Avertir le modérateur

Les grands vins de France - Page 3

  • Acheter son vin au juste prix

    À l’époque où certains prix ne correspondent plus à rien, il devient indispensable de “situer” le marché des vins vendus en France, région par région, appellation par appellation, afin de pouvoir visualiser immédiatement le prix des vins, et pouvoir se référer directement aux prix pratiqués chez les producteurs, où il est toujours conseillé d’acheter son vin directement.
     
    À noter que ces fourchettes de prix prennent en compte le marché de base de ces appellations, prix départ propriété, dans les millésimes récents, l’exception confirmant la règle, sans tenir compte de la marge des revendeurs et surtout, hélas, des restaurateurs (de 4 à 7, et beaucoup plus, parfois), chez lesquels il vaut mieux s’abstenir de passer commande.



     
    Trois choses sont à retenir :
     
    On se rend compte que dans des appellations très abordables (de 7 à 10 €), on trouve de tout, aussi bien des crus qui bénéficient d’un excellent rapport qualité-prix que des vins d’une même appellation qui, faute d’image de marque (et de qualité) cohérente, peuvent passer du simple au double, les vins les moins chers n’étant pas les meilleurs “locomotives” de ces appellations (Alsace, Bordeaux, Bourgogne, Languedoc, Provence…).
     
    Pour ceux-là, il semble urgent de régulariser le marché, en intervenant sur le plan qualitatif comme sur celui de l’image de marque, tant au niveau du négoce que de la propriété, voire de la grande distribution. Certains responsables actuels en ont conscience, d’autres non. Il est évident qu’un Corbières (ou Bordeaux) à moins de 4 € n’est pas comparable qualitativement à un excellent Corbières (ou Bordeaux) à 10 €. Il est tout aussi évident qu’un mauvais Bordeaux à 3 € ne vaut même pas son prix. Attention à des prix inexcusables atteints aussi bien par des appellations moyennes que dans les plus prestigieuses pour des micro-cuvées “fabriquées”.
     
     
    Certains prix sont surprenants (dans le bon sens). Des vins des “satellites” de Saint-­Émilion, des Graves, des Côtes de Bordeaux, des Gigondas…, dans une fourchette de prix de 8 à 12 e, ce n’est pas bien cher. Il en va de même pour d’autres appellations (Bourgueil, Cahors, Madiran, Chinon, Gaillac, Côtes-du-Rhône-Villages, Saumur-Champigny…), où les meilleurs vins sont souvent sous-payés (vous avez bien lu). Inversement, d’autres prix sont très surprenants et trop “élevés” (toutes proportions gardées) dans de nombreuses régions et/ou appellations (Languedoc, Bouzy, Provence, Tavel, “simples” AOC de Bourgogne, Médoc, Libournais…).
     
    Leur point commun : l’importance du tourisme dans leur région, et une clientèle qui, bien souvent, n’est pas réellement informée des équivalences de prix. L’exportation peut aussi expliquer l’exagération des prix. Bien sûr, dans chacune de ces régions citées, il existe des vins qui méritent largement leur prix : ils sont dans le Guide.
     
     
    Quelques très grands vins ne sont pas si chers que cela, tant en Bourgogne qu’à Bordeaux, dans le Rhône, ou en Vendanges Tardives (Sauternes, Alsace, Loire, Sud-Ouest), d’autant plus si l’on fait intervenir le facteur rareté (tout particulièrement en Bourgogne ou en Sauternais). S’offrir un Meursault Premier Cru pour 30 € (et plus), ou un très Grand Cru Classé de Bordeaux pour 50 ou 80 €, c’est tout à fait compréhensible, à l’époque où d’autres vins à la mode parviennent à des prix prohibitifs. Il suffit de prendre en considération leur potentiel qualitatif dans le temps et leur grande histoire vinicole pour s’en persuader.
     
    En Champagne, la plupart des prix sont aussi très justifiés, puisque l’on accède à de très belles cuvées entre 30 et 50 €, et plus, bien sûr, quand on atteint les sommets.
     
    En fait, pour les très grands crus, au-dessus d’un prix “compréhensible” (100 €), il est difficile de parler “qualité-prix”, la mode (outrancière, parfois, notamment sur des micro-cuvées ou grâce à une note bienveillante) intervenant alors, et l’on entre aussi pour d’autres dans le domaine du luxe.
     
    Bien entendu, la renommée n’est pas obligatoirement synonyme de grande qualité, et certaines sont galvaudées. Et les vins changent selon leurs propriétaires : il faut toujours remettre en question l’évolution des crus en fonction du talent de l’homme qui les élève et de son aptitude à accéder au sommet de son appellation.
  • QUELS PLATS SUR LES MEILLEURS LALANDE-DE-POMEROL ?

    L’appellation (1 130 ha), limitrophe de Pomerol et de Saint-Émilion, s’étend sur les communes de Lalande-de-Pomerol et de Néac. Elle est traversée par la RN 89, grand axe routier, et un petit cours d’eau, la Barbanne. Proche du confluent de la Dordogne et de l’Isle, Lalande-de-Pomerol, protégé sur son flanc sud-ouest par le tertre de Fronsac, reçoit l’influence de l’océan Atlantique. L’appellation bénéficie d’un climat ensoleillé, chaud et humide, particulièrement propice à la culture de la vigne. Le sol est argileux ou argilo-graveleux à l’est, graveleux au nord, puis de plus en plus sableux vers l’ouest. Provenant d’anciennes alluvions, le sous-sol présente des traces d’oxyde de fer que l’on nomme ici “crasse de fer”, ainsi que des dépôts décalcifiés durcis et rougis de quartz, de silex et de granit.


    Château CANON-CHAIGNEAULALANDE-DE-POMEROL Château CANON-CHAIGNEAU

    Château CANON-CHAIGNEAU 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Famille Marin-Audra
    13, Chaigneau - BP 2
    33500 Néac
    Téléphone :05 57 24 69 13 
    Email : suzanne.marin@wanadoo.fr 
    Site : www.canon-chaigneau.com 

    Au sommet. Dès le début du XVe siècle, les moines de la région exploitèrent cette propriété. Un domaine de 21 ha d'un seul tenant sur le plateau de Néac. Terrain maigre argilo-sablonneux sur un tapis de crasse de fer (60% Merlot, 35% Cabernet, 5% Pressac).

    En 2018, nous proposons le 2015, nous dit Suzanne Marin, un vin facile à boire, bien représentatif de l’année, un vin assez rond, très agréable, très fruité en bouche, aromatique, au nez, il m’a fait penser à un gâteau aux pruneaux, avec des notes vanillées, un vin vraiment délicieux. 
    Nous sommes très contents du millésime 2016. Nous avons eu une récolte à la fois quantitative et qualitative. Ce sont des vins assez tanniques, très typés Merlot par rapport aux autres années, un vin très goûteux. Couleur très intense, beaucoup de matière, de fruité, belle rondeur, un vin assez féminin, c’est un peu notre style d’ailleurs, un vin vraiment très agréable à déguster. Une vraie réussite, ce 2016 ! 

    En effet, voilà un exceptionnel Lalande-de-Pomerol 2015, de robe pourpre, aux connotations de fruits compotés et de musc, un vin fondu mais puissant, structuré, aux tanins riches et veloutés à la fois, avec, en finale, des notes de cuir et de pruneau cuit, tout en élégance et nuances. 
    Le 2014, médaille d’Or au concours des vins de Bordeauxcharnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices au palais, un vin complet à déboucher sur des aiguillettes de canettes aux fèves ou un filet de bœuf à la truffe et fleur de sel. 
    Savoureux 2012, corsé, typé, aux tanins amples, à la fois soyeux et denses, au nez complexe dominé par la cerise et la cannelle, alliant rondeur et charpente, d’excellente évolution. Le 2011 dégage des arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, structuré, avec des tanins ronds. Remarquable 2010, charpentécorsé, coloré, ample et distingué en bouche, au nez légèrement épicé, aux nuances de prune et de griotte mûre, très charmeur. 
    Le 2009 est l’une des plus jolies bouteilles de cette appellation, riche en Couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, très élégant, aux tanins soutenus, médaille d’Or à Bordeaux et un coup de cœur en Chine ! 
    Le 2007, charnu, d’une grande finesse, au nez subtil marqué par le cuir, la cerise et les épices, aux tanins denses et puissants, est un vin très savoureux actuellement, gras en bouche, d’une très jolie finale. Remarquable 2006, au nez complexe où dominent la groseille et l’humus, de bouche charnue, un vin coloré et dense, qui allie puissance et finesse
    Beau 2005, vraiment délicieux actuellement, très charmeur, au nez subtil où dominent le cuir et le pruneau confit, d’une très jolie concentration, aux taninsréels et fins, légèrement épicé. 
    Le 2002 est également très bon, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits mûrs, un vin riche, équilibré, d’une belle longueur, de bouche puissante, parfait, par exemple, sur une épaule de veau en gelée ou des œufs brouillés au boudin noir.
     
    Château des MOINESLALANDE-DE-POMEROL Château des MOINES

    Château des MOINES 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Jean Darnajou et Patrick Merle
    Lieu-dit Musset
    33500 Lalande-de-Pomerol
    Téléphone :05 57 51 40 41 
    Email : contact@chateaudesmoines.com 
    Site : www.chateaudesmoines.com 

    Une exploitation familiale depuis plusieurs générations de 20 ha. Travail traditionnel (labour, enherbement), techniques modernes viticoles (pressoir pneumatique, thermorégulation, table de tri, vibreur...), des cépages variés (72% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet franc et 3% Malbec).

    Au Château des Moines, nous précise Patrick Merle, la production a été réduite à 40%, toutefois, si la quantité n'a pas atteint ce que nous espérions, la qualité, elle, est bien présente, le millésime 2017 présente une bonne concentration d'arômes et un superbe fruité, une coloration bien prononcée et des degrés intéressants entre 12,5 et 13°. 
    Les millésimes 2014, 2015 et 2016 sont commercialisés en 2018.

    Superbe Lalande-de-Pomerol Prestige 2015, élevé en fûts neufs, aux tanins très équilibrés, à la fois puissants et délicats, un vin grenat foncé, d’une belle intensité, épicé, ferme, qui associe distinction et richesse, avec ces senteurs de fumé et de prune en finale, à déboucher sur une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou une côte de bœuf flambée. 
    Le Lalande-de-Pomerol Tradition 2015, de couleur soutenue, au nez complexe de cassis, de prune et d’épices, associant rondeur et structure, un vin souple, tout en bouche, d’une belle persistance.

    Château de ROQUEBRUNELALANDE-DE-POMEROL Château de ROQUEBRUNE

    Château de ROQUEBRUNE 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Florent Guinjard
    6, route des Galvesses
    33500 Lalande-de-Pomerol
    Téléphone :05 57 74 08 92 
    Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauderoquebrune 
    Site : www.chateauderoquebrune.com 

    Au sommet. Une propriété familiale depuis plus de 5 générations. L’encépagement se compose de 65% de Merlot, 15% de Cabernet-Sauvignon et de 20% de Cabernet franc, vendanges manuelles. Le travail régulier de la terre, dans le respect de l'environnement, est privilégié, excluant tout désherbant chimique et tout traitement chimique systémique. C'est l'observation permanente du vignoble qui détermine les interventions. La faune présente dans le vignoble atteste de l'équilibre naturel obtenu. Sur le terrain, donc, pas de désherbant chimique, l'herbe ne pousse pas parce que son vigneron travaille la terre. Il la retourne plusieurs fois par an, avec des charrues appropriées.
    Florent Guinjard est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. 
    A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit.
    “D'une étendue de 11,2 ha, précise Florent Guinjard, le vignoble est regroupé autour du chai. Il est situé sur le plateau sablo-limoneux et caillouteux se trouvant au nord-est de Libourne. Nous travaillons aujourd'hui 10.5 ha, avons augmenté la capacité de notre cuverie pour pouvoir vinifier tous les raisins que nous produisons. En 2009, nous nous sommes équipés d'une thermo-régulation pour mieux maîtriser la température de nos fermentations. En 2010, pour améliorer notre qualité et être respectueux de notre récolte, nous avons acheté un nouveau pressoir. 
    En 2012, dans une démarche écologique, nous nous équipions d'une aire de lavage, et de cuves de stockage des effluents. La même année nous remettions en état 1 ha de vignes, en l'arrachant et la replantant. Puis, en 2014, nous avons remis en état 1 ha de vignes, que nous replantons avec notre propre Merlot sélectionné.”

    Le gel a frappé à 95% Château Roquebrune, nous signale Florent Guinjard, la petite partie restante est superbe, le reste vendu au négoce. Bien que la récolte soit quantitativement réduite, il est fort satisfait par la qualité des 5% qu'il a pu recueillir et qu'il aurait tendance à comparer au 2015. Les ventes en 2018 sont axées sur quelques 2014, puis les 2015. En fonction du marché, il sortira le 2016, en fin d'année. Remise en état du vignoble et amélioration pour enlever l'herbe mécaniquement, interceps.

    Fidèle à lui-même, son Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2015, au nez de cerise mûre, avec des senteurs de groseille et de cuir, est un vin généreux et harmonieux, de robe carmin intense, et développe une bouche persistante avec ces notes d’épices et de myrtille, aux nuances de fumé. 
    Le 2014 a des arômes de fruits macérés et d’épices, une belle teinte grenat, un vin dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution. Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. 
    Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin. 
    Superbe 2010, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, et se savoure sur une selle d'agneau aux blinis d'estragon ou une oie aux champignons. 
    Le Lalande-de-Pomerol cuvée Audrey 2012, au nez intense de petites baies rouges et de framboise, est de bouche gourmande et corsée, parfumée (framboisetruffe), un vin tout en ampleur.

    Domaine de VIAUDLALANDE-DE-POMEROL Domaine de VIAUD

    Domaine de VIAUD 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Lucette Bielle

    33500 Lalande-de-Pomerol
    Téléphone :05 57 51 06 12 
    Email : bielle@wanadoo.fr 
    Site : www.viaud.com 

    Un domaine de 16 ha, sur sables et graves, 85% Merlot noir, 15% Cabernet franc. Labours et vinifications traditionnels.
    Au Domaine de Viaud, Lucette Bielle nous dit que la récolte 2017 a été réduite par le gel, il a fallu procéder à un tri important dans les vignes et au cuvier. Le résultat est satisfaisant, le millésime 2017 est un vin élégant, plus concentré que le 1991 duquel il se rapprocherait. Vins à vendre en 2018 : 2004, 2008, 2010, 2012, 2013, 2014, 2015, et le 2011 dont une partie (5 à 6000 bouteilles) est commercialisée en Cuvée Spéciale avec une belle étiquette.

    Coup de cœur pour son Lalande-de-Pomerol 2015, d’un beau rouge profond, concentré et fruité en bouche, aux tanins souples et un nez où dominent la mûre et les épices, de jolie matière ou l’élégance, naturellement, prédomine. Excellent 2014, un vin charnu comme il se doit, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et de réglisse, qui poursuit son évolution. 
    Le 2013, aux notes d’humus et de petits fruits noirs surmûris, de bouche structurée, est un vin charpenté mais tout en rondeur. Le 2012 est dense et puissant au nez comme en bouche, avec ses tanins savoureux, au nez de fruits mûrs (myrtille). Le 2011, au nez délicat où dominent la prune et les épices, aux taninsmûrs, d'une jolie finale, est un vin qui a de la charpente mais tout en élégance. Beau 2010, de couleur pourpre, avec beaucoup de structure, où prédominent le cassis et les sous-bois, charpenté, ample, d’une belle persistance. Le 2008, au nez complexe dominé par la cerise et l’humus, est un vin coloré et complet, de bouche puissante, avec ces senteurs de mûre et de musc en finale, de garde. Le 2007 est parfait actuellement, de bouche corsée, de belle couleurpourpre, ample, épicé, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûries, à déboucher sur un agneau en osso-bucco ou un bœuf sauce béarnaise. Il y a aussi ce 2004, de robe pourpre, avec des nuances de prune et de cassis, aux tanins soyeux, qui est tout en bouche. Le 2003, de bouche persistante avec ces nuances de prune et de fumé, d’une belle harmonie, est un vin structuré et dense, et le 1999, aux senteurs fruitées et giboyeuses, un vin ample, avec des tanins présents et harmonieux, de bouche veloutée.

    Château des ARNAUDSLALANDE-DE-POMEROL Château des ARNAUDS

    Château des ARNAUDS 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Sébastien Godineau
    Le Bourg
    33500 Lalande-de-Pomerol
    Téléphone :09 77 06 49 52 et 06 15 88 90 90 
    Email : chateau.arnauds@orange.fr 
    Site : www.chateaudesarnauds.fr 

    Propriété familiale transmise de père en fils depuis plus de quatre générations. C’est aujourd’hui l’arrière-petit fils de Jacques Arnauds qui gèrent ce domaine de 14,5 ha. Un vignoble sur deux appellationsLalande-de-pomerol et Bordeaux, planté pour 85% en Merlot et le reste en Cabernet franc.
    Coup de cœur pour leur Lalande-de-pomerol 2014, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de cassis et d’humus, ferme et persistant en bouche, est un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs.
    Remarquable Lalande de pomerol cuvée Prestige 2014, charnu, est ferme et persistant, tout en bouche, avec des nuancess de fraise des bois et de truffe, aux tanins fermes mais souples, un vin puissant et chaleureux.
    Excellent Bordeaux Le Plaisir des Arnauds 2016, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, après un passage à basse température de 2 à 4 jours, la fermentation s’effectue en cuve ciment, puis le vin est élevé en cuves Inox 6 à 15 mois, un vin tout en rondeur et séducteur, de bouche dominée par la violette et la fraise, parfait sur une tourte à la viande ou un bœuf en gelée.

    Château BÉCHEREAULALANDE-DE-POMEROL Château BÉCHEREAU

    Château BÉCHEREAU 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Joël Dupas - Scea Bertrand
    96, rue des Vignerons
    33570 Les Artigues-de-Lussac
    Téléphone :05 57 24 34 29 et 06 80 75 66 80 
    Email : contact@chateaubechereau.com 
    Site : www.chateaubechereau.com 

    Propriété familiale depuis le milieu du XIXe siècle, le Château Béchereau est une exploitation viticole de 25 ha dont 9 ha en Bordeaux Supérieur, 10,5 ha en Montagne-Saint- Émilion et 5,50 ha en Lalande-de-Pomerol.
    Superbe Montagne Saint-Émilion 2015, un vin de belle couleur, corsé, velouté, parfumé, avec ces notes de mûre et de sous-bois, aux tanins fermes et ronds à la fois, quand ces autre Mon- tagne Saint-Emilion couleur Malbec 2015, bien marqué par ses 82% de Malbec (le reste de Cabernet-Sauvignon et Merlot), mêlant structure et charme, aux notes de fruits noirs avec des nuances de poivre en bouche, est un vin dense, où la richesse prédomine, de garde.
    Le Lalande-de-Pomerol Épiphanie 2016, une cuvée produite sans sulfites et sans aucun additif œnologique, sans levures exogènes, sans enzymes, sans barriques, sans aucun collage, fruit d’une vinification en respect total du fruit, sans aucun pompage, par une méthode de pigeage manuel avec un élevage en jarres de terre cuite... Le tout donnant ce vin de couleur violine, savoureux en bouche, aux tanins fins, charnu comme il se doit, au nez intense, tout en complexité, très aromatique, avec des notes de cassis et de framboise, et des nuances finement épicées.
    Quant au Bordeaux Supérieur cuvée Spéciale 2015, finement bouqueté, il allie une jolie base tannique à un velouté charmeur au palais.

    Château BELLES-GRAVESLALANDE-DE-POMEROL Château BELLES-GRAVES

    Château BELLES-GRAVES 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Xavier Piton
    1, allées de Belles-Graves
    33500 Néac
    Téléphone :05 57 51 09 61 
    Email : x.piton@belles-graves.com 
    Site : www.belles-graves.com 

    Situé sur une croupe graveleuse orientée plein sud, le vignoble familial couvre 17 ha, Merlot pour 88% et 12% de Cabernet franc. “La qualité du raisin au moment des vendanges, précise Xavier Piton, dépend du travail raisonné de l’homme à la vigne, mais est aussi régie par la climatologie, car c’est encore la nature qui reste maîtresse du jeu. Deux à trois semaines avant la maturation des raisins, des contrôles de maturité sont réalisés à la vigne, deux fois par semaine. Ils consistent à prélever des baies de raisins dans chaque parcelle afin de suivre l’évolution du poids de 100 baies, et de leur teneur en sucre et en acide. L'ensemble vieillit en fûts de chêne français. La dégustation, tout au long de l'élevage est notre fil conducteur. C'est en fonction de notre palais que nous intervenons sur le vin. Comme au cours de la vinification, rien n'est systématique.”
    Son Lalande-de-Pomerol 2015, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration, mais tout en rondeur, est très représentatif de ce grand millésime, un vin charnu et parfumé au palais, de belle garde. Le 2014, tout en complexité, harmonieux, de couleur soutenue et intense, un vin bien typé, au nez de pruneau et de poivre. Le 2013 associe structure et charme, souplesse et richesse, aux notes de fruits mûrs avec des nuances de sous-bois en bouche, ample et séveux. Le 2012, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, équilibré, est très parfumé, aux tanins fermes, d’une belle persistance. 
    Le 2011, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), est bien charnu, d'une jolie intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, que l’on peut déboucher avec un navarin d'agneau ou un foie de veau. 
    Superbe Lalande-de-Pomerol cuvée X 2015, en édition très limitée (1800 bouteilles), dont l’étiquette est particulièrement réussie, un vin élevé en barriquesneuves, qui mêle puissance et souplesse des tanins, concentration et subtilité aromatique, avec ce côté charnu présent, alliant charpente et velouté en bouche. Chambres d’hôtes.
    Château VOSELLELALANDE-DE-POMEROL Château VOSELLE

    Château VOSELLE 

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Isabelle Golin-Simon
    15, avenue de Chevrol
    33500 Néac
    Téléphone :05 57 51 61 77 
    Email : chateau.voselle@orange.fr 

    “Achetée en novembre 1965 par mon père, cette petite exploitation portait le nom de Domaine de Petit Vauzelle, très connu au début du siècle car étant un Premier Cru de Néac médaillé aux expositions de Paris, Liège et Bordeaux
    La superficie est de 6 ha. Depuis toujours le désherbant est banni: la destruction des mauvaises herbes se fait mécaniquement par une succession de travaux superficiels de la terre. Nous évitons les labours profonds (comme cela se faisait autrefois) afin de protéger la vie du sol. Aucun apport d’engrais chimiques : nous travaillons uniquement avec un engrais organique utilisable en Agriculture Biologique. Ce dernier favorise avant tout la santé du sol ainsi que la vie qu’il contient (micro-organismes, vers de terre…). Lutte phytosanitaire la plus raisonnée possible : nous privilégions le développement de la faune auxiliaire tout en diminuant les intrants phytosanitaires. Le dernier cas concret de cette lutte raisonnée est la mise en place de la confusion sexuelle.”
    Elle peut être satisfaite de son Lalande-de-Pomerol 2015, très représentatif de ce beau millésime classique bordelais, tout en couleur, au nez délicat, avec ces notes très persistantes de fumé et de griotte, chaleureux, de garde. 
    Le 2014, médaille d’Or au concours des Vins d’Aquitaine 2016, où se mêlent la griotte et l’humus, associe concentration et finesse, de bouche ample, parfumée et fondue, est de très bonne garde. Le 2013, développe un nez où dominent la fraise des bois mûre et de cannelle, un vin de bouche classique. Le 2012 mêle puissance et finesse, un vin coloré, élégant et intense, très parfumé (petits fruits noirs, humus), avec cette pointe de poivre en finale. 
  • DIX COUPS DE CŒUR EN CHAMPAGNE

    PHILIPPONNAT

    ❤❤❤❤❤ Charles Philipponnat est l’héritier d’une longue tradition vinicole. La Maison possède 17 ha de vignes situées dans les crus d’Aÿ, Mareuil, Mutigny et Avenay. 
    "Depuis une bonne quinzaine d’années, nous avons fait beaucoup d’efforts pour préciser le style de notre Maison de Champagne, me raconte Charles Philipponnat. Nous avons amélioré la qualité des assemblages, entièrement rénové l’outil de vinification, accentué la présence du Pinot Noir dans nos assemblages afin que la personnalité de nos Champagnes, leur caractère, s’expriment au mieux. Bref, nous avons porté notre attention sur beaucoup de détails, que ce soit à la viticulture, à la vinification et avons réalisé ainsi de grands progrès que les clients et consommateurs reconnaissent déjà. Suite à cette grande détermination, il nous a semblé logique que la nouvelle présentation de la bouteille reflète l’amélioration de la qualité de nos vins. Notre nouvel habillage a reçu un excellent accueil, nous avons même reçu des félicitations spontanées de nos clients. 
    Nous avons des changements de millésimes habituels comme le Blanc De Blancs, sortons le Grand Blanc 2007, un Champagne plus structuré, plus sérieux que le 2006. 
    Nous commercialisons aussi nos cuvées parcellaires, au compte-gouttes car il y en a très peu, ces cuvées sont issues de terroirs Grand Cru d’Aÿ, de Mareuil-sur-Aÿ, les Cintres. Ce concept de parcellaire est dans le prolongement de ce que l’on fait avec Clos des Goisses à savoir, montrer l’excellence de nos terroirs. Nous faisons des vins d’assemblagesmais il n’y a pas de grands champagnes sans grands vins d’assemblage issus de grands terroirs. On veut donc démontrer avec cette petite cuvée (les volumes resteront très faibles) que nos éléments d’assemblage sont de grande qualité avec une personnalité propre. Notre concept est de prélever une partie de nos assemblages, de l’isoler pour mettre en valeur sa qualité intrinsèque. Ces trois cuvées parcellaires ne seront pas systématiquement élaborées chaque année cela dépendra du millésime. Nous millésimons souvent nos Champagnes, nous avons pris l’option d’en faire moins en volume mais d’exploiter tout le potentiel. Avec le parcellaire, nous sommes plus dans une démarche d’exception.”
    Formidable Champagne Cuvée 1522 Millésime 2007, composé d’environ 65% de Pinot Noir et 35% de Chardonnay, cette cuvée rend hommage à l’année où la famille Philipponnat a pris souche dans le village Aÿ, Une proportion des vinsest vinifiée sous bois et ne subit pas de fermentation malolactique pour préserver toute la fraîcheur du vin et lui permettre de gagner en complexité. Cette cuvée se prête à merveille à un dosage bas en extra-brut, avec 4,25 g/l, soit le tiers du dosage champenois brut habituel. Un temps de vieillissement de huit ans sur lies magnifie cette cuvée tout en conservant sa fraîcheur originelle. Le tout donne ce vin puissant et gourmand qui sent la brioche, avec en finale, des nuances de miel et de fruits macérés (68 €). 
    La cuvée Blanc De Noirs Millésime 2011, première presse exclusivement de Premiers et Grands crus, 100% Pinot Noirde la Montagne de Reims et des vignobles de Mareuil-sur-Aÿ et Aÿ. (54 €). C’est une cuvée fraîche, mêlant finesse et structure, très parfumée (fruits confits, pain grillé), d’une longue finale, se goûte remarquablement bien, un vin d’une belle harmonie au nez comme en bouche, alliant saveur et persistance. 
    Ou encore ce Grand Blanc Extra brut 2008, 100% Chardonnay, à la mousse fine et persistante, très rond, très fruité, de bonne bouche, de belle couleur jaune ambré, qui sent la pomme fraîche et les agrumes (54 €).

    Charles Philipponnat

    Clos de Goisses - 13, rue du Pont - CS 60002
    51160 Aÿ Champagne
    Tél. : 03 26 56 93 00
    Email : info@philipponnat.com
    www.philipponnat.com

    PIPER-HEIDSIECK

    ❤❤❤❤❤ Même maison que Charles Heidsieck. Remarquable Champagne cuvée Rare 2002, séducteur, qui allie complexité d’arômes et longueur, au nez de fruits (coing, citron), vineux et fin à la fois, charmeur et riche, avec, en bouche, des dominantes d’amande et de tilleul, d’une belle finale. Goûtez également l’Essentiel cuvée brut, tout en arômes, au nez de petits fruits frais, de miel et d’amande, c’est un beau Champagne ferme et suave, de mousse fine, alliant rondeur et nervosité, tout en charpente. 
    Agréable Vintage brut 2008, qui est de belle couleur jaune ambré, aux notes de noisette fraîche, d’une jolie finesse, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité, très persistant au nez comme en bouche. Le brut Rosé Sauvage est un vin de couleur profonde, charnu en bouche, qui sent bon la violette et le cassis, tout en charme, de bouche fine et florale, comme la cuvée brut, un Champagne généreux et élégant, une cuvée d’une belle finesse aromatique (brioche, pêche), intense au palais.

     

    12, allée du Vignoble
    51100 Reims
    Tél. : 03 26 84 43 00
    www.piper-heidsieck.com

    PERSON

    ❤❤❤❤ Dominique Person représente la 4e génération. En 1999, il prend son envol avec pour ultime pensée la concrétisation de son rêve, produire un vin d’exception et d’excellence. Il acquiert durant des années un terroir où l’essentiel des parcelles de la maison de Champagne se situe sur la ligne de la côte des blancs et AY où sont assis les grands crus et les premiers crus Champenois…. En 2006, Dominique entre en possession du Domaine Le Clos des Belvals, l’un des rares Clos de la Champagne situé dans les grands crus historiques de la côte des blancs.
    Dans le guide avec ce joli Champagne brut Millésime 2004 L’Audacieuse, un 100% Chardonnay, aux notes de noisette et de coing, d’une jolie finesse, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité, une cuvée où domine la vivacité, avec, en finale, des nuances florales délicates (48 €).

    Dominique Person

    Clos des Belvals - 14, route de Villers aux Bois
    51130 Vertus
    Tél. : 03 26 59 98 23
    Email : sp.champagneperson@orange.fr
    www.champagne-person.fr

    SOLEMME

    ❤❤❤❤ Domaine de 6 ha, où depuis l’année 2010, on pratique la culture biologique sur une partie de l’exploitation. En plus de l’enherbement et des substances naturelles qui aident la vigne à se défendre seule, ils utilisent les méthodes de biodynamie. Le reste de l’exploitation intègre la lutte raisonnée.
    Très joli Champagne brut Nature de Solemme Millésime 2013, 100% Chardonnay, qui est parfumé, riche et rond, très fin, au nez subtil et persistant (fruits frais, amande), vraiment très séduisant (42 e).

    Olivier et Catherine Langlais

    2, rue de la Motelle (Cave : 1, rue d'Ecueil)
    51500 Villers aux Noeuds
    Tél. : 03 26 50 24 18
    Email : champagnesolemme@orange.fr
    www.champagnesolemme.fr

    Pierre LEGRAS

    ❤❤❤❤ Cela fait plus de dix générations que l’exploitation s’est transmise de père en fils, et que le vignoble a été conforté petit à petit en sélectionnant les meilleurs lieux-dits du Grand Cru de Chouilly.
    Un vrai coup de cœur pour ce remarquable Champagne Blanc De Blancs Grand Cru Millésime 2006, 100% Chardonnay, c’est un vin puissant et gourmand qui sent la brioche, avec en finale, des nuances de miel et de fruitsmacéré (33,40 €). Excellent Blanc De Blancs Grand Cru, 100% Chardonnay, d’un or clair brillant et vif,les bulles sont fines et persistantes, nez fin et élégant, aux notes intenses de fleurs blanches et d’agrumes, belle attaque minérale, ample (21 €). Et le brut Blanc De Blancs Grand Cru cuvée Spéciale, 100% Chardonnay, est une réussite, au nez de fleurs blanches et de pamplemousse, tout en élégance, de bouche vive, fruitée et friande (25,85 €).

    Vincent Legras

    28, rue de Saint-Chamand
    51530 Chouilly
    Tél. : 03 26 56 30 97
    Email : contact@champagne-pierre-legras.com
    www.champagne-pierre-legras.com 

    MOUSSÉ-GALOTEAU et Fils

    ❤❤❤❤ Des vignerons depuis quelque 200 ans. En 1958, Jean Moussé commercialise les premières bouteilles de son Champagne sous le nom de Champagne J. Moussé Galoteau. Durant de nombreuses années, Jean Moussé achète des vignes à Binson Orquigny et dans les communes limitrophes. En 1975, Jean-Luc Moussé entre dans l'exploitation de ses parents. Il agrandit les caves, modernise la cuverie et le site de production. En 1978 la marque est créée.
    On se fait plaisir avec ce Champagne brut Prestige, 70% Chardonnay et 30% Pinot Meunier, il passe 3 ans de cuve, c’est une cuvée qui associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des nuances de noisette et d’abricot sec. Agréable brut Réserve 70% Pinot Meunier et 30% Chardonnay, 6 ans de cuve, c’est une cuvéechaleureuse, qui allie structure et nervosité, tout en arômes en bouche, associant élégance et vinosité, un vin tout en distinction. Séduisant brut rosé, rosé d’assemblage, 3 ans de cuve, c’est un vin tout en finesse et structure, au palais intense et savoureux aux arômes de petits fruits rouges frais, de belle robe, classique et distingué.

    Jean-Luc Moussé

    19, rue Blanche
    51700 Binson-Orquigny
    Tél. : 03 26 58 08 91
    Email : moussegaloteau@laposte.net
    www.champagne-mousse-galoteau.fr

    Denis MARX

    ❤❤❤❤ Domaine de 11 ha de vignes répartis dans sept communes au coeur de la vallée de la Marne.
    Dégusté avec plaisir, ce Champagne cuvée Le Confident, à parts égales de Pinot MeunierPinot Noir et Chardonnayvinification en fût de chêne, sans filtration, où dominent les agrumes macérés et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique, de robe dorée, harmonieux, complexe, d’une très jolie finale (25 €). 
    Le brut Tradition, 90% Pinot Meunier, 5% Pinot Noir et 5% Chardonnay, a un nez de poire, ferme et suave, il est tout en harmonie (13,10 €). Ou encore le brut rosé, 40% Chardonnay, 30% Pinot Noir et 30% Pinot Meunier un rosé d’assemblagevin rouge issu de vieilles vignes de 75 ans, aux senteurs de framboise et de fraise des bois, de bouche franche et dense (14,40 €).

    Nicolas et Denis Marx

    31, rue de la Chapelle - Cerceuil
    51700 Mareuil-Le-Port
    Tél. : 03 26 52 71 96 et 06 73 37 91 77
    Email : denis-marx@wanadoo.fr
    www.champagne-denis-marx.com

    Franck DEBUT

    ❤❤❤❤ Située dans le massif historique de Saint-Thierry, à dix kilomètres au Nord-Ouest de Reims, l’exploitation familiale s’étend sur près de 7 ha. Les trois-quart du vignoble sont plantés en coteaux. Tous bénéficient d’une exposition plein sud, et produisent un raisin de grande qualité. “Nous avons choisi d’élever 60% de nos surfaces en Pinot Meunier, 30% en Pinot Noir et 10% en Chardonnay, explique-t-on. Nous disposons ainsi des trois cépages champenois pour réaliser nos assemblages et donner tous leurs caractères à nos Champagnes. Les plus vieilles vignes ont quarante ans, une partie étant arrachée tous les deux ou trois ans afin de renouveler le vignoble.”
    Nous avons goûté ce Champagne brut Tradition, 40% Pinot Noir, 20% Chardonnay et 40% Pinot Meunier, aux arômesintenses à dominante d’amande, de musc et de genêt, de mousse abondante, très bien dosé, mêlant charpente et finesse, avec des notes florales et fruitées en finales, un vin tout en rondeur, vraiment agréable (14 €).

     

    Rue des Grattières
    51220 Hermonville
    Tél. : 03 26 61 52 74 et 06 77 06 01 29
    Email : info@champagne-franck-debut.com
    www.champagne-franck-debut.com

    BRIMONCOURT

    ❤❤❤❤ Bâti en 1875, l'Hôtel particulier Brimoncourt, est toujours fringant. La maison a été rachetée en 2008 par Alexandre Cornot, passionné par l’Histoire et fasciné par l’inlassable quête des Hommes pour l’excellence, admirateur de la nature, amoureux de la terre de Champagne et de son vin.
    Pratique d’une viticulture durable tout au long du cycle de la vigne : nutrition du sol et de la vigne, maintien de la biodiversité, équilibre de la vigne et expression de ses défenses naturelles.
    Nous avons particulièrement aimé ce Champagne brut Régence, marqué par son Chardonnay prédominant, une cuvéed’une couleur limpide, tout en délicatesse, au nez franc et fleuri de rose et de poire mûre, de bouche fruitée, subtilement épicée. 
    L’Extra brut, 80% Pinot Noir et 20% Chardonnay, où dominent des notes de pain grillé, de fruits jaunes et de tilleul, allie puissance et souplesse, d’une belle ampleur, riche et distingué à la fois, charmeur. Le Blanc De Blancs, dense, très parfumé, allie finesse et charpente, qui développe un bouquet très aromatique aux nuances de pomme et de citronnelle, un vin distingué. Joli brut rosé, 35% Chardonnay, 40% Pinot Noir et 25% Pinot Meunier, de belle robe saumon pâle, sent bon la framboise et l’abricot, avec des connotations de pamplemousse rose en bouche, de mousse abondante, d’une belle harmonie en finale.

    Alexandre Cornot

    84, boulevard Charles de Gaulle
    51150 Aÿ
    Tél. : 03 26 58 79 00 et 06 66 88 18 03
    Email : info@brimoncourt.com
    www.brimoncourt.com 

     

    Gérard LORIOT

    ❤❤❤❤ Maryse, Gérard, et leur fils Florent qui représente la quatrième génération, dirigent le domaine où la vigne est cultivée dès les années 1800 et les Champagnes élaborés à partir de 1920. L’exploitation s'étend sur 7,5 ha de vignes.
    Nous avons sélectionné le brut Prestige, 30% Pinot Noir, 30% Chardonnay et 40% Pinot Meunier, qui associe richesse aromatique et persistance, dense, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale (18,40 €). Le brutTradition, un Blanc De Noirs pur Meunier, est fin et riche à la fois, d’une belle persistance aromatique, avec ces notes complexes de pêche et de noix, de mousse crémeuse (15,10 €). Ou encore ce brut Sélection, 50% Chardonnay et 50% Pinot Meunier, de mousse légère et persistante, associant saveur et distinction, avec des notes de pomme mûre, bien dosée (16,40 €).

    Florent, Maryse et Gérard Loriot

    6 bis, rue Saint-Vincent - Le Mesnil Le Huttier
    51700 Festigny
    Tél. : 03 26 58 35 32
    Email : champagne-gerard.loriot@wanadoo.fr
    www.champagne-gerard-loriot.com
  • BEAUJOLAIS-SAVOIE-JURA : LE CLASSEMENT DES MEILLEURS VIGNERONS

     

    LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE


    Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CHENAS
    MOULIN-A-VENT

    BEL AVENIR
    DUBOEUF (Bl)
    MORTET
    Jean BARONNAT
    Cave Ch. CHENAS
    P.-M. CHERMETTE
    SAMBIN
    MORGON
    JULIENAS
    REGNIE
    Gérard BRISSON
    PIZAY (Bl)
    Michel TÊTE (Bl)
    Arn. BRIDAY/CHERS
    DUFOUR
    GAGET
    LAPIERRE
    FLEURIE
    SAINT-AMOUR
    BEAUJOLAIS
    Cédric CHIGNARD
    EMERINGES (Bl)
    METRAT
    BALUCE
    FAGOLET
    MONT VERRIER
    MONTERNOT
    PARDON
    ROTISSON 
    LOU Y EST TU
    BROUILLY
    COTE-DE-BROUILLY
    CHIROUBLES
    A. CHARVET
    CHEYSSON (Bl)
    COMBE AU LOUP (Bl)
    CRÊT DES GARANCHES
    BARON DE L ECLUSE
    FOURNELLES
    CHATELET
    LÉONIS
    SAVOIE
    JURA
    BUGEY
    Benoît BADOZ (Jura)
    Denis FORTIN (Sa)
    LAMBERT (Sa)
    MILLION-ROUSSEAU (Sa)
    MOLLEX (Sa)
    Alain BOSSON (Sa)
    CHEVIGNEUX (Bugey)
    DUPASQUIER
    Jacques TISSOT (Jura)



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CHENAS
    MOULIN-A-VENT

    BONNET
    CHARLET
    GIMARETS*
    MORGON
    JULIENAS
    REGNIE
    DONZEL
    (GRANIT DORÉ*)
    MONTILLETS*
    VOLUET*
    FOREST
    PLAIGNE
    FLEURIE
    SAINT-AMOUR
    BEAUJOLAIS
    BERNE*
    BERTRAND*
    GUELET
    (LASSAGNE*)
    NUGUES
    PAMPRES D'OR
    VIGNES du PARADIS*
    MARRANS
    PRAVINS
    BROUILLY
    COTE-DE-BROUILLY
    CHIROUBLES
    COLLIN BOURISSET*
    LORON
    GARANCHES
    BEAUJOLAIS-VILLAGES
    BEAUJOLAIS
    (DORBON ( Ju)*)
    Daniel DUGOIS (Ju)
    PETIT (Ju)
    SARTO DE L'ABY (Sa)*
    Amélie GUILLOT (Ju)

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CHENAS
    MOULIN-A-VENT

    MORGON
    JULIENAS
    REGNIE
    Anita & André KUHNEL
    (CHAPONNE)
    COLONAT
    FLEURIE
    SAINT-AMOUR
    BEAUJOLAIS
    (Cave SAIN-BEL)
    (PÉRELLES (B))
    BROUILLY
    COTE-DE-BROUILLY
    CHIROUBLES
    BEAUJOLAIS-VILLAGES
    BEAUJOLAIS
    Choississez une région pour voir un autre classement : 
    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

    BORDEAUX

    BOURGOGNE

    VAL DE LOIRE

    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    SUD-OUEST-PERIGORD  
  • LE MEILLEUR DU SUD-OUEST

    Dans le Sud-Ouest, les cépages et les sols ont une véritable influence, une véritable présence historique.De quoi montrer sa propre personnalité quand on en a comme c’est le cas à Cahors ou à Madiran.À quoi bon avoir de beaux cépages de caractère comme le Tannat, le Cot, La Négrette ou le Gros Manseng si c’est pour “lisser” les vins et les dépersonnaliser au point que l’on ... Lire la suite



    Château BARRÉJAT
    Domaine BELMONT
    Château BOURGUET
    Château BOVILA
    Château La CAMINADE
    Château EUGÉNIE
    Domaine du GRAND JAURE
    HAUTE SERRE
    Domaine de LAVAUR
    Domaine de LONG-PECH
    Château Les MAILLERIES
    Château de MERCUÈS
    Domaine de MOULIN-POUZY
    Domaine de NIGRI
    Château NOZIÈRES
    Domaine PICHARD
    Château La PLANTE
    Domaine de POUYPARDIN
    Château de ROUSSE
    Domaine de SAINT-GUILHEM
    Château de VIELLA



    Rechercher par région :

    Alsace 
    Beaujolais 
    Bordeaux
    Bourgogne
    Champagne
    Jura 
    Savoie
    Languedoc 
    Provence-Corse
    Sud-Ouest-Périgord 
    Val de Loire
    Vallée du Rhône

    Consulter l'index général des producteurs
    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

  • MONTAGNE, LUSSAC ET PUISSEGUIN SAINT-EMILION : LES SIX INCONTOURNABLES !

    - Montagne-Saint-ÉmilionAvec ses 250 propriétés, et une surface d’exploitation inférieure à 5 ha, cette appellation témoigne d’une viticulture totalement orientée vers la qualité. Le vignoble (1 570 ha) s’inscrit dans le prolongement géographique de ceux de Pomerol et de Saint-Émilion. Les sols y sont argilo-calcaires ou limono-argileux sur le plateau et les coteaux. Le Merlot dominant (70 %) est complémenté de Cabernet franc, de Cabernet-Sauvignon et parfois de Malbec. Saint-Georges représente 190 ha environ.

     

    - Puisseguin-Saint-ÉmilionLe vignoble de Puisseguin-Saint-Émilion s’étend sur 750 ha de collines arrondies. Il conjugue les atouts d’un microclimat sec, attesté par la présence de nombreux chênes verts, d’expositions sud dominantes et de sols argilo-calcaires où la vigne peut ­s’enraciner profondément. 130 viticulteurs, dont une cinquantaine de coopérateurs, y totalisent une production annuelle de 40 000 hl. Le Merlot représente 70% de l’encépagement du vignoble, aux côtés du Cabernet franc (20 %) et du Cabernet-­Sauvignon.

     

    - Lussac-Saint-ÉmilionÉtabli sur 1 490 ha, le vignoble de Lussac-Saint-Émilion se caractérise par la variété de ses paysages et la diversité de ses sols : argilo-graveleux dans les vallons, sablo-argileux sur les plateaux, argilo-calcaires à flancs de coteaux. Sur ces terrains bien drainés et exposés, 215 propriétaires et récoltants totalisent une production moyenne annuelle de 69 000 hl. Le Merlot représente 65 % de l’encépagement du vignoble, aux côtés du Cabernet franc (20 %) et du Cabernet-Sauvignon (15%).

    Château HAUT-SAINT-CLAIRPUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION Château HAUT-SAINT-CLAIR

    Château HAUT-SAINT-CLAIR 

    (PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
    Yannick et Andrea Le Menn
    1, Saint-Clair
    33570 Puisseguin
    Téléphone :05 57 74 66 82 
    Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair 
    Site : www.chateauhautsaintclair.fr 

    Au sommet. Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire. “Je fais très attention à la sélection de mes barriques, dit Yannick Le Menn, car je pense que l’élevage est tout un art. Je travaille avec trois tonneliers différents, les chênes viennent du centre de la France, le bois provenant de forêts domaniales est de bonne qualité, le travail de coupe et de repeuplement y est bien fait. Je préfère des barriques à chauffe moyenne, cela permet de ne pas dénaturer le vin mais au contraire de lui apporter une touche de complexité. Nos deux fils travaillent dans le milieu du vin. Grâce à eux, nous travaillons de façon plus pointue, plus exacte dans le dosage d’azote, par exemple. Depuis quelques années, on s’interdit au Château Haut Saint-Clair de mettre des produits anti-pourriture car on s’aperçoit en faisant des analyses de recherche des résidus, que les anti-pourritures migrent vers les vins
    J’aime beaucoup retrouver le fruit dans mes vins, je n’aime pas trop les tanins en puissance, j’aime que mon vin soit équilibré, j’essaye de ne pas trop extraire. J’ai fait mes études de viticulture en Bourgogne à Beaune, mon professeur, André Vedel, appelait cela “des vins de mouchoirs”.

    Pour les amateurs, nous raconte Yannick Le Menn, il me reste quelques 2006, 2008, 
    2012 et 2014. Le 2006 est extraordinaire, le Canada nous en a pris une grande quantité, près de 5000 bouteilles. Un vin mûr issu de climats tempérés donne un bel équilibre, des arômes bien présents mais frais, une certaine souplesse, du soyeux
    Le 2014 est le millésime sauvé par un superbe mois de septembre, une réussite après le 2013 où nous avions eu quelques déboires. Le 2014 est bien fondu, arômes de raisins, une jolie structure, le vin est charnu, agréable, pas trop de notes boisées. Vin d’une grande finesse, c’est dû au fait que j’ai tendance à travailler plus le fruit que le bois, il est très agréable à déguster maintenant mais il peut vieillir encore quelques années. 
    Le 2015 est un millésime plus chaud, de couleur très foncée, aux arômes de fruits noirs mûrs, un vin très charpenté, c’est un millésime solaire qui plait beaucoup, un peu exubérant et complexe. 
    Le 2016 est à l’élevage en barrique actuellement, j’ai opté pour des barriques à chauffe “plus”, c’est un grand millésime, je le trouve supérieur au 2015, belle fraîcheur aromatique de fruits rouges, beaucoup d’élégance, bel équilibre, un vin bien typé bordelais, “atlantique”, comme je les aime. 
    Quant à notre Moulin Saint Clair, c’est la cuvée de toutes les vignes, qui bénéficie aussi d’un passage en barriques pour lui donner ces notes de toasté, c’est un vin très fruitérond, avec une belle structure souple.



    On est toujours au sommet avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2015, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte macérée, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et de poivre au palais, aux tanins amples, un vin complet, de garde. Le 2014 est très équilibré, de bouche ample où dominent les fruits mûrs (pruneframboise), de jolie robe pourpre, un vin qui allie souplesse et structure, que l’on peut associer, notamment, avec un bœuf braisé aux carottes ou une rognonnade de veau. Très beau 2012, charnu, très savoureux, aux notes de groseille et d’humus caractéristiques, qui mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Exceptionnel 2006, tout en bouche, qui a des nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses, savoureux, ample, très légèrement poivré en finale, aux tanins étoffés, un vin où l’élégance s’exprime à plein. 
    Goûtez leur Moulin Saint-Clair 2015, qui dévoile des notes de violette et de mûre, riche en couleur, classique, alliant finesse et structure, un vin tout en fruité, très séducteur. Savoureux 2014, au nez de petits fruits rouges, aux tanins fondus mais bien présents, un vin riche et très aromatique, d’une belle harmonie.

    Les autres vidéos de dégustation sont sur Vinovox

    Château VAISINERIEPUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION Château VAISINERIE

    Château VAISINERIE 

    (PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
    Dominique et Bernard Bessède 

    33570 Puisseguin
    Téléphone :05 57 24 93 05 et 06 12 41 60 00 
    Email : bessede.vaisinerie@gmail.com 
    Site : www.chateau-vaisinerie.com 

    La bâtisse fut construite en 1685 et dépendait du Château de Puisseguin. En 1718, elle prend son indépendance. Création des chais à cette époque. C'est en 2004 que la propriété est intégralement rénovée, s'équipant des dernières technologies d'élaboration des vins ainsi que d'un magnifique chai à barriques. Propriété de 25 ha, dont 12,8 ha de vignes, 91% Merlot noir et 9% Cabernet francsols argilo-calcaires. Les vins collectionnent les récompenses. Pratique de l’agriculture raisonnée. “Concrètement, nous mettons en place des moyens d’observation des parcelles pour estimer en permanence les risques et les besoins en traitement afin de les minimiser, au lieu de traiter de manière systématique. Nous avons planté plusieurs kilomètres de haies bocagères permettant de segmenter les parcelles et d’absorber les produits ruisselants, et nous utilisons les ressources du domaine en eau avec un petit lac. Il ne s’agit donc pas d’agriculture biologique, mais plutôt de choisir en permanence le moindre impact environnemental par les meilleurs traitements possibles en fréquence, quantité et qualité tout en garantissant la santé de la vigne et la qualité du vin.”
    Voilà un très beau Puisseguin-Saint-Émilion 2015, médaille d’Or Concours des Féminalise, structuré, élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique (cuir, groseille...), un vin de robe grenat soutenu, corsé, qui poursuit son évolution. Le 2014, d’une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi des arômes de cassis et une bouche fraîche aux tanins biens fondus, parfait sur un filet de bœuf à la salardaise ou un sauté de veau et de rognons à la crème. 
    La cuvée Quercus 2015, fort bien élevée en fûts de chêne français, également médaille d’Or Concours des Féminalise, est un vin puissant, particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, parfumé, séveux, un vin généreux. Beau gîte sur place.
    Château de La GRENIERELUSSAC-SAINT-ÉMILION Château de La GRENIERE

    Château de La GRENIERE 

    (LUSSAC-SAINT-ÉMILION)
    Jean-Pierre Dubreuil
    14, lieu-dit de la Grenière
    33570 Lussac
    Téléphone :05 57 24 16 87 
    Email : earl.dubreuil@wanadoo.fr 
    Site : www.chateaudelagreniere.fr 

    L'origine du Château remonte au XVIIe siècle. Représentant la 4e génération de la famille, Jean-Pierre Dubreuil conduit avec passion le vignoble de 15 ha, en digne héritier du labeur de ses ancêtres. Culture raisonnée, vendanges à maturité optimale, vinificationtraditionnelle.
    Voilà un remarquable Lussac-Saint-Émilion cuvée de la Chartreuse 2015, Merlot 75%, Cabernet-Sauvignon 20%, Cabernet franc5%, une cuvée élevée en fûts de chêne, de robe bubis sombre, de bouche riche, aux senteurs de mûre et d’humus, aux taninsmûrs, un vin gras, ample et distingué, de bouche flatteuse, où l’on retrouve le fumé et la cannelle en finale. 
    Le 2014 a une robe pourpre, un vin volumineux, au nez subtil avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique de ce très joli millésime, tout en bouche, idéal avec une poularde truffée aux légumes ou un rosbif en croûte. Le 2012, de couleur soutenue, un vin très équilibré, très parfumé (griotte, violette, mûre), au nez complexe, mêle rondeur et charpente, de bonne garde. Savoureux 2011, avec des notes de mûre et de griotte, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux, tout en arômes et finesse en finale. Le Château de la Grenière 2015 est fidèle à lui-même, de bouche ronde et corsée.
    Le Lussac Esthète de la Grenière 2014, dont la vinification est réalisée dans des fûts de 500l, puis élevage de 18 mois, dont 15 en barriques neuves, un vindense, de couleur foncée, avec des notes de moka et de réglisse, puis, en bouche, des connotations de fruits noirs macérés, des tanins denses, et le Lussac Château Haut la Grenière 2014, savoureux, corsé, de bouche ronde, un vin qui séduit par son intensité, avec ce nez marqué par les fruits noirs, avec des tanins fins et structurés. Goûtez encore le rosé Parenthèse de la Grenière, Merlot 50%, Cabernet franc 50%, pressurage direct, fermentation à bassetempérature, de bouche franche et friande.
     

    Château La FLEUR GRANDS-LANDESMONTAGNE-SAINT-ÉMILION Château La FLEUR GRANDS-LANDES

    Château La FLEUR GRANDS-LANDES 

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Vignobles Carrère
    9, route de Lyon - Lamarche D 1089
    33910 Saint-Denis-de-Pile
    Téléphone :05 57 24 31 75 
    Email : vignoble-carrere@wanadoo.fr 
    Site : www.vignobles-carrere.com 

    Un vignoble de 12 ha (7,7 ha en Montagne), sur terroir graveleux, 80% de Merlot, 20% de Cabernet-Sauvignon, élevage de 18 mois, dont 55% en barriques, le reste en cuves ciment. En 1742, Guillaume Durand héritier d’une famille ayant servi Montagne et sa paroisse (prêtes et notaires) au XVIIe siècle, transmet à ses fils la propriété de Lamarche. Des Durand à Isabelle, Maurice Carrère ancien marin de la Royale reprend l’exploitation de son beau père en 1969, par son ardeur au travail et l’amour de la terre, il donna des vins appréciés. En 1997, Isabelle reprend la propriété après avoir enseigné l’œnologie et la viticulture pendant dix ans. 
    Cette propriétaire passionnée peut être fière de son Montagne-Saint-Émilion 2015, un vin de bouche ample, de jolie robe, tout en arômes, où dominent des notes de groseille, de griotte et de poivre, corsé et riche, de belle garde. Le 2014, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise cuite, un vin bien charpenté et équilibré, souple mais charnu, est parfait, par exemple, sur un lapin en cocotte aux boulettes ou un chaud-froid de cailles. 
    Joli 2013, aux arômes délicats de fruits cuits, d’humus et d’épices, d’un bon équilibre, aux tanins fondus, de jolie bouche séduisante. Le 2012, typé, au bouquetsubtil et ample (violette, pruneau), est de bouche très équilibrée et persistante, chaleureux comme on les aime, d’une grande richesse aromatique au palais (mûre, épices). Beau 2011, intense, charnuvelouté, avec des notes subtiles de sous-bois et de pruneau, aux tanins fermes mais souples
    Goûtez le Lalande-de-Pomerol Château Les Chagniasses 2014, savoureux, avec des notes de framboise et de cuir, d’un beau rouge profond, est un vin intense, aux tanins fermes et bien équilibrés, de jolie garde.

    VIEUX CHATEAU des ROCHERSMONTAGNE-SAINT-ÉMILION VIEUX CHATEAU des ROCHERS

    VIEUX CHATEAU des ROCHERS 

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Jean-Claude Rocher
    Mirande
    33570 Montagne
    Téléphone :06 80 64 49 75 
    Email : vieuxchateaudesrochers@orange.fr 
    Site : www.vieuxchateaudesrochers.com 

    Un vignoble de 4,8 ha, planté sur des sols argilo-calcaires et argilo-siliceux avec de vieilles vignes de 30 ans, 80% Merlot et 20% Cabernet franc. Les vins sont élevés dans le respect de la tradition : taille rigoureuse, éclaircissage des grappes, effeuillage, vendanges manuelles de raisins mûrs et sains, cuvaison douce et suffisamment longue, élevage de 18 à 24 mois.
    Un vrai coup de cœur pour son Montagne-Saint-Émilion cuvée Prestige 2015, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, gras, très bien charpenté, d’un bel équilibre en bouche, aux tanins denses et soyeux à la fois, de garde
    Le 2014, cuvée des 50 Ans, belle étiquette, médaille d'Or au concours des Vignerons Indépendants 2017, de robe pourpre, d'une jolie concentration en bouche, aux notes de fruits rouges et de réglisse, un très joli vin, charnu, aux tanins bien soyeux mais présents, d’excellente évolution. 
    Le Montagne-Saint-Émilion Tradition 2015, élévage en cuves, développe des tanins doux, un très joli vin aux arômes de fraise des bois et de mûre, à savourer sur une épaule de veau aux oignons ou un râble de lapereau en feuilleté. Le 2014 est tout aussi séducteur, rond, bien corsé.

    Château CHENE-VIEUXPUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION Château CHENE-VIEUX

    Château CHENE-VIEUX 

    (PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
    Sce Foucard et Fils
    34, route de Saint-Émilion
    33570 Puisseguin
    Téléphone :05 57 51 11 40 et 06 76 41 82 26 
    Email : contact@chateaudemusset.com 

    Vignoble de 11 ha acquis en 1937, avec un sol argilo-calcaire, 79% Merlot, 12% Cabernet-Sauvignon et autres cépagesvignes de 25 ans. 
    Belle réussite avec ce Puisseguin cuvée Première 2015, aux tanins très structurés, au nez dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des taninsamples et très fins à la fois.
    Excellent 2014, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices…), alliant puissance et finessegras et intensité. Le 2013 est tout en rondeur, ample, très agréable, quand le 2012, parfumé, typé, associe couleur et matière, avec des notes de fruits mûrs (cassis et framboise) et de sous-bois, tout en bouche comme ce 2011, harmonieuxsouple, aux tanins bien enrobés, très charmeur.
    Goûtez le Puisseguin-Saint-Émilion 2015, avec des connotations complexes de mûre et de cannelle, de couleur soutenue, au nez de fruits cuits et d’humus, et le Lalande-de-Pomerol Château de Musset cuvée Première, avec un bouquet persistant et corsé marqué par les fruits rouges très mûrs, séduit par sa structure et ses tanins bien fondus.
  • 19 VIGNERONS CHAMPENOIS EXEMPLAIRES DU GUIDE 2019

    Cote des blancs

     

    Franck BONVILLE

    Olivier Bonville

    9, rue Pasteur 51190 Avize

    Tél. 03 26 57 52 30

    e-mail : contact@champagnebonville.fr

    www.champagnebonville.fr

    ❤❤❤❤❤ Quatrième génération après Alfred au début du XXe siècle, Franck et Gilles, c’est aujourd’hui Olivier Bonville qui dirige cette Maison. Quelque 15 ha répartis sur 77 parcelles, cerfitiées Haute Valeur Environnementale.

    On se régale avec le Champagne brut Grand Cru Blanc de blancs Prestige, 100% Chardonnay, 4 années de vieillissement en cave, d’une belle robe or pâle, d’un superbe fruité, au bouquet de rose, généreux et charmeur, un Champagne ample et vif, qui associe distinction et fermeté, de bouche franche aux notes de noix subtiles (29,10 e). Et cette belle réalisation, la cuvée Les Belles Voyes Grand Cru Oger Blanc de blancs, 100% Chardonnay, 6 années de vieillissement an cave, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, une cuvée puissante mais tout en distinction, une robe intense, de mousse fine, crémeuse et persistante (59,90 e).

     

    ROCHET-BOCART

    17, rue de la Varenne 51380 Vaudemange

    Tél. 03 26 66 31 61

    www.champagne-rochet-bocart.com         

    ❤❤❤❤ Le grand-oncle Jacques Rochet et la grand-tante Claudette Bocart de la propriétaire actuelle Mathilde, créèrent la marque en 1956. Puis en 1975, leur fils, Michel, à la sortie de l’école viticole, continuera l’élaboration des vins de la maison. Mathilde, la petite cousine, est la 3e génération de producteurs. Elle souhaite conserver la tradition en y ajoutant sa touche personnelle, tout en s’adaptant aux nouvelles techniques de production et de commercialisation.

    Cette vigneronne dynamique nous propose son Champagne brut Tradition, 95% Chardonnay et 5% Pinot noir, avec cette complexité aromatique où se décèlent des nuances de citron, de brioche et d’abricot sec, de bouche très structurée et ample, très persistante, d’une belle structure.

    Également le brut Nature Millésime 2006, 100% Chardonnay, une cuvée d’une belle harmonie, qui développe des arômes de citron et d’amande, avec cette bouche intense, d’une très belle expression au palais. Et le Blanc de blancs, 100% Chardonnay, il est généreux et charmeur, qui associe distinction et fermeté, très fruité, classique, ample et charpenté, sent le pain brioché et l’amande, tout en persistance.

     

    VILMART & Cie

    Laurent Champs

    5, rue des Gravières - BP 4

    51500 Rilly-La-Montagne

    Tél. 03 26 03 40 01   

    e-mail : laurent.champs@champagnevilmart.fr

    www.champagnevilmart.fr 

    ❤❤❤❤ Le Champagne Vilmart est une maison familiale qui a pris naissance en 1890 avec Désiré Vilmart.

    Depuis, fils et gendres, se sont succédés, avec toujours cet amour du métier, permettant à cette petite maison de devenir ce qu’elle est aujourd’hui. 11 ha de vignes.

    Superbe Champagne Grand Cellier d’Or 2013, 80% Chardonnay et 20% Pinot noir, avec en bouche des notes d’épices et de fruits frais (citron), tout en nuances. Très jolie Cœur de Cuvée 2010, 80% Chardonnay et 20% Pinot noir, issu des plus anciennes vignes du terroir, 55 ans d’âge, avec cette mousse légère, de bouche puissante, riche en arômes (fruits frais, aubépine...), une cuvée bien équilibrée et harmonieuse.

     

     

    VALLEE DE LA MARNE

    CHARLOT-TANNEUX

    Vincent Charlot

    23, rue des Semons 51530 Mardeuil

    Tél. 0 03 26 51 93 92 et 06 81 82 91 97

    e-mail : champcharlottanneux@free.fr

    champcharlottanneux.free.fr          

    ❤❤❤❤ Exploitation de 4,12 ha, certifiée culture Biologique et Biodynamique.

    Dans le guide avec ce Champagne Les Gouttes d’Or Millésime 2013, 50% Chardonnay, 25% Pinot noir, 25% Pinot meunier, au parfum d’amande fraîche et d’agrumes (citron, pomme reinette), il est très frais, très franc, au nez subtil et persistant, mêlant ampleur et distinction, très charmeur (19,50 e). Le Blanc de blancs L’Or des Basses Ronces Millésime 2011, 100% Chardonnay, il offre une robe d'un jaune or brillant et lumineux sublimé par de fines bulles formant un cordon fin et persistant. Au nez, de délicates notes d'agrumes (mandarine) annonçant une belle fraîcheur (50 e). Goûtez L’Écorchée de la Genette Millésime 2011, 90% Pinot meunier et 10% Pinot noir, jolie bulle, nez fin, pomme confite, un vin de belle intensité, en bouche, ce Champagne est intense, fruité, de bel équilibre, très harmonieux, magnifique longueur en finale (50 e).

    Et enfin Le Clos des Futies Millésimes 2009, 50% Chardonnay et 50% Pinot noir, vinifié en fûts de chêne durant 11 mois, c’est une cuvée parfumée, de mousse dense et florale, ample en bouche, très harmonieuse, qui sent bon les noisettes et la pomme (75 e).

     

    DEHOURS et Fils

    2, rue de la Chapelle - Cerseuil

    51700 Mareuil-Le-Port

    Tél. 03 26 52 71 75   

    e-mail : contact@champagne-dehours.fr   

    www.champagne-dehours.fr          

     ❤❤❤❤ Domaine très morcelé, avec pas moins de 42 parcelles culitvées dans le respect de l’environnement, certification HVE3 (Haute Valeur Environnementale). “L'ensemble de nos vins de réserve est élevé en “Solera” (système de  Réserve Perpétuelle) depuis 1998. Ainsi, en faisant entrer une partie de cette réserve dans l'assemblage de chaque bouteille de Grande Réserve ou des  Vignes de la Vallée , l'histoire du domaine vous est contée par l'alliance de chacune des années qui se sont suivies depuis la date de création de la réserve. Chaque année, la Réserve s'enrichie d'une année supplémentaire, les jeunes vins étant élevés par les anciens.”

    Très agréable Champagne brut Grande Réserve, au cordon discret, ample et frais, développe des notes d’agrumes en bouche, classique et séduisant (23,90 e).

    L’Extra brut Terre de Meunier, assemblage d’une sélection de vignes de Meunier, faible proportion de vins de réserve, élevés en fûts, qui mêle structure et vivacité à la fois, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, il est distingué, d’une très belle persistance (29 e).

    L’Extra brut Lieu-dit Les Genevreaux 2008, issu de vieilles vignes de Meunier plantées en 1979, cuvée fermentée et élevée en fûts, de jolie robe, avec ces nuances de fleurs et de coing confit, d’une belle harmonie, un vin riche et tout en délicatesse (45,35 e).

     

    JM GOBILLARD et Fils

    Famille Gobillard

    38, rue de L’Église 51160 Hautvillers

    Bureaux et caves : ZA du Crayon 51530 Dizy

    Tél. 03 26 51 00 24

    e-mail : contact@champagne-gobillard.com

    www.champagne-gobillard.com

    ❤❤❤❤ Gervais Gobillard, agriculteur à Courtisols avec ses parents décide, vers 1933, de devenir indépendant et, achète, avec ses maigres économies, 2 ha de vignes à Hautvillers, village de son épouse. Il veut être viticulteur et élaborer son champagne. Il transmet à son fils Jean–Marie sa passion de la vigne et du vin. Et c’est maintenant la 3e génération avec Sandrine, Philippe, Jean-François et Thierry qui dirigent la Maison.

    On se fait plaisir avec leur Champagne brut Tradition, 30% Chardonnay, 35% Pinot noir et 35% Pinot Meunier, c’est un vin généreux et harmonieux, très fruité, de mousse légère, intense et savoureux, aux nuances de fruits frais et de brioche au palais (16,10 e). Le brut Premier Cru Grande Réserve, 50% Chardonnay, 25% Pinot noir et 25% Pinot meunier, au bouquet fin, discrètement citronné, de bouche acidulée et élégante, c’est un Champagne de mousse fine, élégant et ample à la fois (18,40 e).

    La cuvée Prestige Millésimée 2011, 60% Chardonnay et 40% Pinot noir, de mousse très perlante et très persistante, est un Champagne riche, tout en bouche, où l’on retrouve des effluves de citron et de miel, fruité au nez comme en bouche (22 e).

     

    GUILLOZET

    16, rue de Châtillon 51700 Vandières

    Tél. 06 26 58 39 75 et 06 76 83 58 25         

    e-mail : contact@champagne-guillozet.com

    www.champagne-guillozet.com

    ❤❤❤ Depuis plus de 5 générations, la culture de la vigne s’enracine dans l’histoire et les gènes de cette famille. Patricia et Éric dirigent cette maison depuis 1993, et sont maintenant épaulés de leurs fils Kévin et Kilian.

    Nous avons dégusté et apprécié ce Champagne brut cuvée Origine, 50% Chardonnay, 30% Pinot noir et 20% Pinot meunier, il est très parfumé, alliant finesse et charpente, d’une bonne souplesse et d’un bouquet très aromatique aux nuances de citronnelle et de musc, d’une belle vivacité (22,50 e). Le brut cuvée Aveux, 80% Pinot noir et 20% Chardonnay, est équilibré, frais et rond, de belle robe lumineuse jaune d’or avec d’abondantes bulles fines, aux nuances d’amande, de noisette, de miel (15,90 e). Complexe et raffiné, le brut cuvée Révélations, 80% Pinot meunier et 20% Pinot noir, sa robe est brillante, jolie bulle, nez fin, pomme confite, un vin de belle intensité, savoureux et délicat. La bouche est intense, fruité, d’un bel équilibre, très harmonieux (15,30 e).

     

    JACQUESSON

    Famille Chiquet

    68, rue du Colonel Fabien 51530 Dizy

    Tél. 03 26 55 68 11

    e-mail : info@champagnejacquesson.com

    www.champagnejacquesson.com  

    ❤❤❤❤ Jean-Hervé et Laurent Chiquet sont frères et dirigent cette Maison depuis 25 ans.

    Bien apprécié le Champagne cuvée n°741, issue de la récolte de 2013, une cuvée ample, au nez de petits fruits, suave, tout en harmonie, avec des senteurs d’agrumes bien typiques, une jolie mousse franche et fine.

    Goûtez également le Millésime 2002, à la fois frais et mature, avec ses notes de miel et d’amande, riche et parfumé, à la bouche dominée par des nuances de noisette et de pêche, et une touche subtilement boisée en finale.

     

     

    JAMART & Cie

    13, rue Marcel Soyeux 51530 Saint Martin d‘Ablois

    Tél. 03 26 59 92 78

    e-mail : champagne.jamart@wanadoo.fr

    www.champagnejamart.com

    ❤❤❤ Quand Emilien Jamart devient propriétaire des bâtiments d’une exploitation viticole en 1930, ce boulanger n’imagine pas diriger une Maison de Champagne quelques années plus tard. Et pourtant, aujourd’hui, c’est la quatrième génération qui est au commande de ce vignoble de 5 ha.

    Cela donne un excellent Champagne brut rosé, 17% Chardonnay, 68% Meunier et 15% Pinot noir, de jolie robe et de bouche fruitée, tout en charpente, aux arômes subtils où dominent la fraise et la rose (17,60 e). L’Extra brut cuvée Tentation, Meunier et Pinot noir, qui développe un bouquet très aromatique aux notes de fleurs blanches et de citronnelle, un Champagne de mousse légère, de bouche franche, vive et charmeuse (23 e). L’Extra Dry cuvée Dulci, 80% Meunier et 20% Chardonnay, est un vin de belle robe, de bouche ample avec ces notes de fruits, de fleurs (chèvrefeuille, lis) et d’amande, dense, de mousse riche et très fine, une cuvée très attirante, corsée, fort bien élaborée (16,20 e).

     

    Franck PASCAL

    Isabelle et Franck Pascal

    34 bis, rue Valentine Régnier

    51700 Baslieux-sous-Châtillon

    Tél. 03 26 51 89 80   

    ❤❤❤❤ Isabelle et Franck Pascal sont à la tête de ce domaine de 4 ha, cultivé en Biodynamie.

    Belle réussite avec leur Champagne cuvée Harmonie 2009, un Blanc de noirs, il est souple et fruité, avec des notes florales persistantes, aux senteurs de pain grillé et d’abricot, de bouche riche, d’une jolie finesse, remarquable (environ 63 e). La cuvée Reliance Nature, de robe brillante, tout en intensité aromatique, avec ses notes de noisette et d’acacia, c’est un Champagne généreux et rond, à la mousse légère et complexe (environ 38 e). Et le rosé Tolérance, de bouche savoureuse, il est tout en arômes, aux notes d’abricot et de fraise (environ 47 e).

     

    MONTAGNE DE REIMS

     

    Jean BAILLETTE-PRUDHOMME

    Marie-France, Laureen et Justine Baillette

    4, rue de la Gare 51500 Trois-Puits

    Tél. 03 26 82 37 14et 06 83 01 62 77

    e-mail : champagnejbp@yahoo.fr

    www.champagnejbp.com               

    ❤❤❤❤ Récoltant-manipulant et vigneron indépendant, cette maison préserve depuis six génération l'esprit traditionnel et authentique de la vinification au sein d'une exploitation familiale, dirigée désormais par des femmes : Marie-France, Laureen et Justine. Elles ne vinifient que leur récolte, aiment travailler les vieux vins et assemblent au minimum 50% de vins de réserve dans leurs différentes cuvées. La récolte est pressée dans un pressoir traditionnel Coquard. Le remuage manuel sur pupitre est préservé pour les cuvées spéciales.

    Laureen se fera un plaisir de vous accueillir et vous faire découvrir son Champagne Millésime 2008, aux arômes délicats de fleurs blanches, ample en bouche, qui allie charpente et distinction, très fin, tout en bouche, légèrement miellé en finale, d’excellente évolution

    Excellent Premier Cru rosé de saignée, de belle teinte, tout en bouche aux nuances de framboise et de rose, vivace au palais. De mousse fine, le Premier Cru Réserve est une cuvée ample, au nez de petits fruits, suave, tout en harmonie, avec des notes d’agrumes et de noix bien typiques. Egalement le brut Nature, un vin léger, vif, floral, aux saveurs de citron vert et de narcisse.

     

     

    BARNAUT

    Philippe et Laurette Secondé

    2, rue Gambetta - BP 19 51150 Bouzy

    Tél. 03 26 57 01 54

    e-mail : contact@champagne-barnaut.fr

    www.champagne-barnaut.com      

    ❤❤❤❤ En 1974, Edmond Barnaut, courtier-pressureur et vigneron, décide d’élaborer ses premières bouteilles en créant sa propre marque. Sa première cuvée, la Grande Réserve, qui fait de lui un vigneron pionnier de la “manipulation” est toujours élaborée à ce jour.

    Aujourd’hui, presque un siècle et demi plus tard, avec Philippe et Laurette Secondé, la cinquième génération entretient encore la philosophie du fondateur : “révéler toutes les richesses que la nature permet d’exprimer” sur ce superbe domaine classé Grand Cru.

    Retenu pour ce Champagne Grand Cru Millésime 2009 Empreinte d’une Vendange, à parts égales de Pinot noir et de Chardonnay,  à l’effervescence fine et constante, bien parfumé, intense, aux arômes de noisette et de miel, de bouche savoureuse.

     

    Herbert BEAUFORT

    Famille Beaufort

    2, rue de Tours 51150 Bouzy

    Tél. 03 26 57 01 34   

    e-mail : beaufort-herbert@wanadoo.fr

    www.champagnebeaufort.fr           

    ❤❤❤❤ Au XVIe siècle, la famille Beaufort cultivait déjà la vigne en Champagne.

    Dès 1900, Marcellin Beaufort vend ses "vins natures de Bouzy" rouge et blanc et obtient des médailles aux concours d'Epernay et de Paris en 1904 et 1907.

    En 1929, avec son fils Herbert, Marcellin se lance dans la production de Champagne. Aujourd'hui, son fils Henry et ses petits-fils Hugues et Ludovic vinifient dans la plus pure tradition quelques      130 000 bouteilles de Champagne et Bouzy rouge. Ils cultivent 13 ha de vignes plantées en Pinot noir et Chardonnay.

    Nous avons dégusté un agréable brut Grand Cru Blanc de blancs cuvée du Mélomane, 100% Chardonnay, c’est une cuvée très fine mais puissante, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité bien caractéristique, belle finesse, au nez complexe et puissant (fruits frais et secs), de bouche parfumée (25,60 e).

    Le brut Grand Cru cuvée Carte d’Or, 90% Pinot noir et 10% Chardonnay, est d'une belle harmonie, tout en fruits et finesse, une cuvée ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits confits, de bouche très parfumée avec des connotations de genêt et de brioche (22,60 e).

    Et le brut Grand Cru cuvée La Favorite Millésimé 2011, à parts égales de Pinot noir et de Chardonnay, très charmeur, une cuvée dominée par une élégance persistante en bouche, à la fois très fine et mature, alliant rondeur et nervosité, tout en nuances d’arômes (33,40 e).

     

    CATTIER

    Alexandre Cattier

    6/11, rue Dom Pérignon

    BP15 51500 Chingy-Les-Roses

    Tél. 03 26 03 42 11

    e-mail : champagne@cattier.com

    www.cattier.com     

    ❤❤❤❤ Titulaire du Diplôme National d’œnologue  de l’université de Reims, Alexandre a pris la direction de la Maison familiale en 2011, et représente la 11e génération.

    Nous avons dégusté avec plaisir le Champagne brut Blanc de blancs, riche, qui associe élégance et charpente, avec ces notes de fleurs blanches et de fruits confits (40 e). Séduisant brut Blanc de noirs, avec ce nez de petits fruits frais, de tilleul et d’amande, un beau Champagne ferme et suave, tout en nervosité (40 e). Goûtez le brut Antique, de belle couleur jaune ambré, qui sent la pomme reinette et les noisettes, d’une jolie finesse, qui mêle richesse aromatique et persistance en bouche, un vin ample.

    La cuvée Renaissance 2009, de jolie robe dorée, aux connotations de pêche, de beurre frais et d’amande, avec une finale intense, est charmeuse et subtile. Le brut Absolu, au nez concentré où dominent les fruits mûrs et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique, est un Champagne d’une belle longueur. Joli brut rosé, de robe soutenue, aux arômes subtils où dominent les fruits rouges et la violette, c’est un grand Champagne velouté, où dominent la fraîcheur et la persistance (36,50 e). Egalement de jolies cuvées avec le Clos du Moulin, présenté dans une bouteille noire mat, à la fois puissant et très fin, aux arômes de petits fruits mûrs et de pain grillé, tout en vivacité et longueur, un grand vin racé (86 e). Puis le Clos du Moulin rosé, un superbe flacon qui propose des parfums de rose, de framboise et de baies sauvages (96 e).

     

    FORGET-BRIMONT

    Michel Forget et Frédéric Jorez

    11, route de Louvois 51500 Craon-de-Ludes

    Tél. 03 26 61 10 45

    Fax. 03 26 61 11 58

    e-mail : contact@champagne-forget-brimont.fr

    www.champagne-forget-brimont.fr

    ❤❤❤❤ Le vignoble s’étend sur 18 ha situés principalement sur les terroirs des communes de la Montagne de Reims : Mailly-Champagne et Verzenay en Grand Cru et Chigny les Roses, Coulommes la Montagne, Ludes, Montbré, Sermiers, Taissy et Villers-Allerand en Premier Cru.

    On y goûte cet excellent Champagne Blanc de blancs Premier Cru, vieillissement sur lattes en crayères traditionnelles de 30 mois minimum, où s’associent rondeur et distinction, très aromatique, épicé, un vin à la fois très fin et très structuré, d’une belle finale. L’Extra Brut Premier Cru, avec des arômes discrètement minéraux, est un vin frais et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance, vraiment agréable. Le rosé Premier Cru, de bouche bien équilibrée où l’on retrouve la framboise, c’est un Champagne complexe, qui associe fraîcheur et charpente, de robe soutenue. Remarquable  Blanc de blancs Grand Cru, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, légèrement miellé, qui associe charpente et distinction, d’une longue finale, et bénéficie d’une bouche savoureuse et racée bien spécifique.

     

    Rémy LOUVET

    François Louvet

    2, rue de Condé 51150 Bouzy

    Tél. 03 26 57 01 41 et 06 78 15 44 93

    e-mail : francois.louvet@laposte.net

    ❤❤❤❤ François Louvet a commencé à travailler avec son père à partir de la vendange 2002 et a repris l’exploitation en 2012, avec l’enherbement des parcelles, l’implatation d’un haie arbustive en période de test afin d’offrir un abris aux insectes auxiliaires de la vignes.

    Nous avons goûté et très apprécié son Champagne brut cuvée de Prestige, 65% Pinot noir et 35% Chardonnay, le vieillissement an cave varie entre 4 à 5 années, où l’on retrouve des nuances de pêche blanche et de fruits secs, c’est un joli Champagne délicat et structuré, très aromatique, de mousse riche et très fine (33,40 e). Le brut rosé, rosé de macération courte, environ 15 heures, Pinot noir (65%) issu d’une parcelle d’une soixantaine d’années et 35% de Chardonnay, a des arômes dominés par la framboise et la groseille, avec des nuances de fruits macérés (17,60 e).

    Et le brut Millésime 2012, 50% Pinot et 50% Chardonnay, la première vendange de François Louvet en tant que jeune élaborateur de Champagne, est un Champagne dense, très parfumé, associant finesse et charpente, d’une bonne souplesse et d’un bouquet aromatique aux senteurs de pêche et de citronnelle (22,50 e).

     

    Guy MÉA

    Sophie Moussié-Méa

    8, allées de Dames de France 51150 Louvois

    Tél. 06 87 77 72 45   

    e-mail : champagne.guy.mea@wanadoo.fr

    www.champagne-guy-mea.com    

    ❤❤❤❤❤  C’est en 1951 que la Maison connaîtra son essor commercial, avec le grand-père de Sophie Moussié-Méa. Alors jeune homme et se trouvant à l’école militaire de Paris, il saura valoriser le Champagne Méa. Très rapidement les demandes de Champagne décollent et la vente de raisin  au négociant diminue. Plantation, achat de parcelles, la machine est lancée et l’exploitation familiale produit environ 50 000 bouteilles dans les années 1980.

    Fait son entrée dans le guide, Sophie nous propose, ce brut Premier Cru Tradition, 70% Pinot noir et 30% Chardonnay, vinifié 10 mois en cuves sur lies fines avant tirage, aux arômes intenses et persistants à dominante d'agrumes et d'amande, de mousse abondante, très bien dosée, alliant charpente et finesse, de bouche puissante.

    Goûtez également l’excellent brut Nature Premier Cru, 90% Pinot noir et 10% Chardonnay, vinifié également 10 mois en cuves sur lies, tout en fraîcheur avec des notes de fruits secs et d’acacia, avec une bulle fine et légère.

     

     

    Éric RODEZ

    Mickael, Martine et Éric Rodez

    4, rue de Isse 51150 Ambonnay

    Tél. 03 26 57 04 93

    e-mail : contact@champagne-rodez.fr

    www.champagne-rodez.fr   

    ❤❤❤❤  Mickael, après un parcours œnologique initiatique dans différents pays du monde, vient de rejoindre le domaine. Il est la 9ème génération, et s’occupe de la gestion du vignoble. Son fils Pol Auguste sera peut être la 10e génération…Domaine certifié Haute Valeur Environnementale, Agricultures Biologique et Biodynamique.

    Faites vous plaisir avec le Champagne Blanc de blancs, 100% Chardonnay, un vin mêlant rondeur et nervosité, avec ces nuances en bouche de fruits jaunes et de narcisse, de mousse persistante. Le Blanc de noirs, 100% Pinot noir, aux arômes délicats, allie distinction et structure, une belle cuvée aux arômes de fruits et de noix fraîche, dense, de belle mousse persistante.

    Le Dosage Zéro, 30% Chardonnay et 70% Pinot noir, qui associe finesse et densité, avec des senteurs de lis, de brioche et de miel, est un Champagne persistant, bien équilibré.

    Goûtez aussi la cuvée des Grands Vintages,  70% Pinot noir, 30% Chardonnay, elle est remarquable, une cuvée très fruitée, bien équilibrée en acidité, alliant finesse et structure, d’un jaune brillant, aux connotations de fleurs et d’épices, Les Fournettes 2009, 100% Pinot noir, à l’effervescence fine et constante, parfumé, de bouche savoureuse, tout comme la cuvée Empreinte de Terroir, 100% Pinot noir, tout en distinction, puissante et raffinée, aux notes subtiles de fleurs fraîches et de fruits mûrs en finale.

     

    Alfred TRITANT

    Jean-Luc Weber

    23, rue de Tours 51150 Bouzy

    Tél. 03 26 57 01 16

    e-mail : accueil@champagne-tritant.fr

    www.champagne-tritant.fr

    ❤❤❤❤  En 1930, Alfred Tritant, précurseur pour son époque, choisit d'élaborer ses propres vins et de les vendre directement. Il devient vigneron Récoltant-Manipulant et réalise toutes les étapes d'élaboration du champagne, de la culture de la vigne à la mise en bouteille. La marque Alfred Tritant était née.

    Depuis l’an 2000, c’est son petit-fils Jean-Luc Weber qui exploite les 2,5 ha de vignes.

    Vous allez aimer son Champagne Grand Cru brut Mes Racines, 2/3 de Pinot noir et 1/3 de Chardonnay, d’une belle élégance, de mousse abondante, très bien dosé, alliant charpente et finesse, qui conjugue délicatesse et richesse des arômes (pêche, narcisse, amande), tout en bouche. Le Grand Cru brut Millésime 2012, 60% PInot noir et 40% Chardonnay, de robe aux reflets pâles, avec des arômes de fleurs (genêt, rose) et d'agrumes, de bouche ample et séduisante.

    Goûtez encore le Grand Cru Extra brut Mon Essentiel, 2/3 de Pinot noir et 1/3 de Chardonnay, dominé par les agrumes frais, il est ample et bouqueté, tout en vivacité. Agréable Grand Cru brut L’Instant blanc, 100% Chardonnay,  avec cette mousse légère et intense, de bouche puissante, riche en arômes (amande, fleurs blanches...), de belle charpente.

    Aussi le Grand Cru brut rosé, 60% Pinot noir dont 6 à 10% de Bouzy rouge, et 40% de Chardonnay, avec une robe soutenue, de bouche ronde, d’une très belle expression, développant élégance et vinosité, légèrement épicé. Et bien sûr le Coteaux Champenois Bouzy rouge, 100% Pinot noir de Bouzy, au bouquet subtil et intense à la fois (mûre, sous-bois), de bouche très généreuse, de robe pourpre, de garde.

     

     

     

  • RHÔNE : DIX COUPS DE CŒUR DU GUIDE 2019

    Petits rendements, terroirs exceptionnels, cépages spécifiques... On ne peut que s'enthousiasmer pour ces grands vins rouges charnus et typés (Châteauneuf-du-Pape, Gigondas...) qui se partagent ces territoires exceptionnels avec d'autres appellations savoureuses (Beaumes-de-Venise, Vacqueyras...) bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix-typicité, chaque appellation ayant sa propre hiérarchie.

    On déguste également des blancs rares et savoureux (Condrieu, Ermitage, Saint-Joseph et Châteauneuf-du-Pape), mais aussi en Ventoux, en Luberon comme en Côtes-du-Rhône, issus de raisins (Grenache blanc, Roussane, Clairette, Viognier), qui se plaisent à merveille dans ces sols pauvres, exceptionnels pour la vigne qui doit chercher sa nourriture en profondeur.

     

     
     

     

    Domaine de COYEUX

    Hugues de Feraudy

    167, chemin du Rocher

    84190 Beaumes de Venise

    Tél. 04 90 12 42 42

    e-mail : contact@domainedecoyeux.com

    www.domainedecoyeux.com

    ❤❤❤❤ Les premières vignes du domaine de Coyeux datent des années 1950. Le domaine a été repris en 2013 par Hugues de Feraudy, dont la famille était déjà implantée en Vaucluse au Xe siècle, et  s’étend d’un seul tenant sur 112 ha, en agriculture raisonnée.

    Nous avons sélectionné ce Beaumes de Venise rouge Le Cavares 2012, médaille d’Argent Vinalies 2015, de bouche charnue, coloré, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus mais bien présents, d’une longue finale où se retrouvent des notes de prune et de réglisse, de belle évolution (15,50 e). Goûtez aussi le Beaumes de Venise rouge Thetys 2013, où dominent les fruits cuits et les sous-bois, c’est un vin dense, complexe, savoureux, mêlant structure et élégance en bouche avec une touche poivrée (9 e).

    Également le Muscat de Beaumes de Venise rosé Enigmae 2016, médaille d’Argent Mondial du Rosé Cannes 2017, au nez intense et délicat d’agrumes et de fruits frais, il est tout en souplesse avec une bouche très franche (14,50 e). Et pour finir le Vin Doux Naturel blanc Elegans 2014, un vin bien caractéristique, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits frais,  harmonieux et savoureux au palais.

     

     

     

    Domaine MAS SAINT LOUIS       

    Les Vignobles Louis Geniest

    28, avenue de Baron le Roy - BP 09

    84231 Châteauneuf-du-Pape Cedex

    Tél. 04 90 83 73 12

    e-mail : geniest-chateauneuf@orange.fr

    www.geniest-chateauneuf.fr

    ❤❤❤❤ Vignoble de 30 ha d’un seul tenant, sur des soles de sables avec des galets roulés, situé au sud de l’appellation Châteauneuf-du-Pape.

    Dans le guide avec ce remarquable Châteauneuf-du-Pape rouge Grande Réserve 2015, 80% Grenache et 20% Mourvèdre, élevage en demi-muids pendant 12 mois,  bien typé sur le Grenache,  qui a ce nez complexe où dominent la groseille et l’humus, charnu comme il le faut (44 e). Beau Châteauneuf-du-Pape rouge Les Arpents des Contrebandiers 2015, 75% Grenache, 10% Mourvèdre, 10% Syrah et 5% Cinsault, élevage en foudes et demi-muids pour 50% du volume pendant 12 mois, d’une belle couleur soutenue, avec des tanins bien présents, un vin riche et chaleureux, où s’entremêlent des notes de pruneau et de poivre, c’est un vin savoureux (36 e), tout comme ce Châteauneuf-du-Pape rouge 2015 , 80% Grenache, 10% Mourvèdre, 5% Syrah et 5% Cinsault, élevage en foudres pour 20% du volume pendant 12 mois, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et d’épices, un vin puissant, avec une structure bien ferme en bouche (25 e).

    Le Châteauneuf-du-Pape blanc 2016, 50% Grenache blanc et 50% Roussane, élevage en barriques pendant 5 mois pour 20% du volume, de belle teinte, ample et harmonieux, sent les noisettes et la pêche blanche, un vin de bouche suave, que l’on vous conseillle sur des ris de veau aux morilles ou un homard (36 e).

     

     

    Château la CANORGUE

    Jean-Pierre et Nathalie Margan

    Route du Pont-Julien

    84480 Bonnieux

    Tél. 04 90 75 81 01

    e-mail :          

    chateaucanorgue.margan@wanadoo.fr

    www.chateaulacanorgue.com          

    ❤❤❤❤❤ C'est depuis les années 1970, que Jean-Pierre Margan, pionnier de l'agriculture biologique, bichonne ses vignes, situées sur un terroir d'exception et élabore des vins de caractère et de haute qualité. Il a transmis sa passion et son expérience à sa fille Nathalie, qui représente ainsi la 5e génération de vigneron(e)s !

    On est bien au sommet avec ce Luberon rouge Coin Perdu 2015, issu d’un assemblage de très veilles vignes de Syrah, Grenache, Carignan et Mourvèdre, il a une belle robe pourpre profond à reflets violacés, des senteurs de griotte, de pruneau et de sous-bois, des tanins bien mûrs, de bouche veloutée, à déboucher sur un pavé de bœuf façon rossini ou un flan du Lubéron aux aubergines.

    On se fait plaisir avec ce Luberon rouge Vendanges de Nathalie 2017 Bio, cuvaison très courte de Syrah et de Grenache en grappes entières, de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, une cuvée charpentée, riche et fondue à la fois, de très bonne garde.Tout comme ce  Luberon rouge 2016, de couleur rubis profond, au nez puissant dominé par la garrigue et la cerise noire, de très bonne bouche, avec ces notes persistantes de fumé et de cassis, que l’on peut prévoir aussi bien sur une terrine de lièvre qu’avec des tournedos poêlés et macaronis aux morilles.

    Très agréable Luberon rosé 2017, Syrah, Grenache et Mourvèdre, rond, chaleureux, aux arômes de pêche de vigne. Savoureux Luberon blanc 2017, cépages Roussane, Marsanne, Clairette, Grenache Bourboulenc et Vermentino,  tout en rondeur, finement bouqueté avec des notes de noisette et de bruyère, tout en charme. Avec tout ça une belle gamme d’ IGP, le blanc Canorgue Viognier 2017, le  rouge La Canorgue 2014, et un autre rouge “Béret Frog by la Canorgue” 2017, Syrah, Grenache, Cabernet et Merlot, des vins au très bon rapport-qualité-prix-plaisir.

     

     

    Domaine ALARY

    Denis Alary

    La Font d’Estevenas

    1 345, route de Vaison

    84290 Cairanne

    Tél. 04 90 30 82 32

    email : alary.denis@wanadoo.fr       

    www.domaine-alary.fr

    www.vinsdusiecle.com/domainealary

    ❤❤❤❤❤ Au sommet. C’est aujourd’hui Denis Alary qui dirige ce domaine à taille humaine, dont l’esprit vigneron a toujours été la base. La propriété se situe entièrement sur la commune de Cairanne, avec 3 terroirs différents qui permettent une subtilité dans les assemblages en fonction des millésimes. Les vignes sont cultivées sur 29 ha dont 26 de rouges et 3 de blancs avec un âge moyen de 35 ans.

    “Notre domaine existe depuis 1692, sous le règne de Louis XIV, le premier Alary d'une longue lignée s'installa à Cairanne pour y cultiver la terre et la vigne, à cette époque ce n'était pas la seule culture. Aujourd'hui seule la vigne a résisté, elle occupe tous nos coteaux jusqu'à la plaine. Il faut dire que la climatologie de Cairanne est particulière et très propice à la vigne, associé à des terroirs d'exception, nous obtenons de Grands Vins blancs et rouges.

    Le Domaine Alary se compose d' une grande diversité de sols en conversion culture biologique.

    - Des demi-coteaux exposés plein sud, constitués d'argile bleue et blanche.

    - Des terrasses anciennes de garrigues.

    - Un plateau recouvert de galets roulés, sur un sous-sol d'argile blanche et rouge.

    - Des terres plus riches, en bordure du Plan de Dieu, pour les vins de pays.

    Cairanne possède des sols de galets roulés, comme ceux qui ont fait la gloire d'un grand vignoble voisin, et produit des vins généreux, profond et élégants.”

    Une référence dans la région avec ce Cairanne rouge L’Estevenas 2015, puissant et soyeux en bouche, aux tanins fermes, développe des notes de griotte et de fraise des bois. Superbe Cairanne blanc L’Estevenas 2017, il a une robe claire et brillante, un vin de bouche ample, mêlant élégance et charpente, tout en finesse avec des notes de fruits jaunes en finale.

    Goûtez également le Cairanne rouge La Brunote 2015, alliant couleur et matière, au nez à dominante de fruits et de poivre, un excellent vin avec de la matière, bien typé et d’une jolie finale épicée, un régal sur, par exemple, une côte de veau à la provençale ou une blanquette de canard à la moutarde violette. Tout comme le Cairanne rouge Tradition 2015, aux notes de fruits frais, il est souple et persistant à la fois.

    Nous vous conseillons aussi le Cairanne rouge La Jean de Verde 2014, aux senteurs complexes de mûre et d’humus, aux tanins très bien équilibrés, de bouche charnue, très bien élevé comme l’IGP Principauté d’Orange rouge L’Exclus 2016, 50% de Counoise et 50% de Syrah, tout en nuances aromatiques où dominent le fruit et les épices, de bouche puissante mais fondue.

     

    Domaine de L’HARMAS     

    Nathalie et Patrick Fabre

    Quartier Bois Lauzon

    Route de Châteauneuf-du-Pape

    84100 Orange

    Tél. 04 90 51 02 71                

    e-mail : contact@domainedelharmas.com

    domainedelharmas.com       

    ❤❤❤❤❤ Vignoble familial de 18 ha, ce sont les 4e et  5e générations qui dirigent le Domaine. Certification Agriculture Biologique depuis le millésime 2012.

    Nous avons beaucoup aimé le Châteauneuf-du-Pape rouge 2016, 80% Grenache et 20% Mourvèdre, élevage en cuves béton, de bouche structurée et harmonieuse, c’est un vin aux arômes de poivre et de fruits noirs, très équilibré et généreux en finale. Goûtez également le CDR blanc 2017, 75% Viognier et 50% Grenache,  aux notes d’agrumes et de fleurs blanches, avec beaucoup de persistance et d’élégance en bouche, et le CDR-Villages rouge 2015, 80% Grenache et 20% Syrah, médaille de Bronze à la Foire de Mâcon, un vin harmonieux qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, d’une robe rubis foncé, de bouche puissante et soyeuse.

     

     

    Domaine de la TÊTE NOIRE        

    392, route des Princes d’Orange

    84190 Gigondas

    Tél. 04 90 41 91 70

    e-mail : domaine@latetenoire.fr

    www.latetenoire.fr   

    ❤❤❤❤ Vignoble de 17 ha, certifié Bio depuis 2011.

    Nous avons dégusté cet agréable CDR-Village Cairanne rouge 2015, 60% Grenache noir, 30% Syrah et 10% Carignan, dont l’étiquette est particulièrement réussie, d’une robe rubis foncé, aux notes de violette et de réglisse, de jolie bouche puissante et élégante (8,5 e), tout comme le CDR rouge cuvée Soif de ... 2016, 60% Grenache noir, 20% Syrah et 20% Carignan, d’une belle couleur soutenue, structuré, avec des tanins bien présents, c’est un vin riche et chaleureux (6 e). Goûté également le Vacqueyras rouge La Clapière 2014, 60% Grenache noir, 25% Syrah et 15% Mourvèdre, il a une jolie robe intense, aux tanins fermes et bien équilibrés, aux notes de fruits rouges mûrs (pruneau, myrtille), de bouche pleine (14 e).

     

     

    Franck et Olivier MOUSSET       

    Clos Saint-Michel

    2 505, route de Châteauneuf-du-Pape

    84700 Sorgues

    Tél. 04 90 83 56 05

    e-mail : mousset@clos-saint-michel.com

    www.clos-saint-michel.com 

    ❤❤❤❤ Enraciné dans l’ancien lit du Rhône, le Clos Saint-Michel fait saillir ses ceps noueux d’une mer de galets ronds et blonds. Âme du domaine, sa vieille bastide provençale n’a pas pris une ride. Elle réunit depuis près d’un siècle cultures et habitants dans une étreinte rassurante. Olivier et Franck Mousset, représentent la quatrième génération de vignerons sur ces terres.

    Ils produisent du Châteauneuf-du-Pape sur le Clos Saint-Michel, du Côtes-du-Rhône  sur le Domaine Guy Mousset.

    Très beau Châteauneuf-du-Pape rouge Clos Saint-Michel 2014, 40% Grenache, 30% Syrah et 30% Mourvèdre, aux notes de pruneau et de sureau, dense et puissant, avec des tanins bien présents, un vin ample et persistant en bouche (22 e). Goûtez aussi le CDR rouge cuvée Enfants de Vignerons 2016, 20% Syrah et 80% Grenache, généreux, coloré et bouqueté, avec ses notes de cerise confite et d’humus, cette bouche chaleureuse et puissante, à un prix très attractif (7 e). Et le CDR-Villages rouge Domaine Guy Mousset cuvée Les Garrigues 2015, 30% Syrah et 70% Grenache, avec des nuances de cassis et de violette, allie charpente et souplesse en bouche (13 e).

     

     

    Pierre AMADIEU

    201, route des Princes d’Orange

    84190 Gigondas

    Tél. 04 90 65 84 08

    e-mail :

    contact@pierre-amadieu.com

    www.pierre-amadieu.com    

    ❤❤❤❤ Le vignoble s’étend sur 137 ha dans le massif des Dentelles de Montmirail. 

    Superbe Gigondas rouge Domaine Grand Romane cuvée Prestige Sélection de Vieilles Vignes 2014, dont les vieilles vignes se situent sur la partie la plus élevée du domaine, cuvaison traditionnelle pour les Grenache et Syrah, macération en grains entiers pour le Mourvèdre, élevage à l’ancienne 18 mois en barriques... un vin de couleur intense, parfumé (kirsch, poivre), riche, puissant en bouche, aux tanins denses mais soyeux à la fois, de garde (14,50 e). 

    On se fait plaisir avec ce Gigondas rouge cuvée Prestige Sélection de Vieilles Vignes Domaine Grand Romane 2015, 65% Grenache noir, 20% Mourvèdre et 15% Syrah, il est complexe avec ces nuances de kirsch et de poivre, de robe grenat brillant, très parfumé (mûre, humus…), aux tanins très structurés, c’est un vin de garde (15,50 e). Beau Gigondas rouge Pierre Amadieu Romane Machotte 2015, 80% Grenache noir et 20% Syrah, aux tanins riches et savoureux, est un vin coloré et corsé, aux notes de pruneau et de sous-bois (14 e).

    Sur la gourmandise le Gigondas rouge Pierre Amadieu Le Pas de L’Aigle 2014, 90% Grenache noir et 10% Syrah, au nez puissant et persistant, de bouche riche de fruits noirs et d’épices, aux tanins bien enveloppés, c’est un vin puissant (19,50 e). Agréable CDR blanc Domaine Grand Romane 2017, 100% Clairette,  de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, de bouche délicate, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de musc (10,20 e).

     

     

    Domaine PÉGAU       

    Famille Féraud

    15, avenue Impériale

    84230 Châteauneuf-du-Pape

    Tél. 04 90 83 72 70

    e-mail : pegau@pegau.com

    www.pegau.com       

    ❤❤❤❤ Le Pégau est un pichet à vin enterre cuite du XIVème siècle. Paul et sa fille Laurence gèrent le Domaine Pégau et le Château Pégau, les 2 propriétés sont regroupées depuis janvier 2012, et représentent 41 ha au total.

    Dégusté avec plaisir leur Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Réservée 2015, 80% Grenache, 6% Syrah, 4% Mourvèdre et 10% autres cépages, élevage durant 2 ans en foudres, avec des notes intenses de prune, de violette et de poivre, est charnu et parfumé, charpenté, aux tanins savoureux, bien typé (55 e).

     

     

    Domaine La ROUBINE        

    Éric et Sophie Ughetto

    Chemin du Goujar 84190 Gigondas

    Caveau : rue Mon Seigneur Faraud

    Tél. 04 90 28 15 67

    e-mail : domaine.laroubine@laposte.net

    www.domainelaroubine.com

    ❤❤❤❤ L'histoire commence en 1990 quand Eric Ughetto reprend l'exploitation des vignes familiales situées à Gigondas. Il est rejoint à la fin des années 90 par Sophie et ensemble, ils décident de vinifier eux-mêmes leurs raisins. Le Domaine naît en 2000 avec son premier millésime. Eric travaille à la cave et à la vinification, Sophie au caveau œuvre à la gestion, et le couple se retrouve pour le travail des vignes.

    Ils produisent également La Perle Verte, une huile d’olive extra vierge.

    Belle découverte avec ce Gigondas rouge 2016, Grenache, Syrah, Cinsault et Mourvèdre, un vin corsé, où dominent des notes de cuir et de cassis mûr, aux tanins fondus, alliant couleur et matière, il est particulièrement franc et gourmand (15 e).

     

  • LE TOP DE LA CÔTE DE NUITS

    LA CÔTE DE NUITS

    Du nord au sud, des terrains à dominante de silice, de calcaire, de marnes et d’argile en sous-sol. Depuis près de deux mille ans, les grands vignobles qui font la réputation de la Bourgogne occupent une étroite bande de coteaux qui s’étire sur 20 km de long et parfois deux à trois cents mètres de large seulement, entre Dijon et Corgoloin. C’est ici que l’on trouve tous les grands crus rouges de Bourgogne (à l’exception du Corton). L’origine de la vigne y est très ancienne. Le véritable essor des crus de la Côte est lié à l’activité des grandes abbayes à partir du xie siècle. Les moines de l’abbaye de Cîteaux, en particulier, dont le Clos de Vougeot est le chef-d’œuvre le plus remarquable, se consacraient exclusivement à leur vignoble. Sur les 2 500 ha que compte le vignoble, on récolte environ quinze millions de bouteilles, essentiellement de rouges (92 %).

    - MarsannayCréée en 1987, l’appellation Marsannay ouvre ­au nord les portes de la Côte-de-Nuits. Répartie sur les villages de Marsannay-la-Côte, Chenôve et Couchey. Les rouges sentent les fruits mûrs et les sous-bois, les blancs, le miel et les fruits secs, et les rosés, très fruités, allient charpente et suavité. Les bonnes vignes sont issues de sols calcaires et marneux, et les meilleurs crus sont à mi-pente.

     

    - FixinSur une centaine d’hectares, la production de Fixin (prononcer : Fissin) est issue d’un vignoble très ramassé, groupé autour de Fixin et de son hameau Fixey. Son altitude varie de 270 à 360 m. Ses pentes douces sont exposées plein est. Les sols sont calcaires et comportent quelques traces de marnes. Pas de Grands Crus, mais de remarquables climats classés en Premier Crus (18,5 ha) et, notamment, Le Clos-Napoléon, La Perrière, Le Clos-du-Chapitre ou Les Arvelets. De solides vins rouges dont le bouquet se développe avec l’âge, alliant puissance et richesse aromatique.

     

    - Gevrey-ChambertinIci, les sols sont calcaires avec une bonne proportion de marnes argileuses, donnant puissance et rondeur. Vignobles de pente, Gevrey produit ses communales entre 240 et 280 m, et ses Premiers et Grands Crus entre 260 et 320 m. Le vignoble recouvre 380 ha sur les villages de Gevrey-Chambertin et Brochon. Les Grands Crus, dont la spécificité propre à chacun est un bon exemple de l’extrême complexité des terroirs bourguignons. Les Grands Crus sont le Chambertin, le Chambertin Clos de Bèze, Chapelle-Chambertin, Charmes-Chambertin, Mazoyères-Chambertin, Griotte-Chambertin, Latricières-Chambertin, Mazis-Chambertin, Ruchottes-Chambertin. Le Chambertin est l’un des plus beaux crus de la région, très caractéristique d’un terroir situé sur une pente douce, au sol calcaire enrichi de marnes rouges ferrugineuses. Aux côtés du Chambertin, trois “cousins” restent très proches qualitativement et tiennent la tête des autres très grands vins de cette commune : Mazis et Latricières-Chambertin, puis Charmes-Chambertin, et de beaux Premiers Crus comme Les Cazetiers, Le Clos Saint-Jacques, Aux Échezeaux, La Combe aux Moines. Suit l’appellation Gevrey-Chambertin (environ 20 % classés en Premiers Crus).

     

    - Morey-Saint-DenisSitué en partie centrale de la Côte-de-Nuits, le vignoble de Morey-Saint-Denis a pour vocation de produire surtout des vins rouges. La surface du vignoble est assez faible, avec une grande proportion de Premiers Crus (28 %) et de Grands Crus (27 %). Les Grands Crus sont le Clos Saint-Denis, le Clos de la Roche, le Clos des Lambrays, le Clos de Tart et le Bonnes-Mares. Ils sont groupés à l’aine du coteau, entre 270 et 300 m, et 17 Premiers Crus sont situés immédiatement en dessous et 3 en dessus. Les Premiers Crus peuvent être superbes (Les Millandes, Les Ruchots, Monts-Luisants surtout). L’AOC communale est produite de part et d’autre des Premiers Crus. Les sols sont calcaires et comportent des roches, des marnes, des sables, des limons rouges et des cailloutis. Les vins de Morey sont assez colorés et libèrent des arômes puissants de petits fruits rouges et noirs (cerise, cassis). Les crus sont plus complexes : les arômes s’enrichissent de nuances boisées, épicées ou animales. De grands vins charnus et persistants, d’excellente évolution.

     

    - Chambolle-MusignyInstallé sur les éboulis calcaires provenant en partie de la combe de Chambœuf, Chambolle-Musigny expose son vignoble est-sud-est, à une altitude variant entre 250 à 350 m. Le vignoble occupe environ 170 ha et produit environ 5 700 hl dont un quart est premier cru. Les deux Grands Crus, le Musigny et les Bonnes-Mares, représentent une production voisine de 700 hl. La totalité de la production est rouge, à l’exception de quelques pièces de Musigny blanc. Une partie du Bonnes-Mares (15 ha) est située sur Morey-Saint-Denis, la majorité sur Chambolle-Musigny.

     

    - ÉchezeauxSi la plupart des vins de la commune de Flagey-Échezeaux, qui jouxte celles de Vougeot et de Vosne-Romanée, ont droit à l’appellation Vosne-Romanée, on y trouve uniquement deux Grands Crus : l’Échezeaux et le Grand-Échezeaux (36 et 9 ha). Les vins de Grand-Échezeaux, plus prestigieux, sont marqués par un terroir contigu à la meilleure partie du Clos-de-Vougeot, d’où ressortent une sève et une charpente particulières, une grande richesse au nez comme en bouche. Ceux d’Échezeaux sont plus souples, solides certes mais plus faciles à attendre.

     

    - VougeotAu cœur de la Côte de Nuits, ce village dont le terroir viticole est l’un des plus petits de France (70 ha) possède depuis le XIIe siècle le château du Clos-Vougeot, chef-d’œuvre des moines cisterciens, que chacun peut visiter.

     

    - Vosne-RomanéeLe vignoble de Vosne-Romanée s’étend sur Vosne-Romanée et Flagey-Échezeaux. La situation du vignoble, l’unité des sols et des expositions y sont tout à fait remarquables. Les sols argilo-calcaires conviennent particulièrement à la production des grands vins rouges. Les Grands Crus sont prestigieux : La Romanée, Romanée-Conti, Romanée-Saint-Vivant, Richebourg, La Tâche, La Grand’Rue, Échezeaux, Grands Échezeaux. Les Premiers Crus les plus renommés sont Aux Malconsorts, Les Suchots… On pourrait en les goûtant évoquer le toucher du velours. Des vins charnus, où le moelleux domine, avec des tanins très fins et une acidité équilibrée. Leur bouquet complexe met en relief des arômes de cerise, de fraise, de violette et de sous-bois.

     

    - Nuits-Saint-GeorgesRéparti sur les communes de Nuits-Saint-Georges et Premeaux-Prissey, le vignoble de Nuits-Saint-Georges est installé sur des sols bruns calcaires plus ou moins mêlés d’argile provenant de la dégradation du sous-sol d’origine jurassique. La superficie du vignoble couvre environ 300 ha pour une production de 7 500 hl de Nuits-Saint-Georges et 5 700 hl de Nuits-Saint-Georges Premiers Crus, remarquables comme Les Saint-Georges, Les Vaucrains, Les Cailles… D’une couleur soutenue, ils révèlent des arômes riches et puissants de mûres, de myrtilles, d’épices et de fourrure, des vins corpulents et solides. De grands vins puissants et colorés, d’excellente garde.

     

    - Côtes-de-Nuits-VillagesCette appellation est commune à plusieurs villages : Brochon, Fixin, Premeaux-­Prissey, Comblanchien et Corgoloin. La dispersion des différentes communes ­produisant le Côte de Nuits-Villages procure à cette appellation une certaine variété, allant de vins assez souples et gras dans le sud de la zone de production jusqu’à des vins plus tanniques et de forte charpente dans le nord. Souvent bien colorés, ces vins présentent des arômes de fruits rouges et noirs, souvent de réglisse, presque toujours des arômes animaux.

     

    Domaine GROS Frère et SoeurÉCHEZEAUX Domaine GROS Frère et Soeur

    Domaine GROS Frère et Soeur 

    (ÉCHEZEAUX)

    6, rue des Grands-Crus
    21700 Vosne-Romanée
    Téléphone :03 80 61 12 43 
    Site : www.g-f-s.fr 

    Le domaine est né du partage de la succession de Louis Gros en 1963. A l’origine, le Domaine a réuni, dans la maison familiale, l’héritage de deux de ses quatre enfants, Colette et Gustave. En 1984, Bernard Gros, leur neveu, prend la relève aux côtés de Colette. Bernard replante successivement toutes les parcelles. Il augmente de 12 ha le domaine en créant sur le hameau de Concoeur et Corboin (sis au-dessus de Vosne- Romanée), une parcelle en appellation Bourgogne Hautes-côtes de Nuits en vigne haute (9 ha en Pinot Noir, 3 ha en Chardonnay). La propriété compte aujourd’hui 20 ha de vignes répartis en 8 appellations différentes. On a ici pour vocation d’élaborer des vins en respectant le terroir tout en conciliant le meilleur de la modernité.
    Exceptionnel Richebourg Grand Cru 2015, riche en couleur, au nez de musc, de griotte et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, est tout en finesse mais corsé. Le 2014 développe des arômes de violette et de mûre, un vin gras, avec des notes de gibier, d’une belle expression aromatique au palais avec ce léger goût fumé, charnu, riche et généreux, délicatement épicé en finale. Très beau 2013, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, parfumé (mûre, épices...), alliant puissance et finessegras et intensité, un vin classique et très harmonieux, d’excellente garde. Superbe Echezeaux 2013, qui associe rondeur et structure en bouche, avec ces notes de cerise, de truffe et d’épices caractéristiques.
    Le Clos Vougeot Musigni Grand Cru 2016, charnu, riche, au nez épicé, allie une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche, un vin avec beaucoup de structure, riche en couleur comme en arômes, avec ces notes de fruits noirs mûrs (groseille, prune) et d’épices en finale, de garde, bien sûr.
     

    Domaine de la POULETTENUITS-SAINT-GEORGES Domaine de la POULETTE

    Domaine de la POULETTE 

    (NUITS-SAINT-GEORGES)
    François et Françoise Michaut-Audidier
    103, Grande Rue
    21700 Corgoloin
    Téléphone :03 80 62 98 02 
    Télécopie : 01 45 25 43 23 
    Email : infos@poulette.fr 
    Site : www.poulette.fr 

    Le Domaine est une très ancienne propriété, appartenant à une famille dont la présence sur la côte viticole est attestée depuis l'époque de Louis XIV. Depuis plus de six générations, elle s'est transmise par les femmes, qui ont toujours su choisir à leur coté des hommes de valeur pour porter avec elles le flambeau du Domaine. 

    Les vendanges 2017, nous dit François Michaud, ont été précoces et de belle qualité, les raisins particulièrement sains laissent espérer un millésime très équilibrésoyeux, élégant, représentatif de la Bourgogne, et, pour compléter, la quantité était bien présente. A mon avis, ce millésime 2017 n'est pas très éloigné du 2010.
    En vente en 2018 : les Coteaux Bourguignons et Nuits-Saint-Georges 2015, les Premiers Crus les Poulettes 2009, 2011, 2012, les Vaucrains 2012 et 2015, les Blancs 2015 et 2016. Désormais les Bourgognes 2017 auront l'appellation côte d’Or en blanc et en rouge.
    Leur fille, Hélène Gaudeul, a créé une nouvelle société pour qu'ainsi la marque Domaine de la Poulette continue sous son impulsion et en accord avec ses parents. 
    Une nouvelle cuverie vient également d'être installée.

    Située sur une parcelle à Vosne-Romanée, la cuvée Corvée au Prêtre provient d'une vigne âgée et doit son nom au curé qui faisait travailler les vignes à sa façon. Elaboré en cuvaison froide, ce vin a de remarquables arômes et peut être bu jeune ou vieillir plusieurs années.
    De nombreuses médailles viennent, chaque année, récompenser le travail accompli : médaille d'Argent au Concours des Vins de Lyon pour le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vaucrains 2011, médaille d'Or au Concours Général Agricole de Paris 2016 pour le Côtes de Nuits-Villages Blancs 2014, Burgondia d'Or 2016 et médaille d'Argent au Concours Féminalise 2016 pour le Côtes de Nuits-Villages Blancs 2013, Burgondia d'Or en 2016 pour le Bourgogne Blanc 2013 !
    Vous allez aimer comme nous ce Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Poulettes 2012, d’un joli pourpre foncé, avec des arômes prononcés de musc, de fraiseet de sous-bois, un vin de bouche dense, aux tanins bien ronds, subtil, bien typé. Le 2009 est vraiment superbe actuellement, de couleur carmin, charnucomme il se doit, au nez où dominent la cerise confite et les épices, aux tanins concentrés et fondus à la fois, bien charpenté, tout en séduction, idéal avec des paupiettes de veau en cocotte ou des noisettes d'agneau aux flans de légumes.
    Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vaucrains 2015, d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs cuits, tout en finesse tannique, ample et de belle structure, très prometteur, quand le 2012, de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins très étoffés, est un vin velouté où l’élégance s’exprime à plein, idéal, notamment, avec un filet de veau en croûte de cèpes ou un bœuf à l'aigre-doux. 
    Goûtez aussi le Côte De Nuits Villages blanc 2015, avec un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité, et le Bourgogne blanc Chardonnay 2015, de très jolie robe, un vin aux nuances de citronnelle et de fleurs blanches, associant souplesse et vivacité.

    Clos des LAMBRAYSMOREY-SAINT-DENIS Clos des LAMBRAYS

    Clos des LAMBRAYS 

    (MOREY-SAINT-DENIS)
    Direction-Oenologue : Boris Champy
    31, rue Basse
    21220 Morey-Saint-Denis
    Téléphone :03 80 51 84 33 
    Email : clos@lambrays.com 
    Site : www.lambrays.com 

    Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Appartient à LVMH. Le vignoble de ce (très) Grand Cru de Morey-Saint-Denis (c’est le plus grand d’un seul tenant de la Côte-de-Nuits (8,70 ha), situé à une altitude entre 250 m et 310 m, très vieilles vignes), est constitué de 3 climatsgéographiques : Meix Rentier, la terre la plus lourde et la plus argileuse; les Larrets, la partie la plus pentue exposée à l’est, et les Bouchots, une partie bien ventilée sur la partie haute, en sortie de la combe de Morey, et bien protégée des vents du nord dans la partie basse sur 12 ha au total. Cette complémentarité géologique et climatique est déterminante et explique en partie la grande finesse et la complexité des Vins. Le sol marneux, qui domine dans le haut du clos, favorise l’élégance des Vins, tandis que le bas, plus argilo-­calcaire, produit des Vins puissants et charpentés.

    Je suis issu d’une famille de vignerons champenois, nous raconte Boris Champy, j’ai fait mes études à Bordeaux et suis œnologue, j’ai travaillé pour la famille Christian Moueix, dans le Libournais et Pomerol, puis dans son vignoble en Californie, Dominus. En 2017, j’ai rejoint le clos des Lambrays. J’aime dire que je suis un vigneron-œnologue qui aime autant la viticulture que la vinification

    Dégusté sur place, un formidable clos des Lambrays 2016, d’une couleur profonde et étincelante, intense et chaleureux, charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe, de réglisse et de griotte mûre en finale, un vin qui révèle des tanins puissants et très fins à la fois. Le 2015 est splendide, vinificationvendanges entières, élevage durant 18 mois en fûts à 50% neufs, aux senteurs de cerise et de sous-bois, d’une grande finesse aromatique, qui dégage en bouche des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe, très typé. Très beau 2014, élevage 50% en fûts neufs 18 mois, un vin concentré, au parfum de violette, de prune et de sous-bois, d’une grande finesse aromatique, de garde. Le 2013, de bouche pleine et riche, aux nuances de fruits des bois et aux notes giboyeuses, puissant et savoureux, est un vin ample, très légèrement poivré en finale. Le 2012 est superbe, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d’épices, aux tanins bien enrobés, un vin riche, très distingué, racé, qu’il faut savoir attendre. 
    Exceptionnel 2011, très typé, d’une belle onctuosité en bouche, un vin délicat mais de bouche intense, complexe et très élégant à la fois, très marqué par son terroir, de robe intense, aux nuances caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre, associant structure et finesse, d’excellente garde
    Le 2010 est fantastique, aux arômes de fruits macérés et d’épices, riche, de teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse, ampleur et charpente, aux tanins bien soyeux et très équilibrés, un grand vin, de très belle évolution. 
    Splendide 2009, de couleur intense, au nez dense et subtil, avec ces connotations de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un très grand vin puissant qui commence à se fondre et à développer en bouche des nuances de prune cuite et d’humus. Très beau 2008, de robe pourpre intense, aux tanins mûrs, solide, gras et complet, d’une belle harmonie, d’une grande persistance aromatique, aux connotations de prune, de cannelle et de truffe.

    Domaine Pierre AMIOT et FilsMOREY-SAINT-DENIS Domaine Pierre AMIOT et Fils

    Domaine Pierre AMIOT et Fils 

    (MOREY-SAINT-DENIS)
    Jean-Louis et Didier Amiot
    27, Grande Rue
    21220 Morey-Saint-Denis
    Téléphone :03 80 34 34 28 
    Email : contact@domainepierreamiot.fr 
    Site : www.domainepierreamiot.fr 

    Depuis cinq générations, la famille Amiot est propriétaire de ce domaine de 8 ha. Jean-Louis Amiot gère le domaine avec son frère Didier depuis 1981. Le domaine pratique la lutte raisonnée, aucun traitement n'est fait de façon préventive, labours pour éviter l'usage de désherbants. Un ébourgeonnage est effectué au printemps pour maîtriser les rendements.
    Fidèle à lui-même, un grand Morey-Saint-Denis Premier Cru Aux Charmes 2016, avec cette touche de fumé persistante, ample et très équilibré, où se retrouve une belle subtilité d’arômes dominée par la griotte et la mûre, est d’une grande harmonie en bouche, savoureux, tout en finesse, de garde
    Le Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Millandes 2016 se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, au nez complexe et subtil à la fois, marqué par la prune et les sous-bois, quand ce Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Blanchards 2016, alliant fermeté et rondeur, aux tanins riches, de robeintense, au nez persistant avec des nuances de fruits à noyau et une pointe d’épices douces, est très équilibré, généreux, de bouche ferme, où l’on retrouve les petits fruits noirs. 
    Superbe Clos de la Roche Grand Cru, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et de sous-bois, aux tanins fermes et fondus à la fois, de charpente solide, un grand vin typé. 
    Goûtez également le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Combottes 2016, d’une belle concentration d'arômes (myrtille, épices...), ample, de belle charpente, de très jolie robe, vraiment très bien élevé, de bonne garde, naturellement.
     

    Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIRMARSANNAY Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR

    Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR 

    (MARSANNAY)
    Patrice Ollivier
    44, rue de Mazy
    21160 Marsannay-la-Côte
    Téléphone :03 80 52 21 12 
    Email : fougeraydebeauclair@wanadoo.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/fougeraydebeauclair 
    Site : www. fougeraydebeauclair.fr 

    Coup de cœur pour ce Marsannay Les Saint Jacques rouge 2015, très typé (sols argilo-calcairesavec une forte présence de pierres et fossiles), au nez de prune mûre et de violette, corsé, est un vin de robe pourpre soutenu, à la fois rond et intense en bouche, un vin à prévoir sur une selle de mouton ou une poularde truffée aux légumes.
    Le Marsannay rouge les Favières 2016, rond, avec des arômes de fruits bien mûrs, notamment de fruits noirs comme le cassis, est de bouche pleine, tandis que cet autre Marsannay rouge Les Boivins 2015, aux senteurs de violette et de fraise des bois cuite, riche en couleur, classique, associe charpente et souplesse, avec des senteurs complexes de prune et de réglisse au palais. Le Marsannay Les Saint Jacques blanc 2016, typé et ample en bouche, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes d'amande et de poire, est un joli vin gras et harmonieux, quand le Marsannay blanc les Aiges Pruniers 2015, aux arômes de fleurs blanches (aubépine, narcisse), est de jolie robe dorée, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité persistante. 
    Superbe Gevrey-Chambertin Les Seuvrées 2015, très vieilles vignes sur sols calcaires avec une bonne proportion de marnes argileuses, de belle robe grenat, riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis et de cannelle, riche et long en bouche, puissant, savoureux. Le 2014, intense et chaleureux, bien charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre, est tout en finale. Le 2013, de couleur intense, très parfumé (griotte, mûre), finement épicé, très charpenté, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois macérés, de belle évolution. 
    Le Puligny-Montrachet Les Meix 2016, fin et riche à la fois, d’une belle persistance, a des notes de pêche et de noix, tout en structure et parfums au palais (genêt, poire), de finale complexe, ample et persistante. Beau Fixin rouge Clos Marion 2015, où dominent les saveurs de sous-bois et de fruits frais, fin et dense en bouche, est un vin qui demande à se fondre. 
    Quant à ce Savigny-lès-Beaune blanc Les Golardes 2015, de bouche finement épicée, avec de petites notes de pêche jaune et de lis, riche et tout en délicatesse, typé comme le Savigny-lès-Beaune rouge Les Golardes 2015, d’une belle couleur aux reflets violets, classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Il y a aussi cette cuvée vin Orange Cœur de Femme, 100% Chardonnay, présentée dans une bouteille lourde, avec une étiquette orange, suave en bouche, est de belle robe jaune soutenu aux reflets or, au nez complexe et puissant (acacia, pomme), et le Bourgogne rouge Cœur de femme 2016, où l’élégance prime, parfumé, rond mais de jolie charpente, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, où se décèle une jolie finale corsée au palais.

    Domaine René CACHEUX et FilsVOSNE-ROMANÉE Domaine René CACHEUX et Fils

    Domaine René CACHEUX et Fils 

    (VOSNE-ROMANÉE)
    René et Gérald Cacheux
    28, rue de la Grand-Velle
    21700 Vosne-Romanée
    Téléphone :03 80 61 28 72 et 06 98 10 47 90 
    Email : gerald.cacheux@free.fr 
    Site : www.domaine-cacheux.com 

    Au début du siècle dernier, François Blée s’installe à Vosne-Romanée. Son fils Charles, lui succède en augmentant la superficie du domaine. En 1966, l'exploitation se divise entre ses deux filles. Jacqueline Blée, l’une de ses filles, et son époux René Cacheux, créaient le Domaine René Cacheux-Blée. En 2004, après avoir travaillé sur d’autres exploitations vitivinicoles, Gérald, leur fils, leur succède. “Les accords mets-vins parfaits pour le Bourgogne Les Champs d’Argent sont les légumes en salade, tourtes, volaille, viande rouge grillée, viande blanche rôtie, fromage à pâte cuite comme le Gouda. Le Chambolle-Musigny, lui, s’accorde avec les viandes blanches rôties, filet mignon, pintade, chapon de Bresse, entrecôte grillée, traditionnel plateau de fromages. Pour les Vosne-Romanée et Vosne-Romanée Premier Cru, je vous conseille de servir un pavé de bœuf, gibiers à plumes, pintade forestière, foie gras poêlé, agneau rôtifromages à saveurs intenses comme l’Epoisse ou le Langres.”
    Voilà un remarquable Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2015, de couleur rubis intense, avec un nez où dominent la groseille, le fumée et le poivre, un vin qui associe richesse et harmonie, de garde. Le 2014 est de robe grenat profond, au nez complexe où dominent les fruitscuits, légèrement poivré, tout en bouche et très subtil comme nous les aimons, idéal sur un pot-au-feu de pigeons ou une canette grillée, sauce béarnaise. 
    Le 2013 est de couleur grenat, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin, de belle structure. Le 2012 est de couleur pourpre, au nez dominé par les fruits rouges à noyau, un vin de bouche dense, de charpente fine et puissante à la fois, d’une longue finale avec des nuances mûres et complexes de fruits rouges, de sous-bois et de réglisse. 
    Beau Vosne-Romanée Premier Cru Les Beaux Monts 2015, de robe pourpre, qui allie charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruitsmûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, de belle évolution. Le Chambolle-Musigny 2015, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquetintense de cassis, de musc, un grand vin souple et fin, de belle structure et riche en couleur.
    Goûtez le Vosne-Romanée 2015, puissant, structuré, est très élégant, avec des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et d’épices, ce joli Bourgogne Aligoté 2016, et le Bourgogne rouge les Champs d’Argent 2015, de jolie robe, aux notes de fruits frais en bouche.

    Frédéric ESMONINGEVREY-CHAMBERTIN Frédéric ESMONIN

    Frédéric ESMONIN 

    (GEVREY-CHAMBERTIN)

    12, rue du Chêne
    21220 Gevrey-Chambertin
    Téléphone :09 79 66 20 27 
    Email : fredesmonin@orange.fr 

    Toujours à la tête des Premiers Grands Vins Classés. 
    Frédéric Esmonin est très satisfait du millésime 2017 dont la qualité est dans la lignée des 2016 et 2015. La quantité est elle aussi, bien présente, tout est réuni. Commençées précocement le 4 Septembre, les vendanges ont bénéficié d'un temps superbe avec des raisins parfaits, ce qui laisse augurer un millésime prometteur que nos papilles sauront apprécier. En 2018, est commercialisé le millésime 2016, mis en bouteilles en Octobre dernier.

    On patiente avec ce splendide Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Lavaux 2015, coloré, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution. Le 2014 mêle finesse et charpente, très séduisant, aux connotations de fruits, de cannelle et d'humus au palais. de robe rouge teintée cerise noire, de bouche où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), charnu, associe charpente et distinction. 
    Le Chambertin Clos de Bèze 2010 est superbe, d’une belle couleur aux reflets violets, parfumé (mûre et violette), un vin bien corsé, aux tanins souples, aux nuances complexes en bouche où se mêlent la griotte et l’humus, alliant rondeur et charpente, de garde. Quant à son Ruchottes-Chambertin 2010, de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits noirs, d'épices et de sous-bois, un grand vin typé, majestueux, envoûtant, vraiment remarquable. Superbe 2009, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et coloré, un vin racé qui dégage des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe au palais, parfait aujourd’hui sur un magret de canard au poivre vert ou un bœuf miroton.
    Beau Gevrey-Chambertin Clos Prieur 2014, un vin aux connotations de réglisse et de cerise mûre, marqué par son terroir, de robe intense, tout en bouche.

    Domaine BERTHAUT-GERBETFIXIN Domaine BERTHAUT-GERBET

    Domaine BERTHAUT-GERBET 

    (FIXIN)
    Amélie Berthaut
    9, rue Noisot
    21220 Fixin
    Téléphone :03 80 52 45 48 
    Email : contact@domaine-berthaut.com 
    Site : www.berthaut-gerbet.wine 

    Exploitation familiale (6e génération) de 16 ha. Les vignes sont cultivées dans le souci du respect du terroir, peu d’engrais et le minimum de traitements phytosanitaires afin de respecter l’environnement. Les vins sont élevés en fûts de chêne 18 à 24 mois selon les appellations et les millésimes, dont 20% en fûts neufs. Amélie Berthaut a repris les vignes de sa mère (Gerbet), plus celles de son père (Berthaut). Le millésime 2016 est actuellement disponible.
    Le Fixin Premier Cru Les Arvelets 2015, de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et d’épices, est complexe, d’une très belle charpente, aux tanins riches, un vin bien corsé, tout en bouche. Excellent Fixin Les Crais 2016, élevé 15 mois en fûts, riche en couleur comme en charpente, aux taninsamples, corsé, tout en bouche, chaleureux, aux nuances de fraise et de truffe, quand le 2015 développe des notes de cerise confite et d’humus, une bouche chaleureuse où dominent la mûre et la groseille, parfait, par exemple, sur un bœuf braisé aux carottes ou un foie de veau à la vénitienne. 
    Très grand Gevrey-Chambertin Clos des Chezeaux 2015, élevé 15 mois en fûts, issu d'un petit Clos situé juste en dessous des Premiers Crus, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices, tout en bouche. 
    Le Vosne-Romanée 2015, élevé 13 mois en fûts, de robe pourpre, intense, aux tanins amples, est très équilibré, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse. Le 2015, est un vin de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre blanc, bien charnu, très typique, complexe, avec des saveurs intenses. 
    Il y a aussi ce Vosne-Romanée Premier Cru Les Petits Monts, avec ce côté “fumé”, charmeur mais intense, au nez de prune, de sous-bois et de cerise à l’eau-de-vie, un vin bien marqué par son terroircharnu en bouche, d’excellente évolution.

    Domaine François BERTHEAUCHAMBOLLE-MUSIGNY Domaine François BERTHEAU

    Domaine François BERTHEAU 

    (CHAMBOLLE-MUSIGNY)

    5, rue du Carré
    21220 Chambolle-Musigny
    Téléphone :03 80 62 85 73 
    Email : domaine@francoisbertheau.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/domaine.bertheau 

    Au sommet. Domaine familial repris par François Bertheau en 2004, cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé 6 mois après sa mise en bouteillesSols argilo-calcaires

    François Bertheau est satisfait du millésime 2017 : fruité, bien coloré, un volume important et une qualité parfaite, un excellent vin gourmand. Il propose à la vente les 2016, dans toutes les appellations, puis, en 2019, les 2017. Pour lui, un seul principe : la continuité dans la qualité.

    On est bien à la tête de son appellation avec ce superbe Chambolle-Musigny Premier Cru 2015, très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. Le 2014, de robe brillante, est un vinsubtil, de bouche fondue, aux notes de griotte surmûrie et de poivre, charnu, où la finesse s’allie à un velouté savoureux, à présenter avec une terrine de faisan au foie gras ou un rôti de veau en croûte. 
    Le 2013 dégage un nez de griotte surmûrie, de jolie matière, soyeuse et ample, un vin très parfumé (cannelle, cuir et violette). Le 2012, aux arômes de fruitsmûrs (cassisfraise) et de réglisse, de bouche puissante mais distinguée, est un vin étoffé, coloré et complexe comme il le faut, d’excellente évolution. Beau 2010, tout aussi séduisant dans ce beau millésime, mêlant rondeur et structure, avec ces notes de prune, d'humus et de cannelle en finale, idéal avec un rôti de veau en croûte ou un canard sauvage.
    Le Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2015, d’une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Le 2014, de robe pourpre, a un nez où se devinent les fruits cuits, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche. 
    Son Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2015, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré, avec cette finale charnue et charmeuse, dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Excellent Chambolle-Musigny Village 2016, de couleur soutenue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise, de pivoine et d’épices.

    Philippe LECLERCGEVREY-CHAMBERTIN Philippe LECLERC

    Philippe LECLERC 

    (GEVREY-CHAMBERTIN)

    13, rue des Halles
    21220 Gevrey-Chambertin
    Téléphone :03 80 34 30 72 
    Email : philippe.leclerc60@wanadoo.fr 
    Site : www.philippe-leclerc.com 

    Au sommet. “De nombreuses générations ont permis de constituer mon patrimoine viticole, précise Philippe Leclerc. Succédant à mon père, j’ai, voici quelques années, repris le flambeau en m’efforçant de créer et de faire vivre mes vins dans le même état d’esprit que mes ancêtres. Dès l’adolescence j’ai été très attentif à me faire offrir cette fabuleuse richesse, faite de techniques et de passions, que les vignerons d’antan ont véhiculée de père en fils depuis des centaines d’années. De part mon éducation familiale, et parallèlement en recherchant le dialogue avec les anciens et les pairs du village, je me suis imprégné de la culture, de la compréhension et du respect de notre noble travail. Retrouvez dans mes vins la saveur et le charme qui ont fait la grandeur et la notoriété de notre vignoble depuis presque mille ans, telle est mon ambition, tel est le travail que je m’impose pour retrouver la typicité d’autrefois.”

    Cette année, nous dit Philippe Leclerc, je propose les 2014 et 2015, deux supers millésimes, chacun avec leur spécificité. Les 2016 et 2017 vont être aussi deux très bons millésimes. J’ai en projet un agrandissement spectaculaire du musée, c’est prévu en 2018 ou début 2019.

    Vous allez apprécier ce superbe Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2015 (sous-sol, dont les couches rocheuses très denses, rendent difficile la pénétration des racines qui alimentent la grappe), qui allie fermeté et distinction, au nez où dominent la myrtille et le poivre, puis, en bouche, où s'entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et dense au palais, un vin où le velouté s'allie à la structure, d'une matière pleine, de garde comme le montre le 2010, un beau vin typé, mêlant concentration d’arômes et ampleur, au nez comme en bouche, avec ces notes de cerise noire macérée, de cuir et d’humus. 
    Le 2009 est formidable actuellement, l’un des plus jolis vins de la région, dans ce millésime, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, violette, poivre), alliant puissance et finessegras et intensité, idéal sur un cuissot de lapin au romarin ou un coquelet rôti au thym aux petits pois et artichauts, par exemple. Le 2008 est ample et velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, fondu en bouche, très marqué par son terroir
    Très beau Gevrey-Chambertin Premier Cru La Combe aux Moines 2015, un vin très typé, qui développe des tanins mûrs et très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des senteurs complexes de griotte et de réglisse, ample en bouche, tout en nuances. Le 2014 mêle finesse et richesse aromatique, une bouche suave et veloutée, très parfumée (fruits rouges surmûris, cannelle), un vin riche en couleur comme en charpente, d’une belle finale. 
    Le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Champonnets 2015, bien charnu et gras, dévoile un nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de mûre et d’épices au palais. 
    Il y a encore ce Gevrey-Chambertin En Champs 2015, de jolie robe grenat soutenu, bien charpenté, parfumé (griotte, humus...), est un vin ferme et soyeux à la fois, avec une bouche puissante et persistante où se décèlent la groseille cuite et le cuir. Excellent 2014, parfumé avec ces notes de mûre et de griotte, qui mêle finesse et structure, un vin aux tanins soyeux, bien corsé.

    Pierre BOURÉE FilsGEVREY-CHAMBERTIN Pierre BOURÉE Fils

    Pierre BOURÉE Fils 

    (GEVREY-CHAMBERTIN)
    Bernard et Jean-Christophe Vallet
    13, route de Beaune
    21220 Gevrey-Chambertin
    Téléphone :03 80 34 30 25 
    Email : contact@pierre-bouree-fils.com 
    Site : www.pierre-bouree-fils.com 

    Au XIXe siècle, Pierre Bourée reprend à Gevrey-Chambertin un commerce de vins, fondé en 1864, et lui donne son nom. En 1922, son fils Bernard lui succède et crée l’enseigne actuelle: Pierre Bourée Fils. Il achète une parcelle de vignes en Grand Cru : Charmes- Chambertin. En 1945, Bernard Bourée commence à former son neveu, Louis Vallet. Celui-ci prend ensuite la direction de la maison, assisté de son frère François. Aujourd’hui, Bernard et Jean-Christophe Vallet dirigent la maison.
    Exceptionnel Charmes Chambertin Grand Cru 2012, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), est riche, très classique, typé comme nous les aimons, un vin aux tanins fermes et fondus à la fois, de garde. Son Closde la Roche Grand Cru 2012 est particulièrement charmeur, aux tanins enrobés, un vin typé, ample, de bouche puissante, au nez envoûtant avec ces notes de violette et de pruneau.
    Le Gevrey-Chambertin Clos de la Justice 2012, intense, est harmonieux, aux notes de sous-bois et de griotte mûre, de bouche ample et fondue, classique de ce millésime, un vin charnu, très parfumé, très fin, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs au palais. Le Gevrey-Chambertin 2015, complet, parfumé au nez comme en bouche (violette, humus), de couleur pourpre intense, aux tanins amples, mêle puissance et finesse. À noter, La Table de Pierre Bourée, où l’on propose des menus-dégustation avec 5, 7 et 9 vins.

    Domaine Pierre GELINFIXIN Domaine Pierre GELIN

    Domaine Pierre GELIN 

    (FIXIN)
    Pierre-Emmanuel Gelin
    22, rue de la Croix Blanche
    21220 Fixin
    Téléphone :03 80 52 45 24 
    Email : info@domaine-pierregelin.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/gelinpierre 
    Site : www.domaine-pierregelin.fr 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. Depuis la prise en charge totale du domaine par Pierre-Emmanuel, pour la production et la vinification, quelques modifications culturales ont été apportées. Aucune utilisation d’herbicides, d’engrais autres que des amendements issus de l’Agriculture Biologique, d’insecticides et traitements antipourriture. Les sols sont travaillés mécaniquement et les contours enherbés. Les vignes sont effeuillées en tout début de véraison, de ce fait les raisins sont bien ventilés et l’état sanitaire très sain. En cuverie, avec le remplacement des cuves bois par des cuves Inox thermorégulées, le contrôle des températures est géré de façon plus précise. La vinification est traditionnelle tout en évoluant dans le but d’améliorer toujours la qualité, les Vins sont élevés en fûts de chêne, avec un pourcentage de fûts neufs variant selon les Crus et millésimes pour un léger boisé, pendant 20 à 22 mois. Les Vins sont ensuite mis en bouteilles à la propriété et ne sont commercialisés qu’après un an ou deux de stockage dans nos caves.

    En 2013, nous dit Pierre-Emmanuel Gelin, j’ai changé tout mon matériel de réception, j’utilise un érafloir Pellenc, cela apporte beaucoup plus de profondeur à mes Vins. L’éraflage est assez tendre, on ne garde que les baies intactes, tout ce qui est lacéré, les pépins et les jus sont écartés, ce qui permet de faire des macérations intra-pelliculaires, je trouve que cela apporte plus de précision à mon travail. En vinification, un pigeage assez léger par jour pendant toute la phase pré-fermentaire pour, justement, essayer de conserver l’intégralité des baies puis ensuite, quatre pigeages par jour en pic de densité. J’ai entamé une conversion Bio, je suis en phase de certification et j’applique aussi quelques principes de biodynamie. C’est assez contraignant, j’ai commencé pour les Vins et maintenant j’applique certains de ces principes dans mes vignes. On essaye de se rapprocher des pratiques naturelles sans trop d’interventions sur les Vins.

    Formidable Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2014, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un grand vin authentique et racé. Le 2013, au bouquet complexe où s’entremêlent des senteurs de petits fruits rouges très mûrs, de cuir, d’humus et de réglisse, est de belle garde. Le 2012 est de robe grenat noir, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de poivre et de réglisse, charnu en bouche comme il se doit, de belle garde. 
    Remarquable 2011, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d'épices, de gibier, aux tanins bien enrobés. Le 2010 est complet, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, groseille...), alliant gras et intensité, de belle garde. Le 2009 est dense, mêlant structure et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l'humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de belle évolution, à prévoir sur un rôti de bœuf aux pruneaux farcis ou un pigeon aux légumes. Le 2008 est d'une grande complexité, au nez vraiment très typé, dominé par les fruits cuits et la réglisse, de charpente puissante, avec ces tanins bien présents, de bouche riche (griotte, humus, épices). Superbe 2007, intense au nez, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques, parfait aujourd’hui sur un civet de canard en velours ou des perdrix.
    Exceptionnel Chambertin Clos de Bèze Grand Cru 2014, de robe pourpre, associe charpente et distinction, avec ce nez caractéristique où se devinent la prune, l’humus et la cannelle, un vin aux tanins très équilibrés, de bouche puissante avec des notes de fruits rouges cuits et de poivre, savoureux et intense à la fois. Le 2013, de robe pourpre, puissant au nez comme en bouche, d’une structure et d’une charpente tannique importantes, est de bouche dense, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges cuits et de réglisse, de garde. Le 2012 déploie des connotations subtiles d’humus, de mûre et d’épices, tout en arômes, ample en bouche, fin et puissant à la fois, d’excellente garde, très typé. 
    Le Gevrey-Chambertin Clos de Meixvelle 2014, avec des arômes mûrs et complexes de cassis, de cuir, d’épices et de framboise, avec des tanins souples mais très équilibrés, est de bouche onctueuse, à la fois fine et persistante, un vin qui poursuit son évolution. Le 2013, de couleur grenat, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin, de belle structure. Le 2012 mêle charpente et finesse, de couleur soutenue, au nez concentré de griotte, tout en souplesse mais aux tanins présents, de garde. “Le Clos de Meixvelle issu d’un terroir assez fin, donne un vin avec des tanins plus fondus que sur le terroir de Fixin, où nous avons une texture d’argile beaucoup plus dense, qui donne des Vins plus rustiques; le terroir de Gevrey présente des argiles assez fines avec des petits cailloux de surface calcaire, ce qui donne des Vins assez élégants.” Savoureux Gevrey-Chambertin Clos Prieur Premier Cru 2014, aux senteurs de sous-bois et de griotte, un vin de caractère, qui possède une solide structure, associant concentration et finesse. 
    On poursuit avec ce Fixin Premier Cru Les Hervelets 2014, remarquable, a des connotations subtiles de cerise, d’humus, un vin charnu, aux tanins bien présents et savoureux à la fois. Le Fixin La Cocarde 2014, de robe pourpre intense, au nez envoûtant de truffe et de violette, avec cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et souple, est corsé comme il se doit, quand le Fixin 2014 sent les fruits rouges bien mûrs, de jolie bouche ample et parfumée. 
    Goûtez le Bourgogne Chardonnay le Dessus des Prielles 2015, de bouche florale et subtile, aux arômes de mirabelle et d’amande grillée, charmeur et croquant, un très joli vin, classique, ample, bien typé, vraiment très réussi.

    Domaine des MONTS LUISANTSMOREY-SAINT-DENIS Domaine des MONTS LUISANTS

    Domaine des MONTS LUISANTS 

    (MOREY-SAINT-DENIS)
    Jean-Marc Dufouleur
    51, rue du Faubourg Madeleine
    21200 Beaune
    Téléphone :03 80 24 00 96 
    Email : jmdufouleur@wanadoo.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainedesmontsluisants 

    Au domaine, le 2017 s’annonce d’excellente facture, nous dit Jean-Marc Dufouleur, et si les deux prochaines décennies devaient être égales aux deux dernières, il n’y aurait pas à porter plainte, tant la nature a choyé la Bourgogne. Source d’émotions fortes au printemps par une série de 3 épisodes de gel qui
    n’ont pas manqué d’impacter le volume de la récolte, au final, le millésime est excellent. le 2016 est un très beau millésime, très proche du 2010, solaire et puissant, mais pas trop, fondu, jamais assez.
    Le 2015 a tout pour lui. Généreux et soyeux, sa puissance flirte avec l’élégance. C’est un gros numéro.
    Et que dire des 2014 et 2012, des 2011 et 2009… C’est beau, c’est bon. C’est racé et il y a du vin. De robe pourpre ou tuilée, exaltant des arômes de violette, de cassis, de musc, d’épices ou de sous bois, riche de tannins soyeux et savoureux, opulent, souple, puissant ou gras, mais toujours servi à table, le choix du vin, ici, n’est plus qu’affaire de préférence, et de circonstance.
    Pourquoi pas :
    - Morey Saint Denis, en Pierre Virant 2013… sur un bar grillé
    - Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants 2010… et Charolaise, Limousine ou Blonde d’Aquitaine
    - Morey Saint Denis 1er Cru les Genavrières 2007… contre un coq au vin
    Clos de la Roche, Grand Cru 2000… sur une ronde des fromages
    Chacun saura comment, et plus que tout, avec qui, partager sa DML.”

    Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2015, sol argilo-calcaire et très caillouteux, vignes de plus de 36 ans, élevage en fûts de chênependant 18 mois, de grande race, soyeux, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, musc, épices...), alliant puissance et finessegras et intensité, tout en bouche, harmonieux, de garde. Le 2014 est aussi l’archétype de ce que doit être un très grand vin bourguignon où le velouté s’allie à la structure, la complexité d’arômes (fruits noirs, champignons, poivre...) à la subtilité d’une matière pleine et riche, un très grand vin. Le 2013, coloré et intense, aux tanins bien équilibrés, mêle charpente et souplesse, très élégant, avec des arômes mûrs et complexes de cassis et de groseille, riche au palais, d’excellente évolution. 
    Le 2012 est superbe, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), opulent, mêlant charpente et distinction, un grand vin parfait sur un rôti de veau en croûte ou un canard aux navets, notamment. 
    Remarquable 2011, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par la mûre, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d’un grand équilibre, de garde comme ce grand 2010, très harmonieux, intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, aux tanins fermes et serrés, mais veloutés à la fois, de bouche voluptueuse, complexe, où s’entremêlent le poivre, la prune, le cuir et la cannelle. 
    Exceptionnel 2009, puissant, aux tanins fondus, avec ces notes si caractéristiques de truffe et de petits fruits mûrs légèrement épicés, de garde. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannellegras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, de grande évolution. Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois qui se goûte remarquablement actuellement. 
    On poursuit avec ce 2006, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir, de bouche étoffée, associe ce gras caractéristique de l’appellation à des notes finement épicées, formidable avec une pastilla de pigeon ou une bécasse flambée. Le 2005, dense et distingué, au nez très parfumé et typique dominé par la cerise et le cuir, très fin, est un vin puissant et gras, de très belle intensité, avec, en finale, des nuances de kirsch et d’humus.

       
     
    Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir
  • BANDOL, COTEAUX VAROIS, AIX, PROVENCE... LES VINS PARFAITS SUR LES GIBIERS

     

    Accord mets et vins : Vin et Gibiers

    Les gibiers qu’ils soient à plumes comme le canard, le faisan, la bécasse ou la caille ou à poils comme un chevreuil, une biche, un sanglier annoncent les repas d’automne et les fêtes de fin d’années. Leur goût est fort. Il faut donc les accompagner dignement de vins puissants et d’un certain âge. Ils appellent de grands vins rouges de garde.

     
    Quel vin avec le gibier à poil : Chevreuil, biche, sanglier 

    En ce qui concerne le gros gibier à poil, il faut les servir avec des vins encore vifs et d’une belle structure tannique comme des vins rouges du Sud structurés et capiteux comme ceux de Provence ou de Corse, un Coteaux Varois, un Bandol. 

    TOP BANDOL  
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom
     
     
     
    TOP BELLET
     
     
    Quel vin avec le gibier à plumes peu goûteux : faisan, caille, bécasse 

    Sur des gibiers à plumes peu goûteux comme le faisan ou la caille, optez pour des vins rouges fins, aux tanins déjà bien fondus comme ceux de Bellet, un Igp ou des Coteaux Varois. On aimera les cailles rôties aux petits pois et aux lardons accompagnées d’un vin rouge de Provence de quelques années.

     
    TOP COTEAUX VAROIS
      
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom
     
     
     
    TOP IGP
     
     
    Quel vin avec le gibier à plumes très odorants : perdreau, canard 

    A l’inverse sur du gibier à plumes comme un perdreau qui sera plus odorant, accompagnez-le de vins rouges charpentés, puissants et riches en arômes tels que Côtes-de-Provence, Bandol, Coteaux d'Aix. Sur du canard, servez des vins rouges de caractère de toute la région.
     
    TOP CÔTES-DE-PROVENCE
      
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom
     
    Domaine des ASPRAS
    Domaine du JAS D'ESCLANS
    Château de JASSON
    Château MAÏME
    Château Les MESCLANCES
    Château de POURCIEUX
    Château RASQUE
    Château du ROUËT
    SAINT ROMAN D'ESCLANS
    Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu