Avertir le modérateur

  • PARUTION MILLESIMES 2019 : 10 BOURGOGNE, 10 TÉNORS

    Domaine Pierre GELINFIXIN Domaine Pierre GELIN

    Domaine Pierre GELIN 

    (FIXIN)
    Pierre-Emmanuel Gelin
    22, rue de la Croix Blanche
    21220 Fixin
    Téléphone :03 80 52 45 24 
    Email : info@domaine-pierregelin.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/gelinpierre 
    Site : www.domaine-pierregelin.fr 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. Depuis la prise en charge totale du domaine par Pierre-Emmanuel, pour la production et la vinification, quelques modifications culturales ont été apportées. Aucune utilisation d’herbicides, d’engrais autres que des amendements issus de l’Agriculture Biologique, d’insecticides et traitements antipourriture. 
    Pierre-Emmanuel Gelin apprécie particulièrement, le millésime rouge 2016. “Il a une très belle robe rubisbrillante, un nez ouvert et expressif, il “pinote”, avec ces nuances de framboise, de cassis et un peu de pain grillé pour rappel de son élevage en fûts. Ce premier nez très avenant, devient plus sérieux après aération, en prenant un léger graphite. La bouche s’ouvre sur une attaque vive et fraiche, suit un bel acidulé sur la finesse évoquant les fruits des bois (framboisefraise). Un joli grain de tanin fait penser au poivre concassé. En résumé, un vin gouleyant, qui se distingue par sa chair, son jus, sa tenue, enfin sa classe. Idéal pour accompagner une assiette de charcuterie entre copains, œufs en meurette…
    En 2013, j’ai changé tout mon matériel de réception, j’utilise un érafloir Pellenc, cela apporte beaucoup plus de profondeur à mes Vins. L’éraflage est assez tendre, on ne garde que les baies intactes, tout ce qui est lacéré, les pépins et les jus sont écartés, ce qui permet de faire des macérations intra-pelliculaires, je trouve que cela apporte plus de précision à mon travail. En vinification, un pigeage assez légerpar jour pendant toute la phase pré-fermentaire pour, justement, essayer de conserver l’intégralité des baies puis ensuite, quatre pigeages par jour en pic de densité. J’ai entamé une conversion Bio, je suis en phase de certification et j’applique aussi quelques principes de biodynamie. C’est assez contraignant, j’ai commencé pour les Vins et maintenant j’applique certains de ces principes dans mes vignes. On essaye de se rapprocher des pratiques naturelles sans trop d’interventions sur les Vins.“
    On se régale avec ce formidable Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2015, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, de couleurintense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, aux tanins bien enrobés et riches. Le 2014, aux tanins savoureux et riches à la fois, il est généreux, coloré, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau, un grand vin authentique et racé. 
    Exceptionnel Chambertin Clos de Bèze Grand Cru 2015, où s’entremêlent des saveurs de sous-bois, fin et coloré, un vin racé qui dégage des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe au palais. 
    “Le nez est très ouvert, puissant, avec une dominante épicée. Les autres composantes de ce bouquet complexe sont les fleurs et les fruits noirs compotés. Une fraîcheur minérale aux accents réglissés vient équilibrer un côté sucré dû à une exceptionnelle maturité des raisins. En fin d'olfaction, une touche de végétal noble fait écho à un élevage impeccablement digéré. Une bouche puissante et racée se déploie à l'infini avec une force et une énergie hors du commun. Marquée par les épices (grain de poivre noir, tabac, menthol), elle se distingue aussi par un équilibre parfait entre tension et sucrosité. Le vin est à la fois juteux et serré dans ses tanins, fondus par ailleurs. En 2015, l'air frais de la combe Lavaux toute proche a temporisé la haute maturité des raisins pour un résultat idéal. Fidèle à son habitude, un bel acidulé tonique rappelant le noyau de cerise, voire la cerise à l'eau de vie, conclue la dégustation.” 
    On continue avec le Gevrey-Chambertin Clos de Meixvelle 2015, gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, un vin qui associe puissance et distinction, de très bonne évolution. 
    Savoureux Gevrey-Chambertin Premier Cru Clos Prieur 2015, mêlant ampleur et rondeur, parfumé au nez comme en bouche, avec ces notes de cerise noire macérée et d’humus. On poursuit avec ce Fixin Premier Cru Les Hervelets 2015, bien coloré, un vin corsé et gras, aux tanins puissants, persistant, au nez où dominent les épices. Le Fixin La Cocarde 2015, d’une robe d’un rouge rubis intense, est de bouche veloutée, avec de la matière et du fruit. 
    “Belle robe grenat très intense. Le nez est assez intense. Il s'ouvre sur des notes de fruits confiturés, de tabac et d'épices. Un boisé très élégant le réhausse. En arrière plan, un duo d'écorce d'orange et de sous-bois/ humus complète une olfaction de grande qualité. Pour le millésime, l'attaque en bouche est assez tonique grâce à un acidulé parfaitement associé à la matière. Ensuite, le vin déroule ses saveurs : force, chaleur, énergie, sensation "calcaire et taninsfondus. La belle maturité des raisins se ressent jusqu'en finale où s'expriment des fruits confituré.”
    Quant au Fixin 2015, c’est régulièrement une référence, riche au nez, avec des notes subtiles de cerise, de truffe et d'humus, un grand vin complexe et puissant, gras et fondu.
    Domaine François BERTHEAUCHAMBOLLE-MUSIGNY Domaine François BERTHEAU

    Domaine François BERTHEAU 

    (CHAMBOLLE-MUSIGNY)

    5, rue du Carré
    21220 Chambolle-Musigny
    Téléphone :03 80 62 85 73 
    Email : domaine@francoisbertheau.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/domaine.bertheau 

    Au sommet. Domaine familial repris par François Bertheau en 2004, cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. 
    Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé 6 mois après sa mise en bouteillesSols argilo-calcaires
    “Le 2018 a été une année chaude, c’est un millésime solaire, nous précise François Bertheau. A l’élevage, ce sont des vins qui ont beaucoup de couleur, de tanins, ils auront un bon potentiel de garde.
    Le 2017 est un millésime un peu plus gourmand, jolis arômes de fruits rouges, un vin idéal pour la restauration, on pourra le garder en cave quelques années de plus, mais, il est déjà très agréable dans sa jeunesse.
    Mes terroirs marquent mes vins, certains sont plus minéraux, d’autres plus tanniques. Les Villages sont des vins sur le fruit, en Premier Cru, on sent tout de suite la différence, ce sont des vins un peu plus charpentés. Les Charmes, les Amoureuses sont des vins “velours”, très raffinés, ils ont la caractéristique, en 2017, d’être très fruitésarômes de fruits rouges très présents, des vins gourmands. L’élevage est de 18 mois en barriques avec seulement une proportion de 20% de bois neuf afin de laisser le fruit s’exprimer.”
    On est bien à la tête de son appellation avec ce superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2016, aux arômes de fruits mûrs (cassisfraise), de bouche puissante et distinguée, un vin étoffé, coloré et complexe comme nous les aimons, d’excellente évolution. Le 2015, a une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très parfumé, avec ces notes d’humus et de fruits surmûris. Remarquable Chambolle-Musigny Premier Cru 2015, très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, de très bonne garde. 
    Le 2014, de robe brillante, est un vin subtil, de bouche fondue, aux notes de griotte surmûrie et de poivre, où la finesse s’allie à un velouté savoureux, à présenter avec une terrine de faisan au foie gras ou un rôti de veau. Le 2013, dégage un nez de griotte surmûrie, de jolie matière, soyeuse et ample, un vin très parfumé (cannelle, cuir et violette). Son Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2015, aux tanins savoureux et riches à̀ la fois, est gé́néreux, coloré, avec cette finale charnue et charmeuse, dominée par les fruits à̀ noyau et la cannelle. Excellent Chambolle-Musigny Village 2016, de couleur soutenue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise et d’épices.

    Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIRMARSANNAY Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR

    Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR 

    (MARSANNAY)
    Patrice Ollivier
    44, rue de Mazy
    21160 Marsannay-la-Côte
    Téléphone :03 80 52 21 12 
    Email : fougeraydebeauclair@wanadoo.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/fougeraydebeauclair 
    Site : www. fougeraydebeauclair.fr 

    C'est en 1978 que le Domaine, une affaire familiale, se constitue par acquisition et fermage de vignes dans de prestigieuses appellations bourguignonnes de la Côte De Nuits et de la Côte De Beaune. Superficie de 17 ha. Faibles rendements, tri systématique de la vendange à la vigne et sur une table d'égouttage, macérations longues, fermentations maîtrisées par régulation thermique des cuves, élevage adapté à chaque vins en fûts de chêne neufs ou récents...
    “Le millésime 2018 fut pluvieux avec des précipitations importantes jusqu’à fin mars, nous raconte Patrice Ollivier. Le printemps fut soudain et très chaud avec des températures souvent supérieures à 25 degrés. Le cumul d’un sol humide et de températures chaudes a fait démarrer le vignoble très tôt. Nous avons craint le gel de printemps mais, rien n’en a été. Par la suite, l’été fut sec, contrairement à la Côte De Beaune, la Côte De Nuits a eu très peu de pluie. Les vendanges se sont déroulées vers le 6 septembre, ce qui est assez tôt. La récolte était belle et très mûre avec des quantités de 38hl/ha en moyenne. 
    Ce 2018 est un millésime très riche, que l’on qualifie de “solaire”. Pour les rouges, l’onctuosité est très développée et les couleurs sont très profondes. L’acidité est bonne malgré cette grande maturité. Les blancs ont gardé leur fraîcheur et ont de très belles rondeurs. Certaines fermentations alcooliques ont été lentes mais la plupart furent rapides.”
    Coup de cœur pour ce Marsannay rouge Les Saint-Jacques 2016, Pinot Noir, un vin corsé, de couleur soutenue, ample, alliant structure et bouquet, intense au nez comme en bouche, aux arômes de fraise des bois, réglisse. Le Marsannay Les Saint Jacques blanc 2016, est typé et ample en bouche, au bouquetcomplexe où s’entremêlent des notes d'amande et de poire, c’est un joli vin gras et harmonieux. Superbe Fixin rouge Clos Marion 2016, Pinot Noir, complet, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, groseille...), associant gras et intensité, de belle garde. Dans la même lignée, le Fixinblanc Clos Marion 2016, très séduisant, au nez subtil dominé par les fruits secssuave en bouche, tout en persistance aromatique. Le Marsannay blanc Les Aiges Pruniers 2016, est d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, dense et distingué. Le Gevrey-ChambertinLes Seuvrées 2016, Pinot Noir, très équilibré, avec ces connotations caractéristiques du terroir, puissant, ample, aux tanins savoureux, tout en bouche.

    Domaine des LAMBRAYSMOREY-SAINT-DENIS Domaine des LAMBRAYS

    Domaine des LAMBRAYS 

    (MOREY-SAINT-DENIS)
    Direction-Oenologue : Boris Champy
    31, rue Basse
    21220 Morey-Saint-Denis
    Téléphone :03 80 51 84 33 
    Email : clos@lambrays.com 
    Site : www.lambrays.com 

    Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Appartient à LVMH. Le vignoble de ce (très) Grand Cru de Morey-Saint-Denis (c’est le plus grand d’un seul tenant de la Côte-de-Nuits (8,70 ha), situé à une altitude entre 250 m et 310 m, très vieilles vignes), est constitué de 3 climats géographiques : Meix Rentier, la terre la plus lourde et la plus argileuse; les Larrets, la partie la plus pentue exposée à l’est, et les Bouchots, une partie bien ventilée sur la partie haute, en sortie de la combe de Morey, et bien protégée des vents du nord dans la partie basse sur 12 ha au total. Cette complémentarité géologique et climatique est déterminante et explique en partie la grande finesse et la complexité des Vins. Le sol marneux, qui domine dans le haut du clos, favorise l’élégance des Vins, tandis que le bas, plus argilo-­calcaire, produit des Vins puissants et charpentés.
    “Je suis issu d’une famille de vignerons champenois, nous raconte Boris Champy, j’ai fait mes études à Bordeaux et suis œnologue, j’ai travaillé pour la famille Christian Moueix, dans le Libournais et Pomerol, puis dans son vignoble en Californie, Dominus. En 2017, j’ai rejoint le Domaine des Lambrays. J’aime dire que je suis un vigneron-œnologue qui aime autant la viticulture que la vinification.“
    Pour Boris Champy, “ces vendanges sont un futur millésime de légende. En 2018, nous avons connu des conditions exceptionnelles, les anciens parlent d’un nouveau 1947 ou 1959. L’année a été exceptionnellement chaude et ensoleillée, cette générosité du climat a provoqué une belle réaction de la vigne qui s’est montrée généreuse, ce qui nous a amené, à faire la plus grande Vendange En Vert depuis les années 2000. Nous avons été, comme à notre habitude, parmi les tout premiers à vendanger, pour garder de la fraîcheur dans nos Vins et surtout, ne pas subir la sur-maturation, l’excès d’alcool. Les Vins sont d’une richesse incroyable, avec des niveaux de couleur jamais vus au clos des Lambrays, et ceci avec son soyeux et son élégance habituels.
    Le clos des Lambrays 2017 sort et présente à la mise en bouche un grand caractère soyeux, qui évolue vers des tanins bien structurés et puissants en finale. C’est un millésime de belle complexité aromatique avec des notes florales, de fruits noirs et agrestes. L’acidité n’est pas particulièrement marquée, ce qui participe à la facilité en bouche.
    Avec le millésime 2018, nous avons une nouvelle cuvée de Morey-Saint-Denis Premier Cruclos Sorbès. Cette nouvelle parcelle du domaine (2014) a été remise en parfait état de culture depuis 3 ans, et notre belle viticulture nous permet maintenant de la revendiquer avec son nom de Climat.”
    Voilà un grand clos des Lambrays 2017, aux senteurs de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), de bouche complexe et savoureuse, très équilibré, avec ces connotations caractéristiques du terroir, puissant, ample, tout en bouche. Formidable 2016, d’une couleur profonde et étincelante, intense et chaleureux, charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe, de réglisse et de griotte mûre en finale, un vin qui révèle des tanins puissants et très fins à la fois. Le 2015, est splendide, vinification vendanges entières, élevage durant 18 mois en fûts à 50% neufs, aux senteurs de cerise et de sous-bois, d’une grande finesse aromatique, qui dégage en bouche des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe, très typé. Très beau 2014, élevage 50% en fûts neufs 18 mois, un vin concentré, au parfum de violette, de prune et de sous-bois, d’une grande finesse aromatique, de garde. Le 2013, de bouche pleine et riche, aux nuances de fruits des bois et aux notes giboyeuses, puissant et savoureux, c’est un vin ample, très légèrement poivré en finale. Le 2012, est superbe, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d’épices, aux tanins bien enrobés, un vin riche, très distingué, racé, qu’il faut savoir attendre. 
    Exceptionnel 2011, très typé, d’une belle onctuosité en bouche, un vin délicat mais de bouche intense, complexe et très élégant à la fois, très marqué par son terroir, de robe intense, aux nuances caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre, associant structure et finesse, d’excellente garde. Le 2010, est fantastique, aux arômes de fruits macérés et d’épices, riche, de teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse, ampleur et charpente, aux tanins soyeux et très équilibrés, de très belle évolution. 
    Domaine de la POULETTENUITS-SAINT-GEORGES Domaine de la POULETTE

    Domaine de la POULETTE 

    (NUITS-SAINT-GEORGES)
    François et Françoise Michaut-Audidier
    103, Grande Rue
    21700 Corgoloin
    Téléphone :03 80 62 98 02 
    Télécopie : 01 45 25 43 23 
    Email : infos@poulette.fr 
    Site : www.poulette.fr 

    Le Domaine est une très ancienne propriété, appartenant à une famille dont la présence sur la côte viticole est attestée depuis l'époque de Louis XIV. Depuis plus de six générations, elle s'est transmise par les femmes, qui ont toujours su choisir à leur coté des hommes de valeur pour porter avec elles le flambeau du Domaine. Leur fille, Hélène Gaudeul-Michaut, a créé une nouvelle société pour qu'ainsi la marque Domaine de la Poulette continue sous son impulsion et en accord avec ses parents.

    “Bien qu’il ait grêlé en 2018 sur les Côtes de Nuits et les Côtes de Beaune, nous précise Hélène Gaudeul-Michaut, ce millésime 2018 se classe parmi les plus grands par sa qualité, son équilibre, son acidité, ses degrés (14°), ce sera un vin à déguster avec un infini plaisir.
    Les ventes en 2019 se fixent sur tous les millésimes en stock jusqu’en 2016 et concernent Bourgogne et Côtes d’Or. Pour les blancs: le Bourgogne Côtes de Nuits Saint-Georges 2017. Plantations prévues en Bourgogne Blanc et Bourgogne Rouge.“
    Remarquable Nuits-Saint-Georges rouge Premier Cru les Poulettes 2011, de bouche charnue et poivrée, de robe pourpre, au nezconcentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, savoureux. Vous allez aimer comme nous ce Nuits-Saint-Georges rouge Premier Cru Les Vaucrains 2011, médaille d’Argent Lyon 2017, alliant rondeur et charpente, marqué par la prune et la griotte, légèrement poivré comme il le faut en finale. Se goûte aussi remarquablement bien, le Vosne-Romanée rouge Premier Cru Les Suchots 2007, un vin gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, associe puissance et distinction, avec ces nuances de griotte confite et d’humus. Le Côtes de Nuits Villages rouge Vierville 2015, a une belle robeintense, un vin aux tanins soyeux, solide, tout en bouche, très agréable, comme le Côtes de Nuits Villages blanc 2016, intense au nez comme en bouche, alliant vivacité et suavité, très aromatique.
    Pour finir, le Bourgogne blanc Chardonnay, il a une très jolie robe, un vin aux nuances de citronnelle et de fleurs blanches, associant souplesse et vivacité.

    Domaine René CACHEUX et FilsVOSNE-ROMANÉE Domaine René CACHEUX et Fils

    Domaine René CACHEUX et Fils 

    (VOSNE-ROMANÉE)
    René et Gérald Cacheux
    28, rue de la Grand-Velle
    21700 Vosne-Romanée
    Téléphone :03 80 61 28 72 et 06 98 10 47 90 
    Email : gerald.cacheux@free.fr 
    Site : www.domaine-cacheux.com 

    Au début du siècle dernier, François Blée s’installe à Vosne-Romanée. Son fils Charles, lui succède en augmentant la superficie du domaine. En 1966, l'exploitation se divise entre ses deux filles. Jacqueline Blée, l’une de ses filles, et son époux René Cacheux, ils créaient le Domaine René Cacheux-Blée. En 2004, après avoir travaillé sur d’autres exploitations vitivinicoles, Gérald, leur fils, leur succède. 
    Pour Gérald Cacheux, “2018 est un millésime marqué par le soleil, nous avons récolté une très belle qualité et une bonne quantité de raisins. L’élevage se déroule parfaitement. 
    Nos vins rouges à la vente en 2019 sont les 2017. Les Champs d’Argent, Vosne-RomanéeChambolle-MusignyPremier Cru les Beaux Monts et Les Suchots. Les 2017 sont très élégants, des vins tout en finesse que l’on pourra boire assez jeunes, sur le fruit. Des vins très plaisants, bien aromatiques.
    J’ai fait un agrandissement de la cave pour un meilleur confort de travail avec monte-charge.”
    On patiente avec ce remarquable Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2016, très équilibré, avec ces connotations caractéristiques du terroir, puissant, ample, aux tanins savoureux et riches à la fois, tout en bouche, de garde.  Beau Vosne-Romanée Premier Cru Les Beaux Monts 2016, charpenté, aux taninsample, très fin au nez, qui mêle structure et velouté en bouche, gras, très parfumé (mûre, épices...), de belle évolution. Le Chambolle-Musigny 2016, de robesoutenue, aux senteurs de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), de bouche densee et savoureuse Goûtez le Vosne-Romanée 2017, puissant, structuré, il est très élégant, avec des tanins riches et veloutés, aux connotations de mûre et d’épices.
    Domaine Michel PRUNIER et FilleAUXEY-DURESSES Domaine Michel PRUNIER et Fille

    Domaine Michel PRUNIER et Fille 

    (AUXEY-DURESSES)

    18, route de Beaune
    21190 Auxey-Duresses
    Téléphone :03 80 21 21 05 
    Email : domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr 
    Site : www.domainemichelprunieretfille.com 

    Propriété familiale (4 générations) de 12 ha. Un vigneron chaleureux qui est épaulé par sa fille, Estelle, qui prend part à la vinification, elle est dans la cave et le chai. “Je travaille mes vignes en labourant et m’efforçant de respecter mon terroir et l’environnement. En labourant, on aère le sol et l’effet terroir ressort mieux, c’est vraiment positif.” 
    Pour Michel Prunier, “la vendange 2018 a été excellente, après un printemps assez humide, une belle floraison fin mai début juin, l’été avec des températures caniculaires a apporté aux raisins une belle maturité de 90 jours, pas d’incident climatique jusqu’à la vendange, ce qui a donné une récolte assez généreuse et de très belle qualité, une telle vendange, on n’en retrouve qu’une seule fois par décennie ! 
    Les vins blancs manquent peut-être un peu d’acidité, ils sont très friands et seront très agréables à déguster dans un avenir assez proche, alors que les rouges sont plus structurés, d’une très belle couleur, des vins complets assez puissants, avec une garde de 10, 15 et même 20 ans.“
    On ne peut qu’aimer cet Auxey-Duresses Premier Cru Clos du Val rouge 2016 (sol argilo-calcaire, vieilles vignes âgées de 40 ans, vendange manuelle avec table de tri à la vigne, élevage de 18 mois en fûts avec 25% de fûts neufs), d’une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé. Savoureux Volnay Premier Cru Les Caillerets 2017, issu de vignes de 53 ans et 23 ans à parts égales, sur un sol silico-calcaire (18 mois en fûts dont 25% de neufs), tout en rondeur, jolis arômes de fruits noirs assez mûrs, très belle longueur en bouche, un vrai vin “plaisir” ! Tout en bouche, bien typé, le Pommard Les Vignots 2016, issu d’une vigne d’altitude qui n’a pas souffert de la gelée, est d’une belle maturité, aux tanins souples, c’est un vin bien structuré, équilibré à la robe d’un pourpre soutenu. On poursuit avec ce Beaune Premier Cru les Sizies 2017, sol calcaire marneux, issu de très vieilles vignes de plus de 78 ans, élevé 18 mois en fûts dont 25% de neufs, plus souple que le Volnay (“c’est dû aux sols calcaires”), plus friand, sur le fruit frais, plutôt que le fruit compoté. 
    Superbe Auxey-Duresses Premier Cru rouge 2016, parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue où l’on retrouve une pointe d’acidité. Séduisant Auxey-Duresses blanc 2017, Chardonnay, un vin fin, souple néanmoins bel équilibre, arômes délicieux de fruits blancs bien mûrs soulignés par des notes de miel et de pain d’épices. Très beau Meursault Les Clouds 2017,” issu des vignes situées sur ce lieu-dit qui se trouve en altitude, son terroir de sol calcaire donne au vin beaucoup de minéralité, c’est une dominante, jolie structure grâce à l’élevage en fûts, grand vin que l’on pourra apprécier d’ici 5 ans”. Goûtez également l’Auxey-Duresses blanc Vieilles vignes 2017, 100% Chardonnay, élevé 10 mois en fûts avec 20% de fûts neufs, au nez fin où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, de bouche franche, aux notes subtiles de fumé au palais, très équilibré, et le Chorey-Les-Beaune rouge Les Beaumonts 2016, Pinot Noir, avec ces connotations subtiles de griotte et d’humus, associe puissance et distinction en bouche, un vin très bien élevé, aux tanins présents et souples à la fois.
    Michel Prunier, diplômé d’un BTA au lycée viticole d’Avize en Champagne, élabore lui-même un Crémant de Bourgogneassemblage d’Aligoté, de Chardonnayet de Pinot Noir, Médaille d’Or au concours National des Crémants de France, d’une belle vinosité mais avec cette nervosité caractéristique, aux notes de tilleul et d’agrumes confits.
    Gérard DOREAUMONTHÉLIE Gérard DOREAU

    Gérard DOREAU 

    (MONTHÉLIE)
    Earl du Domaine Gérard Doreau
    Rue du Dessous
    21190 Monthélie
    Téléphone :03 80 21 27 89 et 06 07 48 35 47 
    Email : gerard-doreau@wanadoo.fr 
    Site : www.domaine-doreau.fr 

    Vigneron de père en fils depuis la fin du XIXe siècle, pour ce domaine de 6 ha, où les méthodes de culture et de vinification sont traditionnelles. Les vignes sont labourées, la fertilisation naturelle, les contours enherbés et les traitements raisonnés. Les vendanges se font manuellement. Les raisins triés, égrappés, cuvent une dizaine de jours. La fermentation se fait naturellement (sans levurage). L'élevage en fûts de chêne (10% de neufs) dure 12 à 15 mois. 
    Beau Pommard rouge Les Vignots 2016, de charpente à la fois puissante et souple, avec des arômes de fruits rouges complexes (griotte, mûre), la bouche est dominée par des nuances persistantes de griotte, de cannelle et de fumé, un vin dense mais toute en élégance. Très agréable Monthélie rouge Premier CruChamps Fulliot 2016, de bouche puissante, bien classique de son appellation, de robe intense, au nez dominé par les fruits cuits, idéal sur une planche de charcuterie, terrines ou grillades. Goûtez encore le Monthélie rouge 2016, charnu, alliant souplesse et charpente, aux tanins fermes, où se mêlent la truffe et la griotte, ample et solide.
    Domaine VIRELY-ROUGEOTPOMMARD Domaine VIRELY-ROUGEOT

    Domaine VIRELY-ROUGEOT 

    (POMMARD)
    Patrick et Virginie Virely
    9, place de L'Europe
    21630 Pommard
    Téléphone :03 80 24 96 70 
    Email : contact@domaine-virely-rougeot.fr 
    Site : www.domaine-virely-rougeot.fr 

    Domaine de 9 ha. Issu d'une très vieille famille de vignerons, Louis Virely s'installe à Pommarden reprenant le Domaine de ses beaux-parents au début du siècle. C'est en 1926, qu'il achètera la parcelle de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, fleuron du Domaine. En 1951, son fils Bernard reprend une partie du Domaine et se marie à une vigneronne de Meursault, ce qui enrichit le Domaine de vins de Meursault. Ensemble, ils achètent et replantent le Clos de l'Ermitage à Beaune, ainsi que diverses parcelles sur le village de Pommard. Le Domaine Virely-Rougeot est né. Au cours de l'année 2003, le Domaine a acquis 12,80 ares de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, ce qui en fait le plus grand propriétaire de cette appellation avec près de 2 ha. Aujourd'hui Patrick, un de leurs fils, et son épouse, Virginie, qui s’occupe de l’accueil et du conseil clients au caveau, perpétuent la tradition familiale. 
    Patrick Virely nous propose à la vente ce printemps les rouges 2016 et les blancs 2017. “Le blanc est minéral avec une belle acidité, belle constitution, cela va faire de très beaux vins dans quelque temps. Les rouges, suite aux dégâts du gel, sont concentrés, riches, avec une belle trame tannique et une sublime couleur. Pour les Bourgogne ou Pommard, on pourra les aborder relativement vite. En ce qui concerne les Premiers Crus, nous avons des constitutions majestueuses qui pourront tenir au moins 15 ou 20 ans en vieillissement.”
    Vous allez aimer comme nous leur remarquable Pommard Premier Cru rouge Clos des Arvelets 2016, qui est de couleur pourpre intense, aux tanins savoureux, très parfumé, associant gras et intensité, un vin généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et les épices. Le 2015, de robe grenat, avec des notes de violette et d’humus, est typé par ce terroir particulier, riche, aux tanins équilibrés mais soyeuxferme et persistant, de belle évolution. Le 2014, au nez caractéristique dominé par les fruits noirs, un vin aux tanins bien présents, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, tout en bouche. 
    Superbe Pommard Premier Cru rouge Les Chanlins Bas 2016, de bouche puissante et dense, aux tanins fondus, dégage un bouquet complexe où s’entremêlent des senteurs de petits fruits rouges mûrs et de réglisse. Le 2015, très typé également, parfumé, au nez dominé par les fruits cuits et la truffe, de bouche complexe aux connotations typiques de mûre, de poivre et de sous-bois, d’une belle structure, c’est un vin qui allie charnu et distinction. Le 2014 est riche au nez, avec des connotations subtiles de cerise et d’humus, un vin qui associe puissance et distinction en bouche, bien élevé.  
    Excellent Pommard 2016, à dominante de fruits cuits et de fumé, qui mêle charpente et velouté, un vin de robe intense.
    Le Meursault Premier Cru Charmes 2017, de bouche intense où dominent les agrumes mûrs et les petits fruits secs, de robe séduisante, parfumé, dense et très typé, de garde, à déguster sur un turbot, une cuisine riche et élaborée. Le 2016, au nez fleurisuave et puissant, a une très belle persistance aromatiqueen bouche, avec des nuances de pêche et de tilleul.
    Et enfin cet agréable Bourgogne rouge Pinot Noir 2016, qui sent le cassis et l'humuscharpenté, un vin tout en charme.
    Domaine Jean CHARTRONPULIGNY-MONTRACHET Domaine Jean CHARTRON

    Domaine Jean CHARTRON 

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Jean-Michel et Anne-Laure Chartron
    8 bis, Grande-Rue
    21190 Puligny-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 99 19 
    Email : info@jeanchartron.com 
    Site : www.jeanchartron.com 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L’histoire de la famille Chartron est intimement liée à celle de la Bourgogne et, plus précisément encore, à celle de Puligny-Montrachet. On se doute que la vinification des Vins blancs s'opère de manière traditionnelle. Les Vins fermentent et font leur élevage en fûts de chêne, exception faite des appellations régionales pour lesquelles ces opérations ont lieu pour partie en fûts et pour partie en cuves. Pour les fûts, l'origine du bois de prédilection reste la région de l’Allier pour une grande majorité. Le pourcentage de fûts neufs, varie de 10 à 40%, avec une moyenne d'âge jamais supérieure à 5 ans pour l'ensemble des fûts. C’est le frère et la sœur qui dirigent le domaine : viticulture pour Anne-Laure et vinificationpour Jean-Michel.

    “2018 : un millésime hors normes, nous précise Jean-Michel Chartron. Après avoir fait ses réserves pendant l’hiver grâce à une météo pluvieuse, le cycle végétatif prend d’abord un peu de retard mais lorsque le soleil apparaît en Avril, la vigne rattrape son retard et même va prendre de l’avance. Les gelées de fin Avril nous pertubent mais
    heureusement, les dégâts sont limités. La floraison et la nouaison se déroulent dans des conditions idéales, nous entrons dans une période de canicule et quelques orages de grêle début Juillet n’affecteront pas les vignes qui continuent de se développer jusqu’à mi-Août et de terminer leur maturation. La vendange très saine commencera le 28 Août sous une météo idéale, chaque parcelle est récoltée à son apogée afin d’en garder toute sa fraîcheur, une belle acidité, une richesse en sucre, de la concentration, de la complexité, bref, tout est réuni pour atteindre la perfection.
    Les Vins blancs, ont des arômes divers reflétant chaque terroir, ils sont frais, minéraux, équilibrés par une belle tension, la bouche est ronde et généreuse.
    Les Vins rouges, très colorés, sont structurés et puissants avec des tanins délicats, 
    fruités, harmonieux, vraiment exceptionnels. Ils se dégustent déjà très bien dans leur jeunesse avec gourmandise. Nos ventes en 2019 concerneront tous les 2017.“

    On patiente avec ce formidable Chevalier-Montrachet Grand Cru Clos des Chevaliers Monopole 2016, marqué par son terroir, aux notes d’abricot frais, de narcisse et de pain brioché, gras mais très frais à la fois, de bouche bien équilibrée en acidité, d’une jolie finesseharmonieux en finale. Le Puligny-MontrachetMonopole Premier Cru Clos de la Pucelle 2016, associe élégance et charpente, finesse et densité, un bien joli vin de robe claire et brillante, de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noix. Le Puligny-Montrachet Monopole Premier Cru Clos du Cailleret 2016, n’a rien à lui envier, développant une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de fumé, de tilleul et de citron, tout en ampleur et distinction. Quant au Bâtard-Montrachet Grand Cru 2016, toujours d’une grande intensité aromatique, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, il mêle suavité et longueur, un grand vin très élégant, charmeur et riche. Il y a ce Chassagne-Montrachet Premier Cru blanc Cailleret 2016, un vin riche, au nez, des connotations subtiles de cerise, d’humus, associant puissance et distinction en bouche, aux tanins savoureux. 
    Superbe Corton-Charlemagne Grand Cru blanc 2016, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, charmeur au palais avec des nuances de miel et de pêche mûre, un grand vin. 
    Très agréable Puligny-Montrachet Premier Cru blanc Vieilles vignes 2016, riche au nez comme en bouche, un très joli vin, rond et typé comme il se doit, qui sent bon le tilleul et la noix fraîche. Egalement le Rully blanc Montmorin, il dégage un nez où dominent les fruits mûrs et les fruits secs, un joli vin de bouche ample, réussi. 
    Comme le Saint-Aubin Premier Cru blanc Murgers des Dents de Chiens 2016, alliant finesse et structure, de bonne bouche, qui fleure bon les amandes et le lis, ample. Le Santenay blanc Champs Perrier 2016, de jolie robe dorée, c’est un vin d’une belle nervosité persistante.

    DFDF

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu