Avertir le modérateur

  • LA RACE DU POUILLY-FUME

    BARILLOT Père et Fils

    BARILLOT Père et Fils 

    (POUILLY-FUMÉ)
    Frédéric et Elisabeth Barillot
    36, rue Louis-Joseph-Gousse - Le Bouchot
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 15 29 
    Télécopie : 03 86 39 09 52 
    Email : barillotpouilly@wanadoo.fr 

    Né aux environs de 1770, le domaine familial est situé au coeur du vignoble, sur 11 ha (95% en Sauvignon duquel est issu le Pouilly-Fumé et 5 % en Chasselas, qui produit le Pouilly-sur-Loire, terrains argilo-calcaires, élevage en cuves Inox thermo-régulées). 
    On est bien au sommet avec leur Pouilly-Fumé Camillium 2014, issu de vieilles vignes de Sauvignon, complexe, qui associe fraîcheur et charpente, un vinque j’ai particulièrement apprécié par sa complexité d’arômes et sa longueur, toujours une référence dans la région. Le Pouilly-Fumé 2015, tout en persistance, suave, au bouquet complexe où se retrouvent des notes d’amande, d’abricot frais et de bruyère, un vin bien marqué par son Sauvignon qui lui donne cette fraîcheur au palais bien agréable.
    Très joli Pouilly-sur-Loire 2015, qui sent bon son Chasselas, un vin bien classique, au nez complexe à dominante de fruits frais, de robe jaune clair, riche et intense, tout en nuances.

    Domaine Guy BAUDIN

    Domaine Guy BAUDIN 

    (POUILLY-FUMÉ)
    Lilian Baudin
    Les Loges
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 20 12 47 
    Télécopie : 03 86 39 17 13 
    Email : lilianbaudin@yahoo.fr 
    Site : www.domaineguybaudin.com 

    Un domaine familial qui est le fruit d'une longue tradition de vignerons, qui remonte à 1685. Il s'étend tout autour du hameau des Loges, village vigneron classé, et est bordé par la Loire, rivière sauvage s'il en est, et classée réserve naturelle sur 20 km. Sur 12 ha de vignes, 11 sont consacrés à la production de Pouilly-Fumé, et un hectare à la production de Pouilly sur Loire. Vendanges manuelles sans désherbant. Lilian Baudin s’est installé depuis janvier 2012, suite à le retraite de son père Guy et ont créé une société ensemble la Scea Domaine Guy Baudin et Fils.
    Très séduisant Pouilly-Fumé Les Charmes 2015, provenant de sols argilo-calcaires sur marnes kimméridgiennes, de robe jaune pâle, puissant et élégant à la fois, avec des senteurs subtiles de chèvrefeuille, de pomme et de grillé, est un vin de bouche très persistante.
    Le Pouilly-sur-Loire est tout en bouche, bien marqué par son Chasselas, un vin tendrevif.

    Francis BLANCHET

    Francis BLANCHET 

    (POUILLY-FUMÉ)

    33 et 35, rue Louis-Joseph-Gousse - Le Bouchot
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 05 90 
    Télécopie : 03 86 39 13 19 
    Email : contact@vins-francis-blanchet.fr 
    Site : www.vins-francis-blanchet.fr 

    Le vignoble est composé de 9,5 ha répartis sur différents sols (marnes kimméridgiennes, argiles à silex, calcaires du barrois et calcaires en plaquettes de villiers). 
    “Notre philosophie, dit-on, est de préserver l'héritage de nos anciens : la qualité et la diversité de nos terroirs, afin de pouvoir les transmettre à nos enfants. Depuis plus de 15 ans, nous avons choisi de protéger la diversité biologique de nos sols. En fonction des parcelles, soit nous enherbons les rangs de vignes, soit nous passons la charrue et les interceps afin d'enlever les herbes indésirables. En effectuant plusieurs fois par semaine le tour régulier de toutes nos parcelles, nous réfléchissons nos interventions phytosanitaires afin de réduire l'impact sur l'environnement. Cette conduite raisonnée du travail de la vigne favorise la protection de la plante, des terroirs et permet de produire des raisins de meilleure qualité.”
    Superbe Pouilly-Fumé Silice 2015, marqué par son terroir argilo-siliceux (vignes de 20 ans), issu d’un pressurage direct, sans macération, de robe jauneclair, délicat avec ces notes de petits fruits secs et de rose, un vin très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes, bien typé.
    Le Pouilly-Fumé Kriotine 2015, Sauvignon issu de sélection massale dans de très vieilles vignesfermentation avec des levures indigènes, pressurage immédiat (sans macération) lent et à faible pression, avec des arômes d’agrumes frais, un vin de bouche persistante, suave mais vif, d’une très belle finale aromatique, vraiment savoureux, à déboucher aussi bien sur une langouste que sur du veau grillé. Le Pouilly-Fumé Calcite 2015 possède sa propre originalité, marqué par son terroir qui lui transmet des notes minérales, tout en finesse, mêle nervosité et distinction, au nez envoûtant et persistant, aux nuances de fleurs blanches et de pomme reinette.

    CAVES de POUILLY-SUR-LOIREPOUILLY-FUMÉ CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE

    CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE 

    (POUILLY-FUMÉ)
    Directeur : Christophe Denoël
    Les Moulins-à-Vent - BP 9
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 10 99 
    Télécopie : 03 86 39 02 28 
    Email : caves.pouilly.loire@wanadoo.fr 
    Site : www.cavespouillysurloire.com 

    Cave de premier ordre qui vinifie 15% de la production, sur sols kimméridgiens coquillés principalement (terres blanches), d’argiles à silex (Saint-Andelain), de Portlandien et des terrasses alluviales en bord de Loire.
    En 2017, nous détaille Christophe Denoël, nous vendrons nos Pouilly-Fumé Moulins à Vent 2015, La Chevalière 2014, les cuvées Tonelum 2013 et 2014, Le Poirier Fou 2013. En Coteaux Du Giennois rouge, Grand Quercus 2014, le Pouilly sur Loire Moulins à Vent 2015, et le Vib de France Les Terres Blanches 2015.
    Le Pouilly fumé 2016 est un vin riche, particulièrement fruité et très équilibré. Il se situe entre le 2014 et le 2015. Toutefois, il existe d'importantes variations dans le style et les caractéristiques analytiques des vins selon l'origine des raisins : les zones fortement impactées par le gel et les autres.
    Deux nouvelles cuvées seront proposées à la vente : un Coteau du Giennois 2014 (malo, vieillissement en fûts et très forte dominante de Pinot Noir(Grand Quercus : 3000 bouteilles produites)
    Un Pouilly-Fumé Le Poirier Fou 2014, un vin produit avec des raisins issus d'une sélection parcellaire (sol calcaire- barrois). La production est également de 3000 bouteilles. C'est le quatrième millésime de cette cuvée, mais le premier à revendiquer le nom de lieu-dit.
    Ces deux cuvées seront principalement proposées dans notre caveau de vente mais aussi à des cavistes indépendants et la restauration. Pas d'investissements notables prévus cette année en raison de la baisse de récolte liée au gel (50 % d'une récolte classique).”
    Superbe Pouilly-Fumé Tonelum Vieilles Vignes 2014, élevé en fûts de chêne, un très joli vin typé, de bouche puissante, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), un vin riche qui s’associe avec une daurade meunière au chou vert ou une matelote de roussette. 
    Ce Pouilly-Fumé Le Poirier Fou 2014, aux connotations subtiles de petites fleurs blanches, avec cette pointe d’épices en finale, est très parfumé, un vin sec et gras à la fois, tout en bouche comme cet autre Pouilly-Fumé La Mariée 2014, un vin de jolie robe dorée, très équilibré, d’une belle harmonie, tout en fruité et en finessesouple, aux arômes de noisette, bien vinifié comme ce Pouilly-Fumé La Baudière 2015, tout en persistance aromatique, alliant finesse et suavité, aux senteurs persistantes d’amande fraîche et de pêche blanche. 
    Le Pouilly-sur-Loire Les Moulins à Vents 2015 est un vin francfrais et friand.

     



     

    André DEZAT et FilsPOUILLY-FUMÉ André DEZAT et Fils

    André DEZAT et Fils 

    (POUILLY-FUMÉ)

    Rue des Tonneliers - Chaudoux
    18300 Verdigny
    Téléphone :02 48 79 38 82 
    Télécopie : 02 48 79 38 24 
    Email : dezat.andre@terre-net.fr 
    Site : www.dezat-sancerre.com 

    La famille est l’une des plus anciennes familles du Sancerrois. On la retrouve dans les archives dès 1550. André Dezat reprend en main le vignoble en 1948 et s’implique activement dans la promotion des vins de Sancerre. Dans les années 1970, ses fils Louis et Simon le rejoignent. Le domaine se modernise, prend un nouvel élan, notamment dans la production de vins de Sancerre et de Pouilly-Fumé. Plus récemment, Arnaud et Firmin, les petits-fils, ont fait leur entrée dans l’entreprise familiale. 
    Leur vignoble de Sancerre s’étend sur 15 ha plantés en Sauvignon blanc et 7 ha en Pinot Noir répartis essentiellement sur les communes de Verdigny, Sury en Vaux, Sancerre, Vinon et Veaugues. Celui de Pouilly-Fumé représente près de 16 ha de vignes uniquement plantés en cépageSauvignon blanc (ou blanc Fumé) répartis sur les communes de Pouilly, Saint Laurent, Tracy et Saint-Martin sur Nohain.
    Pour Firmin Dezat, “le millésime 2016 blanc est fraisaromatique, il ressemble au 2015, avec un peu moins de longueur. Le rouge 2016 est exceptionnel, une belle concentration en Pinots noirs et en fruits rouges très mûrs. Le vin d'une grande année.”
    Il continue de s'agrandir en Menetou-Salon, et apporte des modifications au pressoir, tris de la vendange, tapis roulant… à la vente en 2017, les 2015, puis à partir d'Avril, les 2016 en Sancerre blancPouilly-FuméMenetou-Salon 2016, et en rouge, le Sancerre Prestige 2015.
    Superbe Pouilly-Fumé Domaine Thibault 2013, pur Sauvignon sur sol de caillottes et de marnes kimméridgiennes, élevé en cuves Inox, très parfumé (pêche, coing, narcisse), d’une bouche particulièrement séduisante, soyeuse mais vivace, savoureuse. La cuvée Séduction 2013, ample et bien harmonieuse, sent les noisettes et la pêche blanche, un vin de bouche délicate mais dense, à prévoir avec un lapin de garenne sauté au Sancerre, notamment. 
    Remarquable Sancerre blanc Les Celliers Saint-Romble, sol de silex, au nez fleurisuave et puissant, d’une très belle persistance aromatique au palais, avec des nuances de pêche, de citron et de tilleul, avec une pointe de musc séduisante. La cuvée Prestige blanc 2013, élevée en fûts de chêne avec vinification à l'ancienne, un vin qui m’a bien séduit, ample, très charmeur, tout en puissance aromatique, au nez délicat où s’entremêlent les fruits, la bruyère et les fleurs, avec cette bouche complexe, riche, très savoureuse.

    Domaine LANDRAT-GUYOLLOT

    Domaine LANDRAT-GUYOLLOT 

    (POUILLY-FUMÉ)

    Les Berthiers - 16, rue du Mont Beauvois
    58150 Saint-Andelain
    Téléphone :03 86 39 11 83 
    Télécopie : 03 86 39 11 65 
    Email : landrat-guyollot@wanadoo.fr 
    Site : www.landrat-guyollot.com 

    Le domaine de 16,50 ha, constitué de parcelles situées dans des lieux-dits réputés, a été patiemment réuni par dix générations de vignerons, sur un terroir typique de marnes kimméridgiennes et de silex, de sols argilo-calcaires et siliceux. Et la charte éthique du Domaine a de quoi séduire :
    - Garantir des vins naturels et authentiques : en respectant le patrimoine exceptionnel que constituent nos terroirs, par le choix d’une viticulture raisonnée, en perpétuant un savoir-faire vieux de plusieurs générations, en mettant en place la traçabilité de chaque phase de l’élaboration de nos vins.
    - Minimiser notre impact sur l’environnement: en ajustant la fertilisation aux besoins de chaque vigne et en limitant les traitements phytosanitaires à leur juste nécessaire, en renforçant l’éco-conception de nos packagings, en triant nos déchets pour leur recyclage.
    - Etablir un lien privilégié avec nos clients en leur offrant : des vins d’artisans vignerons, issus à 100 % de notre domaine familial, une gamme structurée et attractive de vins du Vignoble de Pouilly/Loire, une garantie de qualité à travers nos nombreuses référence, un accueil chaleureux pour tous nos visiteurs.
    Coup de cœur pour ce Pouilly-Fumé La Rambarde 2015, sol argilo-calcaire, élevage sur lies fines, séduisant par ces nuances de chèvrefeuille et de citronnelle, de bouche subtile et puissante (fougère, pomme), suave et sec à la fois.
    Beau Pouilly-Fumé Gemme Océane 2015, dont la forme de la bouteille est très originale, aux notes discrètes de noix et de rose, qui allie fraîcheur et charpente, tout en arômes, et se débouche sur des huîtres au four ou un jarret de veau en gelée.

    Scea Roger PABIOT et ses Fils

    Scea Roger PABIOT et ses Fils 

    (POUILLY-FUMÉ)
    Gérard et Bernard Pabiot
    Boisgibault - 13, route de Pouilly
    58150 Tracy-sur-Loire
    Téléphone :03 86 26 18 41 
    Télécopie : 03 86 26 19 89 
    Email : domainerogerpabiot@wanadoo.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainerogerpabiot 
    Site : www.domainerogerpabiot.com 

    L’histoire commença au XIXe siècle, Gustave Pabiot, cultivait déjà la vigne puis son fils Roger, de retour de la guerre, s’installa. 
    Aujourd’hui, ses fils Bernard et Gérard Pabiot cultivent 22 ha dont certaines parcelles sont centenaires. 
    Les générations se succèdent avec pour héritage la passion et l’amour pour ce terroir comme en témoigne l’arrivée de Pauline, la fille de Gérard, marquant la 5e génération. Les vignes implantées sur les coteaux dominant la Loire, des Beauregard aux Girarmes, profitent d’un micro-climat tempéré et ensoleillé. De la vigne à la cave, la volonté est de sublimer le terroir. La lutte raisonnée permet une adéquation entre les exigences de la vigne et celle du viticulteursoucieux de son environnement. Ce vignoble, représentatif des quatre types de sols de la région (calcaire dur ou caillottes, argile à silex, terrasse sableuse, marnes kimméridgiennes), produit des vins de caractère.
    Formidable Pouilly-Fumé silex 2012, marqué par son terroir, très parfumé, très typé, aux notes d’agrumes, de grillé et de fleurs fraîches, tout en bouche, d’une belle persistance. Le Pouilly-Fumé Coteau-des-Girarmes 2015, de bouche puissante et persistante, riche en arômes (fruits frais, aubépine...), à déboucher avec un saumon braisé au Sauvignon ou un poisson froid aux champignons à la crème. 
    Très joli Pouilly-sur-Loire 2015, équilibré, à la bouche fondue, un vin franc mais tout en nuances, tout en nervosité, comme il se doit.

    Domaine Bernard PETIT & Fille

    Domaine Bernard PETIT & Fille 

    (POUILLY-FUMÉ)
    Bernard et Aurélie Petit
    3, impasse de la Tuilerie
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 04 09 
    Télécopie : 03 86 39 04 09 
    Email : petitbernard58@orange.fr 

    Une exploitation familiale qui cultive la vigne avec passion depuis trois générations. Labours, pas d’engrais chimiques, amendements organiques uniquement, traitements phytosanitaires raisonnés. Vendanges mécaniques.
    Bien typé, leur Pouilly-Fumé 2015 fleure bon le genêt, la pomme et la noix, un vin typé qui allie élégance et structure, finesse et persistance, puissance et distinction, tout en arômes, tout en bouche. Le 2014, au nez fleuri, qui développe une très belle persistance aromatique en bouche, avec des nuances de pêche et de tilleul, très bien équilibré en finale, un vin de jolie robe dorée, tout en finesse et distinction. 
    Goûtez le Pouilly-sur-Loire 2015, pur Chasselas sur un terroir de marne kimméridgiennes, un vin très aromatique, qui séduit par ses connotations de musc et d’aubépine, tout en bouche, d’une finale fraîche.
  • LES MEILLEURS MEDOCS DE L'ANNEE ET LES PLATS QU'IL LEUR FAUT

     

    Château BOIS CARRÉ

    Château BOIS CARRÉ 

    (MÉDOC)
    David Renouil
    1, rue de Mazails
    33340 Saint-Yzans-de-Médoc
    Téléphone :05 56 09 08 12 et 06 08 68 45 61 
    Télécopie : 05 56 09 04 21 
    Email : vanessadavid33@hotmail.fr 

    Vignoble de 6 ha (50% Merlot, 50% Cabernet-Sauvignon), planté sur des croupes caillouteuses, sablo-argileuses et argilo-calcaires
    Excellent Médoc 2014, alliant rondeur et charpente, marqué par la prune et la griotte, légèrement poivré comme il le faut en finale, à ouvrir sur côte de bœuf flambée ou une épaule d'agneau braisée. Le 2013 est de bouche intense et dominé par la mûre, alliant souplesse et intensité aromatique. Beau 2012, aux tanins mûrs et fermes à la fois, de bouche parfumée (fraise des bois), riche et fondue, au nez où se mêlent la truffe et l’humuscharnu comme il se doit, de jolie garde mais que l’on peut déjà apprécier avec une selle d'agneau en persillé de truffe ou un ragoût de bœuf. Le 2011, médaille de Bronze à Bordeaux 2013 (1/3 de barriques neuves), riche en couleur, où se mêlent la griotte et l’humus, aux tanins soyeux, bien charpenté, de bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et la réglisse. Le 2010, avec des notes intenses de petits fruits rouges surmûris et d'épices, est charnu, coloré et parfumé, aux tanins savoureux et denses.
     

    Château Le BOURDIEUMÉDOC Château Le BOURDIEU

    Château Le BOURDIEU 

    (MÉDOC)
    Guy Bailly
    1, route de Troussas
    33340 Valeyrac
    Téléphone :05 56 41 58 52 
    Télécopie : 05 56 41 36 09 
    Email : guybailly@lebourdieu.fr 
    Site : www.lebourdieu.fr 

    Vignoble de 38 ha planté sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d’argile (c’est ce que l’on appelle des croupes). Construit vers 1830 par Philippe Delacourt, reconnu Seigneur du Bourdieu, dans le style architectural des maisons de maître du XIXe siècle, le Château apparaissait déjà dans la 2e édition du Féret (1878) ainsi que dans la 1ère classification des Crus Bourgeois de 1932.
    Coup de cœur pour son Médoc 2014 (50% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot), vieilles vignes de 35 ans, élevage 12 mois en barriques de chêne, un vin aux tanins présents, intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois, d’excellente garde. Le 2013 est une réussite, charmeur, au nez délicat de petits fruits rouges mûrs (cassis, mûre) et d’humus, aux tanins soyeux, à la fois puissant et fin, un joli vin mêlant rondeur et structure, où l’élégance prédomine. Le 2012, charnu, est riche en matière, aux tanins équilibrés, où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche riche et corsée, de garde. Le 2011 est excellent, d’un beau rouge profond, concentré et fruité, avec des tanins souples, et un nez où dominent la groseille et la prune, avec une touche poivrée. 
    Le 2010, caractérisé par un nez complexe (cassis, épices...), réunit puissance et souplesse, riche et fin, bien typécharnu, de bouche pleine. Superbe 2009, au nez subtil dominé par des arômes persistants de fumé, d’humus et de cerise noire, très équilibré, ample, de belle présence tannique, un vin, très prometteur. Le 2008 est ferme et persistant, aux senteurs de mûre et de poivre, aux tanins très bien équilibrés, alliant structure et élégance au palais, où prédominent le cassis et les sous-bois, parfait aussi bien sur des grillades de veau qu’avec un tajine de bœuf aux pois chiches.

    SCEA Château DAVIDMÉDOC SCEA Château DAVID

    SCEA Château DAVID 

    (MÉDOC)
    Thierry Kerdreux
    40, Grand-Rue
    33590 Vensac
    Téléphone :05 56 09 44 62 
    Télécopie : 05 56 09 59 09 
    Email : chateaudavid@free.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudavid 

    Un domaine sur sol de sables graveleux. Le vignoble de 16 ha est composé de 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit VerdotVinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne.
    Thierry Kerdreux trouve le 2016 “remarquable, matière, concentration, intensité en arômes, tout est là pour un vin de garde. Un millésime supérieur au 2015 où la qualiité et la quantité se rejoignent.” Les 2015 sortent en Mars. Ses trois cuvées, issues d'assemblages différents : Château David, fruité, finement boisé; Les Hauts de David, plus boisé, et le Château Les Abèdes, boisé, très fin, fruité. Cette année, réalisation d'un chai à barriques plus important.
    Son Médoc 2014 est un vin de robe rubis, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre noir, charnu, complexe, avec des saveurs intenses, de bouche généreuse. Excellent 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffécharnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franctypé et de couleur profonde, parfait avec, par exemple, un navarin de souris d'agneau ou des tendrons de veau aux champignons et à la tomate. 
    Joli 2011, de robe sombre, c’est un vin aux tanins veloutés, de bouche dense, au bouquet complexe. Beau 2010, de belle teinte pourpre, aux taninsmûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboisecharnu comme il le faut. 
    Le 2009, de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, allie concentration aromatique et souplesse, et poursuit son évolution. Les Hauts de David 2014 se goûte très bien, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche.

    Château Les GRAVES de LOIRAC

    Château Les GRAVES de LOIRAC 

    (MÉDOC)
    Christine et Jean-François Gillet
    21, chemin du Centre
    33590 Jau-Dignac-et-Loirac
    Téléphone :05 56 09 48 97 et 06 77 87 41 73 
    Télécopie : 05 56 09 48 97 
    Email : lesgravesdeloirac.chateau@wanadoo.fr 

    Une exploitation familiale de 8 ha de sol graveleux (66% Cabernet-Sauvignon et 34% Merlot noir, élevage 8 à 12 mois en fûts de chêne). 
    Excellent Médoc 2014, avec des tanins soyeux et riches, au nez de groseille, de robe grenat, épicé en bouche. Le 2012, intense, ample au nez comme en bouche, aux tanins fermes, poursuit sa belle évolution. Joli 2011, classique de ce millésime, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe. Le 2010 réunit concentration aromatique et souplesse, aux notes de griotte mûre, avec cette pointe de poivre séduisante, de bouche soyeuse mais puissante, de garde comme le 2009, tout en bouche, avec des notes de groseille, idéal avec une terrine de volailles ou un faisan au chou.
     

    Château LAYAUGA-DUBOSCQMÉDOC Château LAYAUGA-DUBOSCQ

    Château LAYAUGA-DUBOSCQ 

    (MÉDOC)
    Henri, Bruno et Hugues Duboscq
    1, rue Saint-Vincent
    33180 Saint-Estèphe
    Téléphone :05 56 59 30 54 
    Télécopie : 05 56 59 70 87 
    Email : infos@haut-marbuzet.net 

    Henri Duboscq (voir Haut-Marbuzet) et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand dans ce vignoble de 12 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. 



    Belle verticale cette année de ce Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance (50% de barriques neuves) : le 2015, très parfumé au nez(griotte, fumé), dense, tout en distinction, aux notes de cassis et de sous-bois au palais, a des tanins soyeux mais denses. 
    Excellent 2014, ample, de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, un vin bien caractéristique de ce millésimemédocain, qui mêle structure et rondeur. Le 2013, de robe pourpre soutenu, parfumé, séveux, est généreux et persistant en bouche. Le 2012, tout en arômes, de bouche bien corsée, de couleur intense, allie rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruits cuits et d’épices en finale, à prévoir avec des noix de veau, sauce au romarin ou un bœuf aux poivrons.
    Le 2011, où l’élégance prime, est un vin qui mêle fermeté et délicatesse, au nez où dominent la fraise des bois mûre et les épices. 
    Le 2010, parfumé, typérond mais de jolie charpente, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, où se décèle une jolie finale corsée au palais, est un vin qui demande une cuisine délicate comme, par exemple, une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou un rôti de veau en croûte. 
    Le 2009, d’un beau rouge profond, riche en fruits rouges et noirs, ample et structuré, tout en persistance d’arômes, tout en bouche, est à la fois puissant et gourmand. Excellent 2008, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs, de belle couleur, parfumé, bien structuré, généreux comme ce 2006, de jolie robe grenat, aux arômes de fruits rouges, d’épices, de gibier, aux tanins bien enrobés, et le 2005, premier millésime, de bouche corsée et souple.




    Château Les MOINES

    Château Les MOINES 

    (MÉDOC)
    Claude Pourreau
    9, rue Charles Plumeau
    33340 Couquèques
    Téléphone :05 56 41 38 06 
    Télécopie : 05 56 41 37 81 
    Email : mail@chateau-les-moines.com 

    Vignoble de 34 ha, 75% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, moyenne d’âge des vignes 27 ans, établi sur un des meilleurs plateaux argilo-calcaires, posé sur la bande de calcaire éocène dénommée Calcaires de Couquèques filtrants et riches en coquilles fossilisées.
    Claude Pourreau possède un savoir-faire en héritage pour produire un Médoc typique, vinifié à l'aide des techniques modernes. Associant remontages automatiques, thermorégulation, pressurage doux au travers d'une cuvaison longue suivie d'un élevage en fûts de chêne selon les traditions ancestrales.
    Beau Médoc Prestige Cru Bourgeois 2010, élevé en barriques, aux senteurs d’épices et de fruits mûrs, riche, très équilibré, d’une belle longueur, un vinpuissant et harmonieux, avec ces notes de cassis et de réglisse en bouche, de charpente souple et très structurée, de belle garde. Le 2009, charnu et concentré, est un vin riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe et d’humus, d’une grande harmonie, de garde. Le 2008, d’une couleur profonde est classique, d’une grande subtilité, plein, aux tanins soyeux, d’une belle finale, de très bonne garde.

    Château de PANIGONMÉDOC Château de PANIGON

    Château de PANIGON 

    (MÉDOC)
    Georges Dadda
    1A, route d'Escurac
    33340 Civrac-en-Médoc
    Téléphone :05 56 41 37 00 et 06 86 18 63 85 
    Télécopie : 05 56 41 37 00 
    Email : dwl.france@orange.fr 
    Site : www.chateaudepanigon.fr 

    Le vignoble se situe sur des croupes de graves dignes des meilleurs terroirsdu Médoc. Vendanges manuelles et mécaniques avec tri sélectif par parcelle, élevage en barriques 100% dont 33% neuves chaque année, et un séjour de 12 à 18 mois. 
    En 2017, Georges Dadda met sur le marché ses 2014 et 2015. 
    “Le 2016 est excellent, nous dit-il, bien supérieur au 2015, avec une qualité et une quantité extrêmes.”
    Vous allez aimer son Médoc Cru Bourgeois 2015, d’une robe rouge cerise limpide, qui développe un nez de griotte mais aussi des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins riches, très prometteur. Le 2014, où se développent des connotations de mûre, de groseille et de fumé, corsé mais velouté, avec cette bouche puissante en finale. Le 2013, aux tanins soyeux, au nez intense de fruits (griotte) et de fleurs (pivoine), est un vin de belle ampleur, tout en finale. Le 2012, qui dégage un nez très intense (mûre, griotte), de bouche subtilement épicée, est un vin riche et d’une belle finale, où dominent les nuances de groseille et de poivre. 
    Le 2011, parfumé et persistant, aux tanins soyeux, équilibrés, mêle une charpente certaine à une jolie souplesse au palais, et développe des connotations dde fruits noirs, tout en bouche, de bonne garde. Le 2010, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, est savoureux, concentré, parfumé, de garde, naturellement, parfait avec une selle d'agneau en persillé de truffe ou un mignon de veau à l'embeurrée de chou.
    Son Médoc Cru Bourgeois Château Amour 2014, 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon et 5% Petit Verdot, élevage de 6 à 8 mois 100% en barriques, structuré, ample et parfumé (cerise, cassis), a des tanins présents, un vin puissant mais tout en souplesse, velouté, aux nuances, en bouche, de petits fruits noirs et de sous-bois, avec une pointe de fumé, ample et très chaleureux. 

    Château PONTAC GADETMÉDOC Château PONTAC GADET

    Château PONTAC GADET 

    (MÉDOC)
    Aurore Briolais
    Scea Vignobles Briolais - Château Haut Mousseau
    33710 Teuillac
    Téléphone :05 57 64 34 38 
    Email : aurorebriolais@vignobles-briolais.com 
    Site : www.vignobles-briolais.com 

    Le Château Pontac-Gadet est situé dans le nord du Médoc, sur d’anciennes croupes de graves d’origines gurnziennes très qualitatives, les vins produits sur cette propriété de Jau-Dignac-et-Loirac sont élaborés et façonnés dans un perpétuel souci de qualité, alliant modernité et tradition médocaine.
    Excellent Médoc 2014, aux connotations fruitées et giboyeuses, aux notes d’humus et de vanille, qui mêle une bonne base tannique à une finesse persistante. Le 2013, médaille d’Argent Lyon 2016, où dominent la groseille et les épices, est tout en complexité aromatique, aux tanins harmonieux, allie richesse et velouté. Le 2012, classique, très bien charpenté, riche et rond à la fois, aux nuances de fruits cuits, est un vin fondu mais puissant en bouche. 
    Le Médoc L’Optimus 2012, velouté, avec ce nez caractéristique de petits fruits rouges frais, aux tanins denses, est tout en bouche, de garde
    Goûtez leur savoureux Côtes-de-Bourg Château Haut-Mousseau, toujours à la tête de son appellation. Profitez de leurs gîtes à Jau-Dignac-et-Loirac et à Teuillac.

    Château SAINT-HILAIREMÉDOC Château SAINT-HILAIRE

    Château SAINT-HILAIRE 

    (MÉDOC)
    Adrien Uijttewaal 
    13, route de la Rivière
    33340 Queyrac
    Téléphone :05 56 59 80 88 
    Télécopie : 05 56 59 87 68 
    Email : chateau.st.hilaire@wanadoo.fr 
    Site : www.chateau-st-hilaire.com 

    C'est à partir de 1982 qu'Adrien Uijttewaal débute la plantation de vignes, dont la production sera vinifiée en cave coopérative. Puis, il développe peu à peu son vignoble. Le 1995 est le premier millésime vinifié directement à la propriété sous les conseils de Jacques Boissenot. Le vignoble représente alors une surface de trente hectares.

    A partir du millésime 2003, son cru est reconnu cru Bourgeois. A compter du millésime 2006, il commercialise la production issue des vignes situées à Queyrac sous la marque Château Gemeillan, reconnue cru Bourgeois à partir du millésime 2009. Plusieurs autres achats de vignes portent ses propriétés à quelque 50 ha.
    Adrien Uijttewaal qualifie “le 2016 d'excellent, c'est un grand vin de garde, structuré, concentré, très sur le fruit. En 2017, les millésimes en vente sont 2013, 2012, 2011, puis 2014.”
    Il a actuellement le certificat Terra Vitis niveau 1 et s'oriente vers le niveau 2, et sa fille Élise, qui termine ses études cette année, va bientôt rejoindre l'équipe familiale.
    Son Médoc cru Bourgeois Château Saint-Hilaire 2014, riche en bouquet comme en matière, dense et bien charnu, mêle couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humuscharpenté et typé. Le 2012 (médaille d’Argent au Concours Paris 2014) est une vraie réussite. Au nez, s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, un vin structuré, d’une bonne longueur en bouche, riche, complexe, d’excellente garde. Remarquable 2011 (médaille d’Argent Vinalies Internationnales 2013), très séduisant, au nez persistant et subtil à la fois, avec, au palais, des notes de petits fruits cuits (cassis, griotte) et de musc, aux tanins bien fondus, à déboucher sur des cailles grillées ou une poitrine de veau farcie jardinière. Le 2010 est charnu, tout en nuances aromatiques, coloré, aux tanins puissants, au nez où domine le cassis, d’excellente évolution.
    Le Médoc cru Bourgeois Château Gemeillan 2012, complet, puissant et équilibré, est charnu, au nez dominé par la prune, la fraise des bois et la truffe, de bouche fondue mais bien présente, et commence à très bien se goûter. Le 2011 (médaille d’Or au Concours de Mâcon et médailles d’Argent aux Concours de Bordeaux et Bruxelles), légèrement épicé comme il se doit, avec cette structure délicate, aux senteurs où prédominent le cassis et les sous-bois, est un vin généreux et charmeur. 



    Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu