Avertir le modérateur

  • CHAMPAGNE : 10 VIGNERONS EXEMPLAIRES

    Le Champagne à table

    Pour le Champagne, s’il est bien sec, à l’apéritif ; s’il est demi-sec ou doux, au cours d’un repas ou en dessert (fruits et pâtisseries). Les inconditionnels peuvent faire tout un repas au Champagne, délaissant néanmoins les viandes rouges ou le gibier. Un vin idéal avec des crustacés, ou, s’il est plus charpenté (une cuvée de Prestige), sur un poisson en sauce ou un feuilleté de turbot. Le Champagne rosé s’apprécie sur une viande blanche ou sur un gâteau au chocolat (pas trop sucré).

     

    BOURDAIRE-GALLOIS BOURDAIRE-GALLOIS

    BOURDAIRE-GALLOIS 


    David et Véronique Bourdaire-Gallois
    28, rue Haute
    51220 Pouillon
    Téléphone :03 26 03 02 42 
    Télécopie : 03 26 04 37 48 
    Email : bourdaire-gallois@orange.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/champagne.bourdaire-gallois 
    Site : www.bourdaire-gallois.fr 

    David Bourdaire est chaleureux, talentueux, passionné pour mettre en avant toute la spécificité du Pinot Meunier (qui le mérite), et poursuit une réelle politique qualitative qui porte ses fruits. Ce qui est agréable dans ses cuvées, c’est de découvrir toutes les facettes de ce Pinot Meunier, qui sait associer légèreté et rondeur, vivacité et structure, et apporte des nuances florales bien à lui.
    “Dixième génération de vignerons mais seulement la troisième à produire des vins de Champagne, raconte-t-il. C’est Robert Massonnot, mon grand-père, qui élabora lui-même ses premiers Champagne en 1951 suite à la création de la coopérative de Pouillon avec 2 autres vignerons de la commune. Mes parents qui ont commencé leur activité en 1973 sur de petites surface (mon père a été salarié ailleurs jusqu’en 1988), ont réellement commencé leur activité viticole à temps complet dans les années 1980, en parallèle de mes grands-parents. 
    Suite à un BTA puis BTS Viticulture-œnologie au lycée Viticole de la Champagne à Avize, je m’installe à mon tour grâce à la reprise de vignes en location sur la commune de Villers-Franqueux et au départ à la retraite de mes grands-parents qui me cèdent quelques baux lors du transfert de leurs exploitation à mes parents. Récoltant-Coopérateur, je décide suite à la vendange 2001 de quitter la coopérative et de construire mon propre pressoir, vinifier et élaborer mes propres vins de Champagne au cœur de ce terroir renommé. Je deviens donc Récoltant-Manipulant et Vigneron Indépendant dès la vendange 2002 et regoûte au plaisir de vinifier, déguster et créer ses propres vins. L’utilisation de produits phyto-pharmaceutiques est ultra-modérée et raisonnée (pratique du sous-dosage et uniquement si nécessaire) grâce à l’utilisation de matériel pneumatique réduisant considérablement l’utilisation de produits et la consommation d’eau par hectare. Cette démarche se prolonge jusqu’à la vinification où l’utilisation de CO2 permet de réduire considérablement l’utilisation de sulfites (SO2) pour la protection des vins de l’oxydation.”
    Pour David Bourdaire, “l'année 2016 a été compliquée, tous les problèmes sont survenus : pourriture sur feuilles, mildiouoïdium, filage sur les raisinsMeuniers, en août, les raisins ont cuit sous un soleil implacable, et, malgré tout, la qualité est superbe, belle concentration, grande fraîcheur, mais quantité moindre. Cependant, le 2016 sera Millésimé.” Première année en conversion Bio au vignoble et à l'élaboration des vins, il utilise les vapeurs de compost. Ventes en 2017 : l'intégralité de la gamme non dosée : brut Tradition (base 2012), Réserve (base 2009), Prestige Symphonie (base 2012), Blanc De Blancs(base 2012), Rosé (base 2012) et Millésime 2007.
    On est sous le charme de son remarquable Champagne Prestige 2011, non dosé, 40% Pinot Meunier, 40% Chardonnay, 20% Pinot Noir, issu de solsriches limoneux, qui développe de délicieux arômes beurrés, de bouche vive, fine et complexe avec des saveurs d’agrumes frais, où l’on retrouve des nuances de raisin mûr et de noix, tout en saveurs. Son Champagne Tradition, 100% Pinot Meunier, est une belle réussite, une cuvée fraîche, de mousseélégante, tout en finale, un Champagne très salin qui fait saliver.

    Remarquable Millésime 2006, très typé terroir, de mousse légère et abondante, d’une belle harmonie, une cuvée aux arômes délicats de narcisse, de chèvrefeuille et de coing, avec, au palais, des nuances de fruits mûrs, de tilleul et de grillé, vraiment très charmeur comme son Millésime 2005, d’une belle longueur, très fin, de mousse intense, avec des connotations de fleurs et de pain grillé, d’une très belle expression, alliant élégance et vinosité. Le Champagne brut rosé, au nez bien présent de petits fruits rouges, gourmand, avec une agréable vinosité, est toujours très équilibré. Beau ChampagneBlanc De Blancs, dont une partie est vinifiée en fûts, une cuvée riche mais tout en délicatesse (dosée à 7g/l), bien typée, très parfumée (agrumes, amande...), parfait avec un feuilleté de blanc de turbot ou une truite pochée en sauce. Goûtez le demi-secsuave, délicatement parfumé, idéal sur les desserts comme sur un foie gras d’oie, le Symphonie Prestige, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, un Champagne très élégant, et le brutRéserve (très jolie bouteille sérigraphiée), un Champagne vif et harmonieux, marqué par des notes d’agrumes et de fleurs fraîches.

    ROYER Père et Fils ROYER Père et Fils

    ROYER Père et Fils 


    Jean-Philippe et Franck Royer
    120, Grande-Rue - BP 6
    10110 Landreville
    Téléphone :03 25 38 52 16 et 03 25 29 69 41 
    Télécopie : 03 25 38 37 17 
    Email : infos@champagne-royer-pf.com 
    Site : www.champagne-royer-pf.com 

    Exploitation familiale qui possède un vignoble de 25 ha situé sur des coteaux ensoleillés. 
    “Notre famille assure la pérennité d'une longue expérience héritée de nos ancêtres. Une tradition viticole qui se perpétue depuis des siècles, une richesse et un savoir-faire que nous essayons de retranscrire dans nos cuvées. En tant que récoltant-manipulant, nous élaborons des Champagnes issus de nos vignes. Engagés dans la préservation de notre patrimoine, nous tenons à extraire le meilleur de notre terroir qui se compose de calcaire du kimméridgien. Une richesse qui participe à l'élégance et la fraîcheur de nos Champagnes.
    La récolte 2016 a été moyenne, due au gel et à la grêle subis au cours de l'année, pourtant, la qualité est bien présente, mais il n'y aura pas de Millésimé 2016 car les Chardonnays ne feront pas un vin de garde.”
    Remarquable Champagne cuvée Vintage Millésime 2010, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel. Le Champagne Blanc De Blancs année 2011, très charmeur, est tout en bouche. Séduisant Champagne brut Nature, persistant, complexe et fruité, d'une très jolie finale, avec des connotations délicates de chèvrefeuille et d'abricot sec. “La cuvée brut Nature élaborée à partir de vins de Réserve avec une majorité de Chardonnay et une touche subtile de Pinot Noir est un Champagne non dosé à la fraîcheur exceptionnelle. Ce Champagne présente une jolie robe or clair avec un nez associant un fruité agréable (agrumes, notes exotiques) à une belle minéralité. Bonne présence en bouche, ample, arômesfondus, beaucoup de fraicheur, bulle très fine, un style net, croquant et persistant. Beaucoup de charme.”
    Le Champagne brut rosé, pur Pinot Noir, signé d'une très belle étiquette ovale, très séduisant, de belle robe, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise), avec cette touche délicatement épicée en finale, est de mousse abondante et harmonieuse, comme le Champagne Réserve brut, d’une belle harmonie au nez comme en bouche, avec des nuances d’agrumes et de fleurs blanches, alliant structure et finesse.
    Yvon MOUSSY

    Yvon MOUSSY 


    Marylène Moussy
    16, rue des Moulins - Cellier : 22, rue des Vignerons
    51270 Congy
    Téléphone :03 26 59 34 47 
    Télécopie : 03 26 57 68 73 
    Email : marylene-moussy@wanadoo.fr 
    Site : www.vitiplus.com/yvon-moussy/ 

    Trois générations de vignerons, veillent sur ce domaine de 5,20 ha. Ils élaborent leurs vins dans le respect de la tradition. Ils ont fait le choix de proposer un Champagne de terroir typique, manipulé et vieilli dans leur cave.
    Vous apprécierez ce Champagne Brut Nature 2007, au nez d’amande, tout en fruits, une cuvée fine et fraîche en bouche, alliant persistance et richesse, de belle robe or pâle, idéal à l’apéritif ou sur des crustacés. La cuvée Prestige, assemblage de Chardonnay élaboré en 2012, de mousse fine et persistante, dégage vivacité et ampleur, avec un bouquet aux nuances de fleurs, d’amande et de citronnelle, un Champagne très séduisant, très persistant, tout en élégance.
    Le Brut Nature récolte 2006, représentative du millésime, est un Champagne distingué, très bien équilibré en acidité, de mousse fine et persistante, tout en fruits et rondeur, aux arômes de fleurs blanches et de pamplemousse.
    Le Brut cuvée de Réserve, composé de 70% de Chardonnay, 30% Pinot Meunier et Pinot Noir (assemblage 2009), est de bonne bouche, aux notes d’aubépine et de pain grillé au palais. Même année d’assemblage pour le Brut Classique, qui a un nez complexe, dominé par les fruits secs et la poire, de bouche mûre et crémeuse. Le Brut rosé, 100% Pinot Meunier et assemblage vin rouge vieilles vignes Pinot Noir 2012, est de robe aux nuances de rose, aux notes de framboise et de groseille.

    MOYAT-JAURY-GUILBAUD MOYAT-JAURY-GUILBAUD

    MOYAT-JAURY-GUILBAUD 


    Claudie et Laurent Guilbaud
    1, place Barre
    10110 Polisot
    Téléphone :03 25 38 79 18 
    Email : contact@champagne-moyat-jaury-guilbaud.com 
    Site : www.champagne-moyat-jaury-guilbaud.com 

    D'origine familiale et de père en filles, l'exploitation se situe au coeur de la côte des Bar. La famille Moyat-Jaury est à l'origine de la naissance du vignoble et naturellement, l'évolution se poursuit vers la création des cuvées dès l'arrivée de Laurent, d'où le nom composé de la marque Champagne Moyat-Jaury-Guilbaud.



    Vous allez apprécier ce Champagne Extra brut, 100% Pinot Noir de la récolte 2012, de robe or vert, aux bulles fines et légères, où dominent les fruitsfrais et le genêt, une cuvée typée comme nous les aimons, parfumée et légère, à déboucher aussi bien à l’apéritif qu’avec des asperges sauce mousseline.
    Le rosé brut, élaboré selon la méthode de macération pelliculaire dite “de saignée”, de couleur soutenue, est finement acidulé, au nez de framboise et de prune, alliant élégance et vinosité, de mousse abondante, idéal sur des feuilletés au fromage ou un nougat glacé. Excellent brut Tradition, Pinot Noir et Chardonnay, une savoureuse cuvée, de jolie mousse, aux arômes de noisette, de pêche jaune et de miel.
    La cuvée Chardonnay est très représentative de son cépage, de mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et de pomme, une cuvée harmonieuse et savoureuse, à prévoir sur des huîtres chaudes, sabayon au caviar et au concombre ou un bar à la julienne de légumes, par exemple.
    Vous aurez la possibilité de loger dans le gîte pour profiter de votre visite en Champagne.
    CAMIAT  et Fils

    CAMIAT et Fils 


    Jean-Luc et Romuald Camiat
    34, Grande Rue
    51130 Loisy-en-Brie
    Téléphone :03 26 59 32 19 et 06 10 78 56 63 
    Email : contact@champagne-camiat.fr 
    Site : www.champagne-camiat.fr 

    Cinq générations se sont succédées : après Auguste, Paul père et Paul fils, c’est aujourd’hui Jean-Luc et son fils Romuald qui exploitent ce vignoble en culture raisonnée, où les vendanges se font exclusivement à la main.
    Coup de cœur pour ce Champagne brut cuvée Prestige, 50% Chardonnay, 25% Pinot et 25% Meunier, une savoureuse cuvée, au nez subtil et persistant, de jolie mousse, aux arômes de noisette et de miel, très classique, qui mêle charpente et nervosité à la fois.
    Excellente cuvée de Réserve, pure Pinot Noir, un vin puissant, avec des arômes de pain grillé et d’abricot, bien équilibré en acidité, à la mousse intense et distinguée, savoureux, idéal à l’apéritif comme sur un poulet rôti.
    Le brut Tradition, 34% Chardonnay, 33% Pinot et 33% Meunier, harmonieux, de jolie robe dorée, au nez complexe (abricot, musc), de mousse intense, très agréable sur une cuisine légèrement relevée. Gîte sur place.
    Maurice VESSELLE

    Maurice VESSELLE 


    Didier et Thierry Vesselle
    2, rue Yvonnet
    51150 Bouzy
    Téléphone :03 26 57 00 81 
    Télécopie : 03 26 57 83 08 
    Email : champagne.vesselle@wanadoo.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/champagne.vesselle 
    Site : www.champagnemauricevesselle.com 

    Une exploitation familiale de 9 ha de vignes, où l’on vinifie les cuvées sans fermentation malolactique. Sol argilo-calcaire, exposé sud, labours profonds des vignes depuis des générations afin d'accentuer les caractéristiques du terroir de Bouzy (80% Pinot Noir et 20% Chardonnay).
    Vous allez apprécier leur Champagne Les Hauts Chemins Grand Cru 2005, d’une belle couleur or, avec des arômes bien présents de fleurs blanches fraîches, de fougère et de fruits frais, d’une grande finesse, un beau vin complexe, avec une finale persistante et raffinée, comme ce Champagne brutcuvée Réservée Grand Cru, un vin tout en nuances d’arômes, avec cette bouche dense où l’on retrouve des nuances acidulées, d’une belle ampleur au palais. 
    Le Champagne Grand Cru Millésimé 2005, de belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de fruits frais, de brioche et de noix, est de mousse soyeuse, un vin dense, complexe et subtil à la fois. Le brut Grand Gru Bouzy rosé, 100% Pinot Noirmacération courte, est tout en nuances, très aromatique, très fin, de bouche parfumée. Beau Bouzy rouge 2008, d’un rouge rubis intense, avec de la matière et du fruit, aux tanins soyeux.
    Frédéric MALETREZ

    Frédéric MALETREZ 



    11, rue de la Bertrix
    51500 Chamery
    Téléphone :03 26 97 63 92 
    Email : champagne.maletrez.f@orange.fr 

    Un vigneron qui élabore soigneusement ses cuvées depuis une vingtaine d’années.
    On le voit en débouchant son Champagne Millésime 2005, dégageant des notes d’agrumes et de noix fraîche, de mousselégère, de bouche dominée par les fruits jaunes et les fruits secs, d’une belle ampleur, alliant charpente et finesse. Très beau Champagne Vieille Réserve Premier Cru 2004, très typique de ce grandissime millésime champenois, qui dégage un nez franc et fruité (agrumes), une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité et cette note de pain grillé au palais.
    Excellent brut rosé Premier Cru, élaboré exclusivement à base de cépages noirs où le Pinot Noir est majoritaire, est d’une belle rondeur, avec un bouquettrès marquant aux notes de rose, de musc et de mûre, de mousse crémeuse. Le brut Réserve Premier Cru est très séduisant, aux arômes de poire et de noisette grillée, de robe jaune pâle aux reflets d’or, puissant et élégant à la fois, tout en charme.
    Rémy MASSIN et Fils

    Rémy MASSIN et Fils 


    Sylvère et Cédric Massin
    34, Grande Rue
    10110 Ville-sur-Arce
    Téléphone :03 25 38 74 09 
    Télécopie : 03 25 38 77 67 
    Email : remy.massin.fils@wanadoo.fr 
    Site : www.champagne-massin.com 

    Un vignoble familial de 20 ha, depuis 6 générations, situé dans la partie la plus au sud de la Champagne, dans la prestigieuse Côte des Bar, bénéficie d’un ensoleillement important. Les vins sont élevés sur lies plusieurs années afin de les laisser mûrir doucement sans le moindre stress. Membre, depuis 2009, du Club Trésors de Champagne.
    Cela donne ce Champagne brut Millésime 2004, au nez subtil et persistant (fruits frais, amande, acacia), une belle cuvée, dense et distinguée à la fois, tout en bouche, de belle robe et de mousse tendre
    Belle cuvée Louis Aristide, de bouche ample et très fruitée, harmonieuse, de jolie robe dorée, au nez complexe (abricot, amande, chèvrefeuille), bien parfumée en bouche avec cette dominante de fruits mûrs, d’une longue finale. 
    Le Spécial Club Millésime 2009, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, une cuvée harmonieuse, de belle structure, particulièrement réussie, tout en finesse mais avec de la structure, comme le Champagne cuvée Prestige 50% Pinot Noir, 50% Chardonnay, de robe jaune or, au nez de narcisse et de coing, avec une bouche très parfumée aux nuances florales et légèrement miellées, qui allie vivacité et rondeur. Excellent Champagne cuvéeIntégrale Extra brut, avec cette nervosité persistante, de bouche fraîche, élégante, parfaite à l’apéritif.
    A. MARGAINE

    A. MARGAINE 


    Arnaud et Karine Margaine
    3, avenue de Champagne
    51380 Villers-Marmery
    Téléphone :03 26 97 92 13 
    Télécopie : 03 26 97 97 45 
    Email : contact@champagnemargaine.com 
    Site : www.champagnemargaine.com 

    Une Maison fondée au début du XXe siècle. Les vignes se situent uniquement sur la commune de Villers-Marmery (Premier Cru). Quatre générations se sont succédées et se sont transmises leur savoir-faire. “Préserver le milieu dans lequel nos vignes évoluent est l'une de nos préoccupations essentielles, précise-t-on. La mise en place de nouveauxprincipes de culture (enherbement, travail du sol) permettront à nos vignes d'exprimer tout leur potentiel. Le terroir est composé d'une couche de terre végétale très profonde par endroits, posée sur une roche calcaire. Les racines des ceps y plongent pour trouver l'effet bénéfique de l'humidité et de la chaleur.”
    Leur Champagne Extra brut Blanc De Blancs est tout en délicatesse, où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique, alliant distinction et structure, de bouche franche et fraîche. Très joli brut Rosé, généreux, riche, persistant, avec sa mousse crémeuse, comme ce beau Champagne Premier Cru Le brut, développant des nuances florales (rose, acacia...), fondu au palais avec cette touche de brioche.

     

    Michel ARNOULD et Fils Michel ARNOULD et Fils

    Michel ARNOULD et Fils 


    Patrick Arnould
    28, rue de Mailly
    51360 Verzenay
    Téléphone :03 26 49 40 06 
    Email : info@champagne-michel-arnould.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/champagne-michel-arnould 
    Site : www.champagne-michel-arnould.com 

    Les origines vigneronnes de la famille Arnould remontent à la fin du siècle dernier. Au début des années 1960, la petite fille de la famille Lefevre se marie avec Michel Arnould et créent ensemble leur propre marque Michel Arnould. En 1972, ils commencent l’exportation en Angleterre. Aujourd’hui, leur fils Patrick et leur gendre développent la marque dans un grand nombre de pays. Vignoble de 12 ha conduit en lutte raisonnée, dans le respect de l’environnement.
    Patrick Arnould nous signale vendre cette année son Tradition Grand Cru brut (assemblage 2013-2014), le Réserve Grand Cru brut (base 2013-2014), le Rosé Grand Cru (base 2013-2014), l’Extra brut 2012, la Grande Cuvée Grand Cru2012, le Carte d'Or Grand Cru 2012, la Mémoire des Vins Grand Cru 2011 et sa Cuvée B 50 Millesimé 2007. “En 2016, les Chardonnays ont été parfaits, les Pinots noirs un peu au dessous des 2015 par manque de structure, mais, néanmoins, le millésime 2016 s'annonce magnifique qualitativement et quantitativement.”
    Superbe Champagne Grand Cru millésime 2010, où dominent les fruits mûrs et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique, de mousse fine, une Cuvée intense, de belle teinte jaune ambré, aux notes de noisette et de pomme mûre en bouche. Le Tradition Grand Cru, un Blanc De Noirs, est particulièrement typé, de mousse fine et persistante, d’une belle complexité en bouche, tout en fruité et finesse, un Champagne très bien dosé, ample, qui sent bon le pain grillé, l’abricot et les fleurs fraîches. Le B 50 Grand Cru millésime 2007, délicat mais riche, avec des senteurs de poire et de noisette, conjugue finesse et fruité, avec cette nervosité équilibrée, de bonne bouche, aux notes de tilleul et de coing en finale. La Cuvée Extra brut Grand Cru, un pur Pinot Noir d’une seule année avec 20% de vin de réserve, pas de liqueur de dégorgement, est tout en persistance aromatique (amande, pêche, citron, narcisse...), un Champagne tout en nervosité, très équilibréharmonieux en bouche, distingué, tout en subtilité, de robe dorée. 
    On poursuit avec ce brut Réserve Grand Cruassemblage à parts égales de Pinot Noir et de Chardonnay, qui possède un nez de pomme mûre et une bouche suave, puissant et complexe, où s’entre­mêlent au palais les fruits, la bruyère et les fleurs fraîches, le brut Carte d’Or, de bulles fines et persistantes, est de belle robe, de bonne structure, dense et parfumé, aux notes florales (lis, genêt) subtiles, d’une très jolie finale, et le brut rosé Grand Cru, qui a un nez où dominent la rose et le coing, subtil, d’une grande persistance en bouche avec des nuances de framboise.
  • VAL DE LOIRE : LE TOP VIGNERONS DE L'ANNEE

    568.jpgLes vins de la région possèdent deux atouts considérables : un rapport qualité-prix réellement exceptionnel et une complexité due bien sûr à ces sols différents, les uns plus spécifiques que les autres.

    Il suffit de goûter un Sancerre provenant de “caillotes” et un autre de marnes kimméridgiennes, un Quincy ou un Pouilly-Fumé “silex” pour s’en assurer. Cela fait donc du bien de sentir la puissance des terroirs et permet de renvoyer au jardin d’enfants les nouveaux vins qui poussent partout et les producteurs qui croient encore qu’il suffit de planter un cépage pour obtenir un grand vin… Le cépage Sauvignon sait en effet se marier parfaitement avec ces sols de silex, d’argiles ou de marnes, et produit une typicité propre.

    En Anjou, peu d’autres vins peuvent “copier” les meilleurs crus de la région, marqués par ces sols de tuffeau ou de roche calcaire en parfaite osmose avec les cépages Cabernet franc et Chenin, le premier s’épanouissant sûrement le mieux ici, dans cette région où il fait bon s’octroyer quelques étapes gourmandes et historiques. De Champigny à Beaulieu-sur-Layon, du Puy-Notre-Dame à Parnay, la région est riche en terroirs et en saveurs, avec des blancs secs très agréables, des rouges puissants et colorés, au nez de violette comme ceux de Saumur-Champigny.

    Superbes liquoreux (Coteaux-du-Layon, Bonnezeaux…), qui atteignent les sommets depuis quelques années, et inquiétent à juste titre d’autres vins liquoreux (Sauternes, notamment) qui ont tendance à s’endormir sur leurs lauriers.

    En Touraine, la typicité s’associe à un rapport qualité-prix régulièrement remarquable. Le plaisir des arômes, le fruité des rouges, la fraîcheur des blancs secs, la suavité des moelleux… tout concourt au plaisir du vin. En rouge, trois appellations sortent du lot, Chinon, bien sûr, où la race rejoint une vraie typicité, puis Bourgueil et Saint-Nicolas-de-Bourgueil, où l’on se rend aussi bien compte de l’expression de ces terroirs de tuffeau et de graviers. La race du Cabernet franc s’exprime parfaitement sur ces terroirs variés d’argile ou de silex, où le tuffeau croise les Perruches ou les Aubuis. Les moelleux sont superbes, en Montlouis comme à Vouvray.

     

    Quant au Muscadet, sa typicité est notamment liée à la mise en bouteilles sur lie, qui consiste à laisser les vins reposer sur leur lie durant 4 ou 5 mois après leur fermentation jusqu’à leur embouteillage. Elle permet de protéger le vin de l’oxydation et lui confère une fraîcheur et un perlant caractéristique, grâce à une présence importante de gaz carbonique (un Muscadet sur lie en contient deux fois plus qu’un Muscadet). La spécificité existe bien car le sous-sol est composé de roches de l’ère primaire, et se particularise par un système complexe de failles et un métamorphisme poussé. On y trouve en majorité des roches mères éruptives (35 % de gneiss, micaschistes, éclogites, amphibolites et prasinites). Cette diversité induit des différences notables de précocité et de rendement. Les vins récoltés sur schistes, micaschistes, gneiss du bassin versant de la Loire et du marais de Goulaine sont généralement précoces et tendres. Les vins récoltés sur le secteur est du vignoble et issus de terrains de gabbros et de roches vertes, sont plus tardifs.

     

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

     

    Prix d’Honneur

     
    Frédéric et Elisabeth Barillot
    Guy et Caroline Baudin
    Jean-Charles Borgnat (Commanderie)
    Bernard Cambier (Beauregard)
    Famille Davault (Chaise)
    Bruno et Patricia Denis (Renaudie)
    André Dezat
    Patrice et Philippe Duveau (Guilloterie)
    Pascal Gitton
    Famille Godineau
    Jean-Christophe Mandard
    Pierre Picot (Chaillot)
    Jean-Max Roger
    Frédéric Sigonneau (L'R)
    Marc et Laurence Vincent (Paleine)

    Prix d’Excellence

     
    Famille Bouchié-Chatellier
    Arnaud Couly (Couly-Dutheil)
    Régis Dansault
    Famille Feray (Moncontour)
    Bruno et Nicolas Lecomte
    Annabelle Michaud (Montigny)
    Famille Petiteau-Gaubert (Tourlaudière)

    Satisfecits

     
     
     
     
     
     
     
     
    Vincent Giraudon
    Stéphanie Guillot
    Rémy et Raphaël Luneau (R de la Grange)
    Anne-Cécile Roy
    Eric Santier (Dozon)

     

  • COMMUNE PAR COMMUNE, LES TENORS DU CHAMPAGNE

    Le terroir, les sols ont toute leur importance en Champagne, apportant une spécificité réelle et différente selon que l’on se trouve à Cramant ou à Épernay, à Ay ou à Bouzy, dans l’Aube ou la Marne. À cela s’ajoute la proportion des cépages, et chaque maison, cave ou vigneron, possède alors les facultés de créer véritablement une cuvée légère ou puissante. Et puis, ce qu’il ne faut pas occulter pour comprendre la différence entre une grande cuvée et une autre, ce sont, outre l’art fondamental de l’assemblage que signe la main de l’homme, les incontournables vins de réserve.

    Le sol champenois

    Le vignoble champenois est établi sur le calcaire. Les grands crus reposent, en général à mi-coteau, sur une mince couche d’éboulis provenant des pentes tertiaires, où affleure la craie du crétacé supérieur avec ses fossiles caractéristiques (bélemnites), en un bloc atteignant 200 m d’épaisseur et parfois davantage. Cette assise est recouverte par une couche de terre meuble et fertile, d’une épaisseur variant entre 20 et 50 cm. La craie en sous-sol assure un drainage parfait permettant l’infiltration des eaux en excès, tout en conservant au sol une humidité suffisante. De plus, elle a la faculté d’emmagasiner et de restituer la chaleur solaire, jouant ainsi un rôle régulateur extrêmement bénéfique à la maturité, complémentaire de l’action stabilisatrice des bois et forêts déjà notée. C’est enfin à la craie, avant tout, que les vins de Champagne doivent leur finesse et leur légèreté. Sur les coteaux orientés au midi ou au sud-est qui l’abritent de leurs épaulements, la vigne prospère, protégée des vents du nord, généreusement offerte au soleil. La lumière, d’une exceptionnelle intensité, est réverbérée par cette terre claire qui réfléchit la chaleur du soleil : les grappes mûrissent entre les rayons et leurs reflets.

     

    La culture en Champagne

    Au sein d’une zone délimitée par la loi française du 27 juillet 1927 (35 000 ha d’appellation dont seulement 31 000 plantés en 1995), les plantations nouvelles comme les replantations sont réglementées : le droit de plantation nouvelle résulte d’une autorisation ministérielle accordée très parcimonieusement ; le droit de replantation nécessite d’avoir préalablement arraché, à l’intérieur d’une même exploitation, une vigne d’une surface égale. Au sein d’une même commune ayant droit à l’appellation Champagne, les plantations ne peuvent s’effectuer que dans les parcelles expressément délimitées et non pas sur tout le territoire de la commune comme tel est le cas dans la plupart des autres régions vinicoles.

    Une réglementation des plantations favorise une meilleure maturité du raisin et donc une amélioration de la qualité : un écartement inférieur ou égal à 1,50 m entre les rangs de vigne ; une distance de 0,90 m à 1,50 m entre les pieds de vigne d’un même rang ; la somme des écartements et des distances doit être inférieure à 2,50 m. Ces dispositions ont pour but de limiter la vigueur de chaque pied ainsi que sa charge, de sorte que la récolte totale soit répartie sur un plus grand nombre de souches. Une hauteur maximale, par rapport au sol, des bourgeons situés à l’extrémité des prolongements et ce, en fonction du système de taille adopté : taille courte en Chablis et en Cordon : 0,60 m ; taille Guyot et taille de la vallée de la Marne : 0,50 m. Ces dispositions ont pour but de maintenir les raisins assez près du sol pour favoriser leur maturation grâce aux effets bénéfiques de la craie belemnite (rétrocession de la chaleur et de l’humidité emmagasinées).

    Une réglementation de la taille qui doit être courte et en fonction du terroir et du cépage :

    - La taille Guyot et la taille vallée de la Marne sont interdites pour les grands crus (100 %) et les premiers crus (99 à 90 %) ; seules les tailles en Chablis et en Cordon de Royat sont admises pour ces crus car elles donnent des raisins de plus grande qualité.

    - La taille du Chardonnay et du Pinot noir doit être impérativement effectuée en Chablis, Cordon de Royat ou Guyot. La taille de la vallée de la Marne est seulement autorisée pour le Pinot meunier.

     

    COMMUNE PAR COMMUNE, LES REFERENCES CHAMPENOISES

     

    Lire la suite

  • APPELLATION PAR APPELLATION, LA BOURGOGNE DE REFERENCE

    Les terroirs bourguignons

    Le vignoble s’étale sur les reliefs de la bordure ouest du fossé tectonique de la Bresse, occupant les premières pentes bien exposées à l’est, à une altitude modérée de 200 à 400 m sur les terrains sédimentaires de la couverture mésozoïque souvent faillés et basculés comme le Mâconnais, le Chalonnais et la Côte jusqu’à Dijon, la Côte représentant le sommet de la hiérarchie des Grands Crus.

    L’architecture et la morphologie de la Côte sont bien spécifiques pour deux raisons principales : la structure, jusqu’ici monoclinale, devient tabulaire, et la limite ­Jurassique-Tertiaire bressan est toujours un contact de faille à fort rejet vertical. Les chaînons ont disparu, et sont remplacés par des gradins de failles. Une côte ayant valeur d’abrupt de faille domine systématiquement la plaine bressane. Cette morphologie va influencer la disposition du vignoble : il sera souvent restreint au talus de pied de Côte. Le changement structural s’effectue au passage de la Dheune axée sur la bordure tectonique septentrionale du fossé de Blanzy. Les plateaux situés à l’ouest d’une ligne Dijon-Chagny forment deux gradins tectoniques.

    À l’ouest, le compartiment de “La Montagne” est le plus élevé (600 m) ; il est structurellement abaissé par rapport au Morvan et à la dépression marneuse liasique périphérique.

    À l’est, le compartiment de “l’Arrière-Côte” (400 m) est à son tour effondré par rapport au précédent. Sur la transversale de St-Romain-Meursault, les rejets verticaux sont de 120 m et 300 m. Le rejet de la bordure du fossé est plus difficile à apprécier. Cependant, à Meursault, les calcaires à faciès Rauracien, qui ont leur toit à 400 m sur le rebord du plateau, sont abaissés à 200 m dans le village. Encore ne s’agit-il que de l’une des fractures de bordures. Mais le rejet total peut atteindre sous la Bresse 1 700 m.

    La tranche du plateau occidental qui constitue la “Côte” peut être subdivisée en trois parties du sud au nord : la “Côte de Beaune”, la “Côte des Pierres”, la “Côte de Nuits”. Aux processus qui interviennent normalement dans la formation des sols de pente : altération de la roche mère, érosion, culluvionnement, dépôt d’éboulis, s’ajoutent les perturbations liées à l’action de l’homme : défrichement, défoncement, remontées de terre, apports allochtones.

    Il en résulte une grande variabilité des caractéristiques telles que profondeur, pierrosité, texture.

    L’implantation du vignoble répond à une nécessité d’ensoleillement maximum qui se trouve réalisée sur ce versant de direction générale N.N.E. - S.S.W. Quant à sa position sur le versant, elle s’échelonne souvent entre 220 et 320 m, parfois 370 m.

    Le cru se définit comme un produit émanant du sol, caractérisé par un bouquet original se maintenant à travers les vicissitudes climatiques. Au début du xviie siècle, la différenciation des vins est liée, non plus à la seule personnalité des propriétaires, princes ou moines, mais à l’origine géographique : c’est ainsi que les meilleurs vins étaient localisés près de Beaune en vue d’une consommation rapide et de Nuits pour leur aptitude à la garde. La notion de “climat” apparaît au milieu du XVIIIe siècle.

    À l’origine du cru se trouve l’association d’un sol, d’un micro-climat et d’une plante qui définissent des facteurs naturels. La pierrosité (pourcentage de cailloux et graviers) donne lieu à des observations de même type : très faible pour les appellations Bourgogne, elle présente deux phases distinctes pour les Grands Crus : 10 à 20 % par exemple à Corton et autour d’une moyenne de 35 % pour les autres. Le calcaire est toujours en quantité très faible dans les appellations Bourgogne, avec une exception pour un profil sableux, et présente deux phases pour les Grands Crus : 40 à 50 % essentiellement pour Corton, 10 à 20 % pour les autres. Ce sont les sols bruns ou bruns calcaires hydromorphes sur argiles ou cailloutis plio-quaternaires pour les appellations Bourgogne, les sols bruns calcaires sur marne ou calcaire marneux pour une partie des Grands Crus, les rendzines sur calcaires fissurés pour les autres. Dans la grande majorité, les profils en appellation “Grands Crus” et “Premiers Crus” se situent dans les unités de sols de versant sur matériaux en place.

     

    APPELLATION PAR APPELLATION, LA BOURGOGNE DE REFERENCE

    DOMAINE ALAIN VIGNOT
    BOURGOGNE COTE SAINT-JACQUES

    Alain Vignot

    Vignerons de père en fils, la famille est propriétaire de 12 ha de vignes dont 10 ha de l’appellation Bourgogne Côte Saint-Jacques.
    En 1934, mon grand-père Fernand, vigneron à Paroy sur Tholon, étend son domaine en achetant sa première parcelle sur la Côte Saint-Jacques. En 1955, mon père Jacques Vignot entre dans l’exploitation familiale, afin de cultiver et d’agrandir le vignoble. En 1976, à la fin de mes études, je rejoins l’exploitation avec l’intention de l’étendre, nous ne ...

    www.vinsdusiecle.com/domaine-vignot

     

    DOMAINE GERARD TREMBLAY
    CHABLIS

    Gérard Tremblay

    Un remarquable propriétaire qui exploite avec son épouse Hélène, et son fils Vincent, un beau vignoble, patiemment constitué qui compte aujourd'hui 37 hectares dont une dizaine en Premiers Crus auxquels s'ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et Grand Cru Vaudésir, l'un des plus grands vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux et travailleur, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec toutes les techniques modernes au service de son savoir-faire ...

    www.vinsdusiecle.com/gerardtremblay

     

    DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU
    CHAMBOLLE-MUSIGNY

    François Bertheau

    Ce domaine familial a été repris par François Bertheau en 2004. Il représente la cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé environ 6 mois après sa mise en bouteilles.
    “Le 2011 a été marqué par un printemps précoce, un été pas particulièrement beau, et une très belle arrière saison, nous raconte François ...

    www.vinsdusiecle.com/domaine.bertheau

     

    DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT
    CLOS DE LA ROCHE

     

    Cinquième génération de vignerons pour ce domaine de 9 ha, vendanges manuelles, fermentation en cuves ouvertes durant 12 à 15 jours, avec pigeage et remontage journaliers, maîtrise des températures par thermorégulation et élevage en fûts de chêne pendant environ 18 mois pour toutes les appellations, pas de collage ni de filtration. 
    Superbe Clos de la Roche Grand Cru 2010, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), est riche, très classique, typé ...

    www.vinsdusiecle.com/coquardloisonfleurot

     

    DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS
    CORTON-CHARLEMAGNE

    Eric Marey

    Éric Marey veille avec amour sur son joli vignoble de 10 ha. Les vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire durant toute leur évolution. Les vins sont majoritairement vendus au domaine auprès d’une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l’étranger.
    Le domaine vous propose en vins blancs : Aligoté, Pernand-Vergelesses, Pernand-Vergelesses Premier Cru "Sous Frétille", et Corton Charlemagne ...

    www.vinsdusiecle.com/domaine-pierremarey

     

    DOMAINE PIERRE GELIN
    FIXIN

    Pierre-Emmanuel Gelin

    Le domaine GELIN est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété créée en 1925 par Pierre Gelin, est maintenant exploitée par Pierre-Emmanuel qui a intégré la société en septembre 2000. Types de vins : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne aligoté, bourgogne rouge, Fixin 1ers crus Les Hervelets, Les Arvelets et le Clos Napoléon (Monopole), Gevrey Chambertin "Clos de Meixvelles" (monopole), Gevrey Chambertin 1er cru Clos Prieur et ...

    www.vinsdusiecle.com/gelinpierre

     

    DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR
    MARSANNAY

     

    Ce domaine familial fut créé en 1978 par Jean-Louis et Evelyne Fougeray, par acquisition et fermage de vignes dans de prestigieuses appellations bourguignonnes de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune. C’est en 1999 que Patrice Ollivier le gendre, a repris la direction ainsi que la vinification du Domaine. Le vignoble s’étend aujourd’hui sur 17 ha de Marsannay La Côte jusqu’à Puligny-Montrachet, notre dernière acquisition.
    Les bouteilles dégustées sont particulièrement ...

    www.vinsdusiecle.com/fougeraydebeauclair

     

    ROBERT AMPEAU
    MEURSAULT

    Robert Ampeau

    Dans la famille Ampeau on est vigneron hors pair de père en fils; ici le vin est affaire de passion et de grand art. Ils ne proposent que du vin à maturité, bon à être savouré, c'est dire à quel point le respect et la passion qu'ils portent à leurs vins. Des vins rouges envoûtants par leur suavité, bien équilibrés, volumineux et pleins en bouche, avec des tanins bien fondus, typés avec beaucoup de charme et qui développent une grande persistance et complexité aromatique avec des notes de fruits ...

    www.vinsdusiecle.com/ampeau

     

    DOMAINE DE MONTS LUISANTS
    MOREY-SAINT-DENIS

    Jean-Marc Dufouleur

    La constitution du domaine est l’œuvre de Bernard Dufouleur, qui, dans le milieu des années 1960, a acheté, autant qu’échangé, des parcelles diverses pour aboutir à un ensemble homogène et cohérent. 
    Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2011, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et ...

    www.vinsdusiecle.com/domainedesmontsluisants

     

    CHEVILLON-CHEZEAUX
    NUITS-SAINT-GEORGES

    Philippe et Claire Chezeaux

    Ici, on est vignerons depuis 5 générations (9 ha de vignes). Les méthodes de travail et de vinification sont restées traditionnelles, avec des vendanges manuelles, une cuvaison longue et un élevage dans des fûts de chêne pendant 18 à 24 mois. Le Domaine Chevillon-Chezeaux produit plusieurs appellations : Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne-Passetoutgrain, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Blanc et Rouge; des appellations villages, Vosne Romanée, Nuits-Saint-Georges, et des appellations ...

    www.vinsdusiecle.com/domainechevillonchezeaux

     

    DOMAINE MARC JOMAIN
    PULIGNY-MONTRACHET

    Famille Jomain

    Philippe, Catherine et Christophe JOMAIN, frères et soeurs, exploitent leur propre domaine au sein d'un groupement foncier créé le 03 novembre 1992. Le domaine comprend 9 hectares de vignoble à PULIGNY-MONTRACHET dont 4 produisent essentiellement des grands vins blancs de réputation mondiale issus du cépage chardonnay dans les appellations village, 1er cru et grand cru. Alliant modernisme et tradition, le domaine est dirigé avec dynamisme par la famille JOMAIN. Soucieux de préserver ...

    www.vinsdusiecle.com/domainejomain

     

    SCE DU CLOS BELLEFOND
    SANTENAY

    Laurence et Bernard Chapelle

    Issu d’une vieille famille vigneronne originaire de Santenay, Louis NIE acquit, en 1889, le Domaine du CLOS BELLEFOND, qui reste aujourd’hui encore un domaine familial. Situé au Sud de la Côte de Beaune, à Santenay, cité viticole, touristique et… thermale, le Domaine exploite exclusivement des appellations villages et Premiers Crus sur les finages de SANTENAY, CHASSAGNE-MONTRACHET, VOLNAY et POMMARD. Sur ces sols géologiquement variés de la Côte de Beaune, Pinot Noir et Chardonnay, utilisés en ...

    www.vinsdusiecle.com/closbellefond

     

    CHATEAU DE BEAUFORT - J. COUDRAY-BIZOT
    VOSNE-ROMANEE

     

    Les clients français et étrangers du Château de Beaufort utilisent les mêmes qualificatifs pour décrire les vins J. Coudray-Bizot : élégance et finesse. Le Domaine est abrité dans la demeure prestigieuse de l'hôtel David de Beaufort, bâtisse classique du 17ème siècle, bénéficiant de caves situées sous les remparts de Beaune. Jean-Jacques Coudray-Bizot perpétue la tradition des grands vins fins de Bourgogne, en limitant les intrants, et en ayant les soins les plus attentionnés possible pour les ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaudebeaufort



Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu