Avertir le modérateur

LES HAUT-MEDOC INCONTOURNABLES


Château HOURTIN-DUCASSEHAUT-MÉDOC Château HOURTIN-DUCASSE

Château HOURTIN-DUCASSE 

(HAUT-MÉDOC)
Scea des Vignobles Marengo
BP 89
33250 Pauillac
Téléphone :05 56 59 56 92 et 06 73 37 43 43 
Télécopie : 05 56 59 52 77 
Email : contact@hourtin-ducasse.com 
Site : www.hourtin-ducasse.com 

Le Château produit un Haut-Médoc admis depuis 1932 auclassement des crus bourgeois. La propriété comprend 24 ha de vignes âgées en moyenne de 15 à 20 ans, exploitées en agriculture de conservation. 
“Depuis 10 ans, précise-t-on, nous utilisons des méthodes et des produits naturels pour traiter nos plants, travailler nos sols, favoriser la diversité entre les rangs… et permettre aux vignes de se renforcer pour ainsi s’exprimer pleinement. En plus de notre détermination à préserver les richesses de notre terroir et de notre volonté de respecter notre environnement, nous sommes convaincus d’améliorer de cette façon la qualité de nos vins. Notre credo : produire un vin qui allie modernité et classicisme, élégance et finesse tout en révélant les spécificités de chaque millésime pour que chaque vendange exprime le meilleur du fruit.
Après le difficile millésime 2012, pour lequel la qualité des raisins ne nous semblait pas à la hauteur de notre exigence et que nous avons vendangé à terre, donc pas produit, nous avons souhaité apporter encore plus d’attention aux fruits de nos millésimes 2013 et 2014 jusque dans nos chais
Depuis deux ans, nous réalisons les fermentations alcooliques de plus de la moitié de chaque vendange directement en barriques pour intégrer encore plus précocement et tout en douceur le bois dans l’élevage, réduire l’utilisation des pompes lors des fermentations et ainsi respecter l’intégrité du fruit ; uniquement des barriques bordelaises (225l) pour le 2013, mais aussi quelques barriques de 400L pour le millésime 2014 afin d’optimiser la sélection parcellaire. Ensuite 100% des fermentations malolactiques ont été effectuées en barriques. Ces deuxmillésimes sont caractérisés par leur couleur, très concentrés, et par l’intensité de l’expression de leur fruit entièrement préservé.”
On patiente avec ce Haut-Médoc 2011, de bouche puissante et dense, aux nuances deframboise, d'humus et de réglisse, d'une structure soutenue et bien charnue, d'une finale savoureuse, à prévoir sur une selle d'agneau aux petits légumes glacés. Beau 2010, dense, aux nuances de fumé et de fraise des bois mûre, intense, de teinte foncée, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins bien présents, d’excellente garde comme ce 2009, classique, avec beaucoup de fruit, une belle matière, un vin charnu, parfumé, tout en bouche, savoureux, d’excellente garde
Le 2008 mêle puissance et distinction, très classique, aux puissants arômes de fruits rouges marqués par une finale de fraise et cerise, de bouche suave, soulignée par des tanins vifs mais étoffés. Le 2007, médaille de Bronze au concours Féminalise de Beaune, tout en charme, d’une belle ampleur, sent les fraises des bois et l’humus, un joli vin, charpenté et souple à la fois. Le 2006 est plus riche, séveux au palais, aux parfums subtils (cassishumus), puissant mais distingué, avec une finale très harmonieuse.

Château de LAMARQUEHAUT-MÉDOC Château de LAMARQUE

Château de LAMARQUE 

(HAUT-MÉDOC)
Pierre-Gilles et Marie-Hélène Gromand d'Évry

33460 Lamarque
Téléphone :05 56 58 90 03 
Télécopie : 05 56 58 93 43 
Email : lamarque@chateaudelamarque.fr 
Site : www.chateaudelamarque.com 

Aristocrates, chevaliers et maréchaux se sont succédés dans ce haut lieu historique jusqu’au Comte de Fumel qui l’acheta en 1841, c’est son descendant direct Pierre-Gilles Gromand d’Évry qui l’habite aujourd’hui avec son épouse. 
“Château de Lamarque 2014 est un vin opulent qui rappelle le 2009, nous explique Pierre-Gilles Gromand. Beaucoup de volume, de charnu, de fruitéalcool bien présent, belle intégration destanins dans le fruit. Belle aptitude à la garde. Un vin peut-être pas très classique de Bordeaux, il n’est pas spécialement boisé pour le moment. Assemblage de 45 % Merlot, 45 % Cabernet-Sauvignon et 10% de Petit VerdotArômes de fruits noirs bien mûrs et pêche devigne. Un vin très puissant au fruité très prononcé. Cela fait naturellement, il faut dire que nous avons fait de petits rendements 38 hl/ha. En IPT pour les Petits Verdots 117, Cabernets-Sauvignons 112 et pour les Merlots 100. Un IPT très important et 14 ° d’alcool
Château de Lamarque 2013 ne sera mis en bouteille qu’en septembre. Il bénéficie d’un long élevage. Un vin assez charnu, plus sur les notes de fruits rouges, de boisé intégré. Il est long en bouche, notes vanillées et de fruit. Nous en avons produit très peu en grand vin, mais il est très bon. A la vendange, nous avons fait un tri sévère grâce à notre machine de tri qui a enlevé 20% de la récolte.
Nous sommes très fiers d’avoir eu l’honneur d’être sélectionnés par l’Union des Grands Crus pour accueillir les Primeurs Médoc, Haut-MédocMoulis, dont 5 grands Crus Classés du Médoc
C’est l’année Vinexpo et nous serons heureux de recevoir nos clients qui viennent du bout du monde, de la Mongolie aux Républiques d’Europe Centrale, Birmanie, Laos, Vietnam, Kazkhastan, et même Ukraine où nous avons toujours un petit marché malgré les évènements.”
On se fait plaisir quand on débouche ce grand Haut-Médoc 2012, un vin de couleur rubis, très bien élevé, très équilibré, aux tanins bienfermes, au nez où dominent le cassis mûr et les sous-bois, riche en couleur comme en matière. 
Excellent 2011, dense, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de basetannique importante et très équilibrée. Remarquable 2010, de couleur rouge sombre, de bouche dense et aromatique, un vinchaleureux, souple, d’une belle matière élégante, aux tanins fins et enrobés, d’une belle finale persistante, prometteur. 
Le 2009, gras, tout en complexité au nez comme en bouche, avec des connotations de pruneau, légèrement épicé comme il le faut, poursuit sa belle évolution. Le 2008 est un beau millésime, de robe intense, qui mêle concentration aromatique et délicatesse en bouche, avec ces Arômes caractéristiques d’épices (cannelle, muscade) et de griotte, aux tanins très équilibrés, d’excellente évolution. Remarquable actuellement, le 2002 dégage un nez avec des notes de fraise des bois surmûrie et de cuir, un vin dense et velouté.

Château Le MEYNIEUHAUT-MÉDOC Château Le MEYNIEU

Château Le MEYNIEU 

(HAUT-MÉDOC)

Domaines Pedro
33180 Vertheuil
Téléphone :05 56 73 32 10 
Télécopie : 05 56 41 98 89 
Email : ddompedro@aol.com 
Site : www.domaines-pedro.com 

Propriété de 45 ha dont 30 de vignes et une charmante demeure du XIXe siècle. 
Tout en bouche, ce Haut-Médoc 2012, typé, développe un nez de fruits rouges surmûris, un vinample, de jolie structure, légèrement épicé en finale, de bouche puissante et corsée. Remarquable 2011, de robe rubis profond à reflets violets, au nez de prune, d’humus et d’épices, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, un vin qui emplit bien la bouche, bien typé. Le 2010, de couleur rubis sombre, est charpenté, tout en nuancesaromatiques, aux tanins puissants, aux senteurs complexes où dominent les fruits mûrs, le cuir et les sous-bois, de belle évolution. Superbe 2009, au nez d’humus et de groseille, ample etgras, très équilibré, un vin charnu et structuré, d’une belle longueur. Le 2008, coloré, riche et parfumé (cassis, fumé), mêle finesse et structure, aux tanins soyeux, de bouche savoureuse où l’on retrouve les fruits macérés et les sous-bois. Le 2007, aux nuances de mûres et de grillé, auxtanins d’une grande suavité et une belle ampleur, est vraiment réussi. Le 2006, au nez de cassiset d’humus, est de couleur profonde, ample, aux notes giboyeuses et de mûre, aux tanins riches et soyeux à la fois. 
Le Saint-Estèphe Château Lavillotte 2011, possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, aux tanins présents mais souples. Beau 2010, typé, de couleur grenat profond, est un vindense et riche, aux nuances de cassis et de cerise macérés, de bouche corsée et parfumée, de belle charpente, harmonieux, de garde.

Château SAINT AHONHAUT-MÉDOC Château SAINT AHON

Château SAINT AHON 

(HAUT-MÉDOC)
Françoise et Nicolas De Courcel
57, rue Saint-Ahon
33290 Blanquefort
Téléphone :05 56 35 06 45 
Télécopie : 05 56 35 87 16 
Email : info@saintahon.com 
Site : www.vinsdusiecle.com/chateausaintahon 
Site : www.saintahon.com 

Propriété de Charles de Montesquieu au XVIIIe siècle, le Château Saint Ahon, est l’un des cinq derniers domaines viticoles de la commune de Blanquefort, établi sur 40 ha, dont 31 de vignes, l’ensemble situé à 25 minutes du centre de Bordeaux. En 2003, Nicolas et Françoise Chodron de Courcel choisissent de quitter Paris avec leurs enfants pour s’installer à Saint Ahon et redessiner un avenir à la propriété dans le contexte bien engagé de la crise viticole. À l’été 2011, le Château Saint Ahon ouvre définitivement ses portes à l’œnotourisme avec “La Petite Boutique de Saint Ahon”, une boutique de vins et d’épicerie fine, et “Les Jardins de Mirabel”, un parcours œno-ludique au coeur de la propriété. Ces deux activités viennent compléter et parfaire l’offre oenotouristique déjà existante. Aujourd’hui, le Château compte deux nouveaux gîtes et une aire de stationnement de camping-car !
Le domaine est conduit en agriculture raisonnée depuis 2005 et se trouve encore aujourd’hui dans une phase de restructuration profonde et qualitative. En effet, les porte-greffes et cépages sont choisis en fonction des différentes typicités de sols. En 2013, la certification Haute Valeur Environnementale niveau 3 vient récompenser tous ces efforts en matière d’agriculture raisonnée.
millésime 2013 : le vin encore en barriques, petite quantité et sélection drastique expliquent un millésime agréable, harmonieux, fin, nous raconte Nicolas de Courcel. Pour le 2014, les assemblages ont commencé, il démarre son élevage en barriques. Qualité et quantité sont réunies, bel équilibre, harmonieux. En 2015, nous proposons les 2008, 2009, 2011, 2012 et quelques 2010.”
Une bonne occasion, donc, de déboucher ce Haut-Médoc Cru Bourgeois 2012, de bouche riche et harmonieuse, aux connotationsfruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique et puissant, élégant, avec de la matière. Savoureux 2011, médaille d’Argent au concours de Paris, ample, tout en bouche, une réussite, aux arômes puissants de fruits noirs et de sous-bois. Remarquable 2010, médaille d’Or au concours général de Paris, beau vin de robe pourpre, bien volumineux, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique et concentré, alliant finesse et structure, de garde. Le 2009, médaille de Bronze à Mâcon, de belle robepourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise,charnu comme il le faut, développe beaucoup de volume.

Château Le SOULEY-SAINTE-CROIXHAUT-MÉDOC Château Le SOULEY-SAINTE-CROIX

Château Le SOULEY-SAINTE-CROIX 

(HAUT-MÉDOC)
Riffaud Père et Fils
32, rue des Martyrs-de-la-Résistance
33180 Vertheuil
Téléphone :05 56 41 98 54 
Télécopie : 05 56 41 95 36 
Email : lesouleystecroix@aliceadsl.fr 
Site : www.vinsdusiecle.com/lesouleystecroix 
Site : www.lesouleystecroix.com 

L'histoire contemporaine du Château Le Souley-Sainte-Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959, alors que le domaine est à l'abandon, son vignoble vendu à l'arrachage, Denise et Paul Riffaud l'achètent et décident de lui rendre son lustre d'antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environs de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérités, mais également des moments d'oubli. Aujourd'hui, Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric, le fils aîné, occupe les fonctions de maître de chai, Vincent, le cadet, a en charge le matériel et l'entretien des bâtiments, et Jean-Baptiste, le petit dernier, règne en maître sur les vignes
Remarquable Haut-Médoc 2010, de robe rubis pourprecharnu, savoureux, un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d'excellente évolution comme le 2009, généreux et persistant, très bien élevé, de belle robe soutenue, ample et gras en bouche, très équilibré, un vin charnu, vraiment très réussi, aux tanins présents et savoureux, épicé en finale comme il le faut.

Château TOUR-du-ROCHAUT-MÉDOC Château TOUR-du-ROC

Château TOUR-du-ROC 

(HAUT-MÉDOC)
Philippe et Emmanuel Robert
1, rue de l'Église
33460 Arcins
Téléphone :05 56 58 90 25 
Télécopie : 05 56 58 94 41 
Email : tourduroc@wanadoo.fr 
Site : www.chateautourduroc.com 

Une propriété familiale depuis plusieurs générations, qui s’étend sur 12 ha de croupes graveleuses très bien exposées (pas de désherbage chimique, vendanges manuelles, vinification traditionnelle avec longue cuvaison de 3 semaines, élevage en fûts de chêne pendant 12 mois...). 
Belle réussite avec ce Haut-Médoc 2012, aux notes de fruits rouges mûrs et d’épices, dense en bouche, bien charpenté, ample et soupleà la fois, de bonne base tannique, un vin très bien élevé, parfumé, tout en finale, de très bonne évolution. Remarquable 2010, au nezcomplexe à dominante de fruits frais, avec des nuances d’épices et de truffe, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, trèséquilibré, chaleureux. Le 2008, médaille d’Argent au concours des Grands Vins à Mâcon 2010, aux tanins denses, aux senteurs de cerise noire et d’humus, est ample et structuré, très persistant, de belle évolution. “Ce 2008 est un vin tannique, précise Emmanuel Robert, avec une belle robe, de garde et le 2010 est un grand millésime, très fruité, très rond avec une grande capacité de vieillissement.” Le 2007, médaille d’Argent au concours Bordeaux Vins d’Aquitaine 2009, aux connotations de petits fruits à noyau et d’épices, riche, charnu et dense, avec de la matière et des tanins, est un vin puissant, d’une belle harmonie en bouche, très réussi. Beau 2005, intense et coloré, aux arômes de cassis, de cannelle et de poivre, corsé, ample, avec des tanins très structurés, un vin riche en arômes, de fort belle évolution comme le 2004, au nez de petits fruitsferme et suave, très équilibré, richement bouqueté, qui est un très joli vin.

 

Château de COUDOTHAUT-MÉDOC Château de COUDOT

Château de COUDOT 

(HAUT-MÉDOC)
J. Blanchard
9, impassse de Coudot
33460 Cussac-Fort-Médoc
Téléphone :05 56 58 90 71 
Télécopie : 05 57 88 50 47 
Email : ch.coudot@wanadoo.fr 
Site : www.chateaudecoudot.fr 

Le terroir du Château de Coudot est assis sur les deux types de graves que l’on rencontre sur Cussac Fort-Médoc : des graves du Mindel 1 et des graves du Mindel II. Le Cabernet-Sauvignon (60%) occupe les graves de la terrasse, le Merlot (35%) se plait dans les terres plus légères et leCabernet franc (5%) trouve son équilibre sur des sols secs et bien drainés. Le vignoble est dans la tradition médocaine : taille à deux astes avec trois bourgeons par aste, épamprages, effeuillages, vendanges en vert si nécessaire…Tous ces travaux sont effectués dans le plus grand respect de la vigne afin d’obtenir des raisins de la meilleure qualité possible. Les vignessont alimentées exclusivement par des apports de matière organique naturelle déterminés en fonction d’analyses de sols régulières. Que ce soit pour la culture de la vigne ou dans les processus de vinification, le respect de l’environnement est un impératif pour les trois frères Blanchard, Joël, Daniel et Rémy.
“Le 2013 a peu de structure, mais n’est pas loin des 2011 et 2012, nous dit-on. Quant au 2014, il a beaucoup de similitude avec les 2009 et 2010, les vins sont colorés, fruités, c’est un très bon millésime. Globalement, nos 2013 et 2014 sont des vins à boire dans les 5 ans.”
Voilà un beau Haut-Médoc 2012, qui porte haut son appellation de Cru Artisan, issu de vignes d’une trentaine d’années, élevé 12 mois en barriques, dense et généreux, avec des nuances bien caractéristiques de fruits rouges mûrs, légèrement épicé en bouche, aux taninssouples, vraiment réussi. Le 2011 est charnu, savoureux, un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d’excellente évolution. Remarquable 2010, de belle robe pourpre, un vin riche et généreuxferme, à dominante de petitsfruits noirs et de cannelle, aux tanins structurés, d’une jolie concentration. Beau 2009, avec des tanins puissants mais souples, au nezcomplexe et subtil, dominé par des nuances de griotte et de poivre, un vin ample et persistant en bouche, très classique du millésime, qui a largement mérité sa médaille d’Or au concours de Lyon 2011.

Château DOYACHAUT-MÉDOC Château DOYAC

Château DOYAC 

(HAUT-MÉDOC)
Max et Astrid de Pourtalès

33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
Téléphone :05 56 59 34 49 
Télécopie : 05 56 59 74 82 
Email : chateau.doyac@wanadoo.fr 
Site : www.chateaudoyac.fr 

“Ma philosophie, raconte le sympathique Max de Pourtalès, est de ne pas faire de vins trop boisés comme le monde entier sait le faire... mais, au contraire, d’obtenir des vins fins et élégants. Cela n’empêche pas d’avoir de la matière, mais il faut respecter l’équilibre et la fraîcheur, enfin tout ce qui caractérise les grands vins deBordeaux... 
Nous poursuivons toujours notre politique d’amélioration de la qualité sur nos 30 ha. Nous avons construit unnouveau chai de 400 m2 qui accueille 360 barriques. Nous renouvelons les barriques tous les 3 ans afin d’avoir 75% du vin élevé en fûts, et peut-être arriver à 100% de bois neuf en fonction des millésimes. Nous sélectionnons des barriques en chêne français avec des tonneliers attitrés, privilégions la chauffe moyenne car je n’aime pas trop lesarômes torréfiés et toastés dans les vins, cela les dénature, j’essaye de préserver le fruit, le bois ne doit être qu’un agent révélateur d’arômes. Avec Éric Boissenot, nous sommes sur la même longueur d’onde, œuvrons de concert, pour la qualité. Nous sommes très attachés à tout ce qui caractérise les vins de Bordeaux par rapport au monde entier. Mon terroir donne une typicité que l’on ne retrouve que dans le Médoc et c’est ce qui en fait le charme : ces sols calcaires et un encépagement bien adapté, 70% Merlot et 30% Cabernets, donnent des vins très concentrés et assez souples, aux arômes de fruits persistants.” 
Il a raison et cela se ressent dans ce beau Haut-Médoc 2012, élevé en barriques 12 mois (dont 25% de bois neuf), ample, au nez de griotte confite, aux tanins intenses mais délicats, très équilibré au nez comme au palais, avec une finale persistante de prune et d’humus. Le 2011, de robe intense et vive, aux nuances de fumé et de prune mûre, de bouche équilibrée avec du fruit et une structure dense et soyeuse, est un vin complexe, très réussi. 
Remarquable 2010, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, aux tanins savoureux, un vin riche et solide, tout en bouche, typécharpenté et harmonieux, vraiment prometteur. Remarquable 2009, associant couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d’humus, un vin aux tanins présents, de bouche ample avec cette saveur d’épices présente et persistante, à prévoir sur une cuisine relevée. Le 2008 se goûte bien, souple avec une attaque fruitée de petits fruits rouges, c’est un joli vin très bienéquilibré, aux tanins mûrs, parfait actuellement sur un magret. 



Château d'ESTEAUHAUT-MÉDOC Château d'ESTEAU

Château d'ESTEAU 

(HAUT-MÉDOC)
Serge Playa

33250 Saint-Sauveur
Téléphone :05 56 59 57 02 
Télécopie : 05 56 59 59 60 
Email : playa.serge@neuf.fr 
Site : www.chateaudesteau.com 

Depuis près de trente ans, Serge Playa a entrepris son œuvre : restaurer une ancienne propriété déjà connue au XVIIe siècle et lui redonner son lustre passé. En effet, le Château d’Esteau existait déjà lorsque Belleyme, géographe du Roi, traça la carte du Médoc en 1766. Depuis, les successions, l’urbanisation et, hélas les crises viticoles ont réduit sa superficie mais l’essentiel demeure : 4 ha d’un terroir où la grave garonnaise prédomine, regroupés autour des bâtiments ce qui confère aux vins une typicité unique. La plantation, d’une densité élevée, fait la part belle au Cabernet-Sauvignon. On a banni les désherbants. Tous les travaux du sol sont mécaniques, les vendanges manuelles ce qui garantit un tri impitoyable des meilleures grappes. Lavinification se fait de manière traditionnelle, avec une cuvaison longue qui assure l’extraction desarômes, et l’élevage est effectué durant 22 mois en moyenne, en barriques de chêne fin de l’Allier renouvelées à raison de 30% par an. Depuis 2009, le Château d’Esteau produit un Second Vin, la cuvée 7 & +, issu principalement de ses jeunes vignes, et dans lequel le Cabernet-Sauvignon et le boisé sont moins marqués. Il en résulte un vrai vin plaisir, très apprécié dans les brasseries parisiennes où il est représenté, et dans les pays nouveaux consommateurs de vin.
Le tout explique cet excellent Haut-Médoc 2012, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, bien typé, franchement savoureux. Excellent 2011, complexe, aux tanins fermes et soyeux à la fois, un vin qui mêle concentration aromatique et souplesse, aux arômes d'épices et de griotte, avec, en bouche, des nuances de fruits confits et de sous-bois. “Ce 2011 (65% Cabernet-Sauvignon, 30%Merlot, 5% Cabernet franc) a une robe d’intensité moyenne, nous dit Serge Playa, un vin aux notes fruitées et fumées au nez, attaque souple, volume en bouche, une structure correcte, un vin bien équilibré.” 
Le 2010 est remarquable, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, très parfumé, séveuxgénéreux et persistant, à prévoir sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde, par exemple. Beau 2009, d’un grand classicisme, de couleur grenat, bien corsé mais très fin, avec ces notes de mûre et de cassis, qui mêle finesse et charpente.

Château FONTESTEAUHAUT-MÉDOC Château FONTESTEAU

Château FONTESTEAU 

(HAUT-MÉDOC)
Dominique Fouin

33250 Saint-Sauveur
Téléphone :05 56 59 52 76 
Télécopie : 05 56 59 57 89 
Email : info@fontesteau.com 
Site : www.fontesteau.com 

Classé 2e Grand Vin et à une place enviable grâce à un beau rapport qualité-prix-typicité. 
Le Château, bâti et fortifié au XIIIe avec les moellons arrachés aux terres qui l'entourent, a été entièrement rénové en 1997 et s'érige au sein d'un bel environnement naturel de 100 ha, dont 32 de vignes élevées dans les principes de lutte raisonnée qui minimisent l'emploi de produits de synthèse en intégrant les défenses naturelles de la vigne (60% Cabernet-Sauvignon, 29% Merlotnoir, 10% Cabernet franc, 1% de Petit-Verdot). Terroir sablo-graveleux sur dalle calcaire.Vinification traditionnelle dans une cuverie moderne en Inox équipée d’une régulation thermique,cuvaison de 3 à 4 semaines, élevage de 12 mois dans quelque 700 barriques de chêne des meilleures origines françaises. Renouvellement de 25% de barriques neuves par an....
Remarquable Haut-Médoc Cru Bourgeois 2012, issu des Cabernet-Sauvignon (49%), Merlot(48%), Cabernet franc (3%), où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, un Vin qui fleure les épices (cannelle, réglisse) et les fruits rouges frais, de bouche dense. Le 2011 développe des notes subtiles et intenses de petits fruits noirs cuits et de réglisse, un Vin tout en bouche, à la robe foncée, légèrement épicé en finale, avec des tanins mûrs et une charpente ample. Superbe 2010, classique de ce très grand millésime bordelais, riche en couleur, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux mais présents, unVin velouté, parfumé, de belle matière, très réussi, donc très bien classé. Beau 2009, qui a largement mérité sa médaille d’Or Challenge International du Vin 2011, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, qui allie distinction et richesse, un beau Vin ample et très savoureux, d’une belle finale. Le 2008 est de couleur pourpre, avec des arômes de fruits et d’épices, soyeux et dense, harmonieux, de belle charpente. Le 2007 est équilibré et fin, très typé, classique de son Terroir, avec une attaque ronde et soyeuse en bouche. Profitez également des sept chambres du gîte.

Château HENNEBELLEHAUT-MÉDOC Château HENNEBELLE

Château HENNEBELLE 

(HAUT-MÉDOC)
Pierre Bonastre
21, route de Pauillac
33460 Lamarque
Téléphone :05 56 58 94 07 
Télécopie : 05 57 88 51 13 
Email : pierre.bonastre@wanadoo.fr 
Site : www.chateau-hennebelle.com 

Une propriété familiale de 11 ha de vignes, et desviticulteurs depuis cinq générations de père en fils, qui ont apporté leur savoir-faire et donné à leurs vins une qualité croissante au fil du temps.
“En 2013, précise Pierre Bonastre, les vins sont très réussis, avec des cuvées à 13°, mais petit volume; 2014 : qualité et quantité se rejoignent, un vin bien coloré, gras, dense, supérieur à  2013. Disponibles en 2015 : les millésimes 2012 à 2004.”
Ce Haut-Médoc 2012 est excellent, bien typécharpenté, élégant, aux tanins denses, avec des senteurs de mûre et de musc. Le 2011, où se mêlent la griotte et l’humus, aux tanins soyeux, bien charpenté, de bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et le fumé. Beau 2010, intense en couleur comme en arômes, aux tanins présents, avec ces notes de mûre et de griotte, riche et généreux, degarde comme le 2009, au parfum de griotte et de sous-bois, d’une belle couleur profonde, corsé et ample, de bouche puissante, trèstypé, un vin charnu et structuré. Le 2008, riche en couleurcorsécharpenté, est un vin qui sent bon les fruits cuits et les sous-bois. Le 2007 associe structure et finesse, de couleur grenat, ample et corsé, aux tanins bien équilibrés, un vin ferme et parfumé, très réussi. 


Château VillegorgeHAUT-MÉDOC Château Villegorge

Château Villegorge 

(HAUT-MÉDOC)
Marie-Laure Lurton
17 chemin de Villegeorge
33480 Avensan
Téléphone :05 56 58 22 01 
Télécopie : 05 56 58 15 10 
Email : contact@marielaurelurton.com 
Site : www.marielaurelurton.com 

Marie-Laure Lurton dirige ses trois propriétés avec passion, s’attachant à élever des vins typés, loin des modes des vins ultra boisés.
“La traçabilité est totale tout au long de notre filière de production, précise-t-elle, qui est soumise à des contrôles réguliers de la vigne à la bouteille. Nous sommes audités par l’association Terra Vitis afin de maintenir notre certification : chaque année, un auditeur de l’association vérifie que nous répondons à tous les points du cahier des charges et au moins une fois tous les cinq ans, c’est un expert externe, de l’Afnor, qui réalise ce contrôle (Terra Vitis). Depuis 2003, nous avons toujours passé avec succès tous ces examens.
D’autre part, depuis Juillet 2011, nous sommes engagés dans une démarche collective ISO 14001 (norme environnementale). Cette démarche a été mise en place par le CIVB afin que la grande majorité des propriétés viticoles du bordelais réponde à cette norme. LesChâteaux de Villegeorge et La Tour de Bessan font partie de la première association du SME des vins de Bordeaux certifiés ISO 140001 depuis Juillet 2013. Le Château Duplessis a intégré le périmètre en 2014.”
Les visites (dégustation, œnotourisme...) se font au Château Tour de Bessan (ainsi qu’à Villegeorge), où la réhabilitation d’un bâtiment de 1934 , a permis l’installation d’un cuvier ergonomique, d’un chai à barriques et d’une salle de dégustation. Cet édifice contemporain, réalisé avec goût par l’architecte toulousain Vincent Defos du Rau, témoigne du dynamisme du domaine ainsi que de son ambition qualitative.
Sur place, jolie dégustation de ses trois crus : il y a d’abord ce séduisant Haut-Médoc Château de Villegeorge Cru Bourgeois 2013 (12,30 ha sur graves pyrénéennes Cabernet-Sauvignon et Merlot), évidemment fermé, qui dévoile une trame tendue, des arômes de sous-bois et de groseille, des tanins serrés mais savoureux. Le 2012, de belle robe grenat, très équilibré, aux arômes d’épices, de violette et de poivre, un vin bien charpenté, tout en nuances, de bouche ample, de bonne garde. Le 2011 est plus souplegénéreux, avec des senteurs de fruits rouges et d’épices, des tanins bien enrobés, très classique et vraiment réussi. Charmeur 2010, Cabernet-Sauvignon majoritaire, de couleur intense aux reflets noirs, charnu comme on les aime, gras, bien structuré, complexe, avec ces connotations épicées, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante, de bouche fondue comme ce 2009, de couleursoutenue, au nez délicat, aux notes de fraise des bois, d’humus et de poivre, un vin corsé et charpenté, aux tanins harmonieux mais puissants, de belle charpente.
Le Margaux Tour de Bessan Cru Bourgeois 2013, 28,10 ha sur graves pyrénéennes, Merlot et Cabernets pratiquement à égalité, élevage en barriques pendant 12 mois selon le millésime..., aux connotations de griotte cuite et de sous-bois, dégage des tanins amples, un vin auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer au mieux. Le 2012 sent les petits fruits cuits, mêlant puissance, typicité et souplesse, derobe grenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins très équilibrés, classique et prometteur. Le 2011 se goûte très bien, bien typé du millésime, un vin dense au nez comme en bouche, alliant distinction et charpente, aux tanins soyeux, comme ceux du 2010, qui monte en puissance, de belle matière, au nez puissant de cassis, de musc et fumé, complet, avec des notes en bouche de fruitssurmûris, de cuir et d’épices, charpenté et persistant. Le 2009 est dans la lignée, à dominante de pruneau et de cannelle, de belle robepourpre, aux tanins présents qui commencent à se fondre.
Le Moulis Château Duplessis 2013 (17,69 ha sur sol argilo-calcaireMerlot majoritaire, environ 70%, même élevage), très jeune encore,corsé, sent la groseille, le grillé et les sous-bois, et a besoin de se développer. Le 2012, au nez complexe, de belle robe soutenue, avec ce charnu et cette pointe d’épices spécifiques, est de bouche puissante et souple, encore fermé. Le 2011, où la distinction est prédominante, allie couleur et ampleur, avec ces nuances de cerise noire et de truffe, très équilibré, aux tanins mûrs et bien présents à la fois. Le 2010 développe des arômes de fruits mûrs, classique de ce millésime, le vin est corsé, aux tanins denses et bien équilibrés, à la bouche parfumée (prune, épices), il faut attendre un peu pour profiter de son potentiel. Le 2009 commence à s’ouvrir, mêlant unefinesse tannique à une rondeur en bouche certaine, soutenue par des senteurs de pruneau, de mûre et de fumé.
 
 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu