet, très parfumé, bien tannique, est un vincomplexe, de garde. Le 2007 allie puissance et souplesse, avec ce nez où dominent le pruneau et une pointe de poivre, équilibré, avec des tanins ronds. Le 2006, un vin de couleur pourpre, au bouquet développé avec des nuances giboyeuses, aux notes fruitéesde framboise et de prune, complet, aux tanins amples et très équilibrés, d'excellente évolution. Superbe 2005, où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges cuits et de réglisse se goûte très bien aujourd'hui, très harmonieux. S'il en reste, procurez-vous du 2003, d'une belle couleur rubis prononcé, avec des nuances de fruits cuits (cassis et framboise) et de réglisse, dense et corsé, avec destanins puissants qui commencent à s'arrondir, vraiment remarquable aujourd'hui, à prévoir sur une bécasse.

    Château les GRAVES de LOIRAC

    Château les GRAVES de LOIRAC 

    (MÉDOC)
    M.et Mme Gillet
    21, chemin du Centre
    33590 Jau-Dignac-et-Loirac
    Téléphone :05 56 09 48 97 et 06 77 87 41 73 
    Télécopie : 05 56 09 48 97 
    Email : lesgravesdeloirac.chateau@wanadoo.fr 

    Une exploitation familiale de 8 ha de sol graveleux (66% Cabernet-Sauvignon et 34% Merlotnoir, élevage 8 à 12 mois en fûts de chêne). 
    Excellent Médoc 2010, mêlant concentration aromatique et souplesse, aux notes de griotte mûre, avec cette pointe de poivre séduisante, un vin coloré, charnu, de bouche soyeuse mais puissante, de garde. Le 2009, de couleur pourpre, riche et élégant, est tout en bouche, bien épicé, avec des notes de groseille, d'excellente évolution comme le prouve le 2006, d'une jolierobe rouge sombre, au bouquet intense, un vin ample, avec des arômes de réglisse et de mûre, aux tanins denses mais souples, de bouche étoffée, mêlant ce gras caractéristique à des notes finement épicées.

    Domaines LAPALUMÉDOC Domaines LAPALU

    Domaines LAPALU 

    (MÉDOC)
    Jean-Michel Lapalu
    1, rue du 19 Mars
    33340 Bégadan
    Téléphone :05 56 41 50 18 
    Télécopie : 05 56 41 54 65 
    Email : info@domaines-lapalu.com 
    Site : www.domaines-lapalu.com 

    Tout commence avec le rachat du Château Patache d'Aux par Claude Lapalu en 1964 ; en 1979, son fils Jean-Michel rejoint la société familiale et ils se portent acquéreurs du Château Lacombe Noaillac. En 1992, Jean-Michel Lapalu prend en main la destinée du groupe familial qui reprend l'exploitation du Château Liversan en 1995, puis duChâteau Lieujean en 1999. 
    Le vignoble de 43 ha, moyenne d'âge des vignes 35 ans, est planté sur un terroir argilo-calcaireet caillouteux. L'encépagement est classique (60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 7%Cabernet franc et 3% de Petit Verdot, et une bonne densité de 8500 pieds/ha). La vinifications'effectue en cuves thermo-régulées en bois et Inox, les cuvaisons sont longues, environ 3 à 4 semaines pour extraire toute la matière. L'élevage très traditionnel s'effectue en barriques dechêne merrain dont 20% sont renouvelées chaque année. Il fait partie des Crus Bourgeois Supérieurs. 
    Il y a donc le Médoc Château Patache d'Aux 2009, généreuxcorsé, aux tanins savoureux et riches à la fois, avec cette bouche biencharnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la réglisse. Le 2008, aux notes de pruneau et de sous-bois, est un vinpuissant, de très bonne bouche, de fort bonne évolution. Le Médoc Le Relais de Patache d'Aux 2009, de bouche charnue, tout en structure et parfums, ample et persistant qui fleure toujours les fruits frais (framboise, griotte...), . Goûtez aussi le Médoc ChâteauPlagnac, de bouche ample et charnue, aux nuances de groseille.
    Le Médoc Château Lacombe Noaillac 2009, parfumé (mûre, humus), ample, généreux et persistant, aux tanins très bien équilibrés, unvin qui allie rondeur et charpente, avec une belle structure. Le 2008, bien typé, est de couleur soutenue, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe de cassis et d'épices. 
    Le Haut-Médoc Château Liversan 2009, charpenté et harmonieux, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, aux tanins amples. Le 2008, mêle une bonne base tannique à un velouté dense, un vin qui mérite un peu de patience. 
    Le Haut-Médoc Château Lieujean 2009 est un vin coloré, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs, avec des tanins soupleset très équilibrés, un vin bien structuré, charmeur et puissant. Le Haut-Médoc Château Les Fiefs de Lieujean 2010, plein de charme, avec des nuances de fraise et d'humus, un vin qui allie puissance et finesse, tout en bouche. Séduisant Bordeaux blanc sec Lys de Lieujan 2010, de bouche riche, toute en finesse, très parfumé, de jolie teinte dorée, au nez subtil de fleurs blanches et légèrement fumé en finale.

    Château LOIRAC

    Château LOIRAC 

    (MÉDOC)
    Sébastien Fraysse
    1, route de Queyrac
    33590 Jau-Dignac-et-Loirac
    Téléphone :09 75 94 43 55 et 06 08 46 68 21 
    Télécopie : 05 56 73 98 22 
    Email : chateau-loirac@wanadoo.fr 

    La surface plantée est de 12.43 ha soit 60% en Cabernet-Sauvignon et 40% en Merlot noir. Vendange mécanique avec tris successifs. Vinification traditionnelle, élevage en barriques, en volume variable suivant les millésimeschêne d'origines française et américaine. La durée d'élevage varie de 12 à 15 mois en fonction des caractéristiques du millésime.
    Cela donne ce Médoc Cru Bourgeois 2010, au nez de cerise noire et d'humus, un vin bien classique, où la structure s'allie à la finesse, de couleur profonde aux reflets violacés, auxtanins fermes et veloutés, tout en bouche, de garde. Beau 2009, de couleur soutenue, au nez où s'entremêlent des notes d'épices et de fruits rouges mûrs, charpenté et riche, encore marqué par le bois, qu'il faut laisser évoluer.

    Château les MOINES

    Château les MOINES 

    (MÉDOC)
    Claude Pourreau
    9, rue Charles Plumeau
    33340 Couquèques
    Téléphone :05 56 41 38 06 
    Télécopie : 05 56 41 37 81 
    Email : mail@chateau-les-moines.com 

    Vignoble de 30 ha (75% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, avec une moyenne d'âge desvignes de 26 ans, plantées sur une bande de calcaire riche en fossiles). 
    Beau Médoc Prestige 2009, élevé en barriquescharnu et concentré, un vin riche en bouquetcomme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe et d'humus, d'une grande harmonie, de garde. Le 2008, d'une couleurprofonde est classique, d'une grande subtilité, complet, aux tanins soyeux, d'une belle finale, de très bonne garde. Excellent 2007, gras et riche, au bouquet intense avec ces notes de sous-bois et de fruits rouges frais, un vin de bouche ample et fondue. Savoureux 2006, de belle roberubis soutenu, un vin très harmonieux, complet, au nez de fruits rouges et une pointe d'épices caractéristique, charnu en bouche, tout en subtilité, un vin qui se goûte très bien aujourd'hui, de bonne garde. Le 2005, élevé en barriques, est de jolie robe grenat profond, dense et très parfumé (petits fruits rouges, cuir), avec des tanins ronds et présents, un vin équilibré qui emplit bien la bouche, aux nuances de fumé typiques.

    Château de PANIGON

    Château de PANIGON 

    (MÉDOC)
    Georges Dadda

    33340 Civrac-en-Médoc
    Téléphone :05 56 41 37 00 et 06 86 18 63 85 
    Télécopie : 05 56 41 37 00 
    Email : dwl.france@orange.fr 

    Fidèle à lui-même, le Médoc Cru Bourgeois 2010, de couleur soutenue, aux notes de cassismûr, d'épices et de fumé, très bien élevé, est riche et savoureux en bouche, concentré, parfumé, d'excellente évolution. Le 2009 a récolté pas moins de quatre médailles dont une d'Argent au concours général Agricole Paris 2011, et une d'Or au ShanghaïWine Compétition, 12 à 18 mois 100% en barriques dont 33% de neuves, de couleur rubis sombre, riche et structuré, au nez épicé, aux tanins présents qui commencent à peine à se fondre, très équilibré, riche et charnu. Beau 2008, médaille de Bronze au DecanterAwards, ainsi qu'au concours International de Mâcon,corsé, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et la réglisse, finement tannique. Le 2007 est charnu, auxtanins harmonieux, avec des nuances de fruits surmûris et d'épices, de belle couleur cerise noire, riche et velouté au palais avec de la personnalité. 
    Goûtez le Médoc Château Amour 2010, élevage de 6 à 8 mois 100% en barriques, coloré et parfumé (pruneau, violette), alliant rondeur et structure en bouche, séveux, de bonne charpente. Le 2009, médaille d'Argent au Win Event Hong-Kong 2011, est de jolie robegrenat, charpenté, de bouche persistante, au nez de fruits mûrs, avec des tanins souples et très équilibrés, d'une jolie finale. Très agréable Rosé de Panigon, aux notes de framboise, de bouche florale et fruitée, tout en harmonie.
     

  • Le Classement des Bordeaux et Bordeaux Supérieur entièrement réactualisé

    937.jpgEn Bordeaux et Bordeaux Supérieur, les progrès sont réguliers depuis plus de dix ans, et, loin de la démence des prix de certains autres “cuvées Spéciales”, on savoure de nombreux vins remarquables pour leur rapport qualité-prix-plaisir. La plupart des propriétaires retenus élèvent aussi de jolis Bordeaux blancs qui ont du mal à se faire une image.




    Les millésimes    
    Pour les rouges
    - les grands : 2010, 2009, 2008, 2005, 2004, 2003, 2001, 2000, 1998, 1996, 1995, 1990, 1989, 1988, 1986, 1985, 1983, 1982, 1978, 1976, 1971, 1970, 1966, 1961.
    - les bons : 2011, 2007, 2006, 2002, 1999, 1997, 1994, 1993, 1981, 1979, 1975, 1964.

    Pour les blancs (surtout liquoreux)
    - les grands : 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2001, 1999, 1996, 1995, 1990, 1989, 1986, 1983, 1978, 1976, 1970.
    - les bons : 2001, 2004, 2003, 2000, 1998, 1997, 1994, 1988, 1979.


    Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE 
     

    Actualité du vignoble
    Classement Médoc
    Classement Saint Emilion
    Classement Saint Emilion Satellites 
    Classement Pomerol
    Classement Graves
    Classement Sauternes
    Classement Côtes-de-Bordeaux
    Classement Bordeaux Supérieur
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés

     

     

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

     

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    BÉCHEREAU
    BOSSUET
    BRAN DE COMPOSTELLE
    CRAIN
    FILLON
    HAUT-CRUZEAU
    LAGRANGE LES TOURS
    PANCHILLE
    PARENCHÈRE
    THURON
     
    BELLEVUE-FAVEREAU
    GADRAS (BX)
    FONTBONNE
    PASCAUD
    PIERRAIL
    PIOTE
     
    ARRAS
    BRANDILLE
    COMMANDERIE DE QUEYRET
    LAMOTHE VINCENT
    LAVERGNE DULONG
    VRAI CAILLOU
     
    CHANTEMERLE
    FRACHET
    HAUT-BRANA
    (REIGNAC)
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    BOUTILLON
    CORNEMPS
    MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
    GRAND FRANÇAIS
    LAUBERTRIE (BX)
    LAUDUC
    PENIN
    SIRON
     
    AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
    COLLINES
    BELLE GARDE
    BERNADON (BX)
    ENTRE-DEUX-MONDES
    LAJARRE
    MALEDAN (BX)
     
    BASTIAN
    CROIX DE QUEYNAC*
    GAYON
    LARTIGUE-CÈDRES
    LUANA*
    TUILERIE du PUY
     
    DUCLA
    BEAU RIVAGE
    ELIXIR de GRAVAILLAC*
    FONT-VIDAL (BX)
    PERAYNE



    DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

     

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    CANTEMERLE*
    PEYFAURES
    (TROCARD)
     
    CAZENOVE
    MAUBATS
    PERTIGNAS
    GRAND VERDUS
    VIEILLE TOUR
     
    CANET (BX)
    GALAND
    LA GALANTE
    L'HERMITAGE
    (LAVILLE)
    MONICORD
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    HAUT-MONGEAT*
    MAISON NOBLE
    PRIEURÉ MARQUET*
     
    FONTENILLES (BX)
    GABACHOT
    GRAND-MONTEIL
    (GRAVELIER)
    LES MARÉCHAUX (BX)
     
    BLANCHET
    BONHOSTE
    FRANQUINOTTE (BX)
    LE MAINE MARTIN
     
    FARIZEAU (BX)
    (FERRAN (Bx))
     
    Cave de GÉNISSAC
    LASCAUX
    La MARÉCHALE (BX)

    TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

     

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    BOUILLEROT
    (CROIX DE ROCHE*)
    (PEYAU)
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    BRANDE-BERGÈRE*
    UNION DE LUGON

     

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


  • Le Classement des "Satellites" de Saint-Emilion

     

     

    894.jpg- Puisseguin-Saint-Émilion

    Le vignoble de Puisseguin-Saint-Émilion s’étend sur 750 ha de collines arrondies. Il conjugue les atouts d’un microclimat sec, attesté par la présence de nombreux chênes verts, d’expositions sud dominantes et de sols argilo-calcaires où la vigne peut ­s’enraciner profondément. 130 viticulteurs, dont une cinquantaine de coopérateurs, y totalisent une production annuelle de 40 000 hl. Le Merlot représente 70 % de l’encépagement du vignoble, aux côtés du Cabernet franc (20 %) et du Cabernet-­Sauvignon.

    - Montagne-Saint-Émilion

    Avec ses 250 propriétés, et une surface d’exploitation inférieure à 5 ha, cette appellation témoigne d’une viticulture totalement orientée vers la qualité. Le vignoble (1 570 ha) s’inscrit dans le prolongement géographique de ceux de Pomerol et de Saint-Émilion. Les sols y sont argilo-calcaires ou limono-argileux sur le plateau et les coteaux. Le Merlot dominant (70 %) est complémenté de Cabernet franc, de Cabernet-Sauvignon et parfois de Malbec. Saint-Georges représente 190 ha environ.

     
    - Lussac-Saint-Émilion

    Établi sur 1 490 ha, le vignoble de Lussac-Saint-Émilion se caractérise par la variété de ses paysages et la diversité de ses sols : argilo-graveleux dans les vallons, sablo-argileux sur les plateaux, argilo-calcaires à flancs de coteaux. Sur ces terrains bien drainés et exposés, 215 propriétaires et récoltants totalisent une production moyenne annuelle de 69 000 hl. Le Merlot représente 65 % de l’encépagement du vignoble, aux côtés du Cabernet franc (20 %) et du Cabernet-Sauvignon (15 %).


    - Saint-Georges-Saint-Émilion

    Le vignoble de Saint-Georges bénéficie d’une belle exposition, le versant nord de la colline étant orienté sud-sud-ouest, et sa situation de pente le fait bénéficier d’une régulation hydrique naturelle. Le sol argilo-calcaire incite chaque cep à aller puiser en profondeur les arômes les plus secrets. Sur ces sols, plein sud, le Merlot s’est naturellement imposé (70 à 80 %), avec sa faculté de développer des tanins soyeux beaucoup plus que sur des graves.


    Accédez GRATUITEMENT aux commentaires de dégustation du GUIDE DES VINS 2014 en cliquant sur le nom (en rouge)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    MONTAGNE
    SAINT-EMILION
    BÉCHEREAU
    CHEVALIER-SAINT-GEORGES
    GRANDE-BARDE
    JURA PLAISANCE
    ROC DE CALON
    VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
    CÔTES DE BONDE
    FARGUET
    LA FLEUR GRANDS-LANDES
    GRAND-CORMIER
    TOUR MONT D'OR
    DES MOINES
    ROUDIER
    VEDELAGO
    VIEUX CHÂTEAU CALON
    PUISSEGUIN
    SAINT-EMILION

    HAUT-SAINT-CLAIR
    CHÊNE-VIEUX
    VAISINERIE
    LE BERNAT
    DURAND-LAPLAGNE

    LUSSAC
    SAINT-GEORGES
    SAINT-EMILION

    TOUR DU PAS SAINT-GEORGES
    GRENIÈRE
    MACQUIN
    MOULIN DE GRENET
    POITOU
    TOUR DE GRENET
    La CLAYMORE
    DUMON-BOURSEAU
    LA JORINE
    VIEUX-BUSQUET
    HAUT-MILON
    HAUT-PIQUAT



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    MONTAGNE
    SAINT-EMILION
    HAUT-BONNEAU
    (MONTAIGUILLON)
    PIRON
    PUYNORMOND
    (TUILERIE DES COMBES)
    VIEILLE TOUR MONTAGNE
    BAYARD
    (BEAUSÉJOUR)
    VIEUX MONTAGNE
    PUISSEGUIN
    SAINT-EMILION

    BEL-AIR
    HAUT-LAPLAGNE
    (VIEUX ROCHERS*)
    BEAUSÉJOUR
    GONTET-ROBIN
    (FAYAN)
    (PRODUCTEURS RÉUNIS*)

    LUSSAC
    SAINT-GEORGES
    SAINT-EMILION

    CROIX DE CHOUTEAU
    LA PERRIÈRE
    TROQUART
    (LA BERGÈRE)
    CROIX DE RAMBEAU

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    MONTAGNE
    SAINT-EMILION
    FRANC-BAUDRON
    GRAND-BARIL*
    (PUY RIGAUD)
    PUISSEGUIN
    SAINT-EMILION

    (ERMITAGE GARENNE)

    LUSSAC
    SAINT-GEORGES
    SAINT-EMILION

    (MAYNE-BLANC)
    (MOULIN LA BERGÈRE)

     

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu