Avertir le modérateur

Les grands vins de France - Page 2

  • L'ACCORD PARFAIT DES METS AVEC LES GRAVES ET PESSAC-LEOGNAN DE L'ANNEE

     

    CLASSEMENT GRAVES
     
    e_graves.jpg
    LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE


    Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    (HAUT-BRION (PL) (b) )
    (LA MISSION HAUT-BRION (PL))
    MALARTIC-LAGRAVIÈRE (PL) (b)
    GRAND BOS
    GRANDMAISON (PL) (b)
    HAUT-LAGRANGE (PL) (b)
    LAFARGUE (PL) (b)
    LESPAULT-MARTILLAC (PL) (b)
    PONTAC-MONPLAISIR (PL) (b)
    ROSE SARRON (b)
    (SMITH-HAUT-LAFITTE (PL))
    FERRAN (PL)
    (HAUT-BAILLY (PL))
    LEOGNAN (PL)
    ROUGEMONT
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    CHEVALIER (PL) (b)
    BOUSCAUT (PL) (b)
    BROWN (PL) (b)
    CARBONNIEUX (PL) (b)
    CHANTEGRIVE (b)
    HAUT-PLANTADE (PL)
    LUCHEY-HALDE (PL)
    DE MAUVES (b)
    SOLITUDE (PL) (b)
    LE TUQUET (b)
    D'ARRICAUD (b)
    BRONDELLE (b)
    CAILLIVET
    HAUT-CALENS
    HOSPITAL
    PETIT-PUCH (Graves de Vayres)
    PICHON-BELLEVUE (Graves de Vayres)
    TOULOUZE (Graves de Vayres)
      Accords vins proposés avec les BLANCS :



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    FRANCE (PL) (b)*
    VIMONT (b)*
    EYRAN (PL)
    REYS
    ROUILLAC (PL)*
    BICHON-CASSIGNOLS
    (OLIVIER (PL) )
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    FAGE (Graves de Vayres)*
    JOUVENTE
    (SEGUIN (PL))
    (LA TOUR MARTILLAC (PL) (b)*)
    GRAVIÈRES

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    BEL AIR (Graves de Vayres)*
    (SAINT-AGRÈVES)
    (HAUT-MARAY)
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    (BLANCHERIE)
    (CASTRES)
    FOUGÈRES
    SANSARIC
    Choississez une région pour voir un autre classement : 
    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

    BORDEAUX

    BOURGOGNE

    VAL DE LOIRE

    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    SUD-OUEST-PERIGORD  
     
  • QUELS VINS SUR LA BLANQUETTE ?

    Blanquette d'agneau

    Blanquette de pommes de terre aux courgettes

      Accord vin proposé :
     

    Blanquette de poulet

    Blanquette de veau

     

    Blanquette de roussette

    Blanquette de poulet, riz créole

     

    Blanquette de saumon

    Blanquette de ris de veau

     

    Blanquette de dinde aux truffes

    Blanquette d'agneau à l'oseille

     

    Blanquette de canard à la moutarde violette

  • QUELS PLATS SUR LES MEILLEURS VINS DE MONTAGNE-SAINT-EMILION ?

     

      Accords vins proposés :
    Château La FLEUR GRANDS-LANDESMONTAGNE-SAINT-ÉMILION Château La FLEUR GRANDS-LANDES

    Château La FLEUR GRANDS-LANDES 

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Vignobles Carrère
    9, route de Lyon - Lamarche D 1089
    33910 Saint-Denis-de-Pile
    Téléphone :05 57 24 31 75 
    Télécopie : 05 57 24 30 17 
    Email : vignoble-carrere@wanadoo.fr 
    Site : www.vignobles-carrere.com 

    Un vignoble de 12 ha (7,7 ha en Montagne), sur terroir graveleux, 80% de Merlot, 20% de Cabernet-Sauvignon, élevage de 18 mois, dont 55% en barriques, le reste en cuves ciment. En 1742, Guillaume Durand héritier d’une famille ayant servi Montagne et sa paroisse (prêtes et notaires) au XVIIe siècle, transmet à ses fils la propriété de Lamarche. Des Durand à Isabelle, Maurice Carrère ancien marin de la Royale reprend l’exploitation de son beau père en 1969, par son ardeur au travail et l’amour de la terre, il donna des vins appréciés. En 1997, Isabelle Carrère reprend la propriété après avoir enseigné l’œnologie et la viticulture pendant dix ans. 
    Savoureux Montagne-Saint-Émilion 2014, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise cuite, un vin bien charpenté et équilibré, souple mais charnu, très agréable maintenant mais avec un réel potentiel. 
    Joli 2013, aux arômes délicats de fruits cuits, d’humus et d’épices, d’un bon équilibre, aux tanins fondus, de jolie bouche séduisante. Le 2012, typé, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), est de bouche très équilibrée et persistante, chaleureux comme on les aime, d’une grande richesse aromatiqueau palais (mûre, épices). 
    Beau 2011, intense, charnuvelouté, avec des notes subtiles de sous-bois et de pruneau, aux tanins fermes mais souples
    Goûtez également le Lalande-de-Pomerol Château Les Chagniasses 2013, bien classique, de couleur pourpre, tout en bouche, légèrement épicé, avec des notes de mûre et de cuir.
     

    Château JURA-PLAISANCEMONTAGNE-SAINT-ÉMILION Château JURA-PLAISANCE

    Château JURA-PLAISANCE 

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Jacques Le Failler et Alain L'Helguen

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 50 63 15 
    Télécopie : 05 57 24 30 17 
    Email : chateau@jura-plaisance.fr 
    Site : www.jura-plaisance.fr 

    Propriété reprise en 2015 par deux entrepreneurs brestois, associés et amis depuis plus de 15 ans. Le vignoble est planté sur sol argilo-calcaIre avec des parcelles de sablecépages Merlot et Cabernet franc.

    Beau Montagne-Saint-Émilion 2014, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et d’épices, d’un bon équilibre, aux tanins fermes et fondus à la fois, un vin de très bonne garde. Le 2011, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, un vin charpenté et équilibrésouple et charnu à la fois, très agréable dès maintenant. Le 2010, de couleur grenat est plus intense, au nez dominé par les épices et les petits fruitsrouges à noyau, riche et velouté, de bonne bouche aux notes d’humus, ample et gras.

    Château PIRON

    Château PIRON 

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Domaine Fressineau Frères

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 50 63 15 
    Télécopie : 05 57 51 88 92 
    Email : vignes@domaine-fressineau-chateau-piron.com 
    Site : www.domaine-fressineau-chateau-piron.com 

    Le domaine s'étend sur 16 ha d'un seul tenant dont 12 ha de vignes plantées sur un sol argileux avec une assise calcaire. “J'ai le respect du terroir qui donne le goût au vin, précise Gilles Fressineau. Pas de produit standardisé, pas de complaisance à une mode, je préfère utiliser la nature et mon terroir privilégié pour réaliser un vin authentique qui ne ressemble pas à tous les vins et qui a sa personnalité. J'élève mon vin suivant la tradition transmise par mon père sans céder aux sirènes du commerce. Mon vin, j'en suis fier, il est le résultat d'une alchimie entre ma vigne et l'homme que je suis.”
    Il a bien raison et on se fait plaisir avec son Montagne-Saint-Émilion 2015, 100% Merlot, de couleur grenat, au nezdominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, velouté, tout en bouche, où se décèlent des nuances de pruneet d’humus, ample et gras, de garde, bien sûr. Le 2014 se goûte très bien, mêlant charme et structure, au nez bien caractéristique de fruits surmûris et de sous-bois, bien charnu, parfait avec un rôti de veau en papillote ou un lièvre en crépinettes.

    VIEUX CHATEAU des ROCHERSMONTAGNE-SAINT-ÉMILION VIEUX CHATEAU des ROCHERS

    VIEUX CHATEAU des ROCHERS 

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Jean-Claude Rocher
    Mirande
    33570 Montagne
    Téléphone :06 80 64 49 75 
    Email : vieuxchateaudesrochers@orange.fr 
    Site : www.vieuxchateaudesrochers.com 

    Un vignoble de 4,8 ha, planté sur des sols argilo-calcaires et argilo-siliceux avec de vieilles vignes de 30 ans, 80% Merlot et 20% Cabernet franc. Les vins sont élevés dans le respect de la tradition : taille rigoureuse, éclaircissage des grappes, effeuillage, vendanges manuelles de raisinsmûrs et sains, cuvaison douce et suffisamment longue, élevage de 18 à 24 mois.
    Très beau Montagne-Saint-Émilion cuvée Prestige 2014 (en vente à partir de novembre), coloré et très parfumé, d'une jolie concentration en bouche, aux notes de fruits rouges et de réglisse, un très joli vin, charnu, aux tanins bien soyeux mais présents, d’excellente évolution. Le 2012 est un vin avec des notes d’épices et d’humus, aux tanins très équilibrés et savoureux à la fois, corsé et gras, de très bonne évolution. Remarquable 2010, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, riche et coloré comme il le faut, fort bien élevé, aux nuances en bouche de fruits mûrs (groseille, cerise) et d’épices, aux tanins souples et présents à la fois. Le 2009 est un beau vin au nez intense de sous-bois, de cassis et d’épices, onctueux et gras en bouche, aux tanins puissants mais très fins, qui allie une charpente réelle à un joli velouté en finale. 
    Le Montagne-Saint-Émilion Tradition 2013, de couleur rubis, qui dévoile des arômes de fruits bien mûrs, un vin franc, est de bouche tendre, structuré. Le 2012, corsé et généreux, typé, aux nuances de fruits rouges mûrs, légèrement épicé, d'une belle harmonie, commence à se goûter particulièrement bien.
  • QUAND LES MEILLEURS VINS D'ALSACE PASSENT A TABLE

    L’Alsace est l’exemple caractéristique des grandes régions vinicoles et gastronomiques françaises où le mariage des vins et des mets peut surprendre le plus. Bien sûr, on connaît les spécialités du pays, les choucroutes, les fromages, les charcuteries ou le kouglof, et l’intensité aromatique des grands crus, alliant finesse et richesse en bouche. On se doute bien qu’un vin d’Alsace se déguste aussi avec des crustacés ou des fruits de mer mais on oublie parfois l’extraordinaire osmose d’un Muscat avec des asperges, par exemple.

    Les vins peuvent se boire pratiquement tout au cours d’un repas. Sur la choucroute (Riesling), avec une sole meunière (l’Alsace est riche également de poissons de rivière), avec des crustacés. Plus original, le fameux “poulet au Riesling”, une blanquette de veau à l’ancienne. La puissance de son bouquet et sa persistance aromatique en bouche place le Gewurztraminer comme un apéritif idéal. Il est superbe (comme le Tokay Pinot Gris) avec un pâté en croûte ou une terrine de foies blonds, ainsi que sur la tarte flambée. Les Vendanges Tardives se savourent sur un foie gras d’oie d’Alsace, au naturel ou en brioche, et sur des fromages forts comme le maroilles, le munster ou le roquefort.

     

    CLASSEMENT ALSACE
     
    e_alsace.jpg
    LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE


    Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    RIESLING
    7 VIGNES
    P. ARNOLD
    BECK/REMPART
    BESTHEIM
    Pierre FRICK
    GRESSER
    Georges KLEIN
    G. METZ
    SCHAEFFER-WOERLY
    SCHLÉRET
    ZOELLER
    FAHRER
    Victor HERTZ
    SAINT REMY
    HEYBERGER & Fils
    GEWURTZTRAMINER
    BESTHEIM
    EBLIN FUCHS
    HAEGI
    André HARTMANN
    HAULLER
    KLINGENFUS
    MAULER
    D. PETERMANN
    BAUMANN ZIRGEL
    Lucien SCHIRMER
    C. BLEGER
    BECKER
    R. FALLER
    PINOT GRIS/PINOT BLANC ET MUSCAT
    7 VIGNES
    Cave HUNAWIHR
    Hubert MEYER
    RUHLMANN-SCHUTZ
    SCHLÉRET
    Aline et Rémy SIMON
    René KOCH
    Edmond RENTZ
    HALBEISEN (Muscat)
    CREMANTS PINOT NOIR
    BESTHEIM
    Ch. et Dom. FREY
    Pierre FRICK (PB)
    André HARTMANN (PN)
    HUBER et BLEGER
    Georges KLEIN
    RUHLMANN-SCHUTZ
    Aline et Rémy SIMON
    Cave CLEEBOURG
    STOEFFLER
    VENDANGES TARDIVES (et SGN)
    GRESSER
    HAEGI
    HAULLER
    Jacques ILTIS
    SCHAEFFER-WOERLY
    SCHLÉRET
    ZOELLER
    BROBECKER
    René FLECK
    Ch. et Dom. FREY



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    RIESLING
    Edgar SCHALLER
    VIELWEBER
    Château d'ORSCHWIHR
    SCHAETZEL
    Jean-Louis KAMM
    GEWURTZTRAMINER
    FREY-SOHLER
    GOCKER*
    Damien KELHETTER
    (J. et C. LINDENLAUB*)
    (H. REYSER*)
    HAEGELIN
    HORCHER
    (DUSSOURT)
    PINOT GRIS/PINOT BLANC ET MUSCAT
    JOST*
    (P. SCHAEFFER*)
    (SCHLUMBERGER*)
    CAVE PFAFFENHEIM
    GILG
    KIRSCHNER
    CREMANTS PINOT NOIR
    Eric LICHTLÉ
    VENDANGES TARDIVES (et SGN)
    Philippe SOHLER

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    RIESLING
    (Charles BAUR)
    Maurice SCHOECH*
    GEWURTZTRAMINER
    Claude BERGER
    (Léon BOESCH)
    PINOT GRIS/PINOT BLANC ET MUSCAT
    (2 LUNES)
    STINTZI*
    CREMANTS PINOT NOIR
    VENDANGES TARDIVES (et SGN)
    Fernand ENGEL
    Choississez une région pour voir un autre classement : 
    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

    BORDEAUX

    BOURGOGNE

    VAL DE LOIRE

    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    SUD-OUEST-PERIGORD  
  • DANS LES TROIS COULEURS, LE TOP DES CÔTES DE PROVENCE A TABLE

    Le vignoble (20 200 ha) prend naissance dans les Bouches-du-Rhône, au pied de la montagne Sainte-Victoire. Accroché aux flancs de coteaux sur des “restanques”, ces terrasses aménagées par l’homme, ou bien isolé au milieu des pinèdes, le vignoble des Côtes-de-Provence bénéficie de sols généralement pauvres en humus, perméables et caillouteux. Les cépages : le Grenache voisinant avec le Carignan, le Cinsault s’alliant au Cabernet, la Syrah côtoyant le Mourvèdre…

    Des rouges alliant couleur, parfums et souplesse en bouche, qui se marient avec une bonne potée, un rôti de porc froid ou un carré d’agneau. Pour les blancs, fruits de mer et bouillabaisse, tandis que le rosé se déguste avec une morue grillée ou des calmars... entre autres !

     

    VOIR AUSSI LE CLASSEMENT DE TOUTES LES APPELLATIONS

     

     

    Domaine du JAS D'ESCLANSCÔTES DE PROVENCE Domaine du JAS D'ESCLANS

    Domaine du JAS D'ESCLANS 

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Matthieu et Gwenaëlle De Wulf
    Route de Callas
    83920 La Motte
    Téléphone :04 98 10 29 29 
    Télécopie : 04 98 10 29 28 
    Email : contact@jasdesclans.fr 
    Site : www.jasdesclans.fr 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine (Cru Classé depuis 1955), mentionné dans les archives au XIIIe siècle, figure sur les cartes de Cassini de 1740. Le mot jas est synonyme de mas et de bergerie. Le domaine était une bergerie de transhumance dont il reste des bâtiments. “Ce 2016 est une année rêvée pour nous dans les trois couleurs, nous dit Matthieu de Wulf. Nous avons connu une sécheresse terrible, pensions faire une toute petite récolte mais, en fait, les grappes étaient très belles et chargées. Nous avons obtenu de très beaux jus pour un rendement normal. On retrouve beaucoup de fraîcheur dans les rosés et les blancs, une belle acidité, nous avons un demi degré de moins d’alcool que les années précédentes, les Vins sont donc plus faciles à boire.
    Le 2016 au Jas d’Esclans est un millésime très réussi, les Vins sont très délicats et frais. Parfois en Provence, les acidités posent problèmes, mais cette fois, nous avons de bonnes acidités, c’est assez rare, donc cela mérite d’être signalé. La qualité du millésime s’explique aussi par une bonne conjonction entre le climat et la nature des sols, c’est Dame nature qui a bien fait les choses ! Nous n’avons eu ni gel, ni grêle. Nous avons la chance d’avoir un bon terroir clément.
    En rouge, nous avons une belle lignée avec les trois derniers de millésimes. Le 2016 sera plus sur la finesse par rapport aux précédents. blancs et rosés2016 sont à la vente. Ce sont de très beaux Vins, les couleurs sont un peu plus soutenues et évoluées, notamment les rosés un peu plus saumonés tout en restant assez pâles. C’est cette belle acidité naturelle qui est formidable, les Vins seront très agréables à déguster dans leur jeunesse.
    Dans le blanc 2016, on retrouve les arômes habituels avec, toutefois, une petite note de fruits exotiques, d’ananas, qui accompagne à merveille les notes fraîches et vives de citron. Notre rosé 2016 a des notes caractéristiques et savoureuses d’abricot, un nez bonbon anglais, qui évoluent en bouche sur les fruits rouges. 
    Les rouges 2014 et 2015 sont très ressemblants, on retrouve les notes épicées et poivrées, de garrigue, surtout d’ailleurs dans la cuvée Coup de Foudre, et pour la cuvée Jas d’Esclans qui n’est pas élevée en barriques. On est séduit par des arômes puissants de fruits rouges et noirs croquants, et même compotés, qui s’expriment particulièrement bien. 
    Nous avons racheté dix hectares de vendanges à notre voisin, c’est un vin que nous avons suivi, récolté et vinifié, il sera vendu exclusivement à la propriété. Nous vendons la moitié de nos Vins à la propriété, 35% chez les cavistes et restaurateurs et 15% à l’export, nous sommes en rupture de stocks tous les ans, il y a une forte demande de l’export que nous ne pouvons malheureusement pas honorer. Le Domaine du Jas d’Esclans est en Bio depuis toujours mais la certification date de fin 1989. Nous sommes un des plus anciens vignobles Bio de Provence. Depuis quelques années, la clientèle est sensibilisée, l’image qualitative des Vins Bio a énormément progressée. Aujourd’hui, l’image Bio est associée à qualité.” 
    Tout cela explique ce formidable Côtes-de-Provence rosé cuvée du Loup 2015, issu de saignée, toujours au sommet de son appellation grâce à une fraîcheur d’une grande élégance, couplée à une persistance d’arômes vraiment exceptionnelle (rose, agrumes, lis...), un grand vin, ample, séducteur, très fin, très persistant.
    Le Côtes-de-Provence blanc cuvée du Loup 2015, issu des Clairette et Rolle, une cuvée élevée en barriques, de bouche intense où dominent les agrumes et les fruits secs, un grand vin suave, tout en persistance aromatique, d’une belle finale. Le Côtes-de-Provence rouge cuvée Coup de Foudre2012, de couleur intense, au nez persistant et subtil à la fois, aux senteurs de petits fruits mûrs (myrtille, griotte) et de truffe, aux tanins riches, est un vin de garde. Le Côtes-de-Provence rouge cuvée du Loup 2013, 75% Syrah et 25% Cabernet, élevé en barriques, fleurant bon les fruits mûrs et la réglisse, qui allie finesse et structure, de bouche soyeuse et puissante à la fois, est à ouvrir, notamment, sur des magrets de canard rôtis et fricassée de champignons des bois ou un collier d'agneau en navarin.
    On continue avec le Côtes-de-Provence rouge cuvée Jas d’Esclans 2014, 50% Grenache, 25% Cabernet et 25% Syrah, coloré, aux tanins mûrs, au nezcomplexe (pruneau, fraise des bois), charpentécharnu, d’une belle finale, tout en bouche, commence à se goûter parfaitement. Le Côtes-de-Provencerosé cuvée Jas d’Esclans 2015, 50% Grenache, 40% Cinsault et 10% Syrah, est de belle teinte, tout en bouche, fruitée, aux notes de framboise et de rose. 
    Dans la lignée, le Côtes-de-Provence rosé Cœur de Loup 2015, 80% Grenache et 20% Syrah, au fruité délicat, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, est un vin très agréable, sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à la rondeur. Très joli Côtes-de-Provence blanc cuvée Jas d’Esclans 2015, d’une grande complexité aromatique avec des nuances de citron et de pêche, sec et suave à la fois.

    Château MAÏMECÔTES DE PROVENCE Château MAÏME

    Château MAÏME 

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Famille Sibran-Garcia
    Route Nationale 7
    83460 Les Arcs-sur-Argens
    Téléphone :04 94 47 41 66 
    Télécopie : 04 94 47 42 08 
    Email : maime.terre@wanadoo.fr 
    Site : www.chateau-maime.com 

    Au sommet. La propriété est riche en vestiges archéologiques et souvenirs religieux. Son nom “Maïme” signifie Maxime en Provençal, et provient de la Chapelle qui se trouve sur la propriété, construite en milieu du Moyen-Âge. 
    Une nouvelle page s’écrit depuis quelques années avec l’arrivée de la famille Sibran-Garcia, conquise par la beauté des lieux et son authenticité. Aux 18 ha répartis entre micaschiste en partie haute et argilo-sablonneux en partie basse, s’ajoutent 18 autres ha de grès sablonneux avec de nombreux galets qui assurent un excellent drainage et une bonne restitution nocturne de la chaleur emmagasinée dans la journée. Un enherbement maîtrisé, pour une meilleure aération des sols et une concurrence hydrique des vignes est pratiqué un rang sur deux avec labour de l’autre rang. Les traitements phytosanitaires s’effectuent de façon raisonnée, non systématique. La taille, étudiée, donne un rendement mesuré afin d’obtenir la concentration des meilleurs raisins.
    “Le 2016 est vraiment très réussi, et bien meilleur que le 2015, surtout le rosé, nous dit Jean-Louis Sibran. Vente en 2017, les rosés et blancs 2016, les rouges cuvées Raphael 2015 et Véronique 2013. A noter que les étiquettes ont changé. Sortie en 2017 d’une cuvée rosé Haut de Gamme, millésime 2016. Divers travaux sont prévus dans la cave et la salle de réception”.
    Remarquable Côtes-de-Provence cuvée Véronique rouge 2012, 40% Syrah, 30% Grenache, 25% Cabernet-Sauvignon, 5% Mourvèdre, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, d’une finale complexe, de garde. Beau Côtes-de-Provence rouge cuvée Raphaëlle 2014, 90% Syrah et 10% Grenache, de robe pourpre, de bouche puissante, avec des nuances très présents de framboise, de sous-bois et d’épices, généreux. 
    Le Côtes-de-Provence rosé 2015, aux nuances de fleurs et d’épices, associe richesse et souplesse, un vin d’un très bel équilibre, comme le blanc 2015, tout en finesse aromatique, où se mêlent des notes d’amande, de poire et de chèvrefeuille, un vin ample, charmeur.

    Château MONTAUDCÔTES DE PROVENCE Château MONTAUD

    Château MONTAUD 

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Frédéric Ravel
    348, route des Maures
    83390 Pierrefeu-du-Var
    Téléphone :04 94 28 20 30 
    Télécopie : 04 94 28 26 26 
    Email : contact@chateau-montaud.eu 
    Site : www.vignoblesravel.com 

    Niché au pied du massif des Maures, le Château Montaud et ses deux mille ans d’histoire, est depuis 1951 la propriété de la famille Ravel. Installé sur de longues terrasses baignées de soleil, le vignoble abrite divers cépages provençaux. La viticulture y est traditionnelle, le travail de la terre, privilégié, ceci afin de conserver la fraîcheur des sols maigres obligeant la vigne à s’enraciner en profondeur.  
    Savoureux Côtes-de-Provence Château Montaud blanc 2016, 50% Rolle, 40% Sémillon, 10% Ugni Blanc, élégant, aux notes caractéristiques de pomme, de narcisse et de noisette, est un vin ferme et suave en bouche, tout en harmonie, d’une jolie finesse, tout en distinction et richesse à la fois, très charmeur. Le Côtes-de-Provence Château Montaud rouge 2013, 40% Grenache, 30% Syrah, 20% Cabernet-Sauvignon et 10% Mourvèdre, est un vin de couleur profonde et intense, aux notes de cassis, de pruneet d’épices, aux tanins savoureux, de bouche soyeuse et dense.
    Excellent Côtes-de-Provence Château Montaud rosé 2016, de belle teinte, tout en finesse, de bouche suave, aux notes d’abricot frais, que l’on peut déboucher, notamment, avec des brochettes de pointe d'asperges grillées ou des calamars farcis. 
    Goûtez le Côtes-de-Provence Château L’Oasis rosé 2016, de bouche friande dominée par l’abricot et les fleurs fraîches, de robe légère, associant nervosité et suavité, l’IGP vin de Pays du Var Le Chevalier de Rascasse blancChardonnay, aux senteurs de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, avec des connotations de pomme, et le Chevalier de Rascasse rosé Tibourenc (vin de Pays des Maures), qui sent l’abricot et la noix, de jolie bouche franche et fraîche.

    Château de POURCIEUX

    Château de POURCIEUX 

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Michel d'Espagnet
    1, rue de la Croix
    83470 Pourcieux
    Téléphone :04 94 59 78 90 
    Télécopie : 04 94 59 32 46 
    Email : chateau@pourcieux.com 
    Site : www.chateau-de-pourcieux.com 

    Le Château appartient depuis son origine à la famille du Marquis d'Espagnet dont plusieurs membres occupèrent la charge de Conseiller au Parlement de Provence. Depuis 1986, Michel d'Espagnet perpétue la tradition familiale et assure les destinées du domaine, venant de planter 2 ha supplémentaires de Rolle.
    Le vignoble, d'une superficie actuelle de 28 ha, est composé de 5 cépages différents dont les trois principaux sont : Syrahà petits grains pour 47%, Grenache noir pour 33% et Cinsault pour 6%, puis les cépages secondaires, le Cabernet-Sauvignon et le Rolle. Vignoble cultivé et entretenu de façon traditionnelle, les vignes sont labourées 4 à 5 fois par an. La fumure est apportée après récolte. Elle se compose uniquement de matières organiques et en aucun cas d'engrais chimiques. 
    Parfait sur les gibiers, ce Côtes-de-Provence rouge 2011, riche en couleur comme en charpente, tout en finessed’arômes (cerise noire, groseille, poivre), de robe intense, typétannique, associant structure et finesse. Superbe cuvéeGrand Millésime rouge 2003, 95% de Syrah d’une seule parcelle, âgée de plus de trente ans, complétée de Grenache et de Cabernet-Sauvignon, argilo-calcaire, caillouteux, exposé sud en coteau et restanques..., le tout donnant ce grand vinaux senteurs de sous-bois, d'épices et de mûre, capiteux, où s'harmonisent au palais des connotations de cassis, d’humus et de poivre, médaille d'Argent Paris 2006.
    Le Côtes-de-Provence rosé 2015, tout en arômes, est un vin rondéquilibré, qui sent la groseille, les agrumes et la noix, de très jolie teinte, séducteur comme le blanc 2015, où se mêlent des notes d’amande, de poire et de chèvrefeuille, un vinample, de bouche élégante.

    Château RASQUECÔTES DE PROVENCE Château RASQUE

    Château RASQUE 

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Gérard, Monique et Sophie Biancone
    Route de Draguignan
    83460 Taradeau
    Téléphone :04 94 99 52 20 
    Télécopie : 04 94 99 52 21 
    Email : accueil@chateaurasque.com 
    Site : www.chateau-rasque.com 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Dès 1983, en effet, les bulls libèrent les espaces nécessaires à l’établissement de ce vignoble. C’est ainsi que les enfants de Gérard et Monique, Pascale, Fabio, Sophie, Alexandra et Enzo ont vu naître au fil des ans, le façonnage de ces terres, naître les premières vignes, comprendre l’effort et venir partager avec eux le plaisir de la récompense d’une belle vendange. 
    ”Nous ne proposons que des Vins authentiques qui correspondent à notre famille, disent-ils. Toutes nos terres sont travaillées en Bio, les seuls produits que nous nous autorisons étant le soufre et le cuivre. Cela nous permet de laisser s’exprimer le terroir, sans aucun produit chimique.”
    “La vendange 2016 a été un peu différente car la maturité n’était pas homogène, nous explique Sophie Biancone, nous nous sommes adaptés à ramasser les lots les plus mûrs, cela a bousculé un peu nos habitudes mais le résultat est formidable. Très bonne quantité et très belle qualité malgré la sécheresse. Heureusement il a plu vers mi-septembre ce qui a permis de regonfler un peu les baies. Nous proposons le rosé 2016, d’une très belle couleur pâle, en bouche, c’est un cocktail de fruits, en passant de la pêche à la fraise avec des notes exotiques, un vrai délice ! C’est un vin à la fois aromatique et très élégant. Le blanc 2016 est tout aussi réussi ! On est séduit par des arômes assez exubérants de pamplemousse et de poire, il y a beaucoup de fraîcheur et de finesse, c’est un vin très aromatique et très élégant à la fois. C’est notre terroir qui veut cela, c’est le style Rasque. Ce millésime 2016 donne des Vins bien équilibrés, avec du peps, de la fraîcheur, du fruit, bref, tous les atouts pour que le vin plaise. 
    Le rouge est très prometteur aussi, il passera en foudre cette année pour continuer son élevage, les Syrahs étaient superbes, bien mûrs, nous les avons récoltés à 13,5°. Ce sont des Vins à la belle couleur soutenue, bien concentrés avec des notes épicées bien caractéristiques. Franchement, ce millésime2016 est très réussi.
    Nous avons vendangé les 7 ha que nous venons d’acquérir sur Taradeau, les raisins récoltés ont été à la hauteur de nos attentes d’un point de vue qualitatif. Cela va nous permettre de répondre plus facilement à une demande croissante de nos Vins. Notre commercialisation qui couvre majoritairement la région PACA devient de plus en plus nationale avec notamment des commandes de Paris et Lyon.”
    Envoûtant Côtes-de-Provence rosé cuvée Alexandra 2015 (50% Grenache sur sol argilo-calcaire, très caillouteux et 50% Cinsault sur sol argilo-calcaire). “Après avoir vendangé à la main tous nos raisins, notre récolte est conduite au pressoir pneumatique lui assurant un foulage léger. Après 4 à 6 heures de macération pour obtenir la couleur désirée et avant pressurage, le premier jus appelé “jus de saignée” sera isolé pour assurer la production de la Cuvée Alexandra. Le jus de presse étant destiné à la production de la Cuvée Château. Chaque cépage étant vinifié séparément, ce n’est qu’après leur fermentation alcoolique que l’assemblage Grenache-Cinsault vient parfaire les cuvées.” Le vin est vraiment splendide, de robe brillante, aux nuances de pêche, de lis et d’épices, avec cette bouche fraîche, longue, exubérante. 
    Le Côtes-de-Provence rouge Pièce Noble 2012, dense, de robe grenat, typé, aux arômes complexes où dominent les fruits rouges mûrs (prune, groseille) et les sous-bois, aux tanins fermes mais soyeux, de bouche corsée et épicée, parfait, par exemple, avec un navarin d'agneau ou une poule au pot farcie. Le Côtes-de-Provence Blanc De Blancs 2015, 100% Rolle sur sol argilo-calcaire très caillouteux, macération à froid, fermentation à bassetempérature, est savoureux, typérond et chaleureux avec des arômes délicats d’agrumes et de fleur d’acacia.
    Formidable Côtes-de-Provence rouge Clos Madame 2012, 80% de Syrah et 20% de Grenache (pigeage manuel sur cuve ouverte en bois de chêne, vieillissement de 12 mois en foudres de chêne), de bouche puissante et dense, de couleur intense, racé, aux tanins riches et soyeux à la fois, aux connotations de cassis et de poivre, de belle garde. Le 2009 délivre des arômes d'épices et de fruits cuits, un vin puissant, riche et volumineux en bouche.
    On s’en doute, le Côtes-de-Provence blanc Madame 2015, de belle robe jaune d’or soutenu, riche au nez, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pêche, de bouche puissante et d’une longue finale, comme ce très séduisant rosé 2015, qui est d’un beau rose très pâle, légèrement épicé, de robe soutenue et brillante, associant nervosité et suavité, de belle finale persistante. 
    Dans la lignée, la cuvée Héritage 2011 (85% Syrah et 15% Grenache, vieillissement de 10 à 12 mois dans des barriques neuves), de robe pourpresoutenu, avec ces notes d’humus, de cuir et de fruits surmûris. Superbes chambres d’hôtes sur place.

    Famille SUMEIRE - Vignerons en ProvenceCÔTES DE PROVENCE Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence

    Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence 

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Famille Sumeire
    Château Coussin - 1 048, chemin de Coussin
    13530 Trets
    Téléphone :04 42 61 20 00 
    Télécopie : 04 42 61 20 01 
    Email : sumeire@sumeire.com 
    Site : www.sumeire.com 

    Les vignobles s’étendent sur 300 ha, avec un âge moyen de 30 ans. Les vignes sont cultivées selon les règles de l’agriculture raisonnée, labourage et travail à l’ancienne, en respectant la charte “Nutrition Méditerranéenne en Provence”. Le cahier des charges privilégie au niveau de chaque terroir les méthodes prophylactiques, l'autodéfense de la plante, la phytotechnie et le potentiel au sol. Ceci dans un but de respecter à la fois l'environnement et la santé des utilisateurs et des consommateurs. Dans de nombreuses zones cultivées selon NMP, on arrive à ne plus réaliser de traitements insecticides. Les vins collectionnent les récompenses.
    Exceptionnel Côtes-de-Provence Sainte-Victoire rosé César à Sumeire 2016, 50% Grenache et 50% Syrah, sélection parcellaire des meilleures vignes de Château l'Afrique, dont l’étiquette reproduit un détail de l’œuvre conçue et signée par le sculpteur César, dédicacée à la famille Sumeire en 1987, et reproduite sur les coffrets d’emballages, un vin qui dégage un nez de pêche, de rose et d’épices, onctueux et frais à la fois, d’un grand charme.
    Le Côtes-de-Provence Sainte-Victoire rouge César à Sumeire 2015, Syrah 70 % Cabernet-Sauvignon 20%, Grenache 10 %, terroir argilo-calcaire formé d'alluvions anciennes et caillouteuses, est marqué par des nuances de fumé et de prunecuite, de bouche puissante.
    Provenant du vignoble de Cuers, le Côtes-de-Provence Château d’Afrique rouge 2015, Syrah 70% Cabernet-Sauvignon 15% Grenache 15%, de robe profonde, au nez de cassis et de poivre, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, typé et intense, poursuit son évolution. On continue avec le Côtes-de-Provence Château d’Afrique blanc 2016, 82% Rolle, 18% Ugni Blanc et Clairettemacération pelliculaire, qui sent l’amande, de bouche chaleureuse et vive avec une finale fondue et savoureuse. Le Côtes-de-Provence Château d’Afrique rosé 2016, Grenache 60%, Syrah 40%, de roberosée pâle, tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits de la passion, dégage une longue finale parfumée. 
    Beau Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Coussin rosé 2016, Grenache 70%, Cinsault 20% et Syrah 10%, aux arômes d’aubépine et de pêche, avec cette pointe de nervosité agréable, subtilement épicé, très charmeur comme le blanc 2016, Rolle 50% Ugni Blanc 50%, de couleur très pâle, d’une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’agrumes et de bruyère, très harmonieux.
    Il y a aussi ce Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Maupague rouge 2011, Syrah 80%, Grenache 20%, terroir composé d'éboulis et d'argilesgréseuses du crétacé supérieur, ainsi que de colluvions des massifs environnants, un vin de bouche dense et complexe, de belle matière, à prévoir sur une cuisine relevée. Le Château Maupague rosé 2016 est marqué par son Grenache très majoritaire (80%, Cinsault, 10%, Syrah 10%), un joli vin de teinte pâle, de bouche légère et dominée par les petits fruits rouges frais.
    Château FONT du BROCCÔTES DE PROVENCE Château FONT du BROC

    Château FONT du BROC 

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Sylvain Massa - Maître de chai : Dominique Royal
    Chemin de la Font du Broc
    83460 Les-Arcs-sur-Argens
    Téléphone :04 94 47 48 20 
    Email : info@chateau-fontdubroc.com 
    Site : www.chateau-fontdubroc.com 

    Ce Château est né de la rencontre en 1994, de Sylvain Massa et d’un coin oublié de Provence, un domaine surgit de terre à l’aube du XXIe siècle. La cave cistercienne, située à 20m de profondeur, a été créée en 1998. Le domaine exploite également une oliveraie, et Sylvain Massa s’adonne à son autre passion : l’élevage de chevaux lusitaniens de sport, racés et majestueux, qui ajoutent une touche sauvage à l’atmosphère élégante du Château
    Dominique Royal, maître de chai, nous informe “que seront vendus cette année les blancs et rosés 2016, et les 2012 et 2013 en rouges. Il considère que le millésime 2016 est un très grand millésime avec une quantité supérieure de 15% par rapport à l'année précédente. Les rosés et les blancs sont fraisaromatiques, les rouges ont eu une belle maturité, des tanins souples, sont bien colorés et charnus, ils seront mis en bouteilles dans deux ans.” Deux nouveautés en 2017 : Frisson blanc, un vin de table légèrement sucré et pétillant, 100% Rolle, et le Côtes de Provence Réserve blanc 2016, pur Rolle aussi. Acquisition d'un deuxième domaine, le Château Les Preyres (8 ha).
    Vous allez aimer ce remarquable Côtes-de-Provence rouge Réserve 2013 (40% Syrah, 30% Mourvèdre et 30% Cabernet-Sauvignon), vendange triée et intégralement égrappée, placée en demi-muids après foulage, élevage de 10 à 18 mois en fûts de chêne, dominé par la fraise des bois mûre et l’humus, mêlant finesse et concentration, bien charnu, d’une belle longueur en bouche, aux tanins savoureux, que l’on peut prévoir avec une poêlée de porc aux poivrons et au fenouil ou un poulet aux épices.
    Le Côtes-de-Provence rouge 2013, Syrah, Cabernet-Sauvignon et Mourvèdre, ample au nez comme en bouche, de belle charpente, de couleur pourpre, où dominent les épices et les pruneaux, est un vin corsé et fin à la fois. Excellent Côtes-de-Provence blanc 2016, Rolle, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, de robe brillante, un vin délicat et parfumé, comme le Côtes-de-Provence rosé 2016, GrenacheSyrahMourvèdre et Cinsault, de teinte pastel, très distingué, de bouche délicate, complexe et persistante, où dominent la pêche et le coing.

     

  • LES DIX COUPS DE CŒUR DU MOIS

    DOMAINE BRISSON


    MORGON
    La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIème siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en bourgogne, il a rejoint son père sur l’exploitation en 1974 et, depuis la mort de Michel en 1980, poursuit et développe l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis en 2009. Interview : le 2013 (épuisé) est une très petite récolte due à la météorologie, me confie Gérard Brisson. Les tanins sont souples, plaisants. En 2014, les vendanges à bonne maturité, des cuvaisons longues, ont joué sur la qualité des Vins qui sont bien fruités, de couleur rouge sombre, avec des tanins fondus, ronds. Depuis 2009, le cahier des charges Terra Vitis a permis de progresser encore dans la qualité des Vins. Pas de thermovinification, des vinifications traditionnelles, d'où des Vins de belle couleur avec une bonne aptitude à vieillir. Nous avons d’ailleurs ouvert récemment une bouteille de 1984, qui était remarquable. Millésimes à la vente en 2016 : La Louve 2014, 2015 - Vieilles Vignes 2001, 2003, 2004, 2009, 2010, 2011. L'actualité au Domaine : Avec deux de ses fils, Gérard Brisson souhaite acheter à ses frères leurs parts du domaine. Il développe les activités d'œnotourisme pour les individuels et les groupes : visites du domaine en 2 CV et en Bentley, ateliers dégustation, apéritif vigneron (un label de Bienvenue à la ferme), cours de cuisine avec Germaine Brisson, snaking du terroir... Notes de dégustations de Patrick Dussert : Superbe Morgon Les Charmes La Louve 2014, d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et d’épices, est un vin chaleureux, de bouche intense et dominée par la mûre, de garde comme en atteste ce 2012, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), est riche au nez comme en bouche, aux tanins soyeux. Le 2011, de belle robe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d’humus, charnu, est riche et généreux, bien épicé, de bonne garde. Très beau 2010, aux tanins très équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche, avec ces nuances de poivre et de prune, de garde. Le Morgon Les Charmes Vieilles Vignes 2011, avec des arômes de groseille et de cassis, puissant, avec des nuances en bouche où l’on retrouve la framboise, la violette et la pivoine, est à déboucher sur des brochettes de magret de canard. Le 2010 poursuit son évolution, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, prune) et de kirsch, dense et complexe, charnu comme il se doit. Formidable 2009, très typé, de couleur rubis intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, un très beau vin à prévoir avec une poule au riz ou un foie de veau au chou. Joli Beaujolais Villages 2014, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez de cassis et d’épices, qui allie puissance et souplesse, un vin gourmand. L'œnotourisme est omniprésent ici : ateliers de dégustation animés par Gérard Brisson, œnologue, avec initiation et perfectionnement par groupe de 5 à 10 personnes; apéritif vigneron en individuel et groupe; repas du terroir préparé par le producteur. Day tour en Bourgogne ou Beaujolais en voiture de collection...

     

    DOMAINE DE TOASC


    BELLET
    Propriété de 12 ha, dont 7 ha de vignes et 2 ha d’oliviers. Ici, le vent de terre, de mer et la tramontane maintiennent l'état sanitaire des vignes et permettent une culture raisonnée. Sur les pentes où le dénivelé atteint 180 m, le travail est souvent pratiqué manuellement et rythmé par une taille courte, un effeuillage et des vendanges vertes limitant le rendement à 35 hl/ha. Les sols issus des alluvions du Var du quaternaire sont constitués du “poudingue”, agglomérat d'argile, sable et galets roulés, riche en éléments minéraux. Depuis 2012, les vins sont agréés Ecocert en culture biologique. Vous allez savourer ici ce superbe Bellet rouge 2013, 60% Folle noire, 30% Grenache et 10% Braquet, élevé 12 mois en barriques, un vin dominé par les fruits macérés, alliant rondeur et structure, aux tanins amples, fermes et denses, de bouche soyeuse et intense, qui commence à peine à s’ouvrir. Très beau Bellet blanc cuvée du Père 2014, pur Rolle, vinifié en barriques avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs (poire, mangue) et de bruyère. Le Bellet blanc 2015, Rolle très majoritaire avec un soupçon de Chardonnay (5%), un vin tout en nuances, très charmeur, d’une grande complexité d’arômes où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits frais et de garrigue. De très belle teinte, le Bellet rosé 2015, subtilement poivré, est tout en bouche, et demande une cuisine raffinée, comme, par exemple, un poulet au gingembre ou un tajine de daurade au fenouil.

     

    SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


    VERZENAY
    Les origines vigneronnes de la famille Arnould remontent à la fin du siècle dernier. A l’époque, les aïeuls Lefevre exploitent des vignes situées sur le terroir Grand Cru de Verzenay, les raisins étant vendus aux grosses Maisons de Champagne. Les premières bouteilles ont été commercialisées dans les années 30. Au début des années 60, la petite fille de la famille Lefevre se marie avec Michel Arnould et créent ensemble leur propre marque « Michel Arnould ». En 1972, ils commencent l’exportation en Angleterre. Aujourd’hui, leur fils Patrick et leur gendre développent la marque dans un grand nombre de pays. Le vignoble de 12 ha est conduit en lutte raisonnée, dans le respect de l’environnement. La Maison vous propose ce superbe Champagne Grand Cru millésime 2010, où dominent les fruits mûrs et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique, de mousse fine, une cuvée intense, de belle teinte jaune ambré, aux notes de noisette et de pomme mûre en bouche. La cuvée Mémoire de Vignes Grand Cru 2011 n’a rien à lui envier, mêlant richesse aromatique et persistance en bouche, complet, avec des connotations de fleurs et de pain grillé, de mousse fine et fruitée, d’une belle ampleur au palais, à déboucher sur une terrine de poissons ou une truite citronnée en papillote. Le Tradition Grand Cru, un Blanc de noirs, est particulièrement typé, de mousse fine et persistante, d’une belle complexité en bouche, tout en fruité et finesse, un Champagne très bien dosé, ample, qui sent bon le pain grillé, l’abricot et les fleurs fraîches. Le B 50 Grand Cru Millésime 2007, délicat mais riche, avec des senteurs de poire et de noisette, conjugue finesse et fruité, avec cette nervosité équilibrée, de bonne bouche, aux notes de tilleul et de coing en finale. La cuvée Extra Brut Grand Cru, un pur Pinot noir d’une seule année avec 20% de vin de réserve, pas de liqueur de dégorgement, est tout en persistance aromatique (amande, pêche, citron, narcisse...), un Champagne tout en nervosité, très équilibré, harmonieux en bouche, distingué, tout en subtilité, de robe dorée. On poursuit avec ce brut Réserve Grand Cru, assemblage à parts égales de Pinot noir et de Chardonnay, qui possède un nez de pomme mûre et une bouche suave, puissant et complexe, où s’entre mêlent au palais les fruits, la bruyère et les fleurs fraîches, le brut Carte d’Or, de bulles fines et persistantes, est de belle robe, de bonne structure, dense et parfumé, aux notes florales (lis, genêt) subtiles, d’une très jolie finale, et le brut rosé Grand Cru, qui a un nez où dominent la rose et le coing, subtil, d’une grande persistance avec des nuances de framboise.

     

    CHAMPAGNE LOUIS HUOT


    SAINT-MARTIN-D'ABLOIS
    Des Récoltants-Manipulants depuis quatre générations. Virginie Huot exploite avec son frère Olivier, le domaine familial fondé dans les années 1950, soit 7 ha de vignes. Orientation en viticulture raisonnée, et association de l’expérience ancestrale et des techniques œnologiques modernes. Beau Champagne brut cuvée Carte Noire, 50% Meunier, 25% Chardonnay, 25% Pinot noir, vendanges manuelles, pressurage traditionnel, élevé 3 ans de vieillissement sur lattes, remuage automatique par gyropalettes, où s’associent rondeur et distinction, fraîcheur et finesse, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, fin et riche à la fois, très persistant au nez comme en bouche. Le Champagne cuvée Louis Blanc de Noirs 2009, 50 % de Pinot noir et 50% de Pinot meunier, où dominent des notes de pain grillé, de fruits jaunes et de tilleul, mêle puissance et ampleur en bouche, un Champagne très agréable, où se retrouvent des notes d’amande et de poire au palais. La cuvée Annonciade Millésime 2010 est une cuvée comme nous les aimons, fine et charmeuse, qui sent bon les fruits mûrs et les petits fruits secs, légèrement miellée, d’une belle longueur, tout en arômes. Le Champagne Réserve, parts égales de Chardonnay et de Pinot noir, 33% chacun, et 35% Pinot meunier, et avec pas moins de 50% de vins de réserve entrant dans cette cuvée, parfumé, d’une belle élégance, un vin très harmonieux en bouche, au nez complexe (abricot, brioche), tout en finale. Excellent Champagne cuvée Initiale Extra Brut, parts égales de Pinot noir et de Chardonnay (35% chacun) avec 30% de Pinot meunier, zéro sucre ajouté, 5 ans de vieillissement sur lattes, qui dégage des connotations de fleurs d’acacia, une bouche fine et vivace, un nez subtil et persistant, et des nuances de fleurs blanches et d’amande en finale. Le Champagne brut Carte Noire, les trois cépages champenois étant présents dans cette cuvée, avec une majorité de Pinot meunier (50%), est particulièrement charmeur, d’une robe jaune doré clair, qui dégage des arômes de pain brioché et de fruits frais, est une cuvée tout en bouche.

     

    SCEA CHATEAU DAVID


    MEDOC
    Un domaine sur sol de sables graveleux. Le vignoble de 13 ha est composé de 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot. Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne. Le nouveau propriétaire, Thierry Kerdreux, à une réelle volonté de travailler dans une culture plus raisonnée tout en gardant toute l’équipe du domaine qui a une grande expérience et connaissance de ces vins. Voilà un excellent Médoc 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé et de couleur profonde, parfait avec, par exemple, un navarin de souris d'agneau ou des tendrons de veau aux champignons et à la tomate.  Joli 2011, de robe sombre, c’est un vin aux tanins veloutés, de bouche dense, au bouquet complexe. Beau 2010, de belle teinte pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut. Le 2009, de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, allie concentration aromatique et souplesse, et poursuit son évolution. Excellent 2008, aux tanins très élégants mais fermes également, marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis et de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et structurée.

    CHATEAU DU MASSON


    BORDEAUX
    Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, producteurs d'un merveilleux Bordeaux et pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est unanimement reconnue. Situé à 8 kilomètres de Saint-Emilion, le vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires, de plateaux de même nature et contigus au fleuve, d’une plaine au sol siliceux avec en fond, les filons de graves de la Dordogne qui se prolongent dans le sous-sol. Grâce à ces différents terroirs, pourvus d’une pléiade de sels minéraux, générateurs d’arômes délicats, le Château du Masson, nectar de finesse légendaire, est un Bordeaux vinifié à l’ancienne qui nécessite beaucoup de surveillance pour effectuer la première mise en bouteille. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2012, charnu, aux senteurs de sous-bois et de groseille, riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs et savoureux. Découvrez également ce très beau Bordeaux rouge Cuvée Passion 2011 (médaillé d’argent aux Concours International des vins de Lyon 2016 et au Challenge International du vin 2016), 65% Merlot, 35% Cabernet-Sauvignon, de belle robe pourpre, un vin généreux, dense, à dominante de petits fruits noirs et de musc, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, de garde. Quant à L’Or Rouge, c’est un Bordeaux Supérieur 2011, qui provient d’un assemblage de Merlot 50%, Cabernet Franc 35% et Malbec 15%. Il possède une belle robe rubis, un nez de fruits frais et épicé, avec une attaque souple en bouche, de beaux fruits rouges et de bons tanins salivants. Issu du même vignoble, le Bordeaux Rosé 2015 «Cuvée Fleur du Mayne» frais et fruité est incomparable sur les crudités, les charcuteries et pour certains clients, sur les fruits de mer. D’autres le dégustent en apéritif ou s’en servent pour faire des cocktails. N’hésitez pas à venir visiter notre site pour plus de renseignements.

     

    CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


    RILLY-LA-MONTAGNE
    D’abord vigneron, l’arrière-grand-père Edmond choisit de devenir manipulant dans les années 1920. Sa fille Anne-Marie, puis son petit-fils André (qui fit d'importants travaux en bâtiments, cuverie, caves dans les années 1970) secondé aujourd’hui par, ses deux filles, ses gendres ont modernisé l'outil de travail (pressoir, foudres, carrelage …) et son petit-fils, perpétuent la tradition familiale. Vous pourrez découvrir ce Champagne Dame Palmyre Blanc de noirs Millésime 2006, une cuvée alliant subtilité et complexité, intense au nez, tout en arômes où dominent la rose et les fruits mûrs, de bouche élégante et puissante à la fois. Très beau Champagne cuvée du Fondateur, composé de vieux vins de réserve de Chardonnay, une grande réussite, une cuvée qui associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des nuances de noisette et d’abricot sec, tout en charme, idéal à l’apéritif comme sur du saumon fumé. La cuvée du 21e Siècle allie intensité et puissance, un vin d’une belle ampleur, de très bonne bouche, où l’on retrouve des notes de citronnelle et de miel, un Champagne suave, vineux et fin à la fois, de robe dorée. Beau Champagne cuvée Transparence, assemblage de Pinot noir et de Pinot meunier, au nez minéral dominé par les agrumes frais, ample et bouqueté, de mousse abondante, tout en rondeur, de bouche fruitée et persistante, idéal au cours d’un repas, tout en harmonie. Riche et complexe, la cuvée Royale, issue d’un assemblage à parts égales de Pinot noir, Pinot Meunier, et Chardonnay, associe fraîcheur et charpente à une finale persistante, un Champagne de table, de bouche puissante. La cuvée Royale rosée sent la fraise des bois mûre, un Champagne vineux et fin à la fois. Et puis, il y a aussi cette cuvée Sublime (30% Pinot noir, 30% Pinot meunier, 15% Chardonnay, 25% de vins de réserve), où l’on retrouve des nuances de pêche, de noix et de miel, de mousse très abondante, tout en structure, équilibré, complexe, un vin généreux et harmonieux, très fin, d’une belle finale.

     

    EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


    PINOT NOIR
    Notre domaine familial cultive 13 ha de vignes sur 3 communes (Dambach-La-Ville, Scherwiller et Châtenois). Nos ancêtres, venant de Suisse, s'installèrent à Dambach-La-Ville au 17ème siècle et pratiquèrent la polyculture comme de très nombreuses familles alsaciennes. C'est avec mon grand-père Joseph FREY et mon père Charles que la vente en bouteille commença. Nathalie et Dominique donnent un nouvel élan commercial au Domaine FREY Charles et Dominique avec les premières exportations dans les pays européens ou encore au Japon, Canada, Etats-Unis. En 1997, nous avons décidé de passer l'exploitation en culture biologique sous contrôle Ecocert. Depuis 2001, nous pratiquons la biodynamie avec beaucoup de bonheur. Nous essayons de transmettre au vin l'énergie et la vie que nous donnons aux raisins afin que celui-ci soit le plus digeste et le plus vivant possible. Avant tout, la culture biodynamique est un travail de soin de la terre. Il s'agit d'en assurer l'équilibre et de créer des conditions de vie harmonieuse entre terre, plante et environnement. Les différents traitements de la vigne sont systématiquement accompagnés de tisanes de plantes (ortie, prêle, saule ). Le compost et le travail du sol sont fondamentaux. Les raisins sont cueillis manuellement. Le raisin est versé en entier sur le pressoir sans foulage ni égrappage afin de ne pas l'abîmer. Le pressurage se fait lentement et en douceur. Après la fermentation, les vins sont élevés sur lie jusqu'au printemps. Remarquable Pinot gris Quintessence 2009, aux arômes d’amande grillée, de robe jaune aux reflets d’or, un vin puissant et distingué à la fois, riche au nez comme en bouche, très harmonieux, tout en bouche comme le Gewurztraminer Clos Saint-Sébastien 2009, tout en structure et parfums, avec des notes de noisette et de rose, un vin puissant, sec et souple à la fois, tout en finesse. Goûtez toujours leur Crémant d’Alsace brut Plaisir Perlant Millésimé, qui dégage des nuances de fleurs blanches et de miel, d’une belle couleur or, une cuvée ample et parfumée, de bouche fruitée, légère et ronde à la fois, de mousse persistante, vraiment charmeur. Le Gewurztraminer Collines de Granit 2011 est élégant, fin et aérien, un vin fruité, où la fraîcheur domine, tandis que le Riesling Vieilles Vignes 2010 est tout en structure et parfums, de bouche très subtile avec des notes d’amande, à la fois minéral et fumé.

     

    DOMAINE DE LA CASA BLANCA


    BANYULS
    Fondé vers 1870 à Banyuls-sur-Mer, le domaine de la Casa Blanca est un des plus anciens des crus Banyuls et Collioure, situés sur la Côte Vermeille, dans les Pyrénées-Orientales (Roussillon). Sur 8 hectares de plantations et de vieilles vignes en terrasses, Laurent Escapa et Hervé Levano donnent naissance à des vins généreux, exprimant pleinement ces terroirs de schistes : le Collioure (vin tranquille) et le Banyuls (vin doux naturel). Depuis 2001, abandon des produits phytosanitaires de synthèse pour les traitements de la vigne. Les engrais chimiques ont été remplacés par des composts dès 1989. Le sol est travaillé par traction animale (labour au mulet) sur le tiers de l’exploitation. Le reste est désherbé chimiquement. Des essais d’enherbement sont en cours pour s’affranchir totalement du désherbant. Superbe Collioure rouge 2014, 80% Grenache noir, 10% Syrah et 10% Mourvèdre, élevage pendant 12 mois, de robe grenat noir, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de garrigue et de poivre, charnu en bouche, d’excellente garde. Le Collioure rouge Lliminari 2014, 40% Mourvèdre, 30% Syrah, 20% Grenache et 10% Carignan, élevage 12 mois, de robe pourpre, est corsé, d’une belle charpente, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche et classique. Remarquable Banyuls blanc Les Escoumes 2014, avec ces senteurs délicates de lis et de végétal, très typé, marqué par son Grenache, que je vous conseille avec un des abricots rôtis à la crème au nougat, une île flottante ou une mousse au chocolat. On excite encore ses papilles avec le Banyuls rouge Roudoulère 2014, 90% Grenache noir et 10% Grenache gris, élevage pendant 13 mois en fûts, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, un vin puissant. Le Banyuls Pineil 2014, généreux, velouté, de couleur intense, d’une belle harmonie entre structure et souplesse, aux nuances d’humus et de cassis.

     

    DOMAINE DE LA RENAUDIE


    TOURAINE
    Des vignerons de père en fils depuis 3 générations. C'est l'arrière-grand-père, Albert Denis, le premier de la lignée, qui s'est installé sur le Domaine en 1928. Depuis 1982, c'est Bruno Denis qui est à la tête du domaine. Il est perfectionniste et passionné par son métier. Sa femme, Patricia, oenologue de formation, s'occupe aussi de la commercialisation. L'âge des vignes (35 ans) et les sols pauvres et peu profonds (argilo-sableux) leur permettent d'élaborer des vins de garde. La cave est constituée d'un ensemble de bâtiments ayant chacun un rôle spécifique dans les différentes étapes du travail des vins (chai de vinification, cuves Inox, cave de stockage, local de réception…). Remarquable Touraine cuvée Albert Denis rouge 2013, harmonieux, typé, au nez de fruits mûrs et d'humus, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde, non encore à maturité, à ouvrir sur un salmis de palombes. Le Touraine cuvée Les Guinetières rouge 2015, issu des plus vieilles vignes du domaine dont la parcelle des Guinetières, de couleur cerise soutenue, aux arômes de fruits cuits et de sous-bois, est très équilibré, aux tanins fermes et fondus à la fois, quand leur autre Touraine rouge Chenonceaux 2014 (Liger d’Or 2016), d'un beau rouge profond, riche en fruits et en arômes, tout en finesse tannique, est un vin très parfumé, ample et structuré, d'une belle finale en bouche. Le Touraine Perle Rosée 2015 est floral, un vin nerveux, parfait avec une terrine de foies de volaille, très bien vinifié comme le Touraine rouge Cabernet 2014, tout en bouche, franc, avec des nuances de framboise fraîche. Goûtez le Touraine rosé brut 2014, qui sent bon la fraise, et le Touraine blanc brut 2013, tout en charme, au nez de petits fruits frais (citron), très bien équilibré en acidité, de bouche suave finement acidulée, de mousse fine. S'il en reste, procurez-vous le Touraine blanc Chenonceaux 2011, issu des meilleurs coteaux de la Vallée du Cher, ample, parfumé, est tout en charme, au nez de petits fruits frais (citron).
  • L'ACCORD PARFAIT DES VINS ET DES FROMAGES

    La France compte beaucoup de fromages de différentes sortes. Le plateau de fromage fait donc partie des rituels de la table, pourtant beaucoup d’idées reçues s’effondrent à la dégustation. L’alliance des vins et des fromages en est l’exemple le plus frappant. Dans tous les cas : éviter les vins rouges puissants et tanniques sur les fromages, ces vins rouges font ressortir de l’amertume. Facilitez vous le choix en présentant des fromages de la même famille ; pâtes fraîches, pâtes molles à croûte fleurie, pâtes molles à croûtes lavées ou encore pâtes pressées cuites ou non cuites et pâtes persillées. Le choix du vin sera alors plus simple.

    Quel vin avec les fromages à pâtes fraîches : faisselle, broccio Corse, crémets d’Anjou…

    On les connaît plus sous le nom de fromages blancs. Ce sont des fromages qui ont peu de personnalité et qui sont acides. Ils accompagnent souvent des plats salés ou sucrés. Sur le salé, servez un vin blanc simple, avec de la vivacité et sur le fruit comme des vins du Val de Loire tel que Reuilly, Quincy et si l’accompagnement est sucré, servez plutôt un vin blanc moelleux sur des notes de coings, fruits exotiques, miel comme un Montlouis ou un Côtes-de-Bergerac.

    Quel vin avec les fromages à pâtes molles à croute fleurie : Chaource, Brie, Camembert...

    Avec ce type de fromages onctueux et crémeux révélant des notes lactées voire légèrement champignonnées au gout en bouche de notes de beurres et de noisette fraîche. Sur un camembert, privilégiez un cidre brut mais si vous voulez vraiment servir un vin, alors choisissez un vin rouge peu tannique, léger et souple, voire gouleyant : un Beaujolais, un Gamay de la Loire ou bien un Bouzy. Avec le Chaource, fromage onctueux, préférez un Champagne brut, un Crémant ou un rosé des Riceys qui apporteront fraîcheur à l’accord.

    Quel vin avec les fromages à pâtes molles à croûtes lavées : époisses, Munster, maroilles, Pont l’évêque...

    Ce sont des fromages très odorants. Facilement reconnaissables à l’humidité de leur croûte et à leur couleur orangée. Leur pâte est d’une couleur beige claire. Leur odeur rappelle la ferme mais le goût est totalement différent. Sur ce type de fromage, on favorisera des vins blancs typés et aromatiques dotés d’une belle vivacité comme un Gewürztraminer, un Châteauneuf-du-Pape blanc ou un vin d’Arbois qui équilibreront la force du fromage, dont la puissance aromatique répondra aux arômes du vin. Pensez aussi aux bières de caractère et pourquoi pas à une eau-de-vie de type marc de Bourgogne.

    Quel vin aves les fromages à pâtes pressées non cuites : Cantal, Saint-nectaire, Tome de Savoie...

    Les fromages à pâtes pressées non cuites sont souples et moelleux. Les seuls qui peuvent véritablement s’accorder avec les vins rouges charnus et épicés : Côtes-du-Rhône Villages, Gaillac, Fronton, ou encore des rouges de Provence. A essayer les vins blancs ronds et expressifs qui donneront un accord très délicat révélant le caractère fruité du fromage. Ils apporteront légèreté à l’ensemble vin-fromage. Pour un accord parfait, faites attention à l’affinage du fromage, plus il est affiné, plus le vin devra être évolué c’est à dire de quelques années.

    Quel vin avec les fromages à pâtes pressées cuites : Emmental, Gruyère, Comté...

    Tous issus du lait de vache, Ils font partie de la famille des « gruyères ». Ce sont des fromages excellents et fins qui développent des notes fruitées et de noisette. Ces fromages se marient très bien avec des vins blancs gras à la finale sur des notes beurrées, légèrement boisées et même de fruits secs. Les grands vins blancs de Bourgogne tels que Meursault, Corton Charlemagne répondent bien à ces critères. Un vin jaune du Jura donnera un accord intéressant avec un vieux Comté. L’élevage sous voile c’est à dire en contact avec l’oxygène apporte des arômes complexes qui va sublimer les notes de fruits secs du fromage.

    Quel vin avec les fromages à pâtes persillées : Bleu des Causses, Fourme d’Ambert, Roquefort … 

    La dégustation d’un vin de Sauternes sur des fromages bleus est magique, le vin sort toujours flatté du mariage, épuré par cette alliance entre deux moisissures nobles. Mais le Sauternes n’est pas unique sur la planète des liquoreux. Loupiac, Sainte Croix-du-Mont, Monbazillac s’accordent avec le Roquefort ou la Fourme d’Ambert. Les vins doux de Jurançon sont parfaits sur un bleu de Bresse ou d’Auvergne ; le Quart de Chaume ou le Bonnezeaux se marient avec toute la gamme des fromages persillés. Un grand fromage bleu trouvera son allié dans un Maury ou un Banyuls âgés d’une dizaine d’années. Ces vins mutés très sucrés résistent à la fois au sel et aux arômes puissants du fromage ; les vins gagnent en finesse et la sensation de chaleur en bouche est estompée. Un Muscat de Lunel ou encore un Muscat de Beaume de Venise avec un Roquefort jeune est aussi envisageable. Quant aux vins rouges, oublions-les : ils ne sauraient résister devant la force du pénicilium.

    Quel vin avec les fromages de chèvre

    Les fromages de chèvres sont légion : du plus frais au plus affiné, du simple broccio au plus sec des fromages Corses. Préférez les vins blancs plutôt que les rouges car les arômes des vins rouges sont masqués. N’oubliez pas de choisir le vin en fonction du degré d’affinage du fromage qui peut être très crémeux ou bien sec.
    Avec le fromage de chèvre frais, on choisira des vins blancs vifs et fruités comme un Quincy, un coteau–du-Giennois, un Sauvignon blanc de Touraine ou encore un Mâcon. L’accord mets vins doit être tonique et la bouche rester fraîche.
    Lorsque le fromage est affiné sec, l’idéal est un vin doux, assez léger et plein d’agrément comme un Muscat de Saint-Jean-de-Minervois ou un Vouvray demi-sec dont le cépage chenin blanc apporte fraîcheur. 

  • QUINZE APPELLATIONS, QUINZE COUPS DE CŒUR !

    DOMAINE TROTEREAU


    QUINCY
    Le Domaine TROTEREAU est une propriété familiale qui vit le jour en 1804 quand Etienne Augustin TROTEREAU, issue d'une famille de vignerons vierzonnais, s'installa à Quincy. Depuis, cinq générations se sont succédées. Pierre RAGON qui a repris l'exploitation en 1973 est actuellement le 6ème vigneron de cette longue lignée. Il exploite 13 ha qu'il cultive dans le respect de la nature en pratiquant une lutte raisonnée, la maîtrise des rendements et l'élevage passionné du vin. Très classique de son appellation, ce Quincy Tradition 2012 est tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de fruits secs, d’une longue finale. Le 2011 est un vin très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, d’une finale longue avec d’agréables notes d’agrumes, à déboucher sur des crustacés. Le Domaine TROTEREAU vous propose aussi une cuvée Vieilles Vignes, issue de 3 ha de vignes centenaires, mais dont la production est limitée et non annuelle.



    DOMAINE MARTINOLLE-GASPARETS


    CORBIERES
    Une petite propriété familiale de moins de 10 ha située depuis de plusieurs générations dans le minuscule Hameau de Gasparets au plus profond des Corbières. Pierre Martinolle (85 ans) aidé régulièrement par ses enfants Jean-Pierre et Françoise, y réalise de manière artisanale et biologique depuis de nombreuses décennies des vins authentiques et exceptionnels dans le respect des traditions qui lui ont été transmises. Sols arides d’origine secondaire et tertiaire avec affleurement de calcaires dolomitiques et grès, exposition ensoleillée des Corbières (et Corbières-Boutenac), balayée par le Cers (un vent du Nord froid, violent et protecteur) et le Marin (en provenance de la mer Méditerranée) qui amène sa douce et chaude humidité. Vinification artisanale traditionnelle et biologique en cuves ciments centenaires pour les rouges, en cuves Inox pour les blancs et rosés. Elevage et vieillissement en cuves Inox et partiellement en fût de chêne pour les Corbières-Boutenac. Les rosés sont réalisés par saignée et/ou pressurage direct à température contrôlée. Les blancs sont réalisés par pressurage direct à froid. On se fait plaisir avec ce remarquable Corbières Boutenac fût de chêne Bio 2014, typé, de couleur intense, avec des tanins très présents, d’une structure soutenue, très charnu, avec ces nuances de fruits noirs confiturés, de cuir, de sous-bois. Le Corbières Boutenac fût de chêne Bio 2013, aux senteurs de cassis et de fraise des bois, mêlant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, est un vin parfait avec un civet de lapin ou une marmite d'agneau aux croûtons. Le Corbières rouge Bio 2014, de belle couleur rubis, riche et fruité, velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, tout en bouche, comme ce Corbières rouge Bio 2015, d’un beau pourpre profond, avec des arômes de fruits noirs mûrs, de violette, légèrement épicé, de bouche mûre, de très bonne base tannique, à ouvrir sur un lapin caramélisé aux épices ou un hachis parmentier. Excellent Corbières blanc Bio 2015, Rolle et Bourboulenc, tout en finesse, fruité au nez comme en bouche (agrumes, narcisse), alliant rondeur et persistance, tout en séduction comme le Corbières Bio rosé 2016, franc et frais qui sent la rose et la poire. ll y a aussi cet IGP Viognier blanc Bio 2016, ample et parfumé, conjuguant finesse et structure, aux notes de fleurs blanches et de citronnelle, tout en bouche ou cet IGP Syrah rouge Bio 2015 (Le Sang des Pierres) tout en rondeur et fraicheur « Nous nous considérons comme des Artisans-Vignerons, nous produisons uniquement de petites cuvées parfois moins de 1000 bouteilles. Depuis des décennies, nous nous sentons concernés par l’écosystème et par une viticulture et une façon de faire nos vins qui soit raisonnée et raisonnable. Nos vins sont biologiques avec des limitations des intrants. »

    CHATEAU PONT LES MOINES


    BLAYE COTES-DE-BORDEAUX
    Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. Voilà un remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Louisa 2012, élevé en fûts de chêne durant 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes de 25 ans en moyenne, 65% Merlot et 35% Cabernet-Sauvignon, sur sol argilo-calcaire), charpenté, au nez de fruits rouges surmûris (cerise, cassis), de bouche puissante et corsée, légèrement épicée en finale, de robe grenat intense, tout en nuances, idéal sur un salmis de palombes. Le Bordeaux Bio Bran de Compostelle 2014, aux tanins mûrs, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de griotte, est tout en bouche. Excellent Blaye Côtes de Bordeaux rouge Pont les Moines 2014, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique souple et très équilibrée. Séduisant Bordeaux blanc 2015, de bouche florale, un joli vin qui allie structure et vivacité, où l’on retrouve des nuances de pomme et de citron.

     

    DOMAINE ALARY


    COTES-DU-RHONE-VILLAGE CAIRANNE
    Un domaine familial de père en fils depuis 1692, de 25 ha, composé de terres argilo-calcaires caillouteuses. C’est aujourd’hui Denis Alary qui dirige ce domaine à taille humaine, dont l’esprit vigneron a toujours été la base. La propriété se situe entièrement sur la commune de Cairanne, avec 3 terroirs différents qui permettent une subtilité dans les assemblages en fonction des millésimes. Les vins sont élevés dans le respect du terroir et de l’environnement avec des pratiques culturales très appropriées à la nature, en bio. Vendanges manuelles, tri de la vendange à la vigne et à la cave, éraflage, pigeage. Élevage une partie en cuves et une partie en foudres et demi-muits… Ce Cairanne rouge L’Estevenas 2013 est de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, un vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus et de réglisse. Le Cairanne rouge La Brunote 2012, avec des tanins bien fondus, au bouquet complexe où se mêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, est bien expressif de son terroir, tandis que cet autre Cairanne rouge La Jean de Verde 2012, dominé par le cassis et la mûre, avec une pointe de poivre, est un vin charnu, de couleur pourpre, riche au nez comme en finale.  Tout en nuances, très typé, le Cairanne blanc L’Estevenas 2015, Clairette et Roussane sur des coteaux argilo-calcaires exposés au Sud, qui allie structure et vivacité à la fois, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, de pain grillé et de chèvrefeuille. Le CDR rouge La Gerbaude 2014, Grenache, Syrah, Carignan sur des terrasses de garrigues, sols argilo-calcaires recouverts de galets, un vin structuré, de robe intense, parfumé (fruits frais, humus...), légèrement poivré en finale, comme l’'IGP Vaucluse rouge L’Exclus d’Alary 2014, 50% de Counoise et 50% de Syrah, à l’originalité certaine, puissant en bouche, aux tanins plus ronds, aux notes de cassis mûr.

     

    CHATEAU VALGUY


    SAUTERNES
    Cette propriété prise en fermage en 2000 et achetée en 2010, est située à Fargues-de-Langon au milieu des 1er Crus Classés. Beau Sauternes Château Valguy, issu d’un vignoble de 4,16 ha, marqué par son Sémillon très majoritaire (85%, 10% Sauvignon et 5% Muscadelle)... La cueillette se fait par tries successives afin de ramasser des raisins atteints par la pourriture noble et entièrement confits, l'élevage se fait en fûts de chêne pendant 24 mois. Le 2009 est particulièrement savoureux, au nez intense et frais, où dominent les fruits, les fleurs et le pain d’épice, un vin qui poursuit sa belle évolution. Excellent Graves rouge Cailloux de Valguy 2009, 60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon, vendanges manuelles, au nez subtil, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, complet et prometteur. Le Graves blanc Cailloux de Valguy 2009 (fermentation en fûts de chêne, élevage durant 10 mois en barriques, dont 25% de neuves, sur lies fines avec bâtonnages, 70% Sémillon, 30% Sauvignon), franc et parfumé, d’une belle vivacité avec un bel équilibre maturité-acidité, est un vin comme on les aime, suave, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche.

     

    DOMAINE PIERRE GELIN


    FIXIN
    Le domaine GELIN est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété créée en 1925 par Pierre Gelin, est maintenant exploitée par Pierre-Emmanuel qui a intégré la société en septembre 2000. Types de vins : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne aligoté, bourgogne rouge, Fixin 1ers crus Les Hervelets, Les Arvelets et le Clos Napoléon (Monopole), Gevrey Chambertin "Clos de Meixvelles" (monopole), Gevrey Chambertin 1er cru Clos Prieur et Chambertin Clos de Bèze. Les méthodes de culture sont traditionnelles, les rendements limités et les vendanges manuelles. Après un élevage en fûts de chêne de 22/24 mois, les vins sont mis en bouteilles à la propriété. On est évidemment au sommet avec ce Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2009, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, complet, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de belle évolution. Le 2008 est d’une grande complexité, au nez caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, de charpente puissante, avec ces tanins bien présents, de bouche riche (griotte, humus, épices). Superbe 2007, un vin intense au nez, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques, l’un des meilleurs dégustés cette année. Savoureux 2006, robe grenat et reflets pourpres. Nez complexe où se mêlent des notes d’épices douces (vanille et cannelle) et de fruits à noyau, belle attaque fraîche en bouche, les tanins sont onctueux, fondus et soulignent délicatement les arômes puissants et persistants de kirsch. Belle minéralité se poursuivant sur la vanille en finale. Le 2005, est un grand vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, de poivre et de réglisse, de bouche chaleureuse et puissante, un vin évidemment encore très jeune. Le Fixin 2009, parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, est de belle structure, un vin qui emplit bien la bouche. Il y a aussi ce séduisant et rare Fixin blanc, un vin racé et suave, très classique, de robe intense, riche au nez comme en bouche, tout en nuances aromatiques (tilleul, noisette).
     

     

    CHATEAU LA GALIANE


    MARGAUX
    Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en fils, les vins de La Galiane ont une belle couleur rubis et sont finement bouquetés, très harmonieux et suave en bouche avec des tanins fins et élégants, ces vins possèdent une belle aptitude au vieillissement.  Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Château Charmant possède des ceps de vigne centenaires et le vignoble de 5 hectares est implanté sur des croupes de fines graves à galets abondants et labouré. les vendanges sont faites à la main, la cuvaison est longue afin d'extraire tous les parfums et le vin est élevé en barriques durant 12 mois. Le Château Charmant produit un vin coloré, aromatique, très complexe et élégant, parfaitement équilibré, charpenté et souple à la fois qui s'épanouit superbement en vieillissant.

     

    CHATEAU REDORTIER


    BEAUMES-DE-VENISE
    Château Redortier, site historique renommé, compte 35 hectares d’un seul tenant particulièrement bien situés face aux prestigieuses Dentelles de Montmirail. Le Domaine s’étend sur l’aire d’appellation Beaumes-de-Venise et Gigondas, et produit aussi du Côtes-du-Ventoux et du Vin de Pays de Vaucluse. Son terroir est exceptionnel, outre un paysage d’une beauté à couper le souffle, les vignes s’étagent à plus de 400 mètres d’altitude, sur des coteaux exposés plein sud, bénéficiant d’un sol argilo-calcaire et de la sécheresse estivale. L’exploitation est familiale, Sabine et isabelle apportent tous leurs soins aux vins, sans négliger les conseils avertis d’Etienne et Chantal qui créèrent le domaine en 1956. La culture des vignes est menée de façon raisonnée, dans un souci constant de l’environnement. les rendements sont volontairement limités aux alentours de 30 hl/ hectare ; gage de qualité. Les vendanges se font à la main, ce qui permet un tri rigoureux des raisins dès la cueillette. La vinification est traditionnelle ; pressurage léger, températures contrôlées et maîtrisées tout au long des fermentations. Les rouges passeront deux hivers en cuve avant leur mise en bouteilles. Les vins ne séjournent pas en bois, la qualité de leur terroir leur confère un caractère boisé naturel. Les vins Château Redortier sont présents sur les cinq continents ainsi que sur les meilleures tables. La cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h. Nous disposons d’un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d’avril à octobre, « La Grange de Château Redortier ».

     

    DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


    MARSANNAY
    Ce domaine familial fut créé en 1978 par Jean-Louis et Evelyne Fougeray, par acquisition et fermage de vignes dans de prestigieuses appellations bourguignonnes de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune. C’est en 1999 que Patrice Ollivier le gendre, a repris la direction ainsi que la vinification du Domaine. Le vignoble s’étend aujourd’hui sur 17 ha de Marsannay La Côte jusqu’à Puligny-Montrachet, notre dernière acquisition. Les bouteilles dégustées sont particulièrement savoureuses. Il y a ce grand Bonnes-Mares 2011, l’un des vins les plus séduisants de ce millésime, d’une belle robe de couleur intense et soutenue, d’un très bel équilibre en bouche, riche et concentré, un grand vin ample, racé, avec ces notes caractéristiques de petits fruits rouges frais, d’épices et de truffe, très prometteur. Le Marsannay Les Saint Jacques rouge 2011, parfumé, aux tanins fermes et fondus à la fois, légèrement épicé comme il se doit, est très représentatif de ce terroir particulier, d’excellente évolution. Le Marsannay rouge Les Favières 2011, aux tanins souples, aux notes subtiles de fruits rouges mûrs (cerise, cassis) et d’humus, est un vin ample et de jolie charpente, très persistant, de très bonne évolution. Le Marsannay blanc Les Aiges Pruniers 2012, fin et riche à la fois, aux notes complexes de pêche et de noix, de mousse très abondante, est charmeur et chaleureux, tout en finesse d’arômes.  Superbe Chambertin Les Seuvrées 2011, de robe profonde, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes d’épices, de cuir, de truffe, un vin d’une grande structure, avec des tanins veloutés mais denses, d’une très belle finale, de garde, très racé. Le Fixin rouge Clos Marion 2012, au nez délicat (mûre, cassis), de bouche subtilement épicée, un vin qui allie puissance et souplesse, de très bonne évolution comme le Savigny-lès-Beaune rouge Les Golardes 2011, qui est une réussite, un vin gras et coloré, intense, aux nuances de petits fruits macérés. Le Fixin blanc Clos Marion 2012 est dans la lignée, de bouche savoureuse comme ce Savigny-lès-Beaune blanc Les Golardes 2011, suave en bouche, harmonieux, aux arômes de fruits blancs et de lis, d’une jolie richesse aromatique en finale.

     

    EARL GUY MALBETE


    REUILLY
    Domaine familial depuis 4 générations. L'exploitation assume la gestion complète de 4 ha de Sauvignon, 4 ha de Pinot noir et 2 ha de Pinot gris. La culture se fait de façon traditionnelle : buttage, débuttage, incorporation de fumier naturel. Vinification traditionnelle, élevage du vin sur lie fine, filtration sur terre (pas de collage). On retrouve tout cela dans de Reuilly Pinot noir 2010, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, avec des nuances caractéristiques en finale où l’on retrouve la framboise, la violette et les épices. Excellent 2010, charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample et parfumé, de très bonne garde. Le Reuilly Sauvignon blanc 2012, classique, est élégant, au nez de rose et d’amande, un vin de bouche ample et parfumée. Excellent rosé Pinot gris 2012, de robe brillante, au nez d’agrumes et de fruits blancs frais, tout en souplesse. Voilà une belle réussite avec ce Reuilly Pinot Noir 2012, vraiment séduisant, aux connotations de sous-bois et de fruits surmuris, un vin ample, charnu en bouche, avec cette finale légèrement poivrée et giboyeuse, d'évolution prometteuse.




    DOMAINE MARC JOMAIN


    PULIGNY-MONTRACHET
    Philippe, Catherine et Christophe JOMAIN, frères et soeurs, exploitent leur propre domaine au sein d'un groupement foncier créé le 03 novembre 1992. Le domaine comprend 9 hectares de vignoble à PULIGNY-MONTRACHET dont 4 produisent essentiellement des grands vins blancs de réputation mondiale issus du cépage chardonnay dans les appellations village, 1er cru et grand cru. Alliant modernisme et tradition, le domaine est dirigé avec dynamisme par la famille JOMAIN. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée. La lutte raisonnée permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en utilisant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts portent leurs fruits car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble. La vendange est récoltée manuellement, la vinification respectueuse de chaque appellation s'effectue par pressurage pneumatique. Les vins fermentent en fût de chêne dans une proportion n'excédant pas le quart de fût neuf. L'élevage traditionnel et la mise en bouteilles sont réalisés avec minutie sans manipulation excessive des vins sous le contrôle étroit d'un laboratoire d'oenologie agrée. Durant la fermentation malo-lactique les vins sont bâtonnés afin d'obtenir davantage de rondeur et de complexité. Au printemps, les vins sont alors soutirés et clarifiés par collage, la mise en bouteille intervenant généralement début septembre. Découvrez leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2010, un vin minéral, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits, avec des notes de tilleul et d’abricot. Remarquable 2009, avec ces senteurs spécifiques de pomme et d’amande grillée, un grand vin, gras, tout en arômes et longueur en bouche avec ces connotations discrètes de poire et de brioche, vraiment remarquable. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2010, avec ces notes de noisette et de miel, intense, tout en finesse, un vin à ouvrir sur des bouchées à la reine. Le 2009 est dense et subtil, un vin où l’on trouve des notes de tilleul et d’amande, typé, de bouche puissante, de robe jaune pâle aux reflets d’or, avec beaucoup de moelleux et de persistance.

     

    CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


    PUISSEGUIN-SAINT-EMILION
    Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire et dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On est bien au sommet avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2014, une référence, très équilibré, de bouche ample où dominent les fruits mûrs (prune, framboise), de jolie robe pourpre, un vin qui allie souplesse et structure, à attendre un peu pour profiter de tout son potentiel. Très beau 2012, charnu, très savoureux, aux notes de groseille et d’humus caractéristiques, qui mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2011 développe des notes épicées, au nez complexe où dominent les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, bien représentatif de ce très joli millésime, parfait avec un pigeon braisé ou un bœuf à la ficelle. Le 2008 de robe grenat, riche, au nez intense, est complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution. Goûtez leur Moulin Saint-Clair 2015, qui dévoile des notes de violette et de mûre, riche en couleur, classique, alliant finesse et structure, de très bonne évolution. Savoureux 2014, au nez de petits fruits rouges, aux tanins fondus mais bien présents, un vin riche et très aromatique, d’une belle harmonie.

    Château HAUT SAINT CLAIR

    Puisseguin Saint-Émilion
    Yannick et Andrea Le Menn

    CHATEAU DU COING DE SAINT FIACRE


    MUSCADET
    Le Château comprend 42 ha de vignes sur des pentes de 14 % exposées plein sud. C’est une propriété historique du vignoble nantais : elle existait au Moyen-Age, a été remaniée en 1756, puis en 1810. Les communs construits à cette époque sont de pur style italiens (dit clissonnais) avec des génoises et des fenêtres géminées typiques du vignoble nantais. Si M. Chéreau père acquiert cette propriété chargée d’histoire en 1973, c’est maintenant sa fille qui gère ce vignoble de 40 ha, et poursuit l’effort de sauvegarde du patrimoine architectural et viticole. Remarquable Muscadet l’Ancestrale 2013, un vin qui a beaucoup de corps et de puissance, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs, puis des notes minérales, d’excellente évolution comme le prouve ce 2010, qui poursuit une excellente évolution, fleure le musc et l’aubépine, avec des notes de noisette, offrant un bel équilibre entre la fraîcheur, la souplesse et le fruité.  Son Muscadet Comte de Saint Hubert Vieilles Vignes 2014, à dominante de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance aromatique, est dense au nez comme en bouche, très typé, un vin mêlant élégance et structure. Fidèle à lui-même, le Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Grand Fief de la Cormeraie 2015, issu de vignes âgées pour la plupart de plus de 65 ans, rond en bouche, au nez subtil, ample et persistant, racé et distingué, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), qui mérite une cuisine élaborée comme un bar au four, très typé comme cet autre Muscadet Château de la Gravelle 2015, vif, clair, bien équilibré en acidité, élégant, au nez de rose et d’amande, de bouche flatteuse. Goûtez le Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Château Coing de Saint Fiacre Tradition 2015, tout en parfums, suave et sec à la fois, où s’entremêlent en bouche les fruits et les fleurs fraîches, le Gros Plant sur Lie Folis Blanche 2015, vif et franc comme il se doit, et l'IGP Saint Fiacre Cuvée Aurore Chardonnay 2015, de bouche délicate et harmonieuse, tout en finesse, au nez de fruits mûrs, associant souplesse et vivacité.

     

    DOMAINE COMTE PERALDI


    VIN DE CORSE
    Beau domaine de 50 ha, niché sur les coteaux de Mezzavia. Ce vieux domaine (les premières vignes y furent plantées au XVIe siècle) a été totalement restructuré en 1965 par le Comte de Poix-Peraldi. Il est le plus important vignoble de l’appellation contrôlée Ajaccio, et les cépages y sont des plus classiques (Sciaccarello, Cinsault, Carignan, Niellucciu, Vermentinu). Le fils, Guillaume de Poix reprend la suite, ses projets tendent à se rapprocher le plus possible de la Nature en passant ses vignes en Bio. Rénovation de la cave, rééquipement de nouveaux pressoirs, des cuves, investissement en matériel de refroidissement; et embellissement de la propriété. Vous allez aimer ce superbe Ajaccio rouge cuvée du Cardinal 2012, élevé en fûts, coloré et parfumé (mûre, fraise et violette), tout en structure, est bien typé, de bouche ample et fondue, où dominent des notes de groseille et de cuir, très typé. Le 2011, de couleur intense, aux senteurs de framboise très mûre et de poivre, riche et séduisant, aux tanins fondus, à la fois dense et souple, d’une belle longueur. Le Vin de Corse rouge cuvée Guillaume 2013 est chaleureux comme on les aime, de belle couleur grenat, intense, corsé, très parfumé, un vin charnu qui sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche fondue et puissante à la fois, de garde. Je suis toujours enthousiaste pour cet Ajaccio rouge Domaine Comte Peraldi 2013, très par- fumé, de belle robe soutenue et brillante, avec des notes de framboise et de violette, aux tanins fermes et mûrs à la fois, un vin complet, généreux et corsé. L’Ajaccio blanc 2015 est tout en subtilité d’arômes, avec des notes d’agrumes et de fleurs, très persistant. Très bel Ajaccio blanc cuvée Clémence 2014, ample, de robe dorée, d’une jolie finale aromatique, riche au nez, avec des notes de rose et d’aubépine, un vin élégant et persistant, de bouche puissante, qui mérite un bar au four, un vin tout en charme comme comme l’Ajaccio rosé 2015, chaleureux, aux arômes de pêche de vigne.

     

    H. DARTIGALONGUE ET FILS


    ARMAGNAC
    C'est en 1838 sous Louis Philippe, que Pascal DARTIGALONGUE originaire de Saint Lannes près de Madiran s'installa à Nogaro dans le Gers et fonda sa Maison de négoce d'Armagnac qui est encore la notre. En 1969, Pierre Dartigalongue installa sa distillerie à Salles d'Armagnac. Depuis, cinq générations se sont succédées pour assurer et pérenniser «la plus ancienne maison de l’Armagnac». Producteur, distillateur et éleveur, installé dans la région des meilleurs crus de cette eau de vie sept fois centenaire, Dartigalongue est spécialisé dans les très vieux Bas Armagnacs, produits sélectionnés et élevés suivant la tradition ancestrale. Elle offre cette Eau de Vie unique, déclinée en génériques ou en millésimes, dans des présentations luxueuses et personnalisées. La maison détient dans ses vieux chais originels une gamme très importante de vieux Armagnacs Millésimés, vieillissant et se bonifiant dans des fûts en chêne du pays sous le contrôle permanent du maître de chai qui en surveille l’évolution et procède aux diverses manipulations de transvasement et aération . Par ailleurs, à la suite de minutieuses recherches et dégustations, certains millésimes sont assemblés afin de créer des «cuvées spéciales» donnant naissance à des assemblages traditionnels tels V.S.O.P., HORS D’AGE, ou encore à des « 15 ANS d’AGE », » 25 ANS »…, c’est ainsi que pour fêter le 170ème anniversaire de la création de la maison un assemblage exceptionnel de 70% de 1974 et de 30% de 1976, a été réalisé sous la dénomination Cuvée Louis-Philippe 42 %, 70 cl. (Carafe) (roi des Français en 1838). Remarquable Bas-Armagnac cuvée Louis-Philippe (70% de 1974 et 30% de 1976), aux nuances de rancio et d’épices, très floral, à la fois sec et suave, très persistant au palais. Découvrez également ce Bas-Armagnac de 25 ans, assemblage de plusieurs Armagnac dont le plus jeune a au minimum 25 ans, racé, avec ces connotations de figue sèche et de cacao, légèrement fumées, d’une grande onctuosité en bouche, très parfumé (noix, pruneau), d’une longue finale.

     

  • HUIT VINS DU SUD-OUEST COUPS DE CŒUR

     

    La complexité des terroirs et des climats est bien réelle dans la région, et prouve que l’on ne fait pas la même qualité, selon les aléas de la nature, au fin fond du Béarn ou dans le Lot. C’est ce qui compte, et crée la typicité. 



    Château GAUTOULCAHORS Château GAUTOUL

    Château GAUTOUL 

    (CAHORS)
    Propriétaire : Éric Swenden - Copropriétaire : Aimery de Padirac
    Lieu-dit Meaux
    46700 Puy-L’Évêque
    Téléphone :05 65 30 84 17 
    Télécopie : 05 65 30 85 17 
    Email : chateau.gautoul@wanadoo.fr 
    Site : www.chateaugautoul.fr 

    Une magnifique chartreuse du plus pur style XVIIe siècle en parfait état de conservation et ayant gardé son authenticité, qui offre une vue imprenable sur le village de Puy-l'Evêque et sur le Lot. Son vignoble de 30 ha exposé plein sud est conduit en culture raisonnée. 
    Le terroir argilo-calcaire permet une parfaite maturité de l'Auxerrois et du Tannatcépages typiques de l'appellation, adoucis par le Merlot. Eric Swenden, ex-Président du Groupe Vandemoortele et de la fédération de l'industrie alimentaire en Belgique, a racheté le Château Gautoul en 1998. Les sols sont d’une diversité rare, principalement sédimentaires, nivelés par les alluvions des terrasses d’anciens cours d’eau. L’exploitation rassemble des sols avec pas moins de 5 caractéristiques majeures de granulométrie : limoneux, caillouteux, calcaireargileux, siliceux. 
    Pour Thierry Mèze, régisseur, le 2016 fait partie des grands millésimes, l'un des trois premiers qu'il ait connus durant les 16 années passées au domaine, il a tout ce que l'on souhaite trouver dans un vin.”
    En vente cette année : les 2010, 2011, 2012, 2013 , 2014, et la Cuvée Prestige 2012 et 2014. La Cuvée “Secret Treasure” (actuellement 2012 et 2014) est produite les meilleures années et est élevée en barriques neuves. Côté travaux, un hangar agricole verra le jour courant 2017.
    Superbe Cahors Cuvée Prestige 2014, élevé en fûts de chêne, savoureux, riche et concentré, au bouquet intense et complexe où dominent le pruneau et les épices, de fort belle couleur, associant fruit et structure en finale. Le Cahors 2014 est un un vin savoureux et subtil, qui développe des nuances persistantes de violette et de framboise mûre.
    Complexe, puissante, la Cuvée Treasure 2012, aux senteurs de fruits cuits et d’humus, aux tanins denses, est un vin de bouche à la fois puissante, soyeuse et parfumée, à déboucher sur sur une cuisse de canard confite, par exemple, ou un dindonneau rôti farci.

     

    Château PÉROUDIER

    Château PÉROUDIER 

    (MONBAZILLAC)
    Famille Loisy
    Lieu-dit Le Péroudier
    24240 Monbazillac
    Téléphone :05 53 58 30 04 et 06 07 21 83 97 
    Email : contact@chateauperoudier.fr 
    Site : www.chateauperoudier.com 

    Une propriété de 50 ha dans la famille depuis plusieurs siècles.
    Vous allez aimer ce superbe Monbazillac cuvée Louise Élisa 2011, une cuvée en mémoire de la grand-mère fondatrice du domaine qui n'est élaborée que dans les grandes années, d’une très grande intensité au nez comme en bouche, ample et très onctueux, d’une grande complexité au palais (brioche, abricot confit), tout en longueur, de garde comme en atteste ce 2006, typé et fruité, aux connotations subtiles de miel et de rose, de bouche profonde, très fin, qui mêle ampleur et distinction.
    Le Bergerac sec cuvée Louise Élisa 2012, 100% Sauvignon gris, fermenté et élevé en barriques, de jolie robe, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, est un vin où la structure s’allie à l’élégance.
    Le Bergerac cuvée Louise Élisa rouge 2011, 12 mois en fûts de chêne, dense, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, très équilibré, avec des notes de sous-bois et de cerise mûre. Le Bergerac rouge cuvée Péroudier 2012, typé, coloré, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, est un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, dense, avec des tanins mûrs, tout en bouche. Excellent Bergerac blanc sec Fût de Chêne 2012, de belle teinte, au nez subtil de lis, franc et gourmand, rond et parfumé au palais, de bouche fine comme ce Côtes-de-Bergerac blanc moelleux 2012, riche en arômes de fleurs dense, vraiment charmeur sur une Fourme d’Ambert ou des poires pochées.

     

    Château BOURGUET

    Château BOURGUET 

    (GAILLAC)
    Jean et Jérôme Borderie
    Les Bourguets
    81170 Vindrac-Alayrac
    Téléphone :05 63 56 15 23 
    Télécopie : 05 63 56 15 23 
    Email : chateaubourguet@orange.fr 
    Site : www.chateaubourguet.fr 

    Au sommet. Vignoble de 21,50 ha, cultivé depuis quatre générations avec la même passion, et situé sur les terres les plus au nord de l’aire Gaillac, grâce à la cité médiévale de Cordes-sur-ciel. Terrain argilo-calcaire très caillouteux (âge moyen des vignes de 40 ans). 
    Une référence avec leur Gaillac rouge 2014, 60% Braucol, 25% Syrah et 15% Cabernet-Sauvignon, très parfumé avec ses notes de framboise, de cassis et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure, un vin dense et séveux, de bouche soyeuse et poivrée, parfait sur un boudin aux pommes ou une fondue ariègeoise. Beau 2012, d’un rouge profond avec des arômes intenses de fruits rouges, un vin souple, de belle base tannique, bien corsé. 
    Remarquable Gaillac blanc doux 2015, 100% Loin de l’Œil, qui a une belle couleur dorée, aux arômes de fruits et de fleurs, avec des notes de pain grillé, mêlant charme et puissance, à prévoir par exemple, sur un soufflé de tomates fraîches ou un foie gras à la confiture d'oignons. 
    Le Gaillac rosé 2015, 60% Braucol, 20% Duras et 20% Syrah, est un vin de belle teinte lumineuse, souple et friand à la fois, au nez très expressif. 
    Tout en charme et vivacité, le Gaillac blanc sec 2015, 40% Sauvignon, 35% Muscadelle et 25% Mauzac, est de belle couleur jaune pâle, avec un nezfrais de fleurs blanches et d’agrumes, très séduisant et tout en bouche.
    Jolie Méthode Ancestrale Bulles d’Alayrac, une cuvée à la fois vineuse et finefruitée, d’une jolie ampleur en bouche.

     

    Domaine du GRAND JAURE

    Domaine du GRAND JAURE 

    (PÉCHARMANT)
    Bertrand et Bernadette Baudry
    16, chemin de Jaure
    24100 Lembras
    Téléphone :05 53 57 35 65 
    Télécopie : 05 53 57 10 13 
    Email : domaine.du.grand.jaure@wanadoo.fr 
    Site : www.domainedugrandjaure.com 

    Ce domaine appartient à la même famille depuis 1920. C’est aujourd’hui Bertrand et sa sœur Bernadette, 4e génération qui dirigent le domaine.
    “Exposé au sud et sud-ouest sur les coteaux de Lembras où le soleil est très généreux, le vignoble d’une superficie de 16 ha environ est implanté sur un terroir graveleux siliceux pour les vins rouges, avec un faible pourcentage d’argile en surface qui génère une contrainte hydrique très favorable pour la production de grands vins. Dans le sol, on trouve de l’argile ferrugineuse appelée tran, particularité des terroirs de Pécharmant. Les blancs sont plantés sur des sols sablo-caillouteux, très favorable à la production de vin blanc aromatique tel que le Rosette.”
    Tout cela explique ce remarquable Pécharmant cuvée Terroir 2014, au nez de prune, de sous-bois et d’épices, persistant, de bouche riche, tout en arômes, un vin charnu et souple à la fois. Le Pécharmant cuvée Mémoire 2012, coloré, très parfumé avec des notes de mûre et de griotte, allie finesse et structure, aux tanins soyeux et très équilibrés, ample et riche, bien charnu, à savourer sur un gigot à l'ail et au Monbazillac ou un salmis de palombes.
    La Rosette Domaine du Grand Jaure blanc 2015, de bouche intense où l’on retrouve l’acacia et les agrumes, charmeur et persistant, est un vin parfait sur des crustacés.
    Château VIEUX TOURON

    Château VIEUX TOURON 

    (MONBAZILLAC)
    Liliane Gagnard
    Vieux Touron
    24240 Monbazillac
    Téléphone :05 53 58 21 16 
    Télécopie : 05 53 61 21 17 
    Email : lg@vieuxtouron.com 
    Site : www.vieuxtouron.com 

    Liliane Gagnard, œnologue de l’université de Bordeaux, s’installe sur la propriété familiale en 1982. Elle exploite 10 ha de vignes plantées sur sol argilo-calcaire avec silice pour les parcelles de la côte. Pour l’histoire, précise-t-elle, “c’est en 1852, qu’en dot pour son mariage, l’aïeule Marie reçut cette métairie qui faisait partie du Château de Pécany. Sa superficie à l’époque n’était pas entièrement plantée de vignes. Les plantations nouvelles eurent lieu avec ma grand-mère Amélie. Puis après le partage entre les enfants, chacun agrandit son bien, créant son exploitation. Mon père marié à la fille de la maison, dès 1952 commercialisa en bouteilles. Après avoir obtenu mon diplôme d’œnologue de l’université de Bordeauxen 1969, j’ai à mon tour, travaillé sur l’exploitation familiale. En 1982, je trouvais à créer autour du Vieux Touron mon exploitation.”
    Son Monbazillac 2011, élevé en barriques, est très équilibré, typé, avec ces saveurs de coing et de pain brioché, suave comme il se doit, solide et gras, tout en bouche, de garde. Le 2010, superbe, allie finesse et suavité, au nez complexe, très parfumé (pêche, rose, brioche), très onctueux, un vin qu’il faut prévoir sur des coquilles Saint-Jacques à la béchamel ou un gratin de clémentines. Le Bergerac rouge 2011 (50% Cabernet francCabernet-Sauvignon, 50% Merlot), associe couleur et structure, avec des notes caractéristiques de cerise et d’humus, aux tanins mûrs et denses. 
    Séduisant Bergerac rosé, gourmand, de belle teinte, très flatteur comme le Bergerac blanc sec (Sémillon, Muscadelle et Sauvignon), de robe jaunecitron, aux notes d’agrumes et de noisette. Chambres d’hôtes sur place.

     

    Château de MERCUÈS

    Château de MERCUÈS 

    (CAHORS)
    Georges Vigouroux SAS
    Route de Toulouse - BP 159
    46003 Cahors
    Téléphone :05 65 20 80 80 
    Télécopie : 05 65 20 80 81 
    Email : vigouroux@g-vigouroux.fr 
    Site : www.g-vigouroux.fr 

    Une propriété de 35 ha et un majestueux château du XIIIe siècle, construit au Moyen-Âge par les Comtes-Evêques de Cahors.
    Georges Vigouroux est l’une des grandes figures de la région et poursuivit son aventure vigneronne avec l'acquisition du château de Mercuès dans les années 1980. Il s'employa à restructurer le vignoble sur les croupes graveleuses environnantes, sur les communes de Caillac et de Mercuès et à replanter en cépage Malbec les parcelles acquises sur ce terroir argilo-calcaire idéal à la culture de la vigne. Parallèlement au vignoble qui s'étend sur 32 ha, il entreprit la construction d'un monumental chai de vinification et de vieillissement souterrain sous les jardins du château... Aujourd'hui Bertrand-Gabriel Vigouroux, vigneron et œnologue de formation, poursuit l'oeuvre de son père. Mercuès est également un hôtel exceptionnel, et un restaurant incontournable.
    Très beau Cahors 2012, très parfumé avec des notes de mûre et de griotte, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux et très équilibrés, ample et riche, bien charnu, de garde.
    Château BOVILA

    Château BOVILA 

    (CAHORS)
    Pascal et Olivier Pieron
    Scea P.-O. Pieron - Rouffiac
    46700 Duravel
    Téléphone :05 65 36 54 27 
    Télécopie : 05 65 36 44 14 
    Email : vignoblespieron@orange.fr 
    Site : www.chateau-de-rouffiac.com 

    Le château surplombe la vallée du Lot, sur un terroir argilo-calcaire blanc type champenois et de marnes du tertiaire lacustre d’une superficie de 12 ha. Les vignes, plantées à plus de 250 m d’altitude, bénéficient d’une exposition sud-ouestsur les crêtes et plateaux du Quercy.
    Exceptionnel Cahors Prieuré de Bovila 2012, 100% Malbec, toujours, élevé en fûts de chêne durant 12 mois, qui doit son nom au prieuré de Bovila cité au XIVe siècle comme propriété du prieur de Catus puis des clarisses de Cahors, typé, classique, ferme et épicé, de couleur pro- fonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), un vin grascharnu, au nez subtil où se devinent la prune et les épices, de très bonne évolution.
    Le Château de Bovila vin Noir du Diable 2011, 100% Malbec, élevé en fûts de chêne neufs durant 18 mois, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, corsé et très équilibré, ample et tannique, est un vin de garde qui se marie parfaitement avec un jambonneau aux lentilles ou un rôti de veau farci aux truffes. Remarquable Cahors les 4 Clochers 2013, pur Malbec, nouvelle cuvée qui est le reflet du patrimoine historique local car elle s’inspire de la présence de quatre églises au sein de la commune de Fargues, appelée “commune aux quatre clochers”. Le vin possède sa propre spécificité, charnu, aux tanins biens fermes, au nez complexe dominé par la cerise et le musc.
    Le Cahors Malbec 2014, sol argilo-calcairevinification traditionnelle (sans filtration ni collage systématique), élevage en cuves béton durant 12 mois), a des tanins enrobés, un vin harmonieux, dominé par le cassis et les sous-bois, à déboucher avec des bouchées aux cèpes, voire un carré de porc au miel.
    Domaine de POUYPARDIN

    Domaine de POUYPARDIN 

    (CÔTES DE GASCOGNE)
    Stéphane Picarelli
    Béguin
    32100 Condom
    Téléphone :05 62 68 34 77 et 06 73 67 31 22 
    Site : www.pouypardin-vin-gers.com 

    Vignoble de 6,5 ha. Exclusion de toute aromatisation et de toute correction du vin. Les rares insecticides mis en œuvre sont dorénavant tous homologués en Agriculture Biologique. “Parce qu'il n'existe pas de grands vins sans grands raisins, explique-t-il, nous apportons tous nos soins à l'obtention d'un raisin de qualité irréprochable. Nos vignes sont donc cultivées en petits rendements et atteignent leur idéale maturité. Les vendanges soigneuses et traditionnelles demeurent entièrement manuelles : les grappes et les raisins sont triés à la parcelle même, et les fruits intacts, récoltés en cagettes ventilées de faible hauteur, rejoignent le chai dans des conditions optimales. Egrappés, puis légèrement foulés, les raisins sont ensuite encuvés, sans pompage, par simple gravité. Des fermentations douces et des cuvées élevées au domaine pour un vin de haute lignée.”
    Son IGP Gers blanc sec Messire Géraud 2012, de robe claire et brillante, au nez de rose, est de bouche friande. L’IGP Gers rouge Montée de Pouypardin 2012, 100% Merlot, élevé 18 mois en barriques (pas de barriques neuves), est harmonieux, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise et de fraise des bois, un vin de couleurprofonde aux reflets violacés. L’IGP Gers rouge Geraldus 2012, un pur Syrah, 25 hl/ha, est riche en couleur comme en arômes, aux connotations de fruitsrouges à noyau, intense au nez comme en bouche, comme le rouge Les Lionceaux 2013, Fer Servadou, Cot et Merlot, élevé en barriques durant 12 mois, au nez persistant (griotte, violette), tout en bouche, aux tanins denses. Très joli Côtes de Gascogne rosé des Vents, de robe délicate, qui sent la fraise des bois, mêlant nervosité et rondeur en finale.
  • DIX VIGNERONS A L'HONNEUR

     

     

    CHAMPAGNE BOURDAIRE-GALLOIS


    POUILLON
    Exploitation familiale de 5.36 ha, dont 4,60 ha de vigne à dominante de Pinot meunier. C’est Robert Massonnot, le grand-père de David Bourdaire, qui commença l’activité agri-viticole grâce à quelques terrains familiaux. En 1951, il fonde avec trois autres vignerons la coopérative de Pouillon et commercialise ses premières bouteilles en 1956. A cette époque, la coopérative n’est qu’un lieu de collecte et de pressurage, qui vend la récolte des adhérents sous forme de moûts aux négociants champenois. Ils ne sont que 2 à faire leur Champagne, eux-mêmes dans les locaux de la coopérative avec leur propre matériel. La maison vous propose ce Champagne brut cuvée Symphonie Prestige (base récolte 2007) un Champagne subtil et complexe, qui associe fraîcheur et charpente, finement acidulé, l’un des plus séduisants dégustés cette année, avec des connotations de citron, de narcisse et de pain grillé, de mousse fine et fruitée, d’une belle ampleur au palais, à déboucher sur une terrine de lotte. Savoureux Champagne brut rosé, pur Meunier, très représentatif de ce cépage, très séduisant, de belle robe, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise...), avec cette touche délicatement épicée très chaleureuse. Le Millésime 2005, est très caractéristique de ce millésime mature, un vin puissant, de bouche ronde, légèrement épicé comme il se doit, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieux au nez comme en bouche. Beau Champagne Blanc de blancs, provenant de la récolte 2007, dont une partie est vinifiée en fûts, une cuvée riche mais tout en délicatesse (dosée à 7g/l), bien typée, très parfumée (agrumes, amande...), un vin bien charpenté, harmonieux en bouche, d’excellente évolution. Goûtez aussi le brut Réserve, un Champagne vif et harmonieux, marqué par des notes d’agrumes et de fleurs fraîches, rond et nerveux à la fois, qui convient parfaitement au cours d’un repas.

    Champagne BOURDAIRE GALLOIS

    Cuvée tradition
    David Bourdaire

     

    DOMAINE BRISSON


    MORGON
    La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIème siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en bourgogne, il a rejoint son père sur l’exploitation en 1974 et, depuis la mort de Michel en 1980, poursuit et développe l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis en 2009. Interview : le 2013 (épuisé) est une très petite récolte due à la météorologie, me confie Gérard Brisson. Les tanins sont souples, plaisants. En 2014, les vendanges à bonne maturité, des cuvaisons longues, ont joué sur la qualité des Vins qui sont bien fruités, de couleur rouge sombre, avec des tanins fondus, ronds. Depuis 2009, le cahier des charges Terra Vitis a permis de progresser encore dans la qualité des Vins. Pas de thermovinification, des vinifications traditionnelles, d'où des Vins de belle couleur avec une bonne aptitude à vieillir. Nous avons d’ailleurs ouvert récemment une bouteille de 1984, qui était remarquable. Millésimes à la vente en 2016 : La Louve 2014, 2015 - Vieilles Vignes 2001, 2003, 2004, 2009, 2010, 2011. L'actualité au Domaine : Avec deux de ses fils, Gérard Brisson souhaite acheter à ses frères leurs parts du domaine. Il développe les activités d'œnotourisme pour les individuels et les groupes : visites du domaine en 2 CV et en Bentley, ateliers dégustation, apéritif vigneron (un label de Bienvenue à la ferme), cours de cuisine avec Germaine Brisson, snaking du terroir... Notes de dégustations de Patrick Dussert : Superbe Morgon Les Charmes La Louve 2014, d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et d’épices, est un vin chaleureux, de bouche intense et dominée par la mûre, de garde comme en atteste ce 2012, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), est riche au nez comme en bouche, aux tanins soyeux. Le 2011, de belle robe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d’humus, charnu, est riche et généreux, bien épicé, de bonne garde. Très beau 2010, aux tanins très équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche, avec ces nuances de poivre et de prune, de garde. Le Morgon Les Charmes Vieilles Vignes 2011, avec des arômes de groseille et de cassis, puissant, avec des nuances en bouche où l’on retrouve la framboise, la violette et la pivoine, est à déboucher sur des brochettes de magret de canard. Le 2010 poursuit son évolution, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, prune) et de kirsch, dense et complexe, charnu comme il se doit. Formidable 2009, très typé, de couleur rubis intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, un très beau vin à prévoir avec une poule au riz ou un foie de veau au chou. Joli Beaujolais Villages 2014, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez de cassis et d’épices, qui allie puissance et souplesse, un vin gourmand. L'œnotourisme est omniprésent ici : ateliers de dégustation animés par Gérard Brisson, œnologue, avec initiation et perfectionnement par groupe de 5 à 10 personnes; apéritif vigneron en individuel et groupe; repas du terroir préparé par le producteur. Day tour en Bourgogne ou Beaujolais en voiture de collection...

    CHAMPAGNE LAURENT-GABRIEL


    AVENAY
    En 1982, Daniel Laurent reprend l'exploitation familiale de ses parents. Son père ne produisait qu'une infime partie de sa récolte en champagne qu'il réservait à quelques amis et clients, le reste était vendu au négoce champenois, à la vendange en raisins. Dès l'automne 1982, il décide de produire son propre Champagne, avec l'aide de son épouse, et déposent leur marque actuelle "Champagne Laurent-Gabriel". Depuis 2001, Marie-Marjorie, leur fille les a rejoints. L'exploitation est très modeste, 2, 5 ha de vignes qui produisent environ 18000 bouteilles de Champagne par an. Les vignes sont situées sur deux terroirs 90% à Avenay Val d'Or classé 1er Cru et Avize classé Grand Cru. Remarquable Champagne cuvée Prestige Millésime 2000 (80% Pinot noir, 20% Chardonnay), issu d’une vinification sans fermentation malolactique et sans passage au froid, élevage environ 6 mois en fûts de chêne, où toute la complexité du Pinot noir, s’exprime, un Champagne généreux et élégant, de mousse persistante, très fruité, une cuvée d’une jolie intensité aromatique (brioche, pêche), ample au nez comme en bouche. Le Champagne brut Carte d’Or (75% Pinot noir, 15% Chardonnay, 5% Pinot meunier, provenant des années 2006 et 2007 et années de réserve), est tout en arômes, avec ce nez de petits fruits frais, de tilleul et d’amande, un beau Champagne suave, de mousse fine, mêlant rondeur et nervosité, tout en charpente, d’une belle finale. La cuvée Grande Réserve brut (75% Pinot noir, 15% Chardonnay, 10% Pinot meunier, année 2005 avec des vins de réserve, sans fermentation malolactique, sans passage au froid, et un passage de 4 à 6 mois en fûts de chêne), classique et bien équilibrée, de bouche fruitée, un Champagne très harmonieux, généreux et charmeur, puissant au palais.

     

    DOMAINE GOURON


    CHINON
    Fondé en 1946 par René Gouron, le domaine se développera avec le soutien de son fils Jacky jusque dans les années 1980. Désormais, ce sont les petits-enfants Laurent et Stéphane qui vinifient et commercialisent ensemble les vins provenant des 30 ha de la propriété. Le domaine est morcelé en de nombreuses parcelles : argilo-calcaires et argilo-siliceuses, sur les coteaux et graviers mêlés de sables, en plaine. Cette diversité de sols a permis de créer différentes cuvées mettant en valeur l'expression, fruitée en plaine et corsée sur les coteaux. Toute l’année un travail important est effectué à la vigne afin d’obtenir les meilleurs fruits : l’exigence d’une taille courte, des sols enherbés et de l’éclaircissage s’orientent vers des rendements maîtrisés, une meilleure concentration et le respect de l’environnement. Les vins sont élevés dans les caves de tuffeau avec des conditions idéales puis mis en bouteilles à la propriété. Laurent Gouron basera ses ventes en 2017 pour les rouges avec la Cuvée du Domaine 2015 puis 2016, la Cuvée du Terroir 2011, la Cuvée Vieilles Vignes 2011, la Cuvée Croix Boissée 2010, et la Cuvée Croix Boissée blanc 2014, puis 2015. Il nous dit que, “malgré une petite récolte (60% en moins), 2016 est un beau millésime grâce à la météo clémente de Septembre, le vin a acquis une belle maturité.” Le Chinon rouge cuvée Vieilles Vignes 2011, généreux et ferme, à dominante de prune, de framboise et de cannelle, est un vin coloré, avec des tanins soyeux et riches, charnu, qui mêle puissance et distinction et poursuit une excellente évolution. On poursuit avec ce Chinon rouge La Croix Boissée 2010, coloré, corsé comme il le faut, au nez dominé par les fruits rouges (mûre, fraise des bois), une cuvée fort bien élevée, de bouche complexe (prune, réglisse), d’une grande intensité, avec des tanins veloutés mais riches. Le Chinon rouge 2015 est corsé, très parfumé, un vin qui sent bon la griotte et les sous-bois, à déboucher sur un rôti de porc. Remarquable Chinon La Croix Boissée blanc 2014, pur Chenin, vinifié en barriques sans levures exogènes à température ambiante, de bouche vive comme leur Chinon rosé 2015. flatteur, franc et souple à la fois.

     

    DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


    CORTON-CHARLEMAGNE
    Éric Marey veille avec amour sur son joli vignoble de 10 ha. Les vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire durant toute leur évolution. Les vins sont majoritairement vendus au domaine auprès d’une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l’étranger. Le domaine vous propose en vins blancs : Aligoté, Pernand-Vergelesses, Pernand-Vergelesses Premier Cru "Sous Frétille", et Corton Charlemagne Grand Cru. En vins rouges : Savigny-Lès-Beaune "Les Rouvrettes" Premier Cru, Bourgogne, Pernand-Vergelesses "Les Belles Filles", Les Fichots Premier Cru et Corton Grand Cru. Splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2010, d’une belle harmonie, très élégant, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (poire, aubépine, pain grillé…), d’une grande ampleur, un vin très prometteur. Le 2009 est gras, aux connotations de fleurs, d’épices et de fruits cuits, un vin de bouche suave, ample, chaleureuse et d’une très longue finale, de belle évolution. Le Corton Grand Cru 2010, remarquable, est intense et chaleureux, bien charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en bouche. Beau 2008, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, fondu en bouche, avec des connotations de griotte, de violette et de musc, un vin riche, typé, ample, soyeux. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2010, harmonieux, dégage des arômes de fruits blancs et d’amande, un vin d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique en finale. Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Les Fichots rouge 2010, typé, de couleur soutenue, d’une belle charpente, riche et structuré, aux connotations caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre. Le 2009, d’un beau rouge foncé brillant, est de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre, riche et distingué. Goûtez également le Savigny-Les-Beaune 2010, de robe intense, au nez dominé par les fruits cuits, et le Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2010, parfumé, dense, tout en distinction, aux notes très classiques de cassis et de sous-bois, aux tanins fermes.

    DOMAINE DE LAUBERTRIE


    BORDEAUX
    Propriété familiale depuis le XVI ème siècle. L'Auberterie est une formation du haut moyen âge ; la famille Pontallier y apparaît dans les textes depuis la fin du XVI ème siècle. Ancien fief de la Baronnie de la Rivière au Duché de Fronsac, elle rejoint le Cubzagais à partir de la révolution française. Les bâtiments d'exploitation remontent au XVIII et XIX ème siècle, la maison d'habitation a été surélevée et terminée en 1863. Marie Christine Pontallier est secondée par ses enfants, Arnaud et Benoit, qui s'impliquent de plus en plus. Le Domaine de Laubertrie compte 15 hectares de vignes, situés sur un plateau argilo-calcaire. La culture y est traditionnelle, les vins sont élaborés dans nos chais, de façon artisanale, en essayant de respecter les caractères du terroir et de chaque millésime. Le travail du sol privilégie les procédés mécaniques et l'enherbement naturel. Les vendanges se font manuellement. Les vins produits sont des Bordeaux rouge, Bordeaux blanc et Bordeaux rosé et également du Crémant de Bordeaux. Les derniers millésimes sont caractérisés par une climatologie exceptionnelle. Les vins sont puissants, corsés, très marqués par le fruit. Toujours au sommet de son appellation avec ce Bordeaux rouge 2010, très équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, d’excellente garde. Le 2009, aux senteurs de violette et d’humus, de bouche charnue, un vin coloré et dense, associe structure et rondeur, aux tanins riches, de couleur grenat. Le Bordeaux blanc est de robe jaune pâle, floral, harmonieux, un vin qui sent bon la pomme et l’aubépine, de très bonne bouche. Joli Crémant de Bordeaux, à la mousse ample et florale. Parfait pour une halte dans le vignoble, deux gîtes sont disponibles sur place.

     

    DOMAINE DE ROSIERS


    COTE-ROTIE
    Le vignoble de Côte-Rôtie s'étend sur trois communes : Saint-Cyr-sur-Rhône, Ampuis, Tupin-et-Semons, sur la rive droite du Rhône dans le département du Rhône, sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d'une couche silico-calcaire en Côte blonde, d'argile et oxyde de fer en Côte brune. Le climat est continental modéré, sec et chaud l'été, avec des pluies régulières les autres saisons. Environ 200 ha de vignobles en gradins sur des pentes de 40%, et divisé entre : la Côte brune (sol argileux de couleur plus foncée) donnant des vins rouges très fermes de lente évolution et de grande longévité (Vaillères, Côte Rosier, Turque, Pommière, Chevalière, Côte Boudin); la Côte blonde (sol plus léger) donnant des vins plus souples (La Mouline, Châtillonne, Grande Plantée, Grands Cols). Superbe Côte-Rôtie 2013, classique, au nez présent avec des senteurs de violette et de pruneau, un vin chaleureux et gourmand, toujours très typé, aux notes de cuir et d’humus en finale, à prévoir sur un lapin sauté aux olives noires ou un agneau aux pommes de terre nouvelles. “Pour le 2013, rappelle-t-il, nous avons pu vendanger avant que la pourriture n’arrive. En 2013, tout a, en effet, été une question de timing. Au final, nous trouvons un beau millésime très coloré, avec une belle acidité, bien fondu, ce qui donne un bel équilibre. Un vin sur la fraîcheur, pas trop lourd.” Le 2011 (97% Syrah et 3% Viognier), médaille d’Argent au concours des vins d’Orange 2010, issu de cuvaison longue puis élevé au minimum 15 mois en fûts de chêne, ample et solide avec ce nez complexe aux nuances de fraise des bois et de kirsch, de couleur profonde, un vin riche et racé, qui poursuit son évolution. Exceptionnel 2010, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un beau vin puissant et chaleureux, de garde. Goûtez le Côte-Rôtie Cuvée Cœur de Rose. “Produite depuis le millésime 2011, la cuvée Coeur de Rose est une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur les Côte-Rôtie du domaine. Ainsi nous cherchons à créer une cuvée d’assemblage restreinte, gardant la même trame et le même esprit que notre cuvée principale tout en souhaitant la concentration des arômes et de la structure afin de donner naissance à une cuvée de garde par excellence mettant en valeur tout le potentiel du millésime.” Il y a encore cette nouvelle cuvée parcellaire Besset 2013, “une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur le Côte-Rôtie issu de notre parcelle située sur le lieu dit Besset, 100% Syrah, son élevage est de 18 mois en fûts de chêne dont 50% de fûts neufs,” le tout donnant ce vin dense, structuré, qui associe couleur et matière, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche.

     

    CHATEAU DE ROQUEBRUNE


    LALANDE-DE-POMEROL
    Florent GUINJARD est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout, faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit. Tout en bouche, bien typé, son Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2014, développe des arômes de fruits macérés et d’épices, de belle teinte grenat, est dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution. Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin, dense, parfait sur un filet d’agneau. Superbe 2010, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle) , bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, d'excellente évolution. Dans la lignée, le 2009, typé, de couleur soutenue, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe de cassis et d’épices, associe rondeur et structure.

     

    PIERRE FRICK


    PINOT BLANC
    En 1970, le domaine est converti à la culture biologique, les premières applications de la bio-dynamie débutant en 1981. À partir de la récolte 1986, la mention Demeter est obtenue, et, depuis la récolte 2002, le vin n’est plus bouché avec du liège mais avec des capsules couronnes en Inox, pour éviter les déviations organoleptiques (saveurs et arômes) causées par les bouchons liège. Vinification sans aucun additif, vendanges manuelles, levures indigènes, élevage sur lies durant 9 mois. Beaucoup aimé le Gewurztraminer 2009, avec ces connotations subtiles où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, de bouche intense. Excellent Pinot blanc Carrière 2008, intense, associant structure et finesse, tout en harmonie, de bouche persistante, idéal sur un bar au beurre blanc. Le Riesling Bihl 2009, très fin comme ce séduisant Sylvaner Bergweingarten 2007, vif, avec des notes d’agrumes bien typiques (pamplemousse), de bouche fruitée. Beau Crémant d’Alsace 2008, de mousse très perlante et très persistante, un vin riche, savoureux, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel. Goûtez sa cuvée originale, le Blanc de noirs 2009, une belle expression du Pinot noir très mûr vinifié en blanc. “Une manière de vinifier un Pinot noir, me précise Jean-Pierre Frick, sans correction et sans additifs (hormis un peu de soufre après soutirage). Toujours du naturel ! Robe jaune cuivrée, arômes intenses et complexes de sous-bois, réglisse, tabac blond, fruits jaunes et truffe, bouche ample et nerveuse, belle association avec une dinde aux champignons sauvages.” Superbe Gewurztraminer Grand Cru Eichberg Vendanges Tardives 2005, un grand vin gras et complexe, où s’entremêlent la brioche, les fleurs et le miel, d’une grande intensité au palais. Tout en onctuosité, le Pinot gris Vendanges Tardives Grand Cru Vorbourg 2008 est un grand vin, aux notes fruitées et florales intenses, avec une pointe de miel, fondu, de garde.

    CRU LAMOUROUX


    JURANCON
    Le Cru Lamouroux a été acheté en 1895 par l’arrière-grand-père de l’actuelle propriétaire, Mme Ziemek-Chigé. Ce très joli vignoble est situé sur des coteaux de terrain argilo-siliceux assez profonds avec des pentes exposées sud-sud-ouest, bien abritées du vent par des talwegs boisés, à une altitude de 300 m. Certaines vignes sont plantées sur des terrasses disposées en amphithéâtre. L’encépagement est constitué de 3,50 ha de Petit Manseng et de 1,77 ha de Gros Manseng, 0,51 ha de Cabernets franc et Sauvignon. Les vendanges se font par tris successifs. Les raisins, pour l’élaboration du Jurançon sec, sont récoltés à parfaite maturité vers le 30 octobre, alors que les vendanges surmûries pour le Jurançon débutent après le 15 novembre jusqu’à Noël. Les vendanges de raisin rouge débutent vers la 2e semaine d’octobre. La vinification fait l’objet de soins très attentifs (la pressée se fait à faible pression, grande maîtrise des températures…). Les vins sont ensuite élevés en cuves Inox pour les vins secs ou en barriques de chêne pour les autres. Certaines cuvées restent entre 1 an (cuvée Amélie-Jean) et 2 ans (cuvée Nathalie) en vieux fûts. Formidable Jurançon moelleux cuvée Amélie-Jean 2006, en hommage à leurs parents, pur Petit Manseng, issu de vignes sans désherbage, sans foulage, élevé durant une année en vieux fûts de chêne, au nez complexe et puissant, équilibré, au bouquet de petits fruits confits et de pain brioché, tout autant parfumé en bouche, d’une grande persistance, de grande évolution. Splendide Jurançon moelleux 2006 (80% Petit Manseng et 20% Gros Manseng), de bouche concentrée et d’une belle vinosité mais tout en fraîcheur, ample et suave, qui sent le pain grillé, les fleurs fraîches et la pêche jaune, de garde. Le Jurançon cuvée Pierre-Yves 2005 (récolté le plus tardivement, fin décembre, début janvier), la cueillette manuelle se fait exclusivement sur des pieds de Petit Manseng en exposition Sud avec une concentration de sucres pouvant atteindre 340 g/l. Vinification : 100% Petit Manseng, la maturation est suivie d’un repos stabilisateur en cuves Inox d’environ 2 ans. Cette cuvée est finalisée par un élevage de deux ans en barriques de chêne neutre), avec ces nuances où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche savoureuse, avec cette finale au palais dominée par le citron et le miel, de grande évolution. Cette cuvée se savoure entre 10 et 12°C, en apéritif, sur des escalopes de foie gras et poires poêlées, du Bleu de Bresse, un savarin au rhum, un gâteau aux amandes et aux abricots. Quant au Jurançon Traditionnel 2007, avec ces notes de fumé spécifiques, il associe la fraîcheur à l’élégance, de robe brillante et limpide, de bouche dense, très typé.
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu